Livres
506 803
Membres
515 156

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J'ai égaré la lune



Description ajoutée par amandinexo 2018-03-05T16:33:54+01:00

Résumé

Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”.

Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”.

Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin.

°°°

Des petits doigts qui s’entrelacent. Un presque Peter Pan. Un épi de maïs au bout d’une laisse. Une baleine à qui on parle. Une honte rétroactive. Un ananas porte-bonheur. Une addiction au Dr Pepper. Une prison bananière. Des métaphores camélidées. Une fille-garou. Une pesée de gel douche. Un pont embrasé. Une carapace bleue. Un biscuit sacralisé. Une polychronie dangereuse. Un antidote délicieux. Des moitiés séparées. Un fantôme qui rassure. Un synoptophore. Une plage secrète

Afficher en entier

Classement en biblio - 89 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maelis31 2018-04-26T18:20:35+02:00

Oscar Wilde a écrit un jour que la seule façon de se débarrasser d'une tentation est d'y céder. Ça m'a trotté dans la tête ces derniers jours. Et puis j'ai pensé à un truc : quand j'ai envie d'un paris-brest, je vais en acheter un à la Pâtisserie des Rêves à Shinjuku, pour me débarrasser de la tentation. Et tu sais quoi ? Le lendemain, j'en ai encore envie. Conclusion : Oscar Wilde racontait des saucisses.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par elysianne 2020-05-28T10:04:20+02:00
Diamant

un des rares livres ou non seulement le tome 2 est à la hauteur du 1er mais le dépasse!!! sublime, magnifique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ichmagbuecher 2020-03-29T10:33:08+02:00
Argent

Sous la forme d'un blog, Capucine reprend la plume pour partager son expérience d'échange international et s'encourager à Vivre, à profiter de l'instant présent. La narration se fait donc à la première personne du singulier, mais à travers des lettres que Aiden éparpille aux quatre coins de la capitale nippone, ce personnage transmet également son amour pour sa petite otarie. Leur relation connaît des difficultés importantes pour la première fois, cela pourrait consolider leur lien ou le détruire.

C'est une lecture pleine de légèreté et de simplicité. Capucine couche son état d'esprit, ses émotions et sentiments sur les événements via ses mots, elle retranscrit aussi ses observations, elle constate les comportements de ses colocataires et surtout elle en tire des conclusions et découvre souvent des paralogismes. Je dois dire que c'est plutôt drôle. Tout l'intérêt réside dans la diversité des personnages.

Sa relation avec Soo-jin est douce et sincère, les deux jeunes filles n'ayant pas de langue en commun pour communiquer oralement. Du coup, chaque geste, chaque regard est d'autant plus fort. On sous-estime trop souvent la force du partage non verbal. D'ailleurs, la narratrice met souvent en avant les différences culturelles des colocataires.

Une lecture très agréable dont la diversité des personnages est le vrai plus !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lectrice655 2020-03-12T17:54:51+01:00
Diamant

Très bon livre, et, même si je préfère le précédent, j'ai relu celui_là au moins six fois !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FandeShola 2020-02-07T17:32:34+01:00
Diamant

Ce livre est tout simplement merveilleux, un reflet d'acceptation et de douceur ralenti par un peu trop d'idées toutes faites, sinon génial. Bravo Erwan Ji

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-354 2019-10-07T13:52:29+02:00
Commentaire ajouté par DevoreuseLivre 2018-08-21T16:29:47+02:00
Bronze

Un livre très fluide à lire et vraiment sympa ! Je ne savais pas que c'était la suite de "J'ai avalé un arc-en-ciel", je savais seulement que c'était le même auteur. Et franchement, pas besoin de lire le premier tome pour comprendre celui-ci, aucun besoin vraiment!

Je me demande même si je ne vais pas préférer ce livre-ci à l'autre. Je ne l'ai pas encore lu bien sûr, mais si je m'y fie au résumé et à mon instinct je pense que j'aurais une préférence pour "J'ai égaré la Lune".

A part ça, ce livre est touchant et reposant tout en ayant un certain dynamisme. Surtout que j'aime beaucoup la façon de penser de Capucine, sa façon de voir le monde et toutes ses petites phrases. Je me suis pas mal retrouvée en elle.

Ce livre à un côté très humain, très vivant et touchant. Mais il n'est pas lourd à lire, il est vraiment très fluide, très léger.

Enfin bref, l'histoire est très bien tout en étant simple. Je conseille ! (Encore plus si vous voulez vous reposer l'esprit dans une lecture facile avec touche d'humour et d'amour)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malikame 2018-07-22T17:31:15+02:00
Argent

Je cherchais un livre relaxant et qui parle d'histoire d'amour entre filles et donc je suis tombée sur celui-ci sans savoir que le livre précédant de l'auteur était le début. Bon pas de panique, ça n'a en rien gêné ma lecture, c'est un livre qui peut se lire indépendamment.

L'histoire est agréable, drôle et touchante à la fois. J'aime beaucoup le ton léger et humoristique de Puce. Ce n'est pas un manifeste pro LGBT, tout cela passe naturellement dans le livre et c'est un vrai plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2018-06-25T16:30:23+02:00

Je n'ai pas eu l'occasion de lire J'ai avalé un arc-en-ciel de Erwan Ji et pour tout vous dire, à l'époque de sa sortie, la couverture un peu trop bariolée ne m'avait pas attirée des masses en dépit des bons avis que j'ai pu voir fleurir un peu partout sur la blogo. En revanche, cette année, lorsque mes yeux se sont posés sur la récente publication de l'auteur : J'ai égaré la lune, ça n'a pas été le même son de cloche, j'ai été irrémédiablement attirée par le côté japonisant de la couverture. Incroyable à quel point une simple couverture peut être source d'influence ! Quoi qu'il en soit je remercie les éditions Nathan de m'avoir permis cette lecture.

En la débutant, j'ai senti qu'il y avait baleine sous rocher et ce, dès la première page. Je me suis donc tournée vers Internet où j'ai découvert que J'ai égaré la lune était la suite de J'ai avalé un arc-en-ciel. Merdouille ! Je me suis trouvée bête. Heureusement, après avoir exprimé ma "détresse" sur les réseaux sociaux, on m'a très vite rassurée en me disant que ce tome pouvait se lire tout à fait indépendamment du premier, sans risque de me heurter à des problèmes de compréhension. Ouf ! J'ai enfin pu me lancer dans ma lecture.

Capucine (Puce) moitié française, moitié américaine part étudier un an à Tokyo avec son amoureuse. Mais voilà que cette dernière se voit offrir une opportunité professionnelle qui ne se refuse pas et sitôt arrivée, elle quitte le Japon. Puce se retrouve donc seule dans un pays inconnu, sans logement, sans connaissance ni de la langue ni des us et coutumes mais par un heureux hasard, elle va trouver une place dans une colocation.

Il m'a fallut un peu de temps pour réellement apprécier ce que cette lecture avait à m'apporter. Certes, le style est fluide et le roman écrit sous forme de blog ou plutôt de journal intime possède un côté très entraînant mais le début de l'histoire ne m'a pas passionné. Elle a été plutôt lente à démarrer et j'ai tourné les pages en étant un peu désabusée jusqu'à ce que Puce intègre la colocation et là, j'ai vraiment commencé à accrocher.

C'est une très grande colocation puisqu'ils sont en tout 6 jeunes à vivre sous le même toit et tous, d'origines différentes. Culturellement parlant, j'ai trouvé ça génial. Chacun à ses petites habitudes, ses particularités que j'ai adoré découvrir mais ils réussissent tout de même à vivre ensemble en bonne intelligence. D'ailleurs de manière plus générale, l'auteur parsème son récit de petites informations culturelles, historiques, géographiques et i-tech passionnantes mais aussi loufoques sur Tokyo et le Japon.

C'est un roman que j'ai donc apprivoisé petit à petit jusqu'à tomber pleinement sous son charme. Rempli de bonne humeur, il aborde des thèmes très diversifiés qui sauront parler et intéresser tout un chacun (les relations à distance, l'homosexualité, la colocation, les voyages, la maladie) tout en étant en lien avec la vie de Puce. C'est un personnage qui m'a beaucoup touché, qui s'interroge énormément et qui a la capacité de se remettre en question. Rigolote, spontanée et maladroite, il est impossible de ne pas tomber sous son charme !

En résumé, oui, j'ai passé un bon moment de lecture en compagnie de ce roman enrichissant qui me donne envie de découvrir les futures publications de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Meels 2018-06-22T21:35:00+02:00
Lu aussi

Le premier tome avait été une bouffée d'oxygène, j'avais complètement été séduite par Puce et ses amis ! Alors que J'ai égaré La Lune a été une réelle déception. 

Puce et Aiden sont à Tokyo, c'est un rêve. Notre héroïne est à l'étranger avec la fille qu'elle aime. Mais dès les premières semaines Aiden doit partir pour du travail et laisse sa bien-aimée seule dans cette ville dont elle ne connaît pas la langue. Aiden, dans cette folle aventure va rencontrer de nouvelles personnes qui vont la changer à jamais.

Le Japon et les nouveaux personnages permettent de donner un coup de fraîcheur à l'histoire et cela fait du bien. L'auteur a réussi à me faire découvrir d'autres paysages et une autre culture que la mienne avec beaucoup d'humour. Cependant, je m'attendais à mieux. L'histoire tourne en rond, et il n'y a pas vraiment de nouveauté donc je me suis ennuyée pendant toute ma lecture. Par conséquent, il y a énormément de longueur qui donne envie de sauter des pages.

Une romance jeunesse qui parle de sujets encore tabous à notre époque et c'est très bien. L’homosexualité et même la sexualité en général sont abordés de façon décaler et humoristique. Par conséquent, ça mérite d'être lu par le plus de jeunes possibles. Mais il évoque aussi les relations à distance. Cependant, le sujet est trop peu abordé et c'est très dommage. C'est donc une grande déception pour moi puisque j'avais adoré J'ai avalé un arc-en-ciel. D'autre part les personnages sont le point fort de ce deuxième opus, ils sont pétillants et drôles. 

C'est donc une grande déception pour moi puisque j'avais adoré J'ai avalé un arc-en-ciel. Et constatée que je lisais un deuxième tome très fade a été très décevant à mes yeux. Beaucoup de longueur, de répétition. Cependant, l'univers reste très sympathique et drôle. Par contre, j'ai trouvé la fin du roman tirée par les cheveux et bâclée. Un tome qui ne m'a pas convaincu, malheureusement j'aurais dû rester sur ce premier tome qui se suffit largement à lui-même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melicia 2018-06-14T14:08:02+02:00
Lu aussi

Erwan Ji est de retour avec un 2e roman, après j'ai avalé un arc-en-ciel, un roman qui se couvre à nouveau d'une couverture atypique même si bien moins coloré, je ne suis pas tombé sous son charme, mais elle n'est pas moche non plus, faut aimer... Sous les 464 pages, ce cache l'histoire d'une fille de 20 ans qui se retrouve à la fac à Tokyo ou les choses ne se déroulle pas comme prévu.

Une romance jeunesse décalé qui parle de nombreuses problématiques comme la sexualité, la colocation, les nouveaux départs et bien d'autres encore sur fond de Japon, un pays au mœurs bien différentes. Ce roman est une suite du premier, mais ce lit très bien aussi à part, par contre, si vous n'avez pas aimé le premier, ça ne changera pas avec celui-ci... C'est quand même un univers assez spécial et un peu loufoque dans son ton malgré son thème profond.

Perso, je n'ai pas aimé cet univers qui ne me parle pas, du coup, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, c'est trop loufoque pour moi. C'est un voyage géographique et émotionnel sur le ton de l'humour qui est bien représenter sur la couverture. Je préfère vous laisser vous faire votre avis....

http://books-story.wixsite.com/books-story/single-post/2018/05/10/J-AI-EGARE-LA-LUNE

Afficher en entier

Date de sortie

J'ai égaré la lune

  • France : 2018-03-15 (Français)

Activité récente

Eldoi07 l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-19T14:02:18+01:00
Zeph l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-27T19:19:05+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 89
Commentaires 16
Extraits 13
Evaluations 36
Note globale 8.23 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode