Livres
528 203
Membres
548 174

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Isabelle-280 : Mes envies

La Petite Librairie des coeurs brisés La Petite Librairie des coeurs brisés
Annie Darling   
Ce roman laisse un goût de bonbon qui colle abandonné dans un tiroir, c'est sympa de l'avoir mais on sait dès le début que ca ne sera pas le meilleur. Dommage car l'histoire de Posy et de sa librairie aurait pu emmener les fans de romances au septième ciel,SI seulement il ni avait pas eu ces longueurs dans le récit, les aspects littéraires trop peu développés et l'affreux roman régence imposé au sein même du roman (Posy dit elle meme que c'est une horreur,c'est dire!). Pour ce qui est des amours de l'héroïne, ça traîne tout au autant dans la longueur, il manque à cette histoire la magie des romances qui font monter l'impatience du lecteur pour arriver au dénouement du happy end. Les notes positives que l'on peut retenir: le cadre dans lequel se déroule l'histoire,un Londres intimiste, hors du temps, qui sait nous emmener dans un quartier, tel un village, niché au creux de la capitale. Ainsi que des personnages haut en couleurs et des dialogues qui ammenent un peu de dynamisme. Pour résumer, on ferme ce livre en faisant la moue et en émettant un grand :"bof,dommage"
La Famille St. John, Tome 1 : L'Amour en 9 défis La Famille St. John, Tome 1 : L'Amour en 9 défis
Sarah MacLean   
C'est tout-à-fait printanier. Calpurnia, qui passe pour un modèle de vertu et qui voit s'amenuiser les chances de trouver un mari, jette la bienséance par dessus les moulins... En cachette quand même, il ne faut pas que sa famille soit clouée au pilori ! Le personnage masculin est comme il se doit un "bad boy" victorien (de l'aristocratie, rassurons-nous). Et l'auteur nous épargne l'héroïne "top model" assortie, en la dotant de rondeurs et de robes improbables.
Mignon tout plein.

par Colophane
La Famille St. John, Tome 3 : L'Amour en 11 scandales La Famille St. John, Tome 3 : L'Amour en 11 scandales
Sarah MacLean   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO.
Octobre 1823. Après le bal d'été de Calpurnia qui fermait le tome 2, son bal d'automne ouvre le 3ème. Le marquis et la marquise de Ralfston, les héros inoubliables du tome 1, se font fort de lancer dans le monde la demi-soeur des frères St. John, Juliana Fiori, arrivée six mois auparavant de son Italie natale. Arrivée à laquelle on assiste dans le tome 1 : elle y prend ses premières marques, et ses frères avec elle, ainsi que les autres membres de la famille.
S'acclimater. Se plier aux règles et aux usages totalement inconnus d'un monde aussi hermétique que l'est l'aristocratie anglaise, se faire accepter,aimer, garder, reconnaître. Parler les mêmes langages, ceux du corps et de l'esprit. Juliana, à l'image de la famille ST.John tout juste tolérée, se bat et se battra tout au long du roman pour y parvenir. Sans reculer. Sans renoncer. Avec conviction et acharnement. Intelligence, courage, vivacité. Humour et grâce. Et si elle accepte de rester en Angleterre, dans ce milieu si acharnée à la rabaisser, c'est pour une cause absolue : la rencontre, racontée dans le tome 1, avec le duc de Leighton, l'a convaincue de tout faire pour être autre chose à ses yeux qu'un "walking scandal".
Simon Pearson, duc de Leighton, est le parangon de la bienséance, le summun de la perfection hautement aristocratique, tout en blondeur viking et en arrogance sûre de sa supériorité. Il ne jure que par son nom, la valeur et la puissance de sa famille, auxquelles on l'a déjà vu sacrifier dans le tome 2 une affection réelle. La sainte trinité de la tradition, de la réputation et du titre sont son credo absolu. Froid, arrogant, juge des imperfections d'autrui, il se méfie comme de la peste de cette ingérable Miss Fiori, objet de scandales. Mais le tome 1, qui nous avait rendus témoins de leur première rencontre, avait omis de raconter la deuxième, celle qui a fait la différence, celle dans laquelle [spoiler]il lui a donné son prénom. Et se faire appeler par son prénom, pour un duc, c'est, en quelque sorte, se dépouiller de tout le reste, n'est-ce pas?[/spoiler]

Mais, cela, Simon, ne l'a pas compris. Et il lui faudra surmonter, en compagnie de Juliana, les 12 scandales qui vont dorénavant jalonner sa vie pour parvenir au bonheur.

"She'd never known someone so handsome. She'd also never known anyone who was such a proper ass.", c'est ce qu'elle pense.
Lui pense qu'elle est "the opposite of everything he represented, the antithesis of everything he cared to have in his world".

