Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de IzzaDeLykos : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Miss Marple au club du mardi Miss Marple au club du mardi
Agatha Christie   
Les histoires sont courtes et pas toutes du même niveau d'intérêt mais quelque soit l'histoire, il vous faudra beaucoup d'imagination et de perspicacité afin de ne pas vous faire griller la priorité par cette charmante vieille demoiselle à l'esprit aussi vif et aiguisé que ses chères aiguilles à tricoter. Car notre Miss Marple ne se trompe jamais et ce qu'importe les événements où la façon de les raconter... Mais vous, serez-vous à sa hauteur ?
Le Chien jaune Le Chien jaune
Georges Simenon   
"Science-fiction" dans les thèmes???

par drelin83
Croc-Blanc Croc-Blanc
Jack London   
Ce livre... Une pure merveille ! Je l'ai lu durant mon plus jeune âge, et depuis ce temps, ma mémoire n'a rien oublié de cette histoire. Un livre qui fait partie des plus émouvant et des plus tristes que j'ai pu lire. Pour tout ceux qui ne l'on pas lu, sincèrement je le conseille, il est d'une pure beauté littéraire.

par newmoon
Les contes de la Saint-Glinglin Les contes de la Saint-Glinglin
Robert Escarpit   
Des petites histoires qui m'a fait très rire !!!!
Mais par contre je n'est pas vraiment aimer car c'était un livre qu'on ma forcer a lire ....

par Didiie
Les vacances de Poly Les vacances de Poly
Cécile Aubry   
La suite des aventures de Pascal, un petit garçon, et de son meilleur ami, Poly le poney...

par Mykado4
Les Chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder Les Chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder
Marissa Meyer   
J'en entendais vaguement parler depuis quelques semaines (et merci la couv' du catalogue PKJ !), sans vraiment m'y intéresser de plus près. Et puis finalement, je me suis laissée tenter. Avec vampires, loup-garous, sorciers, démons ou je ne sais quoi d'autre à la pelle, pourquoi pas un cyborg ? Histoire d'avoir un brin d'originalité...

Eh beh franchement, pour quelqu'un qui n'avait pas d'attente particulière, j'ai été comblée. Sérieux mais... WOUAH ! Je n'ai pas pu me coucher avant de l'avoir fini, malgré mes paupières qui n'avaient qu'une envie : se fermer.

Et pourtant, quand j'ai eu le livre entre les mains et que j'ai aperçu la mention "entre Cendrillon et Star Wars" au dos, j'étais très sceptique. C'est quand même vachement large comme fossé, quoi XD imaginez, une Cendrillon avec un sabre laser. Ou même un Jedi qui fait les poussières. Flippant, non ? Enfin bon, rien de tout ça, mais une fois fini, je peux dire que ce livre peut mériter ces deux "thèmes".
* Star Wars à cause de tous ces androïdes-cyborgs, et par les jeux de complots et alliances, voire menace de guerre inter-planétaire.
* Et Cendrillon parce que... l'ambiance, quoi ! Il y a pas mal d'éléments qui rapellent ce fameux conte de Perrault (en trèèèès remasterisé, certes, mais c'est qui est bon). Belle-mère, soeurs, bal, prince... et comme quand on voit (ou lit) le Cendrillon original, cette irrésistible envie de lui hurler "mais bouge-toi, bon sang, cogne-les !!!" (... bon, ok, il n'y a peut-être que moi qui ait ce besoin de la voir se rebeller ^^)
Donc, s'il y a des gens qui apprécient Cendrillon ET Star Wars, franchement, ne pas hésiter (même s'il n'y a pas de sabre laser ou de souris qui parlent !)

Et puis même Cinder vaut le coup. Sarcastique, attachante, on la prend facilement en pitié... [avec une [spoiler]mère adoptive et tante[/spoiler] pareilles, ce n'est pas dur. Sans oublier ses problèmes de pied (a)].

Bref, on entre très vite dans le contexte, dans l'histoire, on s'attache vite aux personnages, il n'y a pas vraiment d'action pure et dure, mais c'est tellement addictif qu'on n'y prête même pas attention, tout s'enchaîne à la perfection pour maintenir l'intérêt. Surtout que, eh ! pour une série Young Adult, tout n'est pas rose et mignon, tout ne se passe pas à merveille (bien au contraire, j'ai envie de dire), et c'est justement ça, qui fait qu'on a toujours envie d'en savoir plus, savoir comment va finir Cinder et son entourage.

Conclusion : Un très bon début de série Young Adult, et mon premier gros coup de coeur pour cette année 2013 !
(Faites que le tome 2 ne tarde pas. Please.)

par Zinthia
Endgame, Tome 1 : L'Appel Endgame, Tome 1 : L'Appel
Nils Johnson-Shelton    James Frey   
Une heure après la fin de ma lecture, je suis toujours aussi bouleversée. Sous le choc. Comment définir Endgame ? Juste époustouflant, incroyable, impitoyable.

J'ai mis exactement deux jours pour lire ce pavé de 538 pages. Tellement c'était bon, tellement c'était addictif. Comme beaucoup, au début, à cause du titre et du descriptif, j'ai eu peur de lire un pâle remake de Hunger Games. Mais ça n'avait vraiment aucun rapport. Aucun. On ne peut même pas les comparer tant ils sont différents. Parce qu'Endgame est cru, Endgame est noir, rempli de cruauté.

Mais j'ai très honnêtement apprécié au possible ce petit bijou. Je peux sans crainte le placer parmi les meilleurs romans qui m'ont été donnés de lire. Et malgré toute l'horreur contenu à l'intérieur de ces pages, James Frey a réussi, plusieurs fois, à me faire sourire. J'ai même ri, à un moment. Après je suis peut-être folle, je ne sais pas, mais il y avait un peu d'humour dans ce roman, pas grand chose, mais juste ce qu'il faut à mon goût pour ne pas sombrer dans un pessimisme total face à la cruauté d'Endgame.

Puis les personnages, mon dieu qu'ils étaient bons ! Ils ont tous, TOUS, quelque chose d'unique. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent, ils ont leur propre personnalité, leur propre passé, et leurs propres motivations de gagner. Et je n'ai pu m'empêcher de frissonner devant certains Joueurs qui ne reculaient absolument devant rien. [spoiler]Je pense notamment à Baitsakhan, qui à mon avis est le plus avide de sang du haut de ses 13 ans, encore plus que Maccabee.[/spoiler] Au bout du compte, on éprouve plus d'affection pour certains Joueurs que d'autres, peut-être parce qu'ils sont plus mis en avant dans ce premier tome. Nous verrons bien comment Frey et Johnson vont répartir la narration pour la suite !

Et puis, plusieurs questions me trottinent dans la tête maintenant : normalement, dans les romans dystopiques, il y a toujours une personne qui entraîne la rébellion. Dans Hunger Games, Katniss. Dans Divergente, Tris. Mais dans Endgame, cela reste un mystère total ! Est-ce que des Joueurs vont se dresser contre le Peuple du Ciel ? Si oui, lesquels ? En tout cas, à la fin de ce premier volet, aucun des joueurs [spoiler]à part peut-être Hilal[/spoiler] ne semblent prêts à arrêter de Jouer. Patience donc.

Pour conclure, Endgame est, et je le dis sans aucun doute, un de mes livres préférés. Tout est bien mené, le scénario est bien ficelé, pas prévisible, et les personnages sont très bien travaillés (on a l'occasion d'en apprendre plus sur eux dans Endgame : Mission, cela leur donne plus de profondeur encore). Un final qui m'a choquée et émue aux larmes. Bref, j'attends la suite avec une impatience non cachée !

par MarineL
Adèle et les noces de la Reine Margot Adèle et les noces de la Reine Margot
Silène Edgar   
Alors, j'ai commencé la lecture de ce livre ce matin dans le cadre du challenge ABC, m'attendant à un livre jeunesse sans plus, mais j'ai été très agréablement surprise.
Car oui, j'ai tout simplement adoré! Je l'ai littéralement dévoré et je viens de le terminer il y a cinq minutes!

