Livres
505 677
Membres
513 394

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J'entends ta voix



Description ajoutée par Ario 2015-09-15T14:58:50+02:00

Résumé

Enfant abandonné des hommes, Jeï est né dans les toilettes d’une gare, a grandi dans un foyer pour enfants. Il possède le don de capter, de sentir la souffrance des autres, humains ou animaux. Il a quinze ans quand il se retrouve à partager la vie pitoyable et violente des jeunes fugueurs dans les rues de Séoul, mais bientôt il s’invente un mode de vie personnel, proche de l’ascèse, se nourrissant de riz cru, lisant les livres trouvés parmi les ordures, il gagne le respect des autres jeunes et devient le leader d’une bande de motards. Ces motards organisent des courses illégales en plein Séoul, traversant la capitale, faisant entendre leur colère dans le vacarme de leurs pots débridés, sans casque, bravant la mort et la police, jusqu’à cette course ultime où Jeï entre dans la légende.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Nepheris 2018-04-18T19:14:30+02:00
Diamant

J'ai beaucoup aimé ce roman, même s'il est assez dur dans les thèmes qu'il traite. C'est l'histoire d'un garçon, Jeï, et de la façon dont sa légende s'est constituée ; mais c'est aussi une critique sociale assez poignante, qui dénonce le manque d'intérêt que la société coréenne adresse à cette jeunesse désabusée, qui ne trouve sa liberté que sur les motos. Le style est un peu particulier, mais agréable à lire. Je ne conseillerai pas cette lecture à tout le monde, car certains passages peuvent être choquants ou dérangeants, mais il vaut clairement le détour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lu_jonas 2017-11-04T22:38:35+01:00
Bronze

Ce livre est très particulier, il est cru et brutal, ce n'est pas une jolie histoire. Mais ce roman est le porte parole d'une génération qui a du mal à trouver sa place dans la société. J'ai énormément aimé la dernière partie, celle ou l'auteur explique la raison qui la poussé à écrire cette histoire. C'est un roman qui dérange et qui marque...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Islone 2016-06-30T19:09:04+02:00
Or

C'est un livre qui ne ressemble à aucun autre. J'ai trouvé ce livre magnifique, par son mélange d'une réalité crue et violente avec le mysticisme de l'histoire de Jei, de la dimension spirituelle, de ses capteurs qui lui permettent de ressentir, d'entrer dans les êtres et les objets. C'est un livre fascinant et j'étais partie pour le mettre diamant, tellement j'ai aimé son côté spirituel, et le début du roman qui commence sur l'histoire d'un magicien... Il fait réfléchir et nous ouvre les yeux sur la réalité d'un pays pauvre, la Corée du Sud, la vie de misère des jeunes... Cependant, j'ai beaucoup moins aimé la 2ème partie, l'histoire des motards. On perdait un peu Jei de vue et ses capacité extrasensorielles, pour son côté leader. Cela aurait pu être bien s'il y avait eu une autre fin, une "morale" plus ciblé au lieu d'être sur les jeunes en général. J'ai été surprise d'ailleurs à la fin quand l'auteur devient le narrateur et qu'on apprend que c'est une histoire vrai, inspiré d'une vrai personne et je comprend que la fin ne puisse être changé mais on ne comprend pas trop pourquoi l'auteur à écrit cette 2ème partie. C'est comme si la direction du roman changeait. Et puis, c'est plus personnel, je n'aime pas lire les commentaires des auteurs sur leurs œuvres alors ici, cela m'a un peu ennuyé. C'est comme si on passait sans prévenir de l'oeuvre à son cadre, cela se fait parfois mais dans l'autre sens, dans les prologues etc. En même temps c'était intéressant et ducoup on comprend pourquoi cette partie sur les motards. Bref, je suis assez mitigé, mais le début vaut vraiment le coup! L'auteur à une écriture fluide et imagé que j'ai apprécié, même si cette poésie se mêle à une violence des faits qui eux sont racontés crument, sans détour. C'est un livre de contraste entre beauté et laideur, éclaircie intellectuelle et spirituelle et misère profonde, tout comme la relation entre Jei et Dongkyu, très belle dans leur enfance avec Jei qui capte ce que son ami ne peut dire... Donc je le recommande vivement, pour, malgré ce qui émane du réalisme déchirant, la beauté des sensations!

Afficher en entier

Dates de sortie

J'entends ta voix

  • France : 2015-10-02 (Français)
  • France : 2017-08-24 - Poche (Français)

Activité récente

Islone le place en liste or
2017-01-12T22:03:22+01:00

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 3
Extraits 0
Evaluations 4
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode