Livres
477 542
Membres
458 326

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J'irai cracher sur vos tombes



Description ajoutée par Cellophane 2013-04-30T08:15:00+02:00

Résumé

Lee Anderson, vingt-six ans, a quitté sa ville natale pour échouer à Buckton où il devient gérant de librairie. Il sympathise dans un bar avec quelques jeunes du coin. Grand, bien bâti, payant volontiers à boire, Lee, qui sait aussi chanter le blues en s'accompagnant à la guitare, réussit à séduire la plupart des adolescentes. Un jour il rencontre Dexter, le rejeton d'une riche famille qui l'invite à une soirée et lui présente les soeurs Asquith, Jean et Lou (17 et 15 ans), deux jeunes bourgeoises avec "une ligne à réveiller un membre du Congrès". Lee décide de les faire boire pour mieux les séduire... et poursuivre son sinistre dessein.

Ecrit à la suite d'un pari, cet excellent pastiche de roman noir fut publié en 1946 sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, un prétendu auteur américain. Récit d'une vengeance, dénonciation du racisme et de l'intolérance, ce best-seller fut jugé à l'époque immoral et pornographique, ce qui amena son interdiction en 1949 et la condamnation de son auteur pour outrage aux bonnes moeurs. --Claude Mesplède

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 003 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Annacorner 2014-07-03T12:47:26+02:00

Je n'avais plus guère d'inquiétudes quant à mon physique . Je crois que c'était impossible à soupçonner. Dexter m'a fait peur à l'occasion d'une des dernières baignades. J'étais en train de faire l'imbécile , à poil, avec une des filles, que je lançais en l'air en la faisant rouler sur mes bras comme un poupon. Il nous observait, derrière moi à plat ventre. Vilain spectacle que celui de ce gringalet avec ses cicatrices de ponction sur le dos; il avait eu des pleurésies, par deux fois. Il me regardait en dessous et il m'a dit:

- Vous n'êtes pas bâti comme tout le monde, Lee, vous avez les épaules tombantes comme un boxeur noir.

J'ai laissé tomber la fille et je me suis mis en garde, et j'ai dansé autour de lui en chantant des paroles de ma composition et ils ont tous ri, mais j'étais embêté. Dexter ne riait pas. Il continuait à me regarder.

Le soir, je me suis regardé dans la glace au-dessus de mon lavabo, et je me suis mis à rire à mon tour. Avec ces cheveux blonds, cette peau rose et blanche, vraiment, je ne risquais rien. Je les aurai.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Mon premier de livre de Vian et je dois avouer que j'ai été surprise par son style d'écriture, qui est caractéristique de l'auteur.

Mais j'ai bien aimé ce livre, on comprend parfaitement les sentiments du personnage principal et ses motivations.

Les passages érotiques avec des mineures restent cependant pour moi difficiles à lire...

Afficher en entier
Lu aussi

C'est le seul roman de Boris Vian que j'ai lu et il m'a profondément choqué. Bravo à l'auteur qui arrive encore à choquer ses lecteurs des décennies après avoir écrit ce livre (preuve que nous ne sommes pas encore prés à tout encaisser).

Ce livre est choquant mais aussi hypnotisant, car l'auteur décrit avec froideur les actes les sentiments du personnage, le lecteur veut connaitre la fin de cette histoire malgré son mal être face aux révélations faites dans le roman.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Morgane_Chase 2019-07-04T19:25:11+02:00
Argent

Faire de "j'irai cracher sur vos tombes" son premier roman de Vian, c'est commencer fort. Et, en même temps, c'est tout lui que l'on retrouve entre ces pages, toute sa personne et ce qu'il pouvait être.

Car, selon moi, ce n'est pas à cause de ses propos que le livre a été censuré, mais pour la liberté qui en ressort. L'auteur se livre corps et âmes à son histoire, sans préjugé ni barrières morales, et ça peut prendre au dépourvu certains. Mais c'est justement cette passion, ce choix des mots qu'on n'ose pas dire et cette liberté qui en ressort qui font de ce livre un chef-d'oeuvre intemporel. Il suffit juste de saupoudrer le tout d'un peu de message volontairement exagéré et marquant pour l'époque, et on s'offusque, on crie au scandale.

On ne lit pas "J'irai cracher..." pour être scandalisé à notre tour, mais pour retrouver cette âme de liberté, de lâcher-prise à laquelle Boris Vian avait tout compris. Et c'est ainsi que, quand on tourne la dernière page, on se sent plus léger, parce que tout est dans ce ton qui lui est si particulier, plus que dans les mots en lui même.

Vian, c'est un vent frais qui redonne le sourire.

Bonnes lectures à tous !

Elo'

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carol-8 2019-06-09T09:26:43+02:00
Bronze

Livre déroutant mais qui se lit vite. L'histoire est violente mais il reste un classique de Boris Vian à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sebkos 2019-06-08T23:48:34+02:00
Argent

Un grand classique qui mérite qu'on s'y attarde, même si quelques passages restent assez Hard... J'imagine bien le scandale à l'époque!

A lire sans lire le quatrième de couverture qui spoil un peu le bouquin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2019-06-08T15:01:17+02:00
Pas apprécié

Depuis ma lecture de l’« Ecume des jours » en classe de quatrième ou troisième où je n’ai rien compris, mais vraiment rien compris, je fuis cet auteur. Trente ans plus tard environ, je passe outre mon appréhension. Je le choisis et en me rendant à la médiathèque, je furète dans le rayon et je choisis « J’irai cracher sur vos tombes ».

Lee Anderson obtient un emploi dans une ville américaine et tient une librairie. Il fait connaissance d’un groupe de jeunes adolescents blancs. Très rapidement, Lee, âgé de 26 ans, devient leur pourvoyeur d’alcool. Très vite aussi, tout le monde couche avec tout le monde. Ce livre alterne des pages sur des relations sexuelles consenties ou non aux beuveries. On apprend que Lee n’est pas aussi blanc qu’il le laisse prétendre et souhaite se venger de la mort de son frère. Cette vengeance, il souhaite l’assouvir avec deux sœurs de la haute société.

Alors que dire…. Pour moi ce livre est vide. Quel intérêt de décrire des pages de scènes sexuelles, de beuveries, de pédophilie et de viol ? Le racisme et la ségrégation raciale me semble qu’un prétexte. J’ai aussi ressenti une gêne tout au long de ma lecture car la femme – adolescente est un objet sexuel, point barre.

Alors oui, en 1946, ce livre a marqué les esprits puisqu’il a été catalogué de pornographique. Mais l’intérêt, je le recherche toujours. Je suis totalement passée à côté de ce roman et il ne m’a donc pas réconciliée avec l’auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-01-23T16:51:22+01:00
Bronze

Mon deuxième livre de Boris Vian et il faut dire que je l'ai beaucoup plus apprécié que le premier.

Il y a parfois des moments chocs, des mots crus mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hugotisdent 2018-12-17T18:54:48+01:00
Or

Vian délaisse le surréalisme de ses œuvres phares et sous le pseudonyme de Vernon Sullivan signe là le plus noir de tous ses romans. « J’irai cracher sur vos tombes » est le récit incroyablement cru d’une entreprise de séduction froidemment calculée et motivée par un profond désir de vengeance. Violence et sexualité débridée, atmosphère moite, cauchemardesque, le final est impitoyable. Les puritains ne s’y sont pas trompés et ont condamné le livre. Dégustez-le en lecteurs amateurs de sensualité extrême.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CandyV 2018-10-22T19:51:38+02:00
Argent

J'ai lu sans déplaisir 'Ecume des jours" et j'ai voulu lire un autre livre de Vian ! "J'irai cracher sur vos tombes" est un livre surprenant : le style est simple donc facile à lire mais le dénouement est insoutenable, voire vraiment immonde. Le combat de ce Noir "blanc" est louable et son envie de vengance est aussi la notre mais il y a d'autres façons de se venger ou plutot de décrire une vengeance... Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains donc.Censuré à sa sortie. Plutôt dérangeant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Animia8 2018-09-23T11:10:37+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas vu beaucoup d'intérêt en ce livre... A part le fait que l'auteur a une belle plume et une façon originale de conter. L'histoire s'est montrée plutôt passive, bien que surprenante, au niveau du scénario. L'histoire est courte, et ne traîne pas en longueur, le retournement de situation a la fin est ce qui m'a le plus marqué.

Afficher en entier
Lu aussi

Cette lecture m'a déconcerté autant qu'elle m'a captivé. Et dire que ce livre est paru une première fois en 1946... sous un pseudonyme... (on peut le comprendre... d'ailleurs l'auteur sera condamné pour outrage aux bonnes mœurs en 1949). Pour moi, Boris Vian, c'était "La chanson du déserteur", "L'écume des jours". Comme quoi, il faut aller plus loin dans l’œuvre avant de classer un auteur. Le présent roman me fait penser à cette citation de Francis Bacon : "La vengeance est une sorte de justice sauvage et barbare".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kouet 2018-03-17T10:25:27+01:00
Pas apprécié

Pour un livre qui avait fait scandale, je m’attendais évidemment à des scènes choquantes et effectivement on est servi ! L’époque a changé mais les scènes restent froides et violentes. Ce que je rapproche ce livre, c’est d’enchaîner les scènes dans le seul but de choquer sans y amener une analyse de fond ou un peu de profondeur.

Afficher en entier

Date de sortie

J'irai cracher sur vos tombes

  • France : 1998-10-13 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 1003
Commentaires 97
Extraits 19
Evaluations 189
Note globale 7.39 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode