Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de isildura : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Chimiste La Chimiste
Stephenie Meyer   
L'idée est bonne mais dommage que l'écriture ne soit pas à la hauteur.
Le début est très long, on s'ennuie pendant que l'auteur expose toutes les protections et pièges qu'utilise "Alex" pour fuir et rester en vie.
Vers les premier tier du livre l'histoire commence à bouger mais malheureusement cela ne prend pas.
Durant tout le livre je n'ai été que "spectatrice", je n'ai pas réussi à me plonger dans l'histoire, dans la tête des personnages...
La narration est à la troisième personne ce qui rend encore plus l'histoire impersonnelle.
Alors oui il y a un peu de suspense (heureusement) mais on est très loin du thriller.
Je ne suis pas du tout conquise par l'écriture de l'auteur pour ce roman.

par morfy09
Contours of the Heart, tome 1 : Easy Contours of the Heart, tome 1 : Easy
Tammara Webber   
Si je devais réellement mettre une note à ce roman ce serait un 10/5.
Easy traite un sujet assez lourd : Le viol( humiliation, souffrance, honte de le dévoiler à sa famille, ses amis, du regard des autres sur le sujet) Non EASY n'est pas qu'une simple histoire d'amour, ce sont plusieurs combats qui sont menés par nos personnages, contre leurs démons intérieurs et extérieurs. Comme celui de ne pas se rendre responsable des drames qu'ils ont subis ou subissent.

Easy nous apprend de ne jamais se fier à l'apparence

Easy c'est une lecture agréable, limpide, grave, poignante, lascive, sensuelle..

Un des meilleurs livres que j'ai pu lire..Il m'a bouleversé.(less)

par Lylie34
Timide Timide
Sarah Morant   
Waouh ! Quelle magnifique histoire.
Timide est un très beau roman que j'ai littéralement dévoré. J'ai adoré la plume de Sarah Morant qui a le don pour mettre du suspens partout. (Le chapitre du bal est tellement frustrant !) Bravo à elle d'avoir réussi à parler de la timidité qui peut être vraiment gênante dans la vie de tous les jours, sans que les personnes autours s'en rendent compte.
C'est une histoire tellement touchante, tellement complexe. Les personnages sont formidables et extrêmement bien travaillés.
Ça a été un plaisir de découvrir l'histoire et les personnages au fil des chapitres. Je ne serai pas en dire plus sans trop en dire en fait, donc je vais m'arrêter là.

par Tiboude
Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection
Abbi Glines   
Difficile d’échapper au premier né de la collection &moi. Depuis quelque temps, il me nargue sur les réseaux sociaux, alors quand j’ai vu qu’une masse critique se préparait sur Babelio, je n’ai pas résisté et j’ai plongée tête la première pour saisir l’occasion de pouvoir enfin découvrir cette merveille. Sans surprise Abbi Glines, m’a emporté avec une plume simple et addictive dans un univers plus adulte que ce dont j’étais habituée dans ses précédents romans et je m’y retrouve davantage.

Della Sloane est une jeune femme abîmée par la vie, son passé douloureux l’enfonçant un peu plus chaque jour, elle décide de partir en road trip, grâce à l’aide de sa meilleure amie Braden. Au cours de son voyage en solitaire, elle rencontre le sexy Woods Kerrington. Alors que rien ne les amenaient à se rencontrer, ils passent la nuit ensemble. Au petit matin, chacun reprend séparément le cours de sa vie, sans projet de se revoir. Pourtant, alors qu’ils pensaient ne jamais se revoir leur chemin va de nouveau se croiser à Rosemary Beach dans le country club de la famille Kerrington.

Lorsqu’elle a débuté son voyage, c’était une manière de se prendre en main, se reconstruire seule, sans être porté à bout de bras par Braden. Son personnage m’a captivé tellement il est élaboré et complexe. Sa rencontre avec Woods, c’est un peu une bouffée d’air frais pour elle, une échappatoire qui lui a permis de s’évader. Lorsqu’elle est avec lui, elle semble heureuse sans faire semblant. Pourtant, sous ses sourires se cachent une mélancolie que ses yeux bleus trahissent. Ses yeux, qui laissent entrevoir une personne rongée par un passé tellement envahissant, qu’elle n’arrive pas à avancer malgré les années écoulées. Pourtant j’ai le sentiment que son passé n’a été que survolé.

Della est très intrigante, dès le départ j’ai eu cette impression qu’elle découvre la vie. Elle a un côté naïve, mais dans le bon sens. J’ai tout de suite ressenti l’envie de la protéger, la soutenir lorsqu’elle s’effondrait. Elle a ce petit côté enfantin, qui la rend douce et gentille. Elle s’est lancée dans ce road-trip avec l’objectif de se découvrir et aussi accepté une part d’elle. Il y a 3 ans, un drame s’est produit dans la vie de Della qui l’a fragilisée, aujourd’hui son voyage répond à son besoin d’autonomie.

Woods il est la définition même du personnage qui m’a agacée et pourtant, j’éprouve une certaine affection pour lui. Il donne l’image de l’homme parfait, tant physiquement que dans sa vie. Pourtant, si on gratte un peu, on découvre un personnage pris au piège par sa famille. Il a réussi à me mettre hors de moi, ses relations avec son père sont chaotiques, il se laisse totalement dominer et ça le met dans une position d’infériorité. On éprouve une part de compassion de le voir se laisser bouffer, mais c’est tellement agaçant d’être impuissante. Il aurait mérité des bons coups de pieds au cul !

Au-delà de la relation (plutôt survolé) entre les personnages, on découvre les terreurs nocturnes de Della. Par l’intermédiaire des flash-back, on obtient des réponses sur son passé et les émotions dans ces scènes sont fortes, j’en la boule au ventre en découvrant son histoire. On s’attend au pire, c’est à la fois enivrant et déstabilisant. Une part de curiosité s’insinue découvrir son histoire devient indispensable. L’écriture est tellement addictive, qu’on se retrouve à devoir fermer son livre alors qu’on en a tellement pas envie, que s’en est terriblement frustrant de devoir le poser pour dormir.

Une lecture prenante, avec des secrets qui planent entre les héros, le passé de Della aurait mérité qu’on s’y attarde davantage selon moi. Je voulais surtout voir enfin le bonheur éclater et beaucoup de réconfort pour nos héros. J’aime la manière dont les liens se sont tissés entre Della et Woods, ce besoin/désir qui prend le dessus sur le devoir. La passion qui s’immisce dans leurs esprits, qui les dévorent, mais qui reste trop bestiale. Les sentiment se développent rapidement, alors qu’ils ne connaissent rien l’un de l’autre. On passe de rien, à tout. Ils se sautent dessus, sans chercher à s’apprivoiser, sans se préoccuper de qui est l’autre, une part de mystère demeure.

J’espère que dans le second opus, Abbi Glines développera davantage le passé de Della, mais cette suite laisse présager une bonne intrigue. Malgré tout, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas été autant accrochée par une lecture, que j’en suis ravie et que j’ai adorée.

http://luxnbooks.wordpress.com/2014/12/23/dangerous-perfection-abbi-glines-perfection-1/

par Luxnbooks
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Minuit, Tome 7 : Les Ombres de minuit Minuit, Tome 7 : Les Ombres de minuit
Lara Adrian   
j'aime la façon dont lara adrian nous raconte l'histoire de kade et alex ..beaucoup d'action ,et d'amour ...a ne pas rater

par jimmylou
Central Park Central Park
Guillaume Musso   
Du grand Guillaume Musso!!!
Mes préférés de lui sont " L'appel de l'ange", "Parce que je t'aime", & " La fille de papier"...
Central Park est un triller sur un fond de romantisme! L'histoire est très bien ficelé, comme chacun de ses romans d'ailleurs, afin de nous faire tourner les pages, sans que l'on s'en rende compte!
Je croyais avoir deviné la fin, et me suis dit pr une fois j'ai trouvé, et bien non, le dénouement final nous laisse sans voix, et encore une fois, on ne le voit pas venir!!!
Si vous avez aimez L'appel de l'ange, vous allez adorer celui-ci!
Je le recommande vivement!

par mamour04
La Communauté du Sud, Tome 3 : Mortel corps à corps La Communauté du Sud, Tome 3 : Mortel corps à corps
Charlaine Harris   
MON PREFERE
Ce tome est sans aucun doute le meilleur des trois. Je ne l'ai pas lâché avant de l'avoir terminé. Revoilà notre Sookie préféré, Cette fois-ci Bill a disparue, Desespere elle s'élance sans réfléchir à sa recherche même si elle a d'énorme doute sur sa fidélité. Mais rassurer vous elle reste très très bien entouré avec le beau Lén qui est à tomber par terre sans oublier qu'elle a toujours le sublime Eric sur le dos qui ne cesse de la harceler par ces avances de plus en plus pressante. Elle va endurer de nombreuse épreuves qui changeront ses sentiments pour toujours. Voilà un tome qui à mon avis sera très dur a égalé. vivement le tome Quatre !!!

par thavany
Journal de Stefan, Tome 2 : La Soif de sang Journal de Stefan, Tome 2 : La Soif de sang
Kevin Williamson    L.J. Smith   
Ouah la couverture est parfaite ... Rien que de voir ses yeux bleus ... <3
Une timide St-Valentin Une timide St-Valentin
Héloïse Cordelles   
Voila une petite romance agréable a lire, on passe un très bon moment avec Alaina et son voisin Preston
Dommage que se soit si court