Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de isabel40 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Choc Choc
Robin Cook   
Une bonne intrigue avec des personnages assez interressants et intrigants

par vivi
La Prochaine Fois La Prochaine Fois
Marc Levy   
encore un livre de Lévy fabuleux, on se laisse transporter dans cette histoire d'âme au travers les siècles, et pourquoi ne serait-ce pas la vérité, qui sait?! ^^

par JenniHime
L'Heure des fous L'Heure des fous
Nicolas Lebel   
Une belle découverte, servie par des personnages hauts en couleur, qu'on dirait parfois sortis d'une BD, et une intrigue qui est bien moins légère que la tonalité globale du livre. Préparez-vous à voir Paris d'une manière bien différente, dangereuse, menaçante, et Lebel aborde par la bande de sérieux sujets de société, dont la paupérisation qui frappe les classes moyennes. Un premier volet réussi.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2015/10/la-colere-du-grand-coesre.html
Sept jours pour une éternité... Sept jours pour une éternité...
Marc Levy   
J'ai adoré ce roman!!! de tous les Marc Levy, je trouve que celui-ci est le plus beau. Le thème est banal : la lutte entre le bien et le mal, mais l'histoire d'amour est tellement touchante, que j'aurais besoin d'un sacré amas d'arguments pour qu'on me prouve que c'est un roman nul !
La Florentine, tome 3 : Fiora et le Pape La Florentine, tome 3 : Fiora et le Pape
Juliette Benzoni   
Je n'ai pas encore lu le livre, mais il à l'air prometteur. Il faut seulement que je trouve d'abord les tomes précédents pour pouvoir me lancer dans la lecture de cette série!

par Nyselia
Le Soldeur Le Soldeur
Michel Field   
Des journalistes de télévision qui s'essaient dans la littérature, il y a à boire et à manger. Teulé fit sa reconversion avec succès. Pour Franz-Olivier Giesbert commettant "La Cuisinière d'Himmler", les nègres n'étaient pas à la hauteur. Je n'ai pas encore d'avis sur Poivre d'Arvor.
Quant à Michel Field, je me donne le temps d'une deuxième lecture avant de délivrer un avis.

Car ce roman est original, n'en doutons pas! Etant également accumulateur de livres, je retrouve pas mal de tics voire de tocs dans la description du sexagénaire que je suis maintenant
• Je suis également passé par le stade IKEA BILLY avant d'avoir les moyens de me payer d'autres meubles
• Pareillement je me suis rendu compte que la lecture de plusieurs livres en parallèle étaient extrêmement agréable. J'applique dorénavant cette technique
• Je suis en total accord avec lui quand il aborde l'ordonnancement de sa bibliothèque. Cela relève de la quadrature du cercle, d'autant plus que parfois on partage cette biblio et que les critères de l'autre sont totalement différents
• La passion pour le rugby. J'ignorais qu'elle ait été la manifestation d'une guerre scolaire outre-quiévrain

L'écrivain devient nettement plus précis lorsque le héro fait l'inventaire de la bibliothèque de son oncle, et souligne des défauts et attributs que je croyais personnels
• J'éprouve une véritable passion pour Cortázar mais également pour Borgés et Sepúlveda. Ah le réalisme magique sud-américain!
• Malgré plusieurs tentatives, j'ai toujours été incapable de lire plus de quarante pages de Proust
• La guerre des Green n'eut pas lieu mais la confusion fut longue à évacuer: Graham et Julien, Julien et Graham
• La collection Terre Humaine de Malaurie est une véritable mine sociologique mais mon préféré n'en demeure pas moins "Ishi, Testament du dernier Indien sauvage de l'Amérique du Nord" par la grande ethnologue américaine (aujourd'hui on dirait sociologue) Theodora Kroeber

Par contre l'auteur aurait pu raccourcir voire nous épargner les litanies et kyrielles d'auteurs et spécialistes ès gastronomie, ès nouveau roman ou ès philosophie. Était-ce bien nécessaire de faire cet étalage de culture, ou est-ce un soupçon de pédantisme? A sa décharge, je le soupçonne de provoquer ainsi une longue rupture de rythme afin de créer une attente, un endormissement avant la prochaine rencontre avec la séduisante inconnue? Le rayon policier et le département biographie politique furent brossés plus rapidement, comme si le temps manquait. Etait-ce un signe de la compression du temps et cette jeune femme n'était-elle pas alors une parfaite allégorie de la mémoire évanescente ou plutôt de l'oubli.

Une excellente analyse sociologique de l'addiction pour les livres et de ce qui arrive aux vieux lecteurs. A mes yeux cette histoire n'en comporte pas moins quelques défauts de construction.

Afin de tenter comprendre mon addiction pour les livres, je vais maintenant reprendre un autre livre laissé pour compte depuis quelque temps : "Une Histoire de la Lecture" de Alberto Manguel


par Biquet
Innocent Innocent
Harlan Coben   
On peut reprocher à l'auteur de faire des livres trop semblables. On a parfois l'impression que ses livres sont les mêmes avec leurs personnages aux passés cachés, aux doubles vies, aux lourds secrets, avec ces vies paisibles qui s'effondrent en l'espace d'un instant à cause d'un mail, d'un photo, d'une video...
Mais on se laisse malgré tout emporter par l'intrigue car Harlan Coben sait nous manipuler et nous surprendre. Ses intrigues sont très bien ficelées et les dénouements nous laissent bouche bée. Ce roman là est un peu long à démarrer et nous perd un peu parfois mais une fois plongé dans l'intrigue on a du mal à refermer le livre. La fin est inattendue, le tout tient debout, et on aime que les faits mettent en scènes des gens tout à fait ordinaires... Bref un livre d'Harlan Coben quoi...

par phinou
Ça m'agace ! Ça m'agace !
Jean-Louis Fournier   
Etant aller dans la famille du côté de mon homme, ils ont osés me laisser seule dans une grande maison avec une bibliothèque juste à côté. Comment aurais-je pu résister longtemps ? Je suis donc aller jetter un oeil, puis le second, dans ce qu'il y avait de bien beau. Premier bouquin que je vois. Tout petit et avec un titre accrocheur. Un résumé qui fait sourire. Un auteur dont le nom me parle grâce à "Où va-t-on Papa ?". Aller hop.

Jean-Louis Fournier nous parle de tous ces sujets qui énervent. Que l'on croise au quotidien ou même de temps à autre mais où l'on sort de là en se disant "Ils nous prennent pour des cons.". On connaît tous ce petit moustique qui vient juste avant qu'on s'endorme. Cette mite qui grignote notre pull favoris sur un endroit où l'on ne peut cacher le trou. Ces questions à la con. Ces gens qui méritent des claques pour leur comportement, comme laisser un chien au bord de la route lors des vacances ... Bref. Ce bouquin se lit tellement bien, c'est tellement vrai, accrocheur, qu'on ne voit pas les minutes défiler (Oui, j'ai mis moins d'une heure pour le lire et pourtant j'suis pas la plus rapide !!). Vous avez un court trajet ? Ou comme moi les patates à surveiller ? Je vous le conseille. Je classe ce bouquin dans le genre humoristique et je suis sûr que même en n'étant pas habitué(e) à en lire, vous accrocherez !

Une belle découverte de mon côté !

par Croc-Book
Un combat : et autres récits Un combat : et autres récits
Patrick Süskind   
Une grande philosophie cachée derrière chaque histoire et chaque mot. En fait, j'ai eu l'impression d'une leçon de vie à chaque fois à méditer pour longtemps, très longtemps...
C'était un véritable plaisir, vraiment.
Hypothermie Hypothermie
Arnaldur Indridason   
c'est le premier livre de cet auteur que j'ai lu. Je l'ai beaucoup apprécié même si j'ai un peu mélangé tous les personnages avec leurs noms islandais si compliqués...

par Margaux03