C'est un très bon livre, qui nous entraîne dans l'histoire d'un jeune fille qui est désoevrée que ses parents ne s'occupent pas assez d'elle et nous transporte aussi à une autre époque. Et l'auteur écrit tellement bien, que l'on se prend comme la jeune Adèle, transportée à un moment assez douloureux dans l'histoire de France, la Saint Barthélémy, et on s'y croit tout à fait.
Et puis j'ai beaucoup aimé l'idylle qui est née entre Adèle et Samuel, je les ai trouvé mignons comme tout toues les deux. [spoiler]Et puis Adèle qui fait tout pour sauver Samuel de la mort, même en revenant en arrière exprès pour le sauver! J'ai trouvé cela très touchant.[/spoiler]

Vraiment, j'espère qu'il y a une suite, car à la fin, vu comment ça se termine, je suis restée sur ma faim! Ça se termine beaucoup trop vite! Je m'attendais qu'il y ait au moins encore une dizaine de pages expliquant comment se déroule le retour à la réalité pour Adèle. Je n'arrête pas de m'imaginer une suite...
Et je n'ai pus m'empêcher de le lire d'une traite, tellement on veut savoir comment vont se dérouler la suite des aventures d'Adèle!

Donc franchement, je me félicite du choix de ce livre pour le challenge ABC, car il m'a fait découvrir une perle! Maintenant je vous laisse à vos lectures, et donc n'hésitez pas si vous tomber sur ce livre à la librairie ou à la bibliothèque! Ne vous arrêtez pas devant le fait que c'est un livre jeunesse! Car il est vraiment génial...
Sur ce, je vais aller voir ce qu'a écrit d'autre Silène Edgar...

par Nyselia
Harry Potter : Poudlard, le carnet magique Harry Potter : Poudlard, le carnet magique
Collectif   
Livre très bien construit, qui nous fait revivre la magie des films.

Les détails apportés au livre sont absolument magnifiques et j’ai beaucoup apprécié pouvoir déplier des choses, trouver des objets ainsi que voir des répliques tirées tout droit des différents films.

J’ai énormément aimé le concept!

par AllieEarl
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 2 : Tomes 4 à 6 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 2 : Tomes 4 à 6
Lemony Snicket   
J'avais hâte de découvrir la suite des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire ! Et bien que j'apprécie toujours autant l'humour de l'auteur et les trois héros, j'ai eu cette fois-ci du mal avec le dénouement. Plus précisément, l'habitude des adultes à ne pas écouter les enfants concernant le comte Olaf. Franchement, depuis le temps, lorsqu'ils disent que telle personne est le comte Olaf, c'est que c'est lui ! Après, je sais que c'est dans la trame de tous les tomes, que leur aventure ira de mal en pis, mais ça m'embête qu'en même.

Il faut bien garder à l'esprit que c'est une oeuvre pour la jeunesse et il doit être lu comme tel sinon on ne pourrait pas apprécier les histoires. Les situations sont plus improbables les unes que les autres : les enfants vivent dans des lieux insolubles que même un adulte ne voudrait pas ; ils deviennent tantôt bûcherons, tantôt secrétaires alors que ce n'est que des enfants ! Vraiment, avec un regard d'adulte, on ne peut pas apprécier.

[spoiler]L'auteur a su apporter un petit plus avec Piège au collège. Là-bas, les Baudelaire rencontrent d'autres orphelins, les Beauxdraps, également riche, avec qui ils deviennent amis. Comme bien entendu, le comte Olaf va en profiter. De là, non seulement le trio devra déjouer les plans du comte, mais également retrouver leurs amis !

La venue des Beauxdraps fait chaud au cœur. Un peu de bonheur dans les désastreuses aventures des orphelins ! Ce sont de vrais amis ! Ils les aident sans compter, les croient lorsqu'ils parlent du comte Olaf, ... J'ai beaucoup apprécié cette partie de l'histoire, surtout qu'ils amènent un sous-intrigue à la saga.

A bien des égards, les Beauxdraps me font penser aux Baudelaire. Orphelins à cause d'un incendie, trois également, une immense fortune. Mais contrairement à leurs amis, ils tombent entre les mains du comte Olaf ! Illustration du destin qu'aurait pu avoir les Baudelaire.

Je dois dire que de toutes les histoires, la moins désastreuse est l'Ascenseur pour la peur. Les orphelins sont bien logés, avec un tuteur gentil, Jérôme, qui veut leur faire plaisir. Et à travers cette aventure, l'auteur met nous met en garde contre les effets de mode en caricaturant la chose. C'est très plaisant à lire :D
[/spoiler]
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3