Il y a aura, vous vous en doutez bien, un sacré chemin à parcourir pour deux personnages si éloignés l'un de l'autre. Comptez sur le talent de Sarah MacLean pour vous mitonner une romance aux petits oignons, une vraie fricassée de scènes tordantes, de répliques ébouriffantes...
-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice
Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire
K. A. Tucker   
Ten Tiny Breaths est une bouffée d'air frais.
Kacey est dévastée, détruite par un accident qui a tué la plupart des siens. Elle s'est réfugiée dans la drogue, dans le sexe, dans la violence. Mais Livie, sa petite soeur, son unique famille, a besoin d'elle plus que jamais.
Pour Kacey, l'enfer est pour ceux qui reste. Dévastée par une haine contre la vie, contre ceux qui ont tués sa famille. Ce livre est centré sur la valeur du pardon. Comprendre la douleur des autres avant de penser à la sienne. Et pardonner ce qui parait impardonnable. Parce qu'un accident est vite arrivé, parce que la culpabilité est la pire des souffrances.
[spoiler]La fin était parfaite, un coup de pinceau pour finaliser une oeuvre d'art. Trent/Cole ne ressemble en rien au meurtrier qu'on se fait de celui qui est responsable de cette accident. Il est lui aussi dévasté par cette horrible nuit qui le hante depuis toujours. Un accident est vite arrivé, on ne peut pas en vouloir à la terre entière. Il faut pardonner pour aller de l'avant. Pour se sentir hors de l'eau et respirer enfin.[/spoiler]
“Just breathe. Ten tiny breaths … Seize them. Feel them. Love them.”
Pour conclure, Je vous le recommande vraiment. La lecture (en anglais) est peut être un peu plus complexe au niveau du vocabulaire, mais il en vaut largement la peine. Ce livre est un vrai petit bijoux. Précieux et qui comporte une morale simple et pourtant si compliquée.

par Kiiwako
Ten Tiny Breaths, Tome 3 : Saisir Ten Tiny Breaths, Tome 3 : Saisir
K. A. Tucker   
De mieux en mieux.
L'écriture et le déroulement des histoires de l'auteur s'améliorent au fil des tomes.
Ici nous retrouvons Caïn et Charlie.
Caïn est devenu adulte trop tôt à cause de son enfance difficile.
Quant à Charlie, elle essaie d'échapper à son père qui est un baron de la drogue.
Leur histoire est belle et touchante.


par Adèle
7 Nouvelles pour la Saint-Valentin 7 Nouvelles pour la Saint-Valentin
Sandra Marton    Kate Walker    Darcy Maguire    Alison Kent    Kara Lennox    Sarah Morgan    Trish Morey   
Ces nouvelles sont sympathiques à lire et c'est un bon moment de détente. Certes elles n'ont rien de très original mais ça passe et cela permet de rêver du prince charmant.

par Maeva-DkF
Apparences Trompeuses Apparences Trompeuses
Sarah Morgan   
J'ai eu beaucoup de peine avec cet azur…

Pourquoi ? A cause d'Angelos, que je ne supportais pas !
Arrogant, macho, possessif, directif et autoritaire, égoïste… Je ne l'ai pas trouvé du tout attachant et j'avais envie de le gifler toutes les trois pages !
Il traite toutes les femmes comme des putes !!! Et il ne s'intéresse à Chantal que pour une chose, la baise (désolée d'être aussi crue mais c'est vraiment ce que j'ai ressenti). Ils n'ont jamais la moindre conversation, tout ce qu'il attend d'elle, c'est de la sauter et qu'elle serve de potiche à son bras !
Il passe son temps à lui dire quoi faire, comment se comporter, comment s'habiller, où aller…

Chantal essaie bien de mettre un peu de limites, mais ce n'est guère convainquant… Avec son passé, elle aurait dû être beaucoup plus rebelle, je la trouvais trop conciliante ! [spoiler]Et bien sûr, elle n'a aucune expérience sexuelle mais devient nymphomane parce qu'Angelos est tellement un bon coup et lui apprend tout du sexe (parce que virginité rime avec inexpérience totale chez Harlequin, pas de masturbation, pas de baiser, rien… à croire que ces femmes vivent dans des bulles jusqu'à ce que le héros leur montre qu'un vagin sert à avoir des relations sexuelles et qu'elles ont un corps qui sert à autre chose qu'à travailler, marcher, parler, manger) ! pfffff…[/spoiler]

Même le truc de fin était égoïste et purement centré sur lui-même ! Il ne demande pas à Chantal ce qu'elle veut faire comme boulot, non, il lui attribue un boulot qui avait l'air de lui plaire (sous sa coupe bien sûr). Et quand elle lui demande, des étoiles plein les yeux, s'il a fait tout ça pour elle, il lui rétorque qu'en fait non, il a fait tout ça pour lui (sans blague !), comme ça il peut l'avoir (puisqu'elle est à lui comme un vulgaire objet bien sûr).
Au moins il est honnête, c'est bien une des seules qualités que je lui ai trouvée.

Par ailleurs, l'autrice a écrit certaines choses qui m'ont franchement dérangées :

[spoiler]- Angelos qui reproche à Chantal de l'avoir pris pour cible alors qu'elle n'a rien fait à part être présente à la soirée. C'est lui qui l'a abordée, lui qui l'a draguée, encore lui qui vient la chercher après, encore lui qui veut coucher avec elle direct. Et bien sûr, tout ça est la faute de Chantal puisque c'est une femme belle, donc forcément une aguicheuse (culture du viol bonjour !) ;

- Une femme s'habille comme elle veut, ça ne fait pas d'elle une poupée gonflable à disposition ! Référence faite lorsqu'Angelos lui reproche que si elle ne veut pas être matée comme un vulgaire bout de viande, elle n'a qu'à pas porter de jupe courte (culture du viol, rebonjour !) ;

- Il l'embrasse de force pour l'empêcher de faire une scène et l'obliger à monter dans sa voiture. Déjà là, si ça avait été moi, il se serait pris un coup de genou direct dans les parties. Ensuite, il décide tout seul qu'ils vont faire chambre commune et se jette sur elle illico (comprenez, il a tellement envie de se la refaire) ;

- Les préservatifs ?!? ;

- L'infirmière qui n'est pas "au goût" du papa d'Angelos, qui du coup la traite "d'homme" bien sûr... Oui parce que les infirmières sont aussi des putes qui sont là pour le plaisir des patients masculins peut-être ?!?[/spoiler]


J'ai vraiment eu du mal avec cette histoire. Je n'appréciais pas du tout l'attitude d'Angelos, qui donne des ordres à tort et à travers à Chantal alors qu'il n'a AUCUN droit sur elle, qui lui dit de se taire, puis de parler, d'aller ici et là, d'arrêter de le contrarier, d'arrêter de s'opposer à lui, de faire ce qu'il lui dit, d'écarter les jambes quand il le veut, etc…
Il ne voit pas Chantal comme un personne à part entière, il ne l'écoute jamais, la coupe quand elle essaie de s'exprimer et n'a jamais la moindre conversation avec elle, à part pour l'interroger sur son passé parce qu'il veut savoir.

Pas aimé DU TOUT !

par Vitany
Aventure brésilienne Aventure brésilienne
Sarah Morgan   
Une belle histoire romantique avec ses rebondissements et qui se termine bien.
Coup de foudre sous la neige Coup de foudre sous la neige
Sarah Morgan    Kate Hoffmann   
A coup sûr, vous passerez en excellent moment de détente en lisant les deux histoires qui composent ce recueil... sous une couette ou un plaid en hiver avec une délicieuse tasse de thé... C'est frais, plein de sentiments (mais loin d'être mièvre). J'ai préféré la première histoire, "un Noël dans tes bras", une histoire romantique et bourrée d'humour façon "Coup de foudre à Manhattan".
Contre toute prudence Contre toute prudence
Sarah Morgan   
J'ai adoré, ça a été un vrai coup de coeur !
Ils sont rares les Harlequins que je mets dans ma liste diamant mais celui-ci y a sa place.

J'ai adoré Polly ! Elle a de la répartie, ne se laisse pas faire et répond intelligemment et du tac au tac aux attaques de Damon.
J'ai trouvé leurs joutes verbales jouissives !

Damon était très bien aussi. Plutôt de nature autoritaire, il a l'habitude de tout contrôler et que les gens lui obéissent. C'est sans compter sur Polly, qui va complètement le déstabiliser, aussi bien professionnellement que personnellement. J'ai apprécié les changements qui s'opèrent en lui au long du bouquin et j'ai beaucoup ri chaque fois qu'il se retrouve coi devant Polly. Il est un peu macho au premier abord mais finalement, pas tant que ça.

On va découvrir, tout au long de l'histoire, que notre couple a en fait beaucoup d'a priori l'un sur l'autre.

[spoiler]J'ai juste été déçue que les deux premiers baisers soient des baisers forcés (Damon qui embrasse d'abord Polly de force pour lui donner une leçon, puis Polly qui fait la même chose à Damon pour se venger). Je n'aime vraiment pas les actes charnels forcés ![/spoiler]

Un super Harlequin azur, je le recommande !

par Vitany

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode