Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Tout d’abord, je remercie Pierre Thiry d’avoir organisé le concours qui m’a permis de remporter ce conte, j’en suis vraiment ravie, d’autant qu’il m’intriguait depuis que j’en avais entendu parler.

Ce conte est une lecture très agréable. Ca faisait un moment que je n’en avais pas lu, eh bien je le regrette maintenant. Du coup, je suis enchantée d’avoir fait connaissance avec Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines, titre original et intrigant pour un conte qui l’est tout autant.

L’histoire se situe loin dans le passé, à une époque bien antérieure à la nôtre. En ce temps-là, lapins et hermines parlaient, dansaient, chantaient, etc. On suit alors Arthur, Théobald et Justin, trois frères lapins pourtant bien différents de caractère. Ils ont un point commun : ils sont amoureux de la princesse Ermelinde l’hermine.
Ils tentent alors chacun leur tour d’aller la voir, sauf qu’il faut passer devant Isidore Tiperanole avant, qui n’est ni lapin ni hermine, et qui souhaite par-dessus tout tuer le temps avec son tromblon.

La plume de Pierre Thiry est fluide, vraiment agréable et simple à lire. Le récit est vraiment raconté à la manière d’un conte et est donc empli de poésie, mais aussi d’humour. Ainsi, on plonge rapidement dans l’histoire et on la parcoure avec joie.
C’est une jolie histoire tendre, qui attise la curiosité du lecteur, avec quelques rebondissements et des moments vraiment drôles.
Quant à la morale, j’aime beaucoup. Prendre son temps, bien faire les choses, être patient… des choses que l’on ne sait plus faire maintenant.

Au niveau des personnages, ils ne sont pas trop nombreux et ont chacun leur rôle à jouer. Isidore Tiperanole est, à mon avis, le fil conducteur, de par son envie de rattraper le temps et de le tuer.

Concernant les illustrations, elles sont jolies, simples, convenant parfaitement à des enfants. De plus, elles sont colorées sans être trop vives et tape à l’œil, et peu nombreuses, accompagnant donc notre lecture sans nous agresser par un surnombre.

C’est un conte qui convient à tout le monde, et qui redonne le sourire en quelque page. Vraiment, j’ai bien aimé.
Par le Editer
Jemoon96 Bronze
Note : 7/10
http://fadaofbooks.eklablog.com/isidore-tiperanole-et-les-trois-lapins-de-montceau-les-mines-a48219565

Voilà bien un genre que je n'avais pas lu depuis des années ou plutôt que je n'avais pas entendu (oui c'est maman qui lisait les contes le soir quand j'étais petite avant que je m'endorme ^^) !

J'ai lu Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines d'une seule traite, en appréciant énormément retomber en enfance.
Toutes les caractéristiques du genre littéraire sont bien présentes. De la formule d'ouverture jusqu'à la morale de l'histoire, Pierre Thiry nous narre poétiquement, avec de jolies touches d'humour et de sagesse, l'aventure des trois frères Lapaimbot.
Ce conte m'a fait penser à celui des trois petits cochons et un peu aussi aux fables de la Fontaine dont certaines morales de ce dernier se sont retrouvées incluses dans le récit.

Les enfants ne peuvent être qu'enjoués avec une jolie petite histoire comme celle-ci dotée d'une conclusion qui est bien d'actualité de nos jours !
L'auteur a bien adapté son histoire pour les enfants en expliquant bien chaque chose, avec toutefois du vocabulaire peut être un peu trop complexe.
Les illustrations sont simples et modérées. Je n'aurais pas été contre quelques unes de plus d'ailleurs !

Une histoire moraliste et humoristique qui plaira aux plus petits comme aux plus grands !

Je remercie l'auteur pour cette proposition de partenariat.
Par le Editer
Pixie-Girl Argent
Note : 9/10
L'auteur, Pierre Thiry commence son histoire à la manière d'un conteur. Ce saut dans un monde merveilleux ma tout de suite séduit car il me rappelle toute ma jeunesse dans les rues de Montceau-les-Mines et je revis le conte a travers mes yeux d'enfant.

La fluidité du récit, ponctué par petite touche d'humour et de jolies poèmes, est clairement destiné aux jeunes enfants qui sont encore dans l'âge du rêve et de l'amour, mais les grands enfants seront tout autant attendris par cette histoire.
Les petites illustrations au fil de la lecture ponctue de touche de couleurs et nous accompagne gentillement dans notre imaginaire.

Je pense que la lecture du roman est plutôt destiné dans la lecture a voix haute, afin que les parents puissent expliquer la moral de cette histoire. Malgré la fluidité de l'histoire, une explication complémentaire de la part d'un adulte pourrais aider l'enfant a se retrouver.
N'hésitez plus a rêver et faire rêver vos enfants.
Par le Editer

En conclusion, un conte pour enfants bien sympathique, un texte fluide et compréhensible (quelques termes peu courants certes), et surtout avec une morale que j'ai bien apprécié – ce qui, pour moi, est le fort des contes pour enfants. Mes seuls bémols : le côté pas toujours attrayants et peu envahissant des illustrations, la couverture qui manque de punch et ce titre… trop long et scolaire. Ceci dit, maintenant que je l'ai lu et que j'en connais le contenu, je l'achèterais bien pour un petit neveu ou une petite nièce bien sage ;)

http://imanbooks.blogspot.fr/2016/06/isidore-tiperanole-et-les-trois-lapins.html
Par le Editer
Bookinwoman Lu aussi
Note : 8/10
Tout d'abord, j'avais entendu parler de ce petit conte par le biais du blog de Laety ! Pierre Thiry m'a contacté pour que je lise son livre, alors j'ai de suite accepté !

Je n'avais pas lu de livre pour enfants depuis un petit moment, mais j'ai adoré me replonger en enfance. J'ai lu d'une traite ce conte.
Comme le dit le titre, c'est l'histoire de trois lapins et d'Isidore Tiperanole à Montceau-les-Mines.

Les trois lapins sont trois frères qui sont amoureux de la même princesse de Montceau-les-Mines.. Sauf que sur leur route il y a Isidore Tiperanole, le fameux gardien du château de la princesse. Ils vont devoir franchir les portes du château pour espérer pouvoir conquérir le coeur d'Ermelinde. Chacun a sa façon va essayer, j'ai trouvé une petite ressemblance avec l'histoire des trois petits cochons.

J'ai beaucoup aimé ce conte et surtout la morale de cette histoire ! Le seul petit bémol que j'ai sur ce livre c'est parfois le manque d'explication des mots les plus compliqués (surtout pour les enfants qui commencent juste à lire).

Les illustrations sont très sympa et représentatives de l'histoire, même s'ils ne sont pas en pleines pages cela ne m'a pas gênée.

Je remercie encore Pierre Thiry, de m'avoir permis de découvrir son livre et son univers.
Par le Editer
Ce petit conte est arrivé jusqu'à moi grâce à la gentillesse de l'auteur. En effet, Pierre Thiry m'a contacté via mon facebook pour me proposer de chroniquer son livre.
L'histoire de ces trois lapins est toute mignonne et vraiment bien écrite. Que dis-je ce n'est pas seulement l'histoire de trois lapins mais plutôt celle d'un petit village au nom bien étrange. L'explication de celui-ci est d'ailleurs bien sympathique et bien trouvée. Ce conte prend fin avec une morale très sympa et totalement d'actualité dans notre société où le temps défile tellement vite que l'on n'a jamais le temps de faire tout ce que l'on souhaite faire.
Contrairement à mes chroniques habituelles, je ne vais pas vous parler des différents personnages car je pense qu'il est plus sympa de les découvrir en lisant ce conte. Un indice ? D'accord. Ils sont tous surprenants...
J'ai apprécié le style de l'auteur. Un style poétique mais pas trop. Je n'ai pas eu l'occasion de tester ce livre sur des enfants mais je suis certaines que l'histoire leurs plairait. Par contre, je pense que certains termes sont parfois un peu trop compliqué pour de jeunes enfants.
Avant de conclure, un petit mot sur les illustration de Myrial Saci qui sont vraiment très jolies et donnent une bonne idées des personnages et de l'univers créé par l'auteur.
Bien que ce livre soit destiné à un jeune public, j'ai beaucoup apprécié ma lecture et ai passé deux soirées très sympa en compagnie d'Isidore et des frères Lapaimbot.
Merci à l'auteur de m'avoir permis de découvrir son univers ainsi que pour la dédicace qui accompagnait mon livre.
http://mabiblio1988.blogspot.fr/2012/06/isidore-tiperanole-et-les-trois-lapins.html
Par le Editer
Sakinia Argent
Note : 7/10

J'ai beaucoup aimé ce petit conte (66 pages), dont j'ai trouvé l'histoire toute mignonne. Je peux vous dire que nous retrouvons toujours une histoire aussi farfelus et drôle que dans Ramsès au pays des points-virgules. Au lieu de trouver des humains dans une ville et prêt à conquérir le cœur d'une princesse, nous trouvons des lapins. Oui j'ai bien dit des lapins, particulièrement trois qui veulent conquérir le cœur de la princesse Ermelinde qui est quand à elle une hermine.

Vous allez me dire, mais qui est Isidore Tiperanole ? Et ben c'est un concierge pas très gentil. Pour les cinq personnages principaux, nous avons une illustration qui les représentent. A la fin du livre, nous découvrons qui est réellement la princesse Ermelinde et je peux vous dire que ce n'est pas du tout l'image que je m'étais faite d'elle.
L'écriture de Pierre Thiry est toujours aussi drôle. Ce livre se lit vraiment facilement hors mis quelque mot mais cela reste accessible à tout le monde. Je le conseille à tout le monde, c'est un plaisir pour moi d'avoir relu un livre avec des images comme quand j'étais petite.

Les illustrations ont été faite par Myriam Saci, je pense qu'il aurait pu être un peu mieux mais pour les enfants il trouverait ça très bien.
Par le Editer
N'ayant pas encore d'enfants à qui lire cette histoire, c'est simplement mon avis que je vais tenter de donner...
J'ai trouvé ce conte plus réussi que le précédent. L'histoire est plus simple, moins alambiquée, et je pense qu'elle s'adresse à un public un petit peu plus jeune.
Dans cet univers encore farfelu à souhait, il est question de trois frères lapins : Arthur le gendarme, Théoblad le marchand de glaces et Justin le poète troubadour. Tous trois vont tenter à leur manière de rencontrer la belle hermine Ermelinde en déjouant l'attention d'Isidore Tiperanole dont la passion est de courir après le temps.... La suite sur mon blog : http://histoires-de-livres.over-blog.com/article-isidore-tiperanole-et-les-trois-lapins-de-montceau-les-mines-pierre-thiry-101901661.html
Par le Editer
Surya Lu aussi
Note : 10/10
Déjà, je trouve que rien que le titre est intriguant, pour moi qui lit énormément de contes, j'avoue que ce titre m'aurait interpellée de toutes façons, car il est original et on se demande quelle genre d'histoire il peut bien cacher.


C'est un livre très joli, c'est écrit bien grand avec de jolis dessins pour l'illustration, c'est coloré sans être tape-à-l'oeil, bref simple, discret, élégant.


L'histoire se situe dans des temps très reculés, à une époque bien longtemps la notre, celle où les lapins et les hermines pouvaient parler, marcher, travailler et écrire des poèmes.
Justement, cette histoire met en scène trois petits lapins : Arthur, Théobald et Justin. Arthur est gendarme, Théobald vend des glaces et Justin est poète. Tous les trois sont amoureux fous de la princesse Ermelinde l'hermine et prêts à user chacun de leur talent respectif pour la conquérir. Mais c'est sans compter sur Isidore Tiperanole, qui garde jalousement le Palais, armé de son tromblon avec une seule obsession : tuer le temps.


Pierre Thiry démarre la narration à la manière d'un conteur, ce qui nous fait plonger petit à petit dans l'histoire ; celle-ci est ponctuée d'humour au moment où on ne s'y attend pas toujours, ainsi que des poèmes de Justin, toujours très agréable à lire.


Les illustrations de Myriam Saci nous accompagnent au cours de la lecture, c'est bien car elle ponctuent également l'histoire sans être trop présentes, c'est épuré, j'ai apprécié.
Quand à l'histoire en elle-même, j'ai parfois trouvé que les noms étaient difficiles à retenir, pour un enfant ça peut être compliqué, il y a les noms de personnage, de rues, de ville... J'ai eu un peu de mal à tout mémoriser, surtout parce qu'ils sont assez complexe et se ressemblent pour la plupart. Mais sinon, j'ai adoré lire ce conte! Sincèrement! Une jolie histoire, pleine d'humour et de tendresse, avec les éléments placés de façon à aiguiser la curiosité du lecteur, il y avait quelques scènes assez innatendues, et j'ai souvent éclaté de rire à certains passages.
Pour finir, la morale de ce conte est géniale : ne pas se précipiter, avoir de la patience, ne pas voir trop grand, laisser le temps au temps, choisir de faire peu et le faire bien plutôt que de faire les choses en grand et bâcler.


Le personnage que j'ai préféré, ce n'était pas un des trois lapins ni la princesse, mais justement Isidore Tiperanole, je trouve que son obsession à vouloir tuer le temps est la clé de l'histoire, et les citations que l'auteur y attache ici et là, surtout à la fin, sont à méditer. C'est un bon moyen d'apprendre aux enfants que la patience est la clé de presque tout dans la vie.
Enfin du moins, c'est comme ça que je le ressens.


Si vous aussi vous aimez les contes, foncez sur ce livre les yeux fermés! Une plume, une caresse, un rayon de soleil, qui vous donnera le sourire pour le reste de la journée (ou de la soirée, c'est selon). Je pense que ce conte convient à tout le monde, aussi bien aux enfants qu'aux adultes, et tant mieux car c'est toujours ce que j'attends d'un conte.


Par le Editer
alivre--ouvert Or
Note : 10/10
Un très joli conte dePierre Thiry de 66 pages,avec des illustrations signées Myriam Saci.
Je tiens d'ailleurs à remercier Pierre Thiry de m'avoir demander de chroniquer Isidore tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines et par la même de m'en avoir adresser un exemplaire dédicacé.

Une lecture très fluide,pleine d'humour (les jeux de mots sont très drôles,le journal,la feuille de chou a pour nom le Coup du Lapin...).Les quelques illustrations sont très belles,on y retrouve nos trois lapins,Isidore et la princesse Ermelinde.

À la lecture ,qui s'est avérée très rapide vu la qualité du texte et la taille de la police convenant parfaitement aux très jeunes lecteur(trice)s,je n'ai pu m'empêcher de faire une comparaison avec l'histoire des trois petits cochons face au grand méchant loup.
Cet Isidore de Tiperanole est effrayant,il n'hésite pas à manger des lapins ,et il ne suffira que d'un carré de chocolat et un peu de ruse de la part de Justin pour le terrasser.
Nul doute que ce conte trouvera rapidement sa place dans les rayons des bibliothèques scolaires,je pense sincèrement qu'il a tout pour intéresser les petits...comme les grands.

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.