Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
http://www.unbrindelecture.com/2017/04/jai-avale-un-arc-en-ciel-de-erwan-ji.html
un roman léger, pétillant, des sujets sensibles abordés avec subtilité et légèreté et une héroïne extrêmement attachante et une très jolie histoire qui m'a fait passer un bon moment de lecture.
Par le Editer
AudacieuseErudite Argent
Note : 8/10
Tout d’abord je voudrais dire que le titre est très surprenant. Dès qu’on voit la première page avec le titre et la couverture on sent que ce n’est pas un livre comme les autres ! J’en ai beaucoup entendu parler, alors j’avais hâte de le commencer. C’est un livre qui se distingue par son originalité. La narratrice, Capu est très authentique. J’ai beaucoup apprécié sa façon de voir les choses et de raconter sa vie. On s’attache aussi très vite aux personnages. On s’identifie à leur « bande d’amis » qui est toujours soudé. Cela nous rappelle notre quotidien.
Capucine nous livre sans retenue ces réflexions sur l’amour et l’amitié ainsi que ses opinions. On sent qu’elle est habitée par une joie de vivre sans retenue. Je me suis reconnu dans ces traits de caractère. Elle croque la vie à pleine dent, c’est une héroïne qui inspire pour sa gaité, sa gentillesse, sa générosité et son ouverture d’esprit. J’ai aussi beaucoup apprécié les différents messages passés à travers le récit de Capucine.
Par le Editer
J’avoue que j’ai été un peu niaise sur le coup et que je n’avais pas capté (malgré la couverture arc-en-ciel) que le livre allait parler d’homosexualité. J’ai été attirée par le ton frais qui se dégageait du livre. Eh bien, je vais vous avouer que c’est tout aussi bien ! Après tout, pourquoi faudrait-il absolument spécifier qu’il s’agit d’un amour lesbien ? Dans ce livre, il s’agit avant tout d’une histoire d’amour et c’est tant mieux.


Puce n’a rien d’extraordinaire : bon élève sans être major de la promo, elle s’entend avec tout le monde mais demeure malgré tout assez anonyme au lycée. Après sa rupture avec Ben, elle décide de tenir un blog qui devient un journal intime de son quotidien et de sa dernière année de lycée. Dernière année où elle va trouver l’amour sous une forme qu’elle n’imaginait absolument pas.


Le thème du roman traite d’un sujet encore difficile à afficher dans notre société : l’homosexualité. Pourtant l’auteur ne délivre aucun jugement, qu’il soit positif ou négatif : il se contente de laisser une romance se développer, comme s’il s’agissait d’une romance homme/femme. Pour moi, ce roman est imprégné d’une humanité formidable. On évite les stéréotypes et autres niaiseries dans lesquelles on tombe bien trop rapidement pour laisser place à la naissance d’une jolie romance. De plus, la narration est très attachante avec des apostrophes au lecteur et des chapitres brefs qui rappellent la série Awkward. On a sous les yeux une jeune-fille qui est en train de se construire. Et on ne peut s’empêcher de s’attacher à Puce et à son quotidien qui n’a vraiment rien d’extraordinaire car elle a été comme nous : gaffeuse, perplexe, triste à l’idée d’en finir avec le lycée et en quête d’une identité sexuelle. Bon, j’avoue que ce récit initiatique pour nos personnages intègre un peu trop de culture américaine avec des lieux fantasmés. J’ai eu l’impression que tous les stéréotypes étaient rassemblés mais peut-être est-ce vraiment comme ça les lycées américains ? Enfin, point le plus positif à mon sens : le roman ne se concentre pas sur l’histoire d’amour. L’auteur s’en libère grâce au jeu de l’Assassin qui introduit du suspens et un peu de dark dans le récit. En effet, il s’agit d’un jeu qui a lieu dans le lycée de Puce dans lequel chaque élève a une cible définie qu’il doit abattre par tous les moyens et tous les coups sont permis. Nous ne tombons donc pas dans le huis-clos étouffant que l’on connait trop bien pour suivre une jeune-fille qui fait écho à celle que nous avons été et qui découvre l’amour. En bref, un roman lumineux, dont on pourrait penser qu'il ne réserve aucune surprise, mais qui s'avère d'une justesse et d'un humour remarquables.

EXTRAITS : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/04/jai-avale-un-arc-en-ciel.html
Par le Editer
VArose Diamant
Note : 10/10
Mon blog : http://lemondelaure.blogspot.fr/2017/04/jai-avale-un-arc-en-ciel-de-erwan-ji.html

Je n'avais pas vraiment de grandes attentes en commençant ce roman, alors comment vous dire à quel point j'ai été surprise ! Ce roman est feel good, il nous fait à la fois pleurer, rire et sourire !

Capucine, ou Puce, est une adolescente française installée aux Etats-Unis depuis ses 3 ans. Dans ses quotidiennes notes de blog, elle nous raconte son quotidien lycéen en nous confiant ses pensées et ses réflexions. En soi, le sujet n'est pas spécialement original : peines de cœur, amour, amitié, famille et recherche de soi. Mais il y avait beaucoup de justesse dans la façon de l'aborder ici.

La première chose que j'ai adorée dans ce récit, c'est son ambiance. Capucine nous transporte dans son lycée américain, en nous expliquant au fur et à mesure tout ce qui diffère de chez nous. Des expressions, des concepts et des événements qu'on n'a pas en France et qu'on est ravis de découvrir. (D'ailleurs moi je veux bien un lycée qui organise autant de trucs ^^ )

Capucine est un personnage auquel on s'attache rapidement et qui a une réelle profondeur. C'est une adolescente qui approche de l'âge adulte, mais qui se pose encore beaucoup de questions, qui se cherche encore. Elle a des questionnements universels, et aimerait juste arrêter de devoir se mettre dans une case, et seulement être. Je me suis sentie proche d'elle par plusieurs points, et ça m'a vraiment fait plaisir de voir un personnage aussi vrai.
De son côté, Aiden est une jeune femme forte et attachante qui apporte du punch à ce roman. Sara, Vaneck et Soupe, les amis de Puce sont eux aussi assez drôles, même si leurs réactions m'ont un peu crispée à certains moments.

Ce livre présente une belle vision de l'amour dans son sens le plus vrai (du moins à mon avis), et finalement à sa base. (Ce que je dis peut paraître assez flou sans avoir lu le roman, mais pour ceux dont c'est le cas, je pense que vous me comprenez.). Malheureusement je ne peux pas développer plus ce point, car je préfère vous laisser découvrir le roman par vous-même.

Un autre point que j'ai apprécié dans le récit, c'est le réalisme du monde dans lequel évolue les personnages. Réalisme, ou plutôt modernisme. Un roman qui colle vraiment à ce qu'on vit au quotidien (sauf pour le lycée américain, of course), en tant que génération Z (paraît qu'on dit ça maintenant ^^ ), qui a grandit avec Internet et donc Youtube, et en général toutes les opportunités que nous apporte le web. La Pop culture est aussi très présente dans le roman, Capucine et sa meilleure amie étant des Potterheads.

Mais au-delà de tout ça, ce roman transmet des émotions tellement intenses ! J'ai passé ma lecture entre rires et larmes, pour le refermer avec une sensation de joie nichée dans le cœur. Rien que pour ça, ce roman mérite d'être lu par tout le monde ! C'est pile le livre à lire quand ça va pas forcément (ou même quand vous pétez la forme d'ailleurs ^^ ), car la plume d'Erwan Ji est fraîche, moderne et pétillante !

Pour conclure, ce roman est une vraie pépite qui transmet pleins de beaux messages. Un roman merveilleux à lire de toute urgence !
Par le Editer
Sarahmasashi Pas apprécié
Note : 2/10
Capucine ou Puce est une ado franco-américaine qui nous raconte sa vie de lycéenne sous forme de journal dans le but de combler une absence. Le quotidien du lycée, on le connait, mais en Amérique, tout est différent et même plus croustillant parfois ou encore plus hypocrite ou même carrément caricatural.

La couverture est vraiment gaie et gay et je l’ai adorée, mais j’aurais dû en rester là !

En effet, j’ai de suite été refroidie par le format du récit qui est écrit sous forme de « journal », mais aussi par le contenu qui m’a totalement laissée de glace. Je me suis ennuyée pendant cinq jours, car oui j’ai trainée ma lecture tout ce temps. Rien ne me donnait envie de continuer, ni les personnages, ni les tranches de vie de Puce qui s’enchaînaient et qui étaient sans intérêt, surtout en première partie. Une lecture aussi plate, aussi peu originale et qui manque cruellement d’émotion, ça faisait longtemps que je n’en avais plus rencontrée !

Comme je vous le disais plus haut, en Amérique, tout est différent et même théâtral dans certains domaines et le lycée en fait partie. Les étudiants sont enfermés dans des catégories et c’est dommage de faire ressortir à ce point tel ou tel caractéristique d’une personne qui fait donc de lui ou d’elle un Nerd ou une populaire, etc. Je ne supporte pas ce système de classement et j’en vois assez dans les séries américaines que j’aime regarder, mais à toute petite dose. J’aurais pu vous dire que ce livre était intéressant parce que j’ai appris certaines choses sur l’Amérique ou son système scolaire ou encore sur ses fameuses traditions, mais ce n’est pas le cas. Tout ce qui est écrit dans ce journal est déjà connu de tous, grâce aux séries américaines notamment.

Néanmoins, il y a deux points positifs à souligner. Si vous décidez de vous procurer ce livre, vous aurez le bonheur de tomber sur de nombreuses citations drôles et actuelles. J’avoue avoir pris le temps d’en noter quelques-unes au passage, car certaines m’ont beaucoup marquées. Ensuite, il y a aussi des mots ou des expressions anglophones qui sont utilisées un peu partout dans cet ouvrage et je dois dire que j’ai pu apprendre quelques petites choses. Évidemment… vu mon niveau d’anglais, ce n’est pas fort étonnant, je l’admets !

Ce premier roman m’a déçue, mais je suis convaincue que l’auteur, Erwan Ji, sera tout à fait capable de me faire apprécier ses prochains écrits, car il a beaucoup d’humour, piquant, parfois très drôle et même grinçant et c’est d’après moi, sa grande qualité. Si vous voulez découvrir le quotidien d’une adolescente américaine tout en enrichissant votre anglais et votre carnet de citations, foncez ! https://aliceneverland.com/2017/04/12/jai-avale-un-arc-en-ciel-erwan-ji/
Par le Editer
Emimi Argent
Note : 8/10
La plume de l'auteur est fraîche et moderne. Il nous raconte avec tolérance et délicatesse une histoire, sans jugement, très émouvante et d'une étonnante justesse. Un premier roman bien travaillé et abouti qui traite d'un sujet encore trop tabou et mal perçu en France. Je lirai avec plaisir les prochains livres d'Erwan Ji.
Mon avis complet sur le blog :
http://emilivres.blogspot.fr/2017/04/chronique-jai-avale-un-arc-en-ciel.html
Par le Editer
Le roman nous permet de suivre l’histoire de Capucine, dite Puce qui, par envie de parler à quelqu’un, se décide à ouvrir un blog. C’est donc celui-ci auquel nous avons accès et, à travers lui, nous pouvons découvrir le monde de l’adolescente. Puce nous raconte ses joies comme ses peines ainsi que toutes les réflexions qui la traversent.

Le premier point qui ressort de ce livre à la lecture, c’est la manière dont il est écrit. Je l’ai trouvé d’une justesse époustouflante. J’avais l’impression d’être avec Puce et de vivre les journées à ses côtés, de connaître ses amis et de comprendre ses tourments. Ce roman, c’est avant tout une histoire de liens entre les gens. Car Puce parle presque exclusivement des personnes qui l’entourent et de ce qu’elle ressent pour eux. L’histoire nous rappelle qu’il n’est pas possible de vivre tout seul et que ce sont les rencontres qui vont nous permettre d’être qui nous sommes. A travers ses yeux, on découvre de nouvelles personnes, de la même manière qu’elle les découvre au fil du temps. Si son regard sur eux change parfois, ses réflexions restent toujours empruntent d’humour et de tendresse.

J’ai beaucoup aimé Puce. Elle fait partie de ces personnages auquel il est facile de s’attacher. Je me suis aussi retrouvée dans certaines de ses remarques, notamment celles qui nous rappelle que nous avons longtemps été des personnes différentes selon les gens avec qui nous nous trouvions. Avant de finir par être nous-mêmes tout le temps.

Le côté américain du roman est vraiment sympa et j’ai adoré découvrir ce qui faisait la spécificité du lycée de Puce (notamment « Assassin » dont je suis totalement fan ! Je veux faire la même chose
Par le Editer
Linelo Lu aussi
Note : 8/10
Ce roman est écrit comme un journal intime, plus précisément un blog, dans lequel Capucine se confie et nous raconte avec beaucoup d'humour ses journées au lycée, ses amis, son travail dans un fast-food et surtout, sa rencontre avec Aiden, son attirance pour elle et les questions qu'elle soulève.

Une belle lecture sur l'adolescence à découvrir dès 14 ans !

Mon avis complet (attention, spoilers) : http://ocalypso.canalblog.com/archives/2017/03/14/35046846.html
Par le Editer
chawtoodou Argent
Note : 10/10
Une sweet histoire sur la complexité des sentiments à l'adolescence. J'ai beaucoup aimé les personnages de Puce et d'Aiden.

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.