Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ishtar16 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Ma vie, mes rêves et lui - vol 4 Ma vie, mes rêves et lui - vol 4
Kim Grey   
Une suite vraiment passionnante mais surtout à la fin ou y a vraiment de l'action qui s'annonce dans la suite.
Des passages qui normalement dans la vrai vie sont dynamique mais quand je les ai lu je n'ai pas trouver cette action décrite.
La meilleure des vies La meilleure des vies
Joanne Kathleen Rowling   
Un petit livre qui peut avoir un grand impact sur votre vie...

Tout d'abord, et pour ne pas perdre les bonnes habitudes, un grand merci aux éditions Grasset pour ce sublime envoi. Etant donné que l'ouvrage est très court (moins de cent pages) et que donc, je ne vais pas trop m'éterniser à son propos afin de ne pas vous en gâcher son contenu si intéressant, inspirant et enrichissant, juste une petite mise en avant de l'objet-livre.

Tout simplement car il le mérite à mille pour cent. Ce livre est petit, compact,-très léger, donc très agréable à tenir en main. De plus, c'est un hard-back et je sais que pour pas mal de lecteurs, ça signifie beaucoup. Sa couverture papier est superbe, très épurée et élégante, et, quand vous l'enlevez, cela vous dévoile un petit livre rouge avec des toques de diplômés américains dessus.

Bref, je pourrais m'extasier pendant des heures sur cet ouvrage qui fait divinement bien dans ma bibliothèque et continuer mon télé-achat, mais voilà, je tenais à souligner la qualité d'édition de cet ouvrage. Bravo, Grasset.

Maintenant, entrons dans le vif du sujet. Késako ? Qu'est-ce que ce livre peut bien nous raconter en une poignée de pages seulement, même pas cent ? Eh bien, toute l'expérience d'une vie, mes amis. Et pas des moindres : celle de notre maman magicienne, notre reine adorée, celle qui a marqué l'enfance et la vie de lecteur de beaucoup, j'ai nommé : J.K. Rowling.

Et une fois de plus, force est de constater que notre autrice bien-aimée sait manier les mots avec une dextérité que personne d'autre ne possède et qui, pour le coup, relèverait presque de la magie. Celle-ci, en tout cas, continue de faire mouche, cette fois dans le cadre d'un discours donné aux diplômés de Harvard de la promo 2008. Soit il y a presque dix ans, et pourtant, je peux vous assurer que les mots prononcés par J.K. ce jour-là ne tomberont pas dans l'oubli, qu'ils garderont éternellement leur valeur et leur force, et je remercie la maison d'édition anglaise Little, Brown and Company, et celle française de Grasset deux ans après, d'avoir eu l'intelligence remarquable de transmettre et de partager ces mots prononcés sur papier, de les graver noir sur blanc.

Même Albus Dumbledore n'aurait pas fait mieux en prononçant ces paroles qui vous forgent un individu et lui permettent d'avancer dans la vie. Qui plus est, de magnifiques illustrations viennent agrémenter la lecture et s'accordent parfaitement avec les propos pleins de bon sens et éclairants comme un phare dans la nuit de J.K.

Un vrai plus à ce livre petit par la taille mais grand par l'effet colossal qu'il produit sur nous, lecteurs, par la leçon de vie foudroyante qu'il nous donne, tel un nouveau jour qui se lève et qui nous éblouit. Je le garderai à tout jamais comme livre de chevet dans lequel me replonger dès que je me sentirai mal dans ma peau ou aurai la sensation de n'être qu'une moins-que-rien. Ce livre est une source de motivation perpétuelle qui en fait un indispensable à mes yeux afin d'aborder convenablement la vie.

Je vais vite conclure, car je ne voudrais pas vous priver de cette opportunité unique de découvrir d'autres pans de la vie de J.K. Rowling, qui, malgré ses malheurs, son désarroi, son sentiment d'abandon et de non-appartenance au monde, s'est rendue compte qu'on peut en survivre, surpasser ce chagrin presque morbide, et que la fidélité, la dignité, le respect et l'intégrité continuent à exister dans un monde malade qui peut sembler être un gouffre sans fin de noirceur.

Une fois de plus, J.K. confirme qu'elle a le cœur grand comme ça, accompagné d'un humour qui n'a pas su être entaché des dures épreuves qu'elle a dû traverser, et elle nous prodigue des conseils réconfortants et qui nous poussent à aller de l'avant. Ce discours fait preuve d'une grande humilité, d'une sagesse exemplaire concernant la façon de percevoir autrui et soi-même, et surtout, Joanne a su, je pense et je l'espère grandement, atteindre en plein cœur, toucher, émouvoir ces étudiants de la prestigieuse Harvard qui, elle le rappelle, sont brillants de leur travail acharné et n'auront sans doute aucun mal à trouver une place enviable dans ce bas monde.

Le fait qu'elle leur incombe comme mission d'élever la voix pour ceux qui n'en ont pas, de se servir de ce privilège qu'ils ont entre leurs mains d'être entendus et considérés comme importants pour se placer du côté de l'Humanité au lieu de celui du pouvoir, c'est un exemple qu'on devrait tous prendre comme maxime dans notre vie, qu'elle soit lumineuse de gloire, d'argent, de réussite, de succès, ou qu'on soit plus dans l'ombre. Tant qu'on a l'imagination d'un monde meilleur, une grandeur et une ouverture d'esprit, tout reste possible et réalisable. COUP DE CŒUR ♥

J'ai fait lire cet ouvrage à ma maman, et elle a su être conquise par son message instructif, rayonnant de vérité et de lucidité. Et vous, qu'en sera-t-il pour vous ?
Les messagers des Vents, tome 3 : Gardiens des Feux Les messagers des Vents, tome 3 : Gardiens des Feux
Clélie Avit   
Encore un tome époustouflant, fascinant, et particulièrement bien écrit. Décidément, Clélie Avit s’est clairement hissée tout en haut de ma liste d’auteurs favoris avec cette magnifique saga. Ce troisième tome est tout autant un coup de cœur que les deux précédents.

Ce roman est tellement bien écrit que l’on est happé dans ses pages, dans son monde chaque fois qu’on l’ouvre, et que le lâcher est quasi impossible. On vit l’histoire avec les personnages, on ressent leurs émotions, leurs crainte, leur colère, leur frustration, leur amour, leurs surprises… On espère en cœur avec eux, on s’aventure nous même en Na-Friyie, à Naja.
Dans ce troisième roman, on en découvre encore un peu plus sur l’univers captivant, complexe et particulièrement riche que l’auteure a créé, en particulier avec la rencontre de la quatrième communauté friyenne, celle des Feux.
Il apporte également son lot de mystères et de questions, autour d’Eriana, de la prophétie, ou bien du Velpa. On obtient certaines réponses, ou tout du moins quelques éclaircissements sur des interrogations qui se sont posées au fil de l’intrigue, pour voir naître de nouvelles problématiques, renforçant les mystères qui entourent nos protagonistes.


Ce tome est plus sombre que les deux premiers ; quelques scènes m’ont particulièrement remuée au début de l’histoire, lorsque Gabrielle découvre l’horreur de certaines pratiques du Velpa. J’ai totalement partagé son écœurement, sa nausée face à ces comportements, et j’avoue avoir quand même eu un peu peur que cela aille plus loin dans la suite de l’intrigue ; heureusement, ce ne fut pas le cas.

Mais l’intrigue reste absolument captivante, comme je le disais plus haut nous sommes happés par ce livre dès que nos yeux se posent dessus. Les enjeux, déjà d’une importance capitale, prennent encore plus d’ampleur. Les différentes quêtes menées par chacun de nos personnages de leur côté sont parfaitement bien ficelées, indépendantes mais qui se rejoignent à la fois. Elles sont aussi pleines de rebondissement, il est impossible de prédire ce qu’il va advenir de chacun, ni même ce que pourra nous réserver le prochain chapitre, et encore moins le prochain tome.


Depuis le premier tome, tous nos personnages n’ont cessés d’évoluer, et cela se ressent encore très bien tout au long de ce troisième opus. Caractère, mentalité, état d’esprit, courage… Ils ont subi d’importants changements, sans pour autant que cela change leur personnalité.
Jaedrin et sa témérité m’ont touchée et bien fait rire par moments, il est très plaisant de l’avoir vu évoluer et murir de cette manière.
Un autre personnage qui m’a beaucoup plu de par ses avancées est Friyah. On connaît déjà le courage et la volonté de ce jeune garçon, mais les responsabilités qu’il a à porter et les dangers qu’il affronte sont de plus en plus lourds ; il les assume sans jamais se plaindre, sans jamais rechigner, avec dignité, et fait preuve d’une maturité remarquable.
Côté nouveaux personnages, je suis bien contente de l’arrivée des Gardiens des Feux. Ils ont tous une personnalité très intéressante, mages comme soldats, et leur dévouement fait chaud au cœur. J’espère vraiment pouvoir les voir un peu plus dans le tome suivant, en particulier Theris, Sharon et Adam – qui, je suis d’accord avec Eriana, pourrait très bien s’entendre avec Setrian, du coup j’ai envie de les voir faire plus ample connaissance et coopérer :P


