Livres
429 401
Membres
351 117

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Introduction à la philosophie politique : démocratie et révolution



Description ajoutée par Yécika 2011-08-29T13:45:22+02:00

Résumé

"Le présent ouvrage est le texte des leçons professées par Raymond Aron à l'Ecole Nationale d'Administration en 1952. Il ne constitue pas un exposé de faits ou de doctrines mais une analyse conceptuelle de la démocratie moderne dans ses deux versions antithétiques : institutions représentatives des grands pays occidentaux d'une part, démocraties populaires de l'autre. Il s'attache à définir, au-delà de leurs idéaux proclamés (égalité, liberté, souveraineté populaire, avènement d'une société sans classe), leur réalité essentielle, leur logique interne, en un mot leur principe.

La conquête du pouvoir résulte pour les premières d'une compétition pacifique ; son exercice fait appel à l'art du compromis : l'expression des mécontentements catégoriels nés d'un état social naturellement imparfait peut s'y donner libre cours. Dans les secondes les gouvernants tirent leur légitimité d'un processus révolutionnaire mené au nom d'une doctrine millénariste qui justifie l'élimination des opposants et l'emprise d'un parti unique sur l'ensemble de la vie sociale.

Comment, à partir de ces prémisses, discerner leur évolution comme leur devenir ? Telle est, dans la lignée de la pensée politique classique, la question centrale de ce livre où Raymond Aron enseigne avec une rigueur méthodique exemplaire l'art de soumettre à la raison les passions politiques de notre temps."

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par booknovel 2017-06-20T14:15:18+02:00

(Page 75) : Les deux méthodes de réalisation que nous connaissons aujourd’hui se retrouveront-elles, d’ici un siècle et demi, dans le même camp ? Nous ne pouvons pas le dire parce que nous n’en savons rien et que personne ne peut le savoir si longtemps à l’avance. Mais l’interrogation subsiste : dès l’origine de l’idée démocratique, il y avait deux tendances, une tendance libérale et une tendance autoritaire, populaire, une tendance à l’autonomie des personnes et une tendance à la puissance de l’État, ou encore une tendance aux libertés individuelles et une tendance à l’égalité sociale. Ces deux tendances n’ont jamais fait bon ménage et l’histoire, pour faciliter nos considérations, les a dissociées aujourd’hui de manière particulièrement accentuée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Introduction à la philosophie politique : démocratie et révolution

  • France : 1997-03-26 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 0
Extraits 2
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode