Livres
540 248
Membres
570 647

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Iran et Israël, Juifs et Perses



Description ajoutée par Elyas 2017-06-04T14:29:24+02:00

Résumé

Il y a trois mille ans. Cyrus sauvait les juifs exilés à Babylone et ordonnait la reconstruction du temple de Jérusalem. Il inaugurait alors une relation particulière entre les juifs et les Perses qui allait se poursuivre au-delà et malgré les aléas de l'histoire.

C'est au nom de ce passé que Ben Gourion. Premier ministre israélien, proposa au Shah un partenariat stratégique avec l'Iran qui perdurera jusqu'aux premières heures de la République islamique.

Iraniens et juifs et non, juifs et Iraniens, c'est ainsi que se définissent encore les membres de cette communauté, la plus importante du monde musulman. Retraçant les grandes dates des relations entre Iraniens et Israéliens, l'auteur nous fait partager tout autant la vision des Iraniens juifs, vivant en Iran, que celle des Israéliens d'origine iranienne. Il nous fait découvrir l'opinion qu'ils ont sur l'Iran ou sur les relations entre Téhéran et Jérusalem.

Ce livre est une réflexion sur l'avenir de l'Iran, ses relations possibles avec Israël dans un Proche-Orient où des dictatures islamistes risquent de s'ériger, brisant l'espoir suscité par les printemps arabes, isolant l'Iran chiite autant que l'État juif.

Un ouvrage essentiel au regard des élections présidentielles iraniennes auxquelles Mahmoud Ahmadinejad ne pourra se représenter, une échéance politique majeure alors que la menace de frappes israéliennes contre les installations nucléaires iraniennes demeure.

Afficher en entier

Classement en biblio

extrait

Extrait ajouté par Elyas 2017-06-04T14:30:14+02:00

Apocalypse now ?

De l'Exode à la reconstruction du Temple, jusqu'à la création d'Ispahan surnommée «Yahoudieh», la Ville juive, les Perses, Iraniens d'aujourd'hui, ont contribué à libérer des juifs. Cyrus, Darius, Esther... sont les grandes figures de cette histoire commune. Au XXe siècle, durant la Seconde Guerre mondiale et la Shoah, un diplomate considéré comme le Schindler iranien sauve plus d'un millier de juifs.

Il est important de rappeler ces noms, ces événements, à un moment où la tension entre Israël et l'Iran semble faire abstraction de ce passé.

Depuis de nombreux mois, mais plus particulièrement au début de l'année 2012, la menace de raids israéliens contre les installations nucléaires iraniennes est devenue de plus en plus prégnante. À crier au feu alors que l'incendie n'avait pas été allumé, l'opinion pensait que personne ne prendrait le risque d'allumer le brasier. Malgré les réticences affichées par d'anciens militaires et responsables des services de renseignement israéliens, y compris en activité, comme l'actuel chef d'état-major de l'armée Benny Gantz, plusieurs experts et des ministres de son cabinet, Benyamin Nétanyahou persévérait dans sa volonté de mettre fin au danger que représente, selon lui, l'Iran.

Plus le temps passait, plus la fenêtre de tir se réduisait.

En janvier 2013, Barack Obama aura prêté serment pour un second et dernier mandat. Alors qu'il vient juste d'être réélu, il trouve au Proche-Orient une situation encore plus complexe que celle de ces derniers mois. Dans ces conditions, restera-t-il dans l'histoire comme celui qui aura tenté de trouver une solution à ces conflits qui minent la région. Les questions sont là :

- Va-t-il entamer le dialogue avec l'Iran ?

- Comment garantir la paix entre Palestiniens et Israéliens et avancer l'idée de deux États alors que le Hamas et Israël sont toujours à deux doigts de la guerre, que pour la première fois des roquettes tirées de Gaza ont touché Tel Aviv et que les réactions sont vives quand la Palestine obtient le statut d'observateur à l'ONU ?

- Que va-t-il faire en Afghanistan alors que Karzaï appelle l'Inde à la rescousse alors que les Indiens qui sont les ennemis séculaires des Pakistanais, une situation inacceptable pour les fondamentalistes sunnites ?

- Que va-t-il advenir en Égypte : une guerre civile ou une dictature islamiste ?

- Peut-il laisser Israël s'engager dans une aventure contre l'Iran alors que l'État hébreu se trouve isolé, encerclé par des États qui sont ou qui seront demain aux mains des Frères musulmans ? Que feraient le Hamas et le Hezbollah ?

Autant de dossiers, autant de problématiques que devra résoudre le président Obama dans les quatre ans à venir.

En septembre 2012, la direction du renseignement militaire transmettait une information au président de la République française et à Jean-Yves Le Drian le ministre de la Défense. Les Israéliens auraient assuré les Américains qu'ils n'attaqueraient pas l'Iran avant l'élection américaine du 6 novembre. À partir de cette date, tout semble autorisé pour le chef du gouvernement israélien.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

lecteurs 0
Commentaires 0
extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode