Livres
482 032
Membres
468 446

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Sadibebooks 2017-07-10T16:28:25+02:00
Diamant

«Au printemps, les tempêtes et la tiédeur font pourrir mon cœur. En été, les violentes chaleurs consument mon cœur. En automne, la tristesse et les récoltes égarent mon cœur. C’est l’hiver. Si ce froid mortel pouvais détruire mon cœur.»

Et le prix de la fin WTF 2017 revient à…… (Il dépasse largement Follow me Back, pour ma part.)

La tournure de l’histoire de ce roman est juste totalement inattendue et incroyable. Le résumé en lui-même m’attirait énormément à la base, et puis le fait que l’histoire se déroule au Japon n’a fait qu’accroître ma curiosité.

L‘histoire est inspirée d’une vieille légende japonaise qui raconte une rivalité entre une ogresse d’une laideur incroyable et une prêtresse d’une grande beauté. La première aurait vaincu la seconde et se serait approprié de son visage. La légende raconte alors que tout enfant né LAID et durant l’année du cheval de fer serait tué sur le champ par peur que l’ogresse ne se réincarne en lui. Le roman traite principalement sur cette légende qui reste profondément ancrée dans l’esprit des personnes plus âgées. La protagoniste, Izana, a été miraculeusement épargnée par Chigusa, une infirmière avec le cœur sur la main, qui n’a pas eu le courage de tuer l’enfant.

Au départ, je me disais que le message de l’auteur était clair : la beauté intérieure prime sur la beauté extérieure. Cette dernière n’est que matérielle. Le personnage d’Izana est très intéressant en lui-même car c’est une fille qui, malgré sa réclusion, s’intéresse au monde extérieur et dévore les bouquins. En commençant cette histoire, nous ne savons pas du tout vers quoi nous partons. Nous ne savons pas vraiment où l’auteur veut nous emmener et pourquoi.

L‘ambiance de ce roman est vraiment mystérieux et intrigant. Nous traversons toutes les émotions d’Izana dans les moments les plus difficiles de sa vie. Nous la suivons à travers plusieurs obstacles qui s’ouvrent à elle et à travers les secrets qu’elle essaye de dénouer. Ce personnage est vraiment surprenant car la fin nous chamboule totalement. Izana est peureuse, réticente mais avec une envie d’aventures et d’indépendance. J’ai beaucoup accroché avec son personnage. On ressent vraiment de la pitié pour cette fille qui n’a rien demandé mais qui vit dans la paranoïa tout au long de sa vie. Tout ça à cause d’une ancienne croyance. Tout ça à cause de « sa laideur« . L’intrigue du roman n’a pas été immédiatement révélée. J’ai bien aimé pouvoir découvrir petit à petit le fil de l’histoire. L’auteur a bien réussi à nous transporter à 100% dans cet univers atypique japonais.

Je savais que ce livre allait être un coup de cœur un peu particulier. En effet, la fin What the Fuck m’a vraiment surprise ! Je ne m’y attendais pas du tout. L’auteur ne nous prépare pas à ça. Nous n’avions pas vraiment d’indices au départ que ce roman allait finir d’une telle manière. Du coup c’était vraiment la surprise ! Je ne voudrais pas en dire plus pour ne pas vous gâcher la surprise aussi, si vous décidez de le lire ! Donc si vous ne l’avez pas encore lu mais que vous cherchez un roman de ce genre entre deux lectures, foncez sur Izana, la voleuse de visage ! Merci aux éditions Lumen d’avoir édité ce roman. Sachez aussi qu’il est initialement basé sur un manga, Kasane la voleuse de visage du même auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leaszecel 2018-08-06T22:09:51+02:00
Argent

Ce livre est effectivement assez lent, cependant je ne trouvais pas cela plus dérangeant que ça. Et il le faut pas oublier que cette histoire n'est que le préquel du manga du même auteur. Ce qui m'a le plus choqué, cependant, est le nombre de mot manquant ou en trop dans la traduction française et donc à revoir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Buchwurme 2018-08-11T12:05:12+02:00
Bronze

Ce que j'ai le plus aimé dans ce livre c'est les secret du village Spoiler(cliquez pour révéler)( le droit de cuissage , la mise mort des enfant moche et tout cela ) rende l'ambiance plus sombre et intéressante. Les personnages sont aussi très bien avec leur défaut et je remercie l'auteur de ne pas nous servir de personnages parfait et ireprochabre moralement car on en trouve trop dans la littérature jeunesse et ça n'est pas réaliste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Buchwurm 2018-04-27T16:36:59+02:00
Bronze

Le livre est bien mais il ne commencé que très tard. J'ai adorer les personnages d'Izana( qui évolue beaucoup au fur et à mesure ) et celui de Kingo ([spoiler/le moment où il tue son père est trés bien écrit. Je voulais le prendre dans mes bras pour le rassurer! Je déteste profondément le père et l'oncle de Kingo ! Tous les personnages ont une par de tenebre et j'adore ça !

