Livres
495 385
Membres
494 415

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J'ai laissé mon cœur dans les brumes d'Édimbourg



Description ajoutée par Melwasul 2014-01-07T10:55:29+01:00

Résumé

Une histoire d'amour improbable qui allie suspense et émotion, dans une Écosse de légendes et de mystères.

Liadan, 17 ans, suit des études brillantes dans une prestigieuse institution d'Édimbourg. Dans la bibliothèque où elle travaille après le lycée, elle fait la connaissance d'Alastair, un beau garçon au regard étrangement lumineux. Mais Alastair est un fantôme, il est mort voici plus de mille ans. Et il est responsable de la mort d'une jeune fille... Liadan est seule à voir Alastair et à pouvoir communiquer avec lui. D'abord tenté de faire disparaître Liadan car elle pourrait être un danger pour lui et ses semblables, Alastair en est empêché par son attirance croissante pour la jeune fille. Les sentiments des deux personnages s'intensifient, dans une relation faite d'attirance, d'angoisse et d'incrédulité.

Carolina Lozano est née à Barcelone en 1981, et y vit toujours. Diplômée de biologie anthropologique, elle a publié une dizaine de romans pour la jeunesse en Espagne. J'ai laissé mon coeur dans les brumes d'Edimbourg est son premier livre traduit en français.

Afficher en entier

Classement en biblio - 176 lecteurs

Extrait

- Évidemment. Je t'aime plus que ma propre mort. Maintenant, c'est à toi de réfléchir, car pour le reste du monde je n'existe pas. Je suis un très mauvais parti, tu devras être forte pour nous deux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Dans ce roman on est plongé dans l'histoire de Liadan. Cette dernière, à la suite de la mort de ses parents, part de son pays l'Espagne pour partir vers l'Ecosse et plus précisément à Édimbourg.

Elle va étudier dans un prestigieux lycée de cette ville. On découvre Liadan, une lycéenne introvertie, brillante et passionnée de lecture. Elle a peu d'ami (2 : Keir et Aith) et ne s'intéresse peu aux garçons bien que ceux-ci soit attirés par elle, suscitant ainsi la jalousie des autres filles.

Etant une jeune fille qui passe sa vie dans les livres, on va lui attribuer le poste de bibliothécaire du soir dans son lycée. Malgré les rumeurs qui circulent sur un étrange fantôme qui hanterait la bibliothèque (ce ne serait pas le seul fantôme se trouvant dans l'enceinte du lycée...) Liadan accepte ce post.

C'est dans ce même lieu, qu'un soir, elle rencontre Alastair (Alar). Ce jeune homme aussi beau qu'intelligent la désarçonne. Pour la première fois, un garçon l'intéresse. Cependant Liadan veut en savoir plus sur ce garçon. Elle commence, alors, à faire des recherche sur Alar, qui se prétend étudiant. Mais les recherchent n'aboutissent pas... Quel secret Alastair cache ? Quelle est sa véritable identité ? Pourquoi est-elle la seule à sentir sa présence...

Comment Liadan va-t-elle réagir en apprenant la véritable existence d'Alastair ? L'amour qui naissait entre eux va-t-il pouvoir continuer malgré cette différence de taille entre ces deux personnages ? Ne va-t-elle pas se mettre en danger en voyant ces choses dont elle en est la seule à apercevoir... ?

Ce livre mêlant histoire d'amour, histoire paranormale et histoire fantastique est très bien réalisé.

Il est réellement bien écrit et fluide. Dès qu'on le lit on ne se sent pas perdu ou lassé par l'histoire.

On est également plongé dans l'histoire selon le regard de Liadan et d'Alastair mais aussi des personnages secondaires qui sont leurs amis. Ces derniers sont Aith, la seule amie de Liadan, mais aussi Jonathan et Caitlin qui, eux, sont au départ les amis d'Alastair. Ses amis, ayant également la même nature que lui...

Cependant ces changements de regard sont très utiles pour rentrer parfaitement dans l'histoire. Cela nous apprend sur les pensées de chacun de ses personnages. Ceci, aide à ce qu'on s'attache à ces protagonistes aussi différents les uns que les autres mais tout aussi touchants.

Evidemment, avec les natures assez différentes des personnages, l'histoire se déroule pour la plupart dans l'obscurité de la nuit mêlant alors l'angoisse de ce cadre sombre à cette histoire paranormale.

Entre angoisse, peur, tristesse et amour je n'ai pas du tout été déçue de ce livre !

On plonge, ainsi, dans cette brume d’Édimbourg où on ne se relève qu'à la fin en terminant le livre le sourire aux lèvres. On est absorbé par ce roman et cette si belle histoire touchante et attachante.

Je ne peux alors que vous le recommander si vous aimez le paranormal et les fantômes.

Lien : https://labibliothequedubonheur.blogspot.com/2020/02/le-fantastique-cest-fantastique.html

Afficher en entier
Bronze

A la suite du décès de ses parents, Liadan, jeune femme de 17 ans très introvertie, quitte Barcelone pour poursuivre ses études à Édimbourg comme le souhaitait sa mère.

C'est sa dernière année au lycée et elle a accepté de s'occuper, en soirée, de la vieille bibliothèque du Royal Dunedin. Lors d'une de ses veillées, elle aperçoit un beau jeune homme, Alastair, dit Alar, plongé dans un livre. Il semble surpris et méfiant lorsqu'elle lui adresse la parole, et pour cause, Alastair est un fantôme et seul Liadan peut le voir, mais celle-ci ne le sait pas encore...

Nous assistons à la relation amoureuse qui se créée entre Liadan et Alar. Puis au désarroi de Liadan lorsqu'elle découvre que son bien aimé est en fait décédé, et qu'elle seule peut le voir, lui parler, le toucher...

Nous découvrons aussi toute une palette de personnages, vivants ou décédés, qui gravitent autour de nos deux héros. On s'attache à eux, en particulier à la petite Annie, décédée lors des épidémies de peste du XVIIe siècle.

Grâce aux descriptions très réalistes de Carolina Lozano nous voyageons à travers les lieux et les histoires cultes de l'Écosse : le cimetière de Greyfriars, le Mary King's Close (ou Annie est condamnée à errer), le pont George IV, les tombes celtiques et leurs inscriptions en runes oghamiques...

Le récit est narré à la première personne en alternant les points de vue à chaque chapitre (ce qui rythme le récit), passant ainsi de Liadan à Alastair, puis on avance dans la lecture et deux personnages s'ajoutent : Caitlin et Jonathan, deux autres fantômes, proches des personnages principaux.

On est happé par cet univers surnaturel et on découvre au fil des pages les différences entre les spectres : leurs limites de déplacements et d'interactions, les « bons » et « mauvais » (avec la Mara, par exemple, qui poursuit Liadan et nous donne des sueurs froides !).

J'ai laissé mon coeur dans les brumes d'Édimbourg fait partie de la collection Sublime Idylle des éditions Bayard, et s'adresse à un public amateur de romance.

Abordant les thèmes de l'amour, de la mort, de l'amitié, mais aussi des regrets, de la solitude et de la peur, l'auteure nous offre un bouquet d'émotions variées qui fait que ce roman ne tombe pas dans le mièvre comme on pourrait le croire. L'auteure arrive également à glisser une pointe d'humour de temps à autre, ce qui « allège » le côté sombre que donne la mort au récit.

Ce que vit Liadan est clairement invraisemblable mais il s'agit surtout d'une belle histoire fantastique, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin de l'ouvrage.

Quelques réticences cependant, qui m'empêchent de lui mettre la note de « très bon livre » : des questions restent sans réponses : pourquoi et comment se fait-il que Liadan puisse voir les morts et seulement elle ? Il est dommage également que le journal intime que Liadan découvre en début de récit ne soit pas plus exploité et que la fin de l'histoire soit si prévisible, un peu trop « belle » pour être appréciée...

Afficher en entier
Bronze

Bon alors, par où commencer. Tout d'abord j'ai été super impatiente pour lire ce livre, la couverture m'avait beaucoup plu ainsi que le résumé; mais en réalité je suis plutôt mitigée. J'énumère en premier les éléments positifs : l'univers des fantômes et leurs histoires est vraiment bien racontée et est très plausible, on a envie de savoir rapidement ce qui leur est arrivé et pourquoi ils n'ont pas rejoint l'au delà. Ensuite j'ai aussi apprécié les mythes et les références en rapport avec l'Ecosse, et le fait que l'histoire se passe dans une bibliothèque ( ceux qui aiment la lecture comprendrons). L'idée d'introduire plusieurs narrateurs est aussi intéressante, on voit la point de vue de plusieurs personnages et c'est sympa, mais jusqu'à un certain point.. Malgré tout, il y pas mal de choses qui m'ont dérangé... Tout d'abord le nombres de fautes que j'ai relevé dans le livre.. l'original est en espagnol, la traduction effectuée est vraiment déplaisante ( "insisté-je" "demandé-je" ça fait mal aux yeux et c'est assez désagréable en pleine lecture). Il y a des problèmes de conjugaison mais aussi de traduction de certains mots, d'un coup on nous dit que l'histoire se déroule dans une université, ensuite dans un lycée.. ça perd le lecteur. L'histoire est très restreinte au niveau de l'espace, en effet la plupart des scènes se déroulent dans une bibliothèque, je trouve dommage que l'auteur n'est pas montré et décrit plus de lieux (pourtant magnifiques) de l'Ecosse. Je trouve aussi dommage que l'histoire des personnages secondaires n'ait pas été plus approfondies, par exemple avec le personnage de Jonathan Spoiler(cliquez pour révéler)la femme de Jonathan, ce qu'elle est devenue etc.. mais aussi avec celui de Annie, Keir et même Aith. Au delà de ça, je place le livre dans ma liste de bronze, car dans l'ensemble, sans tenir compte de ces petits éléments j'ai aimé l'histoire. L'introduction du fantôme de la mara m'a fait froid dans le dos. Créer ce type de sentiment chez le lecteur, je trouve ça vraiment cool. En plus de cela, j'ai appris des choses sur un pays que j'apprécie beaucoup, ainsi que sur la potentielle façon d'être des fantômes. L'histoire est simple à lire et addictive malgré tout. Même si l'histoire se déroule dans un petit périmètre, je ne me suis pas ennuyée.

Afficher en entier
Bronze

La couverture est magnifique , du meme pour le titre mais l'histoire est moins intrigante, on reste toujours dans la bibliotheque de l'universite et il y a pas d'actions ! La fin non plu

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis un peu déçue par ce livre, l'histoire ne m'a pas tellement emballé. Les personnages ne sont pas très creusés comme l'histoire en elle-même.

Afficher en entier
Lu aussi

Un roman qui se lit bien, idéal pour se vider la tête mais qui n'a pas grande substance en dehors de ça. Le style est plutôt simple et l'intrigue manque de saveur. Dommage que cela ne rende pas mieux hommage à l'Ecosse.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai beaucoup aimé lire ce livre, je me suis retrouvée projetée dans le monde de Lia et Alastair. Très beau livre, facile a lire. Je le recommande.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire : parfais j'adorais, parfois je trouvais ça long

Mais la fin ne m'a pas déçue

Afficher en entier
Bronze

Aaawn, je suis tellement déçue de ma lecture !

"J'ai laissé mon cœur dans les brumes d’Édimbourg", en voilà un titre poétique, doux, et pleins de promesses...Malheureusement je n'ai aimé de ce livre que son titre !

Bon, j'exagère peut-être un peu, mais c'est vrai que dès le premier chapitre, j'ai su que ça allait être compliquer : je n'ai pas du tout adhéré à la plume de l'auteur, que j'ai trouvé banale, trop banale, presque "robotique", déjà vu !

Quant à l'histoire, non, ça ne l'a pas fait avec moi. J'ai eu l'impression que l'auteure se contentait de jeter des informations comme ça en pensant qu'on s'en contenterait, sans chercher à approfondir son univers, l’existence des fantômes, les termes employés, bref elle n'est pas allé chercher très loin, et c'est dommage.

Même refrain pour les personnages : on se centre que sur Liadan, qui m'a beaucoup agacé parfois par son comportement puérile et ses réactions disproportionnés, et les autres ne sont pas approfondis. J'aurais au moins aimé en savoir plus sur le passé d'Alar et sur Aith !

Enfin, je ressors de ma lecture avec un goût amère dans la bouche ^^ !

...Et c'est moi où les élèves de ce lycée n'ont quasiment que "Grammaire" comme cours ?

Afficher en entier
Or

j'ai beaucoup aimé ma lecture. Les personnages sont attachants et l'histoire est assez originale.

Afficher en entier

Date de sortie

J'ai laissé mon cœur dans les brumes d'Édimbourg

  • France : 2014-01-23 (Français)

Activité récente

Meikana l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-15T12:32:51+01:00
irisvht l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-31T12:21:03+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 176
Commentaires 33
Extraits 7
Evaluations 56
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode