Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/iron-gold-pierce-brown/

Ma notation: 4/5

Ce n’est pas un secret, la série Red Rising m’en a fait baver. C’est rare pour moi de trembler de peur pour des protagonistes et d’avoir des noeuds à l’estomac quant au dénouement de l’histoire, mais Pierce Brown l’a fait. Chaque tome surpasse le précédent en termes d’intrigue et de charge émotionnelle, c’est juste dingue! Du coup, lorsque l’auteur a annoncé un quatrième opus, j’étais à la fois heureuse et inquiète. Après tout, il ne reste plus grand monde de la bande de Darrow et des Howlers… Souvenirs, souvenirs…

Pierce Brown, petit vicieux! Moi qui pensais à la fin du troisième tome que tout irait dans le meilleur des mondes et que mes personnages préférés seraient protégés à jamais, voilà que tu remets leur vie en danger! Pas cool. Iron Gold est bien différent de ses prédécesseurs puisque nous apprenons que l’idéal de la République ne s’est pas réalisé et que quelque chose de pire s’est instauré. Si le règne des Golds était tyrannique, il protégeait néanmoins les autres couleurs de l’inconnu et de l’anarchie. Quelle ironie!

Je ne sais pas comment fait Pierce pour créer des protagonistes aussi différents, profonds et nuancés, mais il parvient toujours à m’épater! On retrouve ainsi un Darrow fatigué par la guerre qui s’éloigne sans cesse de l’idée de l’homme qu’il voulait être. Il doit abandonner sa famille et remettre la vie de ses amis en danger pour assurer la survie de la démocratie, et on sait tous qu’il n’en reste déjà plus beaucoup… Snif… J’ai eu de la peine pour Darrow qui ne connait aucun répit et qui doit encore et toujours donner plus de lui-même.

On revoit également Lysander et Cassius qui aident les plus faibles. Leur relation est particulière car, bien qu’ils s’aiment comme des frères, elle n’est jamais assez. Lysander m’a exaspérée, j’avais envie de lui secouer les puces! Il est intelligent mais se pose trop en victime. Le méchant Darrow a tué ma dictatrice de grand-mère, ouin ouin! Mais que devraient dire les autres? Et arrête avec ta Seraphina aussi, merci.

On fait ensuite la rencontre de Lyria, une Gamma qui a tout perdu à cause de la République. Elle fait partie des délaissés de la démocratie à qui il arrive des choses affreuses. Son personnage m’a beaucoup touchée, c’est fou tout ce qui lui tombe dessus! Mais ce qui m’a plu dans tout ça, c’est que Lyria reste une bonne personne, elle ne se laisse pas corrompre par les monstruosités qui l’entourent. Je l’adore!

Et enfin, il y a Ephraim, un ancien membre des Sons of Ares. Ecoeuré par la République, il a choisi de devenir un voleur hautement qualifié, ce qui lui permet d’oublier un peu la mort de son fiancé. Je dois dire que c’est le personnage avec lequel j’ai eu le plus de mal à accrocher… C’est néanmoins le plus badass de ce tome, hehe.

L’univers du premier cycle était déjà énorme, mais avec Iron Gold, Pierce Brown atteint un niveau au-dessus. On découvre l’histoire et les coutumes qui lient le peuple d’Io, et on est à la fois admiratif par l’honneur qu’il inspire et amer par rapport aux manigances qui s’en dégagent. Je sais pas où il va chercher tout ça, ni comment il parvient à donner une cohérence aux pièces de ce grand puzzle. Ce tome pose les bases d’une nouvelle ère où les alliances politiques sont peu rassurantes! Traduction: ça sent pas bon pour nos héros.

D’ailleurs, le traitement de la trame politique est excellent. A travers Lyria, on se pose des questions sur la légitimité de la démocratie et de la tyrannie. Avant la révolte de Darrow et des Sons, la Société avait un équilibre et une forme de sécurité, mais tout ça a disparu avec la République. Aujourd’hui, chaque individu veut faire valoir ses intérêts, et ces intérêts étant différents, ils divisent et poussent à la satisfaction personnelle. Les points mis en avant étaient vraiment intéressants.

Iron Gold a également son lot d’action, de violence et d’amitiés déchirées. Cesserons-nous un jour de souffrir? Certainement pas. Toutefois, j’ai été moins emballée par ce tome que par les précédents. Déjà, j’ai été malade durant toute la deuxième moitié du livre, ce qui fait que j’étais beaucoup moins concentrée. Ensuite, il y avait les nouvelles trames et les nouveaux personnages à présenter, ce qui a ralenti un peu le rythme de l’histoire. Mais entre nous, c’est le fait d’avoir été malade qui a le plus nui à cette lecture!

Le tome suivant, Dark Age, annonce un récit sombre et palpitant!
Par le Editer
De tout les livres que j'ai jamais lu, Red Rising et ma trilogie préférée !!!
Il me tarde tellement la sortie de ce livre !!
Par le Editer
....
Je...
...
Je le veux absolument !
J'ai hâte qu'il sorte en France, la trilogie Red Rising est l'une de mes préférées !
Par le Editer
J'AI TELLEMENT HÂTE OMG ! Dès qu'il sort je me jette dessus XD
Par le Editer
Ooooh j'espère que ce sera aussi bon que sa première série !!!!

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.