Par contre, quelqu'un peu -t-il m'expliquer comment une suissider peu fair disparaître sa tête ? Merci d'avance pour la réponse ![/spoiler]

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2018-04-12T07:36:37+02:00
Pas apprécié

Ce livre m'a attiré avec sa très belle couverture mais j'ai été vraiment déçu.

L'histoire était vraiment longue. On s'ennuie beaucoup sur le début, la fin était vraiment décevante. Je n'ai pas aimé le personnage d'Izana que je n'est pas trouvé assez approfondi, tout comme les autres personnages.

L'écriture est à améliorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Animia8 2017-11-03T14:04:15+01:00
Bronze

Attention : ce commentaire peut spoiler quelques parties de l'histoire. Ne pas le lire si vous n'avez pas fini le livre.

Intéressant ce livre, intéressant.

Que dire dessus ?

Compliqué, très compliqué.

Par quoi commencer ?

Tout d'abord, j'ai trouvé le livre un peu "passif". Je ne sais pas ce que l'auteur(e) à eu à raconter pendant tout ce temps, mais pendant presque la moitié du livre, il ne s'est quasiment rien passé. Il y a de l'action au début, à la naissance d'Izana, jusqu'au moment où elle va vivre dans la montagne. Puis, il y de l'action seulement vers la fin, dès le moment où elle découvre la poudre rouge.

C'est à ce moment-là qu'on sort de la réalité. On nous a expliqué pendant presque tout le livre que ce n'était qu'une légende et que les quelques habitants Akeiwa n'étaient que des villageois un peu trop superstitieux. Pourtant, l'apparition de cet élément totalement irréaliste donne un aspect étrange au reste du livre. Bien-sûr, quelques autres éléments nous donne l'impression de fantastique, mais jamais rien de vraiment concret, seulement des mystères ou les impressions d'Izana.

Passons maintenant à Izana. Cette fille me fait froid dans le dos. On suit son évolution et son comportement d'abord de petite fille gentille, à ensuite adolescente sauvage, pour enfin arriver à une adulte totalement folle et avec des tendances meurtrières. C'est ce dernier aspect qui m'a particulièrement choqué. J'ai beau me dire qu'Izana n'a rien demandé, qu'elle est née au mauvais moment, au mauvais endroit, sa quête m'a donné une impression de chute, de mauvais choix, d'échec. Pourquoi ? Pourquoi faire ça ? C'est totalement lié à la fin de l'histoire, quand Izana part avec la tête de Namino congelée. Elle a beau avoir prit son visage, celui-ci va bientôt pourrir, et elle devra changer tout le temps de tête. Ce sera beaucoup plus stressant pour elle, toujours être dans la crainte d'être découverte sous son vrai visage, sous son vrai jour. De plus, elle part avec Nagi qui ne se doute de rien, et qui ne va rien comprendre lorsque sa si jolie amante va se transformer en ogresse terrifiante. Pour moi, tout cela n'a servi à rien, elle aurait du se suicider dès le début, pour avoir l'âme en paix pour toujours. A la fin, j'ai eu l'impression qu'Izana avait complètement perdu la boule. Voilà pourquoi cette fin m'a donné un sentiment d'échec.

Passons enfin à notre petit Kingo. Ce petit garçon m'a beaucoup touché (je tombe souvent amoureuse de ces personnages-là) par sa justesse d'esprit, et son innocence. Ce petit garçon qui n'avait pourtant rien demandé à eu le droit à tout : harcèlement, mort de ses proches, exclusion, solitude, tristesse... J'ai eu une grosse vague de pitié pour lui à la fin du livre, et presque eu envie de pleurer.

Ah oui ! La fin du livre ! J'ai presque pas compris ce qu'il se passait. Namino, Izana, l'incendie, la montre d'Izana, Kingo... Bon, vous l'avez compris, c'est la fin qui m'a rendu sceptique.

Ce livre est plongé dans un univers très sombre et dur. Je m'y attendais rien qu'en voyant la couverture, à vrai dire. Mais ce livre a tout de même été assez bien écrit dans son genre. L'auteur a du talent pour l'écriture, ça c'est sûr, après, il devrait peut-être revoir son scénario ^^'

C'est resté tout de même une assez bonne lecture, je la conseille aux personnes qui cherchent à se creuser la tête, et à avoir quelques frissons !

Bonne lecture avec humour et fantaisie !!!

^^

Afficher en entier
Lu aussi

Assez bof, je me suis forcée à lire la fin. Je ne pensais pas être déçue mais je m'attendais quand même à mieux et surtout à un peu plus d'action. Or, le récit était lent.

Spoiler(cliquez pour révéler)300 pages pour voir comment elle allait voler des visages,

c'est beaucoup. Je m'attendais à lire le "après", surtout...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nathathia 2018-08-28T23:18:58+02:00
Diamant

J'ai beaucoup aimé ce préquel, étant accro à la saga "Kasane", ça m'a fait plaisir de découvrir le passé d'Izana qui est quand même un personnage important...