Concernant la quête de la recherche des artefacts, j’ai vraiment apprécié la manière dont l’auteure a illustré les effets du manque de l’artefact des Feux, qui change complètement du manque « physique » ressenti pour les autres éléments. Le fait de le représenter de manière plus « spirituelle », par [spoiler]le feu de la colère[/spoiler] bouillonnant chez nos prétendantes, est tellement bien trouvé.
Quant à cette nouvelle communauté des Feux, quel plaisir d’enfin découvrir son symbole et les insignes de ses mages, aussi sublimes les uns que les autres, et qui se démarquent complètement de tous ceux que nous avions déjà pu « avoir sous les yeux » jusqu’ici. Ces insignes si particuliers sont tellement bien décrits, détaillés, que l’on n’a aucun mal à les visualiser (et à en avoir envie du coup ! ^^). Il en va de même pour Lünt, le magnifique artefact des Feux. Il y a une telle imagination derrière tout cela, comme derrière chaque élément de cet univers passionnant…
Enfin, il est très intéressant de découvrir la manipulation du nouvel et dernier élément qu’est le Feu, car on sent vraiment une différence dans la projection de inha effectuée par rapport à ce que l’on a pu nous décrire précédemment.


Si j’avais un seul tout petit mini bémol à donner, c’est que j’ai pu relever quelques coquilles dans le texte : mots manquants ou fautes d’orthographe. Vraiment tout petit le bémol ! ^^


Tout est tellement bien trouvé, pensé, structuré dans cette œuvre… Une œuvre captivante, plus qu’intéressante, bref parfaite. Je ne répéterais jamais assez à quel point cette saga est un énorme coup de cœur pour moi.
Les Messagers des Vents, tome 1 Les Messagers des Vents, tome 1
Clélie Avit   
Juste un seul mot, époustouflant !
Sincèrement, j'ai été agréablement surprise par ma lecture et je ne me remets toujours pas de ce tome !

Eriana est une jeune femme toujours en perpétuel mouvement, elle doit se cacher en raison de ses cheveux bleus et de son collier qui montrent qu'elle n'appartient pas au peuple de la Na-Friyie. En effet, ceux-là capturent les Friyens en échange d'une récompense pour leur particularité.
Eriana, qui est un jour découvert, essaye de s'enfuir le plus loin possible. C'est un jour qu'elle rencontre des personnes qui ont la même spécificité qu'elle, et qui étaient justement à sa recherche en raison d'une prophétie dont elle serait une des dix prétendantes.
À partir de ce moment, elle va découvrir qu'elle possède un pouvoir dont elle n'a aucunement conscience jusqu'à présent, et va essayer d'apprendre à l'utiliser tout en découvrant tout ce qui l'entoure.

Dès les premières pages du livre, j'ai senti que ce serait un coup de cœur, l'auteure a su me captiver dès l'instant où j'ai ouvert le livre, par son univers tellement original que j'aurais aimé y vivre !
L'écriture est fluide et très agréable à lire, l'intrigue est vraiment prenante, pendant toute ma lecture, je voulais toujours en savoir plus jusqu'à finir le livre et encore, je veux absolument lire la suite !

Tout s'enchaîne magnifiquement bien, l'histoire, la rencontre des personnages, les différents points de vue qui sont placés justement au bon moment pour nous faire anticiper la suite de l'histoire, ainsi que de mieux la comprendre, tout autant à travers les principaux personnages que ceux qui s'opposent à eux dans cette histoire.
La description des lieux est tout simplement merveilleuse, on se représente parfaitement les endroits, toute cette histoire autour de la prophétie est vraiment intéressante et on en apprend toujours un peu plus dessus au fur et à mesure du roman.
J'ai trouvé ce premier tome vraiment complet, il y a beaucoup d'informations très développés, l'auteure a su parfaitement le dosé pour qu'on ne soit pas perdu dans l'histoire.

Je me suis attachée aux personnages dès le début, Eriana est une femme forte, courageuse, téméraire et intelligente, ce n'est pas un personnage qu'on pourrait rencontrer dans beaucoup de roman et c'est pour cela que je l'ai énormément apprécié !
Setrian qui a tout autant les qualités que possède Eriana, est aussi doux et protecteur, surtout envers elle, ce qui est très touchant.
Malgré qu'ils soient soudés et que chacun porte une grande confiance en l'autre, ils sont manifestement inconscients de leurs propres sentiments, alors que tous les autres le sont pleinement ! En effet, nous-même, lecteurs, sommes conscient pendant l'évolution de leur relation tout au long du roman.
Les autres personnages sont tout aussi géniaux, comme la famille de Setrian qu'on rencontre dès le début, ils sont gentils et acceptent Eriana comme un membre de leur famille, et bien sûr, j'ai aimé Jaedrin, l'ami de Setrian, dès son apparition, il est amusant et vraiment sympathique.
Quant à Gabrielle, l'amie d'Eriana, mais aussi une autre prétendante de la prophétie, est douce et charmante, j'ai beaucoup aimé l'amitié qui s'est créée entre elles dès leur rencontre !
Bien évidemment, j'ai apprécié tous les personnages sans conteste pour toutes les qualités présentes chez eux, et même les personnages étant leurs ennemis pour je ne sais quelles raisons !

Ce livre, ainsi que la plume de l'auteure est une magnifique découverte et j'attends de lire la suite avec une grande impatience !

par Sobooks
Les Messagers des Vents, tome 2 : Sanctuaires Les Messagers des Vents, tome 2 : Sanctuaires
Clélie Avit   
Je remercie avant tout booknode et les éditions du Masque de m'avoir permis de gagner un exemplaire du second tome des Messagers des vents.

Sanctuaires est une lecture passionnante. J'avais adoré le premier tome mais ce second tome est meilleur. De nouveaux personnages apparaissent, on en découvre plus sur les quatre éléments...
Bien que parfois perdue dans ma lecture face à tous les noms des catégories de Mages j'ai été tenue en haleine du début à la fin du livre. Je me suis tout de suite immergé dans ce roman ; le monde qu'à créé Clélie Avit est splendide ! On s'imagine parfaitement ce que vit Eriana.

Eriana est un personnage que j'affectionne tout particulièrement. J'adore son caractère, une vraie battante ! Eriana n'est pas l'héroïne parfaite, elle est celle qui doit se sacrifier et faire des choix dur, extrêmement dur. Je pense que c'est un personnage qu'on ne peut qu'aimer.
Setrian dans ce tome me laisse mitigé, c'est également un personnage que j'adore mais sur un certain point je le déteste. Il m'a énormément touché dans ce tome. J'ai adoré découvrir le nouvel aspect de Setrian : une personne fragile et forte à la fois.
Je vais parler d'un seul autre personnage bien que je les ai tous adoré que ce soit des méchants ou gentils (Gabrielle, Erkam, Val, Jeadin, Fryiah, Mesline, Leona...) : Dar.
Dar est donc un donc un nouveau personnage qu'on découvre au début du roman. Il m'a marqué principalement pour sa sagesse et son côté mystérieux. Il apporte une réelle et grande aide a Eriana.

Eriana et les autres sont sans cesse en train de bouger, réfléchir, se battre... Pour eux il n'y a eu aucune pause. J'ai voyagé avec les personnages dans ce roman, ressenti leur peine, joie...

En bref, je ressors de cette lecture ravie. Le monde dans lequel évolue les personnages est addictif. Les nouveaux personnages apportent énormément de choses dans le roman. Ils ont tous une place essentielle.
Les seuls point négatifs sont qu'on peut se perdre facilement avec tous les noms, et qu'il y a parfois des longueurs dans le livre.
Un roman a lire absolument ! Surtout si vous aimez la « magie », les éléments et les héroïnes qui savent se battre !!


par Jordane_
Protège-Moi, Tome 6 Protège-Moi, Tome 6
Christina Ross   
Terminer :( J'en aurais pris plus encore. J'ai adorer suivre les aventure de Lisa et Tank.
Protège-Moi, Tome 5 Protège-Moi, Tome 5
Christina Ross   
Alors là, nous couper comme ça en pleine action, c'est pas bien =),bon que dire à part que pour moi c'est le meilleur depuis le premier. Enfin de l'action mais bon maintenant il faut attendre le dénouement donc prendre son mal en patience, en espérant que ça ne dure pas trop longtemps. N'hésitez pas sur cette série même si je la trouve un cran en dessous à captive-moi .

par xena2359
Protège-Moi, Tome 4 Protège-Moi, Tome 4
Christina Ross   
Avec une fin comme celle-ci on hésite pas on lis la suite. J'ai adorer encore une fois.
Protège-Moi, Tome 3 Protège-Moi, Tome 3
Christina Ross   
Ca bouge de tout côté et c'est intéressant de voir l'évolution des personnages.
Même si comme moi, vous n'avez pas lu la série précédente, on s'adapte vite et se prend à l'histoire.

par moaNanou
Protège-Moi, Tome 2 Protège-Moi, Tome 2
Christina Ross   
alors voila j ai adore la serie Captive moi, c est donc naturellement que j ai demarré Protege moi, je dois dire que beaucoup de details sont similaires à la 1 ere histoire, mais c est une réel plaisir de retrouver Lisa et Tank en 1er plan et de retrouver jennifer et Miss Blackwell avec son temperament de feu!!!bref hate de lire la suite et j espere qu on assistera au mariage de jennifer et d alex dans cette histoire!!!

par bene222