Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Irismoussin : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Conspiration, Tome 2 : La Carte du Destin La Conspiration, Tome 2 : La Carte du Destin
Maggie Hall   
Ce second tome est nettement meilleur que le premier. Ce n'est plus seulement une chasse aux indices, non, il y a de la trahison, des fuites, des meurtres en plus. Ce roman est rempli de suspens ! On a pas le temps de souffler, les pages défilent et on vit a 100% les aventures d'Avery. J'aime toujours autant -voir plus- Stellan. Pour ce qui est de Jack je suis partager. Les personnages de cette série sont vraiment attachant s et j'adore le groupe que forme Avery, Stellan, Jack, Luc, Élodie et Colette.

Bien que j'ai adoré ma lecture j'avoue qu'une fois de plus tout se passe très vite mais c'est moins dérangeant que dans le premier tome. Après, pour ce qui est de la fin, je la trouve géniale MAIS [spoiler]je dirais que le comportement d'Avery face a la mort de sa mère est "compréhensible" mais je trouve qu'elle se détaché trop vite de sa tristesse. La vengeance et la colère arrive trop rapidement.[/spoiler] Le discours de fin est bien mais voilà il ne m'a pas émerveillé tant que ça. Il n'y a pas assez de details .

En conclusion, c'est un très bon livre et s'il vous plait ne vous arrêtez pas au premier tome ! Ce roman est bien meilleure ! Que ce soit pour les personnages, l'intrigue, l'originalité, l'humour... Parfois, le roman manque de détail et on a l'impression que l'intrigue avance trop vite mais pas de quoi s'en formaliser ! C'est pourquoi je conseille ce roman qui est vraiment génial !!
Bonne lecture.

par Jordane_
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert La Vérité sur l'affaire Harry Quebert
Joël Dicker   
Une claque monumentale. Un coup de maître. Voilà ce qu'est ce livre. Comment peut-on écrire quelque chose d'aussi bien ? D'aussi abouti ? L'enquête est parfaitement menée, l'écriture est merveilleuse et on ne s'ennuie pas un seul instant ! Grâce aux flash-back on s'attache à la victime et aux personnages secondaires. On est triste que cette histoire d'amour n'ait pas pu durer, et on se surprend à espérer qu'elle s'en sorte quand même, même si nous savons pertinemment que c'est impossible. J'ai été extrêmement émue par cette fille qui a tout fait pour Harry. C'est si dur de commenter sans en dire trop ! J'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle, je m'apercevais souvent que je ne respirais plus pendant ma lecture. Impossible de lâcher ce livre avant la fameuse révélation qui allait régler cette affaire. Et une fois le livre fini, on est pris de nostalgie, on en veut encore.
Ce livre est un petit bijou que je conseille vraiment à tous ceux qui hésitent encore.
La Fille du train La Fille du train
Paula Hawkins   
Dès que j'ai vu ce livre, j'ai fait une fixette dessus. Après deux mois d'attente, j'ai enfin pu le récupérer à la bibliothèque et le lire. Au final, mon impatience m'aura vaincue, je pense que j'attendais beaucoup trop de ce roman. J'ai été très déçue.

Les chapitres sont découpés en journées et concernent principalement soit Rachel, soit Megan mais, pas à la même époque. Du coup, je m'y suis parfois perdue. J'ai trouvé l'écriture de Paula Hawkins assez pauvre et le livre plutôt lent. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et, si je n'avais pas eu 10h de train en deux jours, je l'aurais probablement laissé tomber.

J'ai trouvé la psychologie des personnages plutôt bâclée et le personnage de Rachel n'est qu'un cliché pur et dur autour de l'alcoolisme. Pour moi, il y avait beaucoup plus à faire, là cela perd réellement de son intérêt.

Pour ce qui est du suspense... pour moi, il ne fut pas au rendez-vous du tout. L'intérêt de l'intrigue met trop de temps à se mettre en place et la résolution de l'histoire est plus qu'attendue. Le retournement de situation ne fut donc pas une surprise mais en plus, je l'ai trouvé très mal mené et beaucoup trop rapide. À la fin, au moment qui est probablement le plus important à ce niveau là, la psychologie des personnages n'est même plus abordée.

En conclusion, vous l'aurez compris, pour moi, ce thriller est une énorme déception. Je cherche encore des points positifs sans les trouver. Il n'est pas foncièrement mauvais non plus mais, simplement, il ne présente aucun intérêt.

par dadotiste
La Conspiration, Tome 3 : Les Confins du Monde La Conspiration, Tome 3 : Les Confins du Monde
Maggie Hall   
Une fin d'histoire palpitante, on ne peut plus lâcher le livre jusqu'à la fin. Tout est bien dosé, on a le temps de bien tout comprendre sans pour autant que l'histoire soit trop lente. Une véritable merveille!
La Conspiration, tome 1 La Conspiration, tome 1
Maggie Hall   
LA CONSPIRATION est pour moi une déception...

Tout d'abors, j'ai trouvé que l'histoire n'était pas du tout crédible. Avery qui est le personnage pricipal, ne connait pas sa famille ( sauf sa mère). Elle rencontre dans son lycée ...... Au cours d'un bal, une personne nomée.... la menace d'un couteau et lui demande de le suivre pour lui présenté sa famille. Et là WTF??!!! Elle le suit, elle est toute contente de rencontrée sa famille qui se trouve à l'autre bout du monde (en France). Elle prend donc l'avion de son plein grés avec son agresseur... Après être arrivée en FRance elle prévient sa mère (enfin!!). Et pusi après elle part en boîte à Istanbul ^^' Je n'ai donc pas accroché à Avery que j'ai trouvé trop bête, trop lisse...

Pour les personnages masculins, c'est aussi bof, bof. Jack m'a énervé, c'est limite si j'avais pas envie de le taper. J'ai préféré Stellan, mais j'aurai préféré qu'il soit plus développer, cela aurait été parfait!

Par contre j'ai trouvé l'intrigue très originale, c'était très intrigant. J'ai bien aimé l'idée de l’énigme, dommage qu les réponses étaient trop faciles à trouver...

Pour le style de l'auteur rien à redire, c'était simple et fluide.

Pour conclure, ce livre est une déception. Le résumé faisait référence à la Sélection et Da Vinci Code, je n'ai pas lu La Sélection donc je ne sais pas si ça se rapproche, mais pour Da Vinci Code je n'ai pas trouvé de points communs ^^' N’hésitez pas à le lire quand même, peut que vous aimerez.

par April11
Le Pacte d'Emma Le Pacte d'Emma
Nine Gorman   
Le vampire au XXIème siècle dépoussiéré!
J'ai succombé à cette histoire d'amour humaine/vampire! Encore une histoire d'amour impossible et beaucoup de je t'aime mais je ne peux pas car je suis une créature sans sentiment... oui, MAIS NON!
Certes c'est le terreau de cette histoire, cependant ce n'est pas toute l'histoire.
Emma est une une jeune femme de 21 ans passionnée de lecture fantastique et qui souffre d'une maladie neurodégénérative qui ne lui laisse plus beaucoup de temps avant de sombrer dans la phase sévère de la maladie et de finir ses jours alitée jusqu'à la mort qui est inéluctable.
Un soir elle se retrouve dans une ruelle sombre de New York témoin d'un meurtre par une créature qu'elle identifie comme un vampire... réalité ou hallucination?
L'histoire commence entre découverte, défi, déni et rapprochement avec Andrew Anderson.
C'est un angle de vue nouveau sur les vampires, la romance est bien entendu présente et la maladie est aussi un personnage à part entière dans cette intrigue.
Les rebondissements sont un peu maladroits, mais le diamant le plus pur à aussi besoin d'être taillé pour révéler sa beauté au yeux de tous.
Une lecture qui ne vous laissera pas de marbre et une auteure qui présente une potentiel scénaristique extrêmement tentant dans ce genre d'intrigue.
RDV en 2018 pour la suite! ;)

par Sinner
Samedi 14 novembre Samedi 14 novembre
Vincent Villeminot   
Un grand merci aux éditions Sarbacane pour leur confiance et l'envoie de ce roman.

Samedi 14 novembre est un roman, fictif, relatant le lendemain des attentats qui ont touché la France en 2015. Comme les Français, j'ai, ce jour-là, été bouleversée et en découvrant la sortie de ce roman, je me suis dit qu'il m'apporterait sans doute un peu d'espoir.
Malheureusement, malgré la beauté de cette œuvre et son très beau message, je suis ressortie mitigé de ma lecture.

Nous suivons B., un jeune homme qui se trouvait au bar, avec son frère, le jour des attentats pour fêter son anniversaire. Lui, il s'en ait sorti indemne, mais ce n'est pas le cas de son frère. Sous le choc, il quitte l'hôpital le lendemain matin et déambule dans la rue jusqu'à croiser le regard d'un passager, qui n'est d'autre que l'un des tueurs. Malgré les risques et les dangers, il décide de suivre l’assassin jusqu’à sa planque.

Un point que je ne pourrais pas retirer à ce roman, c'est les sentiments qu'il renvoie. Durant toute ma lecture, j'ai été traversé par des vagues d'émotions. J'ai pleuré, j'ai souri, parfois, et j'ai surtout eu peur. L'ambiance qui règne est oppressante, presque glaçante et donne un petit côté thriller au roman.

Le scénario que propose l'auteur pour le lendemain des attentats est à la fois surprenant et inattendue. Peut-être même trop.
B. n'est plus vraiment lui-même, il n'est plus réellement conscient de ce qu'il fait, de comment il agit. Il est passé en mode automatique et se laisse simplement guider par sa vengeance et ce puissant sentiment de haine. J'imagine que face à la douleur, face à un événement aussi marquant et choquant, chaque personne réagit de manière bien différente et distincte. Toutefois, plus l'histoire avançait, moins je la trouvais crédible. Pour moi, cet inversement de rôles, transformant la victime en bourreau et le bourreau en victime est allé bien au-delà de l'imaginable.

La suite de l’œuvre, nous amène à nous faire comprendre que l'amour et plus fort que la haine. Qu'il existe toujours une petite part de lumière dans l'ombre. L'auteur nous rappelle également qu'il faut cesser les amalgames et apprendre à s'ouvrir aux autres, à se questionner. Ce roman n'est pas un message à la haine, mais bel et bien un message d'espoir.
Mais encore une fois, cette romance n'a pas eu l'effet escompté sur moi. Malgré le fait que je la trouve touchante, j'ai trouvé sa construction bien trop rapide. Tout comme la fin, qui me semble trop simple et très peu approfondis.

Je n'avais pas encore découvert le style d'écriture de Vincent Villeminot et même si je présume qu'il ne s'agit pas du genre qui le correspond le plus, j'ai vraiment aimé le lire. Une certaine poésie se dégage de sa plume, rendant l'histoire encore plus poignante.

En conclusion, même si Samedi 14 novembre n'a pas su me combler par, à mes yeux, son manque de réalisme, il n'en reste pas moins un roman bouleversant et remplit d'espoir.

Lien vers le blog : http://aliybooks.weebly.com/contemporain---jeunesse/samedi-14-novembre

par Philla
16 ans, 2 étés 16 ans, 2 étés
Aimee Friedman   
Je ne dis jamais non à un petit roman estival, doux, frais et acidulé. Avec 16 ans 2 étés, c’est pile ce que j’ai trouvé. La couverture assez girly ainsi que le résumé percutant promettaient une aventure plutôt originale et aux multiples perspectives. Exactement ce qu’il me fallait.

Summer est une adolescente dont les parents se sont séparés quand elle avait 11 ans. 5 ans plus tard, elle se prépare à quitter les États-Unis pour rendre visite à son père dans le sud de la France. Les plus belles vacances d’été de sa vie se profilent à l’horizon, mais son téléphone sonne et deux choix s’offrent à elle. Soit elle décroche, soit elle ne décroche pas. Et c’est à ce moment précis que l’histoire se scinde en deux et que l’existence de Summer prend des directions différentes. L’auteur nous offre deux versions de l’aventure estivale de Summer : une où elle reste aux États-Unis et l’autre où elle se rend en France.

On s’est tous déjà demandé quelle direction notre vie aurait prise si on avait choisi tel ou tel chemin. De chacun de nos choix découle une succession d’événements qui changent irrémédiablement nos vies. Eh bien dans 16 ans 2 étés, on est en plein dans cette problématique. Si le concept s’est déjà vu ailleurs, il n’empêche que j’étais curieuse de le retrouver ici. Il est très chouette de suivre Summer dans ces univers alternatifs, de voir l’histoire se construire sur des mécaniques différentes. On ne tombe pas pour autant dans l’excès ou la surenchère. Ça reste léger et accessible.

Summer est, comme toutes les adolescentes, une jeune fille qui se cherche encore. Ces deux étés parallèles lui permettent d’en apprendre sur la vie et d’en ressortir grandie. Elle fait ses propres expériences, découvre des secrets de famille et vit des aventures qui la forgent en tant que personne. Plus qu’un simple été, il s’agit d’une quête identitaire, pour elle. Et comme tout adolescent qui se respecte, Summer est en plein dans cette phase où elle aime se plaindre en permanence. Je me suis beaucoup retrouvée dans son caractère et sa hâte à râler pour tout ou rien, mais je n’ai pas pu m’empêcher de m’en agacer par moments.

La construction du récit est le point fort du roman. On alterne entre ces deux étés, ces deux alternatives, ces deux chemins opposés. La façon dont on appréhende l’histoire est assez originale et je me suis tellement pris au jeu que je n’ai lâché le roman qu’à la toute fin.

En résumé, 16 ans 2 étés est une petite histoire fraiche et sympathique qui se laisse lire sans problème. C’est vraiment le livre à emporter avec soi l’été, au bord de la plage ou vautré dans un transat en plein cagnard. Aimee Friedman nous montre qu’en partant d’un choix dérisoire, une vie peut complètement basculer d’un côté ou de l’autre. Au fil de ces deux aventures, Summer grandit, s’affirme et apprend beaucoup de choses sur elle-même et sur ce qui l’entoure. Les histoires de famille côtoient les relations d’amitié et d’amour, dans un charivari de sentiments qui parleront sans nul doute aux adolescents.

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/16-ans-2-etes-aimee-friedman
L'Alchimiste L'Alchimiste
Paulo Coelho   
La quête de la legende personnelle, on en a tous une, mais combien l'ont réalisée ?
Amour, rêve ambition et ignorance du monde qui nous entoure, ce livre nous montre toutes les choses que l'on oublie en grandissant, nos envies, nos rêves...

par bamby114
D'après une histoire vraie D'après une histoire vraie
Delphine De Vigan   
Un roman vraiment bouleversant. J'ai été happer par cette histoire dont on ne sait pas si elle est autobiographique ou pas. Tout le long de l'histoire, on est sur le fil, suspendus entre le vrai et la fiction. J'ai terminer ma lecture essoufflé, ébahit, incrédule et pleines de questions qui resteront sans réponses. Bref, un tour de maître pour ce roman qui fait réfléchir.

par aciantar
  • aller en page :
  • 1
  • 2