J'ai vu beaucoup de personne dire que le rythme était assez lent au début, mais je n'ai pas du tout ressenti ce sentiment...

On peut voir l'évolution d'Izana et Kingo tout du long, et on en découvre plus sur l'univers où ils ont grandi ( je comprend mieux pourquoi ils voulaient s'en aller).

Bon, un tout petit peu déçu de la fin...

Spoiler(cliquez pour révéler) J’espérais une fin plus douloureuse pour ces sales types

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marion001 2017-05-26T09:42:03+02:00
Lu aussi

L'histoire parle d'Izana , une jeune fille , au visage très laide rejetée très jeune par le village. Mais Chigusa, une ancienne sage femme, prit sa proctetion et l'eleva malgré l'interdiction. Car toute petite fille laide naît sous le signe du cheval de feu peux être la réicarnation de l'ogresse ( malédiction).

depuis toujours Chigusa défendu à Izana d'aller dehors en lui disant que le monde était dangeureux, mais Izana brava l'interdiction et se rendit dehors...et découvrit la méchanceté des Hommes .Dans ce roman nous pouvons suivre l'histoire Izana vers sa vengance, Chigusa et ses secrets, Kingo et ses problèmes...Ainsi que les mystères du village.

Ce qui y avait de bien avec ce roman c'est que je ne voyait pas ou ça pouvait m'amener. Certes j'avais des idées mais très fragiles, c'est un roman assez mystèrieux .

Dans les chapitres, l'auteur change de personnages sans nous le dire qui est le protagoniste soit ( Izana ou Kingo) ce qui complique la compréhension des débuts de paragraphes. Les petites * signifient un changement de personnages.

C'est un roman intrigant et puis surtout c'est un one-shot alors !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2017-06-28T11:07:48+02:00
Or

https://aliceneverland.com/2017/06/26/izana-la-voleuse-de-visage-daruma-matsuura/

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec ce titre, ne connaissant pas le manga dont cette histoire est tirée. Mais Lumen étant une de mes maisons d’édition préférée, et le synopsis ayant ce petit je-ne-sais-quoi d’intrigant, je me suis donc lancée.

Le récit est très rapide à lire. La mangaka réussit parfaitement à nous faire rentrer dans son univers, judicieux mélange entre le monde traditionnel japonais et ses légendes. L’atmosphère est sombre, froide et onirique et pousse vraiment le lecteur à la réflexion en observant ici comment le regard que l’on porte sur certaines personnes peut irrémédiablement changer leur perception de la vie.

Izana vit à Akeiba, un village où règne une superstition quant à la laideur et la beauté. En effet, la légende raconte qu’une affreuse sorcière et une magnifique prêtresse se seraient affrontées il y a des années de cela, et que la première aurait volé le visage de la seconde. Depuis, à cause cette légende, les enfants nés « laids » sont immédiatement tués. Sauvée à la naissance par Chigusa, Izana a vécu recluse durant des années. Mais, envers et contre toutes les règles et avertissement ayant régi sa vie jusque là, elle va s’aventurer au dehors et découvrir un monde qu’elle n’avait que seulement imaginé jusque là. Sauf qu’Izana est laide, son visage est tout simplement horrible, et elle va l’apprendre à ses dépends.

C’est en affrontant le regard du « dehors » qu’Izana va se rendre compte de sa laideur. Jusque là, cet aspect ne s’était jamais imposé à elle ; elle n’avait pas vraiment conscience de sa laideur. Mais, en subissant les réflexions et observations des autres, son attitude va changer petit à petit.

Izana est un personnage auquel on s’attache très vite. J’ai éprouvé énormément de pitié et de compassion envers elle. Elle a toujours souffert de la solitude, même si elle ne s’en rendait pas spécialement compte. Et tandis que la jeune femme qu’elle est devenue va découvrir le monde et ses habitants, ce sont ces derniers qui vont en faire la personne affreuse qu’elle est censée être alors qu’elle n’avait pas du tout conscience de ce fait. Sa fragilité va devenir sa force, mais il est impossible pour un être humain d’endurer tout ce qu’elle va subir sans craquer.

L’immersion dans Izana est très réussie, cette atmosphère étrange et quelque peu poétique liée aux légendes japonaises apporte une ambiance au roman qui lui est propre malgré son aspect atypique. Où s’arrêtent les légendes intemporelles, où comment celles des hommes ? Les réflexions d’Izana apporte une vraie profondeur à l’intrigue, et c’est ce qui permet à cette histoire de se démarquer réellement.

Pour ma part, cette découverte de la légende et du mythe qui construisent cette série m’ont complètement séduite. Je serai bien curieuse de retrouver cet univers à l’occasion dans le manga Kasane

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode