Livres
514 724
Membres
527 698

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— [...] Ne rencontre jamais tes héros, tout ça, tout ça. Déception assurée.

— Et dire que je pensais être ton héros, sourit Winter.

Je tournai le visage et croisai son regard.

— C’est vrai.

— Et je te déçois souvent ?

Je ne plaisantais plus.

— Jamais.

Afficher en entier

« – Qu’est-ce que tu utilises, comme crème hydratante ?

– Pardon ?

– Ta peau est très douce.

Winter reste un moment silencieux avant de répondre.

– Parfois, Ivy Wilde, tu es très étrange.

– Mais tu m’aimes bien, pas vrai ? proposai-je.

Il marqua une pause plus longue encore.

– Oui, dit-il finalement. Oui, je t’aime bien. »

Afficher en entier

“I don't think I'm in love with you; I know I'm in love with you. We have nothing in common, but I don't think that matters. You're always there in my thoughts. Always.”

Afficher en entier

Il sortit de sa veste un mouchoir en lin, brodé de ses initiales. Je n’étais même pas surprise. Il était si adorablement vieux jeu, parfois. Je le pris avec gratitude et me mouchai avant de le lui rendre. Le fantôme d’un sourire joua sur ses lèvres, et il secoua la tête.

- Tu peux le garder.

Je reniflai.

- Tu veux pas ma morve ?

- Pas spécialement.

Afficher en entier

” – Bravo, bébé, souris-je.

– C’était moi ! s’écria Mazza, révolté.

C’est moi le héros ! Pas un putain de chat !

Winter leva les yeux au ciel.

– Grandis un peu. ”

Afficher en entier

— Tu dormiras quand tu seras morte, marmonnai-je pour moi même. Pas vraiment ma devise habituelle, mais comme j'avais de bonnes chances d'y laisser ma peau, le contexte s'y prêtait bien.

Afficher en entier

« – Qu’est-ce que tu utilises, comme crème hydratante ?

– Pardon ?

– Ta peau est très douce.

Winter reste un moment silencieux avant de répondre.

– Parfois, Ivy Wilde, tu es très étrange.

– Mais tu m’aimes bien, pas vrai ? proposai-je.

Il marqua une pause plus longue encore.

– Oui, dit-il finalement. Oui, je t’aime bien. »

Afficher en entier

"Did I want a torrid love affair or did I want to catch an evil murderer? Both, of course, but given the choice between the two it was a tough call."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode