Livres
486 068
Membres
475 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de leslecturesdEsmeralda

J'aime pas embrasser le Père Noël


Quelle belle surprise cette lecture ! Lea Northmann a su mettre en évidence tout un panel d’émotions. J’ai pu ressentir l’effet « magie de noël » au cœur d’une histoire bouleversante. Une histoire où la réalité des situations et des personnages transperce l’âme. Une histoire où la banalité n’a pas sa place. Une histoire où le passé et son malheur sont percutants et où ce souffle de bonheur dans l’insignifiant prend tout son sens.

Éloïse, Benjamin, et Kevin se sont rencontrés dans des circonstances que tout enfant (petit, adolescent et grand) ne devrait jamais connaître. Le rejet et l’emprise toxique ont mis ces trois jeunes sur le bord de la route. Recueillis par la famille Eterlen, ils vont apprendre à s’accepter, à se découvrir et à s’ouvrir aux autres. Un combat difficile mené avec appréhension et douleur, un combat qui prend sens et délivre de bien des maux. Les années défilent et bien que les blessures soient pansées, certaines n’ont jamais guéri.

Au travers d’Eloïse, j’ai découvert sa triste vie et sa manière de la repousser. J’ai découvert la vie de Kevin et son combat. J’ai découvert Benjamin et sa passion naissante. Et puis cette famille d’accueil étonnante où amour, confiance et bienveillance acculent et poussent dans les retranchements. Une famille qui fait du bien, une famille merveilleuse. Les souvenirs sont dépeints au travers des errances d’Eloïse dans son passé. Un passé qui empiète un peu sur son présent et lui permet de prendre conscience de ses agissements. Et puis un jour au moment inattendu le Père Noël fait son apparition sur son beau cheval et Eloïse craque, pourtant elle n’a jamais embrassé le Père Noël !

Lea Northmann signe une romance de noël où subtilité et sentiments se joignent. Une belle histoire emportée par une jolie écriture qui magnifie la différence et le mal être. Lea Northmann ne déroge pas à la règle et m’a encore fait découvrir le monde équin. Les paysages sont à couper le souffle (une fois encore) et l’ambiance festive de Noël est omniprésente. Une histoire très touchante où l’humilité prend tout son sens.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode