Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Izaac : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien
C. S. Lewis   
J'ai bien apprécié les chroniques de Narnia, lues étant plus jeune, surtout Aslan.
Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 3 : La Bibliothèque des âmes Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tome 3 : La Bibliothèque des âmes
Ransom Riggs   
«No one can hurt you as badly as the people you love.»

J'ai l'impression que j'ai perdu tous mes mots entre la première et la dernière page. Alors aussi banal que ça soit dit comme ça, j'ai adoré cette trilogie.

Ransom Riggs a une imagination que j'ai aimé du début jusqu'à la fin. L'univers, l'histoire et les personnages qu'il a créé et a partagé m'ont tout bêtement transportée !
Et puis, il a cette plume qui vous fait voyager, entraînante et fluide.
Que demander de plus ?

Depuis sa sortie, je jetais régulièrement des coups d’œil à La Bibliothèque des âmes qui m'attendait sagement dans ma PAL. À plus d'une reprise j'ai failli me jeter dessus et le dévorer mais aussi bête que ça semble, je tenais vraiment à lire ce livre à quelques jours de Halloween.
J'ai presque envie de me féliciter d'avoir réussi parce que c'était sérieusement pas du gâteau ! ^^

Au-delà de l'histoire que j'adore comme pas possible, je suis toujours en adoration face aux photos. Je suis vraiment fan de ce qu'elle apporte autant à l'histoire qu'à l'atmosphère du livre.
Un pur régal.

Ce n'est pas vraiment surprenant si je dis que je me suis attachée aux personnages, n'est-ce pas ? Les enfants particuliers qui vous font vous sentir tristement normal même avec toutes les différences du monde sont très attachants.
Quand je me suis lancée dans cette trilogie, je ne m'attendais pas à tant les aimer. Et c'est peut-être comme ça pour tout le monde et pour n'importe quel livre dans lequel on se lance sans savoir qu'il va nous retourner dans tous les sens du terme. Mais sérieusement, je les adore au-delà de tous les mots du monde !
Et je dois bien avouer qu'ils vont me manquer, ces enfants particuliers.

Quant à la fin, je dois dire que je ne m'attendais pas trop à ça. En fait, je m'attendais plus à ce qu'il se passe l'exact contraire. C'est une fin que j'ai adoré, n'allez surtout pas croire que ce n'est pas le cas !
Mais je dois avouer que [spoiler] 1. une part de moi n'aurait pas trouvé ça trop dommage si Jacob n'avait jamais revu ses amis. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi.
2. Je m'attendais donc à ce que Jacob reste avec les particuliers. Quitte à ne pas revoir ses parents. Je ne m'attendais pas à ce que ce soient les particuliers qui restent avec Jacob.
Au final, j'aime beaucoup l'idée que maintenant ils vont tous vieillir normalement, un jour après l'autre.[/spoiler]
J'aurais jamais osé imaginer cette fin avant que Ransom Riggs nous l'offre pour clore son histoire.

En conclusion, Miss Peregrine et les enfants particuliers est une trilogie que je recommande sincèrement. C'est original, entraînant et tout simplement, ça vaut mille fois le détour !
Et puis, pour la période d'Halloween, c'est parfait.
Oh et vous savez quoi ? Même quand c'est pas la période d'Halloween, c'est parfait. ;)

«my brain is a hope-making engine.»

par Sheo
La nuit juste avant les forêts La nuit juste avant les forêts
Bernard-Marie Koltès   
Sans doute une de mes pièces préférées.

Un monologue jamais ennuyeux, qui nous transporte. Un cri déchirant, qui transperce le lecteur, qui le pousse et le frappe.

Voir la représentation théâtrale peut aider, c'est d'ailleurs par cela que j'ai connu la pièce.

http://redbluemoon.unblog.fr/2014/08/15/la-nuit-juste-avant-les-forets-de-bernard-marie-koltes/
Instinct, Tome 1 Instinct, Tome 1
Vincent Villeminot   
Lorsque j'ai acheté ce livre, en voyant le résumé je me suis dit " Encore des loups-garous " comme je suis fan de ce genre de lire je l'ai acheté sans vraiment savoir si il était bien ou pas. Eh bien j'ai eu du mal au début avec le fait que ce n'est pas un loup. Mais j'ai par la suite dévoré le livre. L'auteur détourne la lycanthropie en la transformant en métamorphanthropie, chose que j'ai trouvé très originale, on passe de l'animal domestique inoffensif au super-prédateur . Un scénario plutôt sympathique & surtout des personnages que je trouve attachants.[spoiler]Par contre la relation Tim/Flora bidon. Elle passe en 30 pages de " Je te déteste " à " Je me blottis dans tes bras dès que l'occasion se présente.[/spoiler] Je le conseille à tous.
Instinct, Tome 2 Instinct, Tome 2
Vincent Villeminot   
Tout aussi génial que le un, avec pleins d'émotions et de rebondissements !
On revoit avec plaisir nos quatre personnages principaux qui devront faire face à un problème qui pourront causer leurs pertes...
Ce que j'apprécie notamment, c'est l'univers riche que nous offres Vincent Villeminot. En effet, j'aime beaucoup la diversité des animaux utilisés dans le roman ( avouez que le homard et l'ours ne sont pas les animaux les plus choisis pour des romans comme celui-ci...).
Pour faire vite, je trouve ce tome meilleur que le précédent car l'intrigue est plus approfondie et les personnages évoluent lors de leurs mésaventures. Flora pour ça part, ne m'agace plus du tout ( souvenez-vous dans le premier tome, on aurait pu croire qu'elle était bipolaire, un coup elle pleure, un coup elle sourit et après elle fait la gueule à tout le monde...). Dans ce tome, elle devient une femme plus mûre et prend confiance en elle. Shariff lui est toujours aussi mignon, je l'adore ! Tim, notre héro, a voulu trop en faire dans ce tome [spoiler]Du genre : "Je vais me sacrifier et sauver tout le monde !"[/spoiler].
Niveau intrigue, on cherche à tout comprendre, parce qu'il y a vraiment trop de choses sans réponses ! Les rebondissements nous donnent envie d'entamer le tome 3 !
Un deuxième tome nettement mieux que le premier, des personnages qui évoluent, une intrigue plus que complexe et plus de questions !
Hâte de me procurer le troisième tome.
Artemis Fowl, Tome 4 : Opération Opale Artemis Fowl, Tome 4 : Opération Opale
Eoin Colfer   
Un tome peut-être plus profond que les précédents. Mon préféré reste néanmoins le troisième pour le moment, ce qui ne m'a pas empêché de lire avidement celui-ci, et d'avoir hâte de commencer le suivant ! J'ai beaucoup de plaisir à retrouver chaque personnage à chaque fois, leurs aventures sont palpitantes et leurs intentions un peu plus nobles désormais.
Artemis Fowl, Tome 5 : Colonie perdue Artemis Fowl, Tome 5 : Colonie perdue
Eoin Colfer   
Un super, où on rencontre de nouvelles créatures féeriques, ce qui change encore tout.

par Kato
Artemis Fowl, Tome 6 : Le Paradoxe du temps Artemis Fowl, Tome 6 : Le Paradoxe du temps
Eoin Colfer   
Mon préféré ! J'adore les paradoxes temporels (peut-être depuis que j'ai lu Tsubasa reservoir Chronicles), car ils rajoutent encore plus de piment à l'histoire !

par Kato
Artemis Fowl, Tome 3 : Code Éternité Artemis Fowl, Tome 3 : Code Éternité
Eoin Colfer   
Tout aussi bon que les deux premiers ! C'est fou , comment de fait il que ça marche à tous les coups ?
On ne s'ennuie pas une seule seconde !
:)

par Olyna69
Instinct, Tome 3 Instinct, Tome 3
Vincent Villeminot   
Whaou Whaou Whaou ...Bien un des seuls livres qui a réussi à me faire pleurer.

Toute une vie qui s’arrête sur
' -On aura bien ri... Flora... quand même
Puis ce fut fini.'
Autant dire que je suis resté figée sur ces deux phrases pendant 5 minutes avant de me mettre à pleurer.

Je suis VRAIMENT très triste de quitter Flora, Tim et Shariff. J'aurai voulu en savoir un peu plus sur cette fin trop flou pour moi, et qui laisse encore plus ce gout amer que j'ai ressenti tout au long de ce roman. Ce gout d'injustice pour nos trois heros, que l'histoire n'a pas épargné.

par Fauva