Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de jaceve : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Dark Ones, Tome 4 : Even Vampires Get the Blues Dark Ones, Tome 4 : Even Vampires Get the Blues
Katie MacAlister   
Paen Scott est un Dark One : un vampire sans âme. Et sa mère est sur ​​le point de perdre la sienne aussi, si Paen ne peut rembourser une dette à un démon en trouvant une relique connue sous le nom de Dieu Jilin, en cinq jours.

Demi-elfe, Samantha Cosse apeut être était chassée de l'Ordre des devins, mais elle est toujours bonne quelque chose, c'est pourquoi elle vient d'ouvrir sa propre agence de détectives privés.

Paen est l'un des premiers clients de Sam et le seul à mettre ses sens d'elfe sans dessus dessous, ce qui rend pratiquement impossible de garder leur relation à un niveau professionnel. Sam est convaincu qu'elle est sa bien-aimé - la femme qui peut lui redonner son âme ... qu'il le veuille ou non.
Le Sang des Chimères, Tome 1 : Mutante Le Sang des Chimères, Tome 1 : Mutante
Sophie Dabat   
Déçu.

Il est clair, que je suis déçue par ce roman.
En lisant le synopsis, je m'attendais à une histoire pour ado, mêlant fantastique et une bonne traque.
Bref quelque chose de léger et d'agréable à lire.
Et bien, je n'aurai pas pu, plus déchantée.

Bon, je sens d'ici les avis négatifs pour mon commentaire, mais tant pis j'assume. Après tout, ce site est fait pour exprimer son opinion et je crois encore à la liberté d'expression. Désolé.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas apprécié cette lecture. Dans ce premier tome, nous découvrons Syrine, une jeune adolescente d'origine Arabe et fraîchement débarquée à Rennes avec sa famille. L'histoire commençait bien, jusqu'à ce que sans raison apparente, Syrine, se mette à dos tout le lycée et ce, dès le premier jour de classe. Et quand je dis TOUT le monde, c'est vraiment TOUT le monde. Y compris les professeurs et le conseiller d'orientation. Même dans sa famille ce n'est pas gaie, puisque ses parents en arrivent même à la frapper.
S’ensuive, alors, brimades, insultes, bousculades à longueur de journée. C'est vraiment déprimant. Et encore le mot est faible. A la place de Syrine, j'aurai juste envie de me jeter d'un pont.
Justement parlons-en de son comportement. Au lieu de réagir par la tristesse et la honte, comme une personne normale le ferait ; Syrine, se révèle être une pure psychopathe. Quand une personne se trouve insultante envers elle ; elle ne pense qu'au meurtre, au sang, à la torture et à l'éviscération. Cela vire carrément à l'obsession. On dirait les pensées d'Hannibal Lecter. Difficile, alors, d'avoir de l'empathie pour cette dernière. Moi, je n'en ai pas eu.

Le côté fantastique de l'histoire pourrait expliquer son comportement, même en prenant cet aspect en compte, j'ai du mal.
Pour moi, deux mots résument ce roman : morbide et déprimant.

Pour ce qui est du style de l'auteure, il n'est pas mauvais mais même là, j'ai eu des difficultés à accrocher. Certains paragraphes sont très bien écrit et dans un langage correct et d'un seul coup, l'auteure nous sort du vulgaire. Du bien vulgaire. Je ne comprends pas. Alors on alterne entre les deux langages.

Non, désolé, n'est décidément pas un coup de coeur.
J'ai eu du mal à le terminer.
J'essayerai, quand même, de lire les deux derniers tomes mais je ne suis pas très motivée, je l'avoue.
Ce n'est pas un roman que je recommande.

par Avalon
Le Sang des Chimères, Tome 2 : Errante Le Sang des Chimères, Tome 2 : Errante
Sophie Dabat   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2014/04/le-sang-des-chimeres-tome-2-errante.html

Ce tome 2 est dans ma PAL depuis... la fin du tome 1, en fait ! Et j'en ai profité pour l'en sortir pour deux raisons : la première, ça commençait à me démanger de savoir la suite, et la seconde, parce que ça profite aussi du fait de rentrer dans mon défi de finir 10 sagas en 1 an, étant donné que le tome 3 et le dernier est dans ma PAL ! Me voici donc de retour avec Syrine et compagnie et je dois dire que l'auteure a su me surprendre du début à la fin. Malgré un début assez difficile, je ressors de cette lecture très satisfaite, et avec l'envie de sortir le dernier tome dans la foulée (mais tâchons de respecter mon planning de lecture... hum).

Nous retrouvons donc Syrine et Agnès, qui vivent chez cette dernière, depuis les derniers événements. On ne peut pas dire que la cohabitation entre ces deux filles soit calme et parfaite, bien au contraire. Même si malgré tout elles se respectent et s'aiment à un degré différent, les heurts et les insultes pleuvent dès qu'elles se croisent. Il faut dire que pour Agnès, ce n'est pas vraiment facile de vivre à l'heure d'aujourd'hui. Ayant perdu sa famille et ses jambes lors d'un accident de voiture, elle vit mal ce retour à la réalité, et de voir que Syrine peut marcher et même voler (car dotée d'ailes), cela la rend malheureuse. Mais pour cacher ce sentiment qu'elle ne souhaite montrer à personne – ni même se convaincre elle-même qu'elle peut se sentir faible – elle transvase toute sa colère et sa méchanceté au premier venu.

Autant vous dire tout de suite : même si Agnès peut paraître méchante et sans cœur au premier abord, c'est celle que j'ai le plus aimer dans ce second opus. (ah oui, non, j'oubliais Gabriel... mais je vais y revenir tout à l'heure!). Pourquoi je l'aime autant ? Car même si elle a un caractère de merde, sa psychologie est poussée à fond et on se rend compte qu'elle souffre bien plus que les autres, qui pourtant semblent être plus écorchés. Elle garde tout en elle, ce qui fait que je me suis identifiée très vite à elle. Même si parfois elle a des paroles crues, elles ont toutes un sens et on voit qu'on fond d'elle, être comme ça au grand jour lui fait aussi mal que de tout cacher.

Contrairement à Syrine que j'ai trouvée moins... intéressante que dans le premier opus. Ici, on sait ce qu'elle est mais on ne sait pas encore vraiment pourquoi. Elle se pose autant de questions que nous, mais pourtant, elle ne semble pas forcément avoir envie d'en apprendre plus, alors que nous on a soif de connaissance. C'est ce qui m'a un peu déçue sur le coup : elle veut savoir qui elle est, mais n'ose pas aller au devant des choses. Ce n'est que quand un événement se produit chez Agnès, qu'elle décide de s'en aller et d'enfin savoir ce qu'on lui veut réellement. Pendant sa « quête », elle fera la rencontre d'un garçon, qui m'a de suite séduite : Gabriel.

Gabriel est quelqu'un qui cache aussi un lourd secret. Froid de l'extérieur, il est en fait quelqu'un avec un cœur énorme et qui tente de sauver beaucoup de gens, au péril de sa santé et donc de sa vie. La relation qui se créé entre le deux est vraiment très belle, et je regrette qu'il ne soit pas plus présent dans ce tome-ci. Heureusement que je sais qu'il sera dans le 3, et ça me réconforte beaucoup. Il est attendrissant mais en même temps un véritable meneur qui donne envie de le suivre, de l'écouter et de le protéger.

Concernant l'histoire en elle-même et le tournant que prend ce tome 2, je comprends bien pourquoi cet opus soit aussi gros. L'auteure avait tellement de choses à dire, qu'il aurait été impossible de le couper en deux parties. Chaque mot, chaque phrase qu'elle a écrit ont une répercussion sur la suite et sur l'histoire en elle-même. L'auteure amène ça avec une dérision de la part d'Agnès et de peur et de crainte de la part de Syrine. Chaque événement est vécu de deux manières et j'ai apprécié cette façon de voir les choses sous deux angles différents. On apprend énormément de choses, on a les réponses aux questions du tome 1, on est surpris, subjugués par l'imagination de l'auteure et de voir jusqu'où elle est capable pour confirmer que ce roman n'est pas juste un roman, mais un texte qui peut nous toucher bien plus qu'on ne le pensait, bien qu'il ne soit que fictif.

Je pense que ce côté réel est dû au fait que jamais l'auteure n'oublie de dire que ça pourrait être réel et que ça se passe sur Terre. Pour cela, elle a choisi une manière très simple de le faire mais claire et concise : en incorporant des citations de films, des titres de films, de livres pour nous prouver que malgré tous les soucis que vivent les jeunes, ils restent dans la vie réelle et veulent le rester, à l'aide de souvenirs de télévision ou de lecture passés.

Maintenant, passons au fait que j'ai mis du temps et ai eu du mal à lire ce roman aussi rapidement. Je pense que trois facteurs sont entrés en compte lors du début de ce tome 2 : le fait que j'avais lu le tome 1 il y a un moment, et que même si je me souvenais de la base du récit, j'avais oublié quelques petites choses et de replonger dans un univers aussi poussé est difficile quand on n'a pas toutes les idées en tête. Le second point est indéniablement ma fatigue. La semaine où j'ai décidé de le commencer, j'ai eu du mal à lire de toute la semaine. Pas que le livre ne me plaît pas (vous avez compris le contraire en lisant ma chronique), mais plutôt que le fait de rester éveillée devant un livre, se rappeler ce qu'il s'était passé dans le tome 1 était difficile. Et donc j'en viens au troisième point, qui se rattache beaucoup à la fatigue : la longueur des chapitres. Ceux qui me suivent et me connaissent, savent que je ne suis pas friande des chapitres très longs, et que je préfère avoir des courts et en lire 10 d'affilé, qu'en avoir un long et n'en lire... qu'un seul dans la soirée. Ici, les chapitres étaient beaucoup trop longs pour moi (et d'ailleurs, je crois que je l'avais aussi précisé dans la chronique du tome 1), et du coup, mes yeux déjà fatigués de ma journée de boulot, n'arrivaient pas à tenir le choc devant 80 pages. Car oui, avant de refermer un livre et d'aller me coucher, j'aime bien finir un chapitre. Or, là, j'étais obligée de le fermer bien avant, et ça me frustrait.

Malgré ces petits points qui ont fait durer ma lecture, je n'en retire que du positif concernant l'histoire, l'ingéniosité et l'imagination de l'auteure qui m'a de plus en plus surprise. L'univers est glauque, angoissant mais tellement bien mené qu'on s'immerge très rapidement dans l'histoire et qu'on a du mal à en sortir avant de ne plus pouvoir aligner deux mots devant nos yeux. La faute (ou pas) aux personnages très bien menés pour certains, et de vraies têtes à claques pour d'autres. Avec ce tome 2, Sophie Dabat me confirme qu'elle a un grand talent pour mener en bateau ses lecteurs, ce qui me pousse à lire d'autres livres d'elle et surtout le dernier tome de cette série ! J'ai vraiment hâte d'avoir le fin mot de l'histoire et surtout de savoir comment vont-ils tous s'en sortir !

Justine P.

par just2iine
Le Sang des Chimères, Tome 3 : Vivante Le Sang des Chimères, Tome 3 : Vivante
Sophie Dabat   
Un tome sublime, qui montre bien l'évolution des personnages avec les anciens.

par tekyla
La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes La trilogie de braises et de ronces, Tome 3 : Le Royaume des Larmes
Rae Carson   
http://plumes-de-reve.skyrock.com/3232323227-La-Trilogie-de-Braises-et-de-Ronces-Tome-3-Le-Royaume-des-Larmes-Rae.html

J'ai lu ce livre directement à la suite du deuxième tome, non pas parce que la fin de ce dernier m'avait frustrée, mais parce que j'avais terriblement envie de rester dans cet univers et en compagnie d'Elisa et de ses amis. À vrai dire, je m'attendais à un second coup de cœur, mais ce ne fut pas le cas. J'ai quand même aimé ma lecture et la conclusion de la saga par contre.

Ce troisième tome commence exactement là où s'est arrêté le précédent, ce qui me fait dire que j'ai bien fait de les lire à la suite. Au moins, je me rappelais exactement des détails. Nous retrouvons donc Elisa qui s'est lancée à la poursuite de Franco, qui détient Hector en otage. Bien sûr, Mara, Bélen et Storm l'accompagnent, l'aidant à surmonter cette épreuve. Mais plus que ça, Elisa doit trouver un moyen d'étouffer la guerre civile qui menace son pays et de rétablir la place qui lui revient de droit sur le trône. Son périple va se révéler extrêmement instructif, mais ne va pas sans menaces et sans dangers...

Là encore, Elisa mûrit, prenant des décisions difficiles même si elles ne lui plaisent pas. Elle commence à accepter pleinement son statut de reine et tout ce que cela implique, avec notamment les sacrifices qu'elle se voit dans l'obligation de faire. Le voyage va tester sa détermination, son amour pour Hector et pour son peuple, son courage, et son imagination. Et croyez-moi, elle ne manque pas de tout ça ! Dans ce tome, Elisa devient si adulte que j'ai véritablement oublié qu'elle n'avait que 17 ans. Je m'en suis souvenue au moment de rédiger cette chronique, en relisant le résumé. Elle n'a plus rien à voir avec l'adolescente complexée du premier tome se laissant balader par le Destin ; sa magie et sa prestance deviennent... royales. Et j'ai vraiment adoré cette Elisa là.

J'ai aussi bien aimé découvrir le point de vue d'Hector durant quelques chapitres du roman. On voit très bien qu'il aime profondément Elisa : elle est sa source de soutien lorsqu'il ne va pas bien, la source de ses rêves, la raison qui lui permet de tenir le coup quand il est dans le pétrin. J'ai adoré voir comment il allait ruser face à Franco, car plus que le garde personnel de la reine, c'est un petit malin très observateur qui apprend vite et qui sait comment survivre en attendant les renforts. Il est très à cheval sur les règles, et j'avoue que ce trait de caractère m'a parfois agacée (en bien, je crois), parce qu'il a longtemps gardé ses distances avec Elisa étant donné qu'elle est sa reine. En effet, il ne trouvait pas très approprié une relation entre la reine et son garde personnel... Ah là là, heureusement qu'il a fini par écouter son cœur parce que il aurait mérité qu'on le remette en place parfois ! Mais sinon, j'adore leur relation à tous les deux...

Les amis d'Elisa sont encore plus développés dans ce tome : on voit tout ce dont Mara est capable, ce que Bélen peut endurer, la richesse de tempérament de Storm. Ce dernier a été mon préféré des compagnons d'Eisa je crois, certainement en partie à cause de sa différence, qui fait sa force dans cet opus. Lui aussi, il mûrit, à tel point qu'il va se lier d'une véritable amitié avec Elisa au lieu de la considérer simplement comme une reine dont il ne veut pas, car il va réaliser qui elle est vraiment. Et il y a aussi Mula : jeune esclave qu'ils ont récupéré dans un village, la spontanéité de la fillette apporte de la fraîcheur au récit et une certaine légèreté qu'il fait parfois bon de lire.

J'ai beaucoup aimé les péripéties du récit, les épreuves par lesquelles passent les personnages, les révélations qu'on découvre. Tout cela est remarquablement orchestré, c'est mis en place d'une main de maître. Seulement, ma lecture a été plus longue que pour le deuxième tome. Malgré tout ce qu'il se passe dans cet opus, et malgré la belle plume de Rae Carson, j'ai trouvé que ce dernier tome avait un rythme de récit plus lent, avec moins de moments à suspense. Résultat : j'ai été moins captivée par ce tome que je l'attendais. Par contre, je trouve que la fin est très belle, clôturant à merveille cette saga, bien que je m'attendais à ce qu'elle soit plus sanglante et plus... catastrophique. Et puis j'ai beaucoup aimé les passages avec les Inviernos et les Animagis, c'était vraiment prenant.

En bref, malgré quelques lenteurs du récit, j'ai apprécié ce dernier opus qui a été un très agréable moment de lecture. J'ai adoré voir l'évolution d'Elisa, la suivre, elle ainsi que ses compagnons, que ce soit dans ses affaires personnelles ou d'une envergure bien plus grande. J'ai tout autant apprécié les démonstrations de magie, ainsi que les paysages et les lieux, qui sont superbement bien décrits. En général, j'ai beaucoup aimé mon séjour dans l'univers de Rae Carson, et je trouve que la fin conclut très bien cette superbe saga de fantasy, que je recommande à tous les fans du genre.

par KarolynD
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 2 : La Couronne de flammes La Trilogie de braises et de ronces, Tome 2 : La Couronne de flammes
Rae Carson   
Ce roman est juste splendide, magique et époustouflant et encore, j’en perds mes mots. Bien meilleur que le tome 1, il nous transporte à Brisadulce, dans le monde d’Elisa. Les couleurs de ce livre sont incroyables ; des couleurs chaudes et ensoleillées l’enveloppent. Je suis enivrée par toute cette splendeur, cette beauté extraordinaire qu’émane ce livre.
Elisa est toute simplement belle, et c’est une héroïne qui tient toutes ses promesses : posée, brillante et pleine de détermination. Elle est brave, vaillante et est plus forte qu’elle ne le pense elle-même. On vit à travers elle, à travers ses pensées et ses doutes. On ressent ses émotions intensément, comme si elles nous étaient propres.
Quant à Hector, il semble parfait, n’avoir que le sens du devoir, mais tout au long du livre, on le découvre en crescendo. On est tout de suite enivré par ce personnage mystérieux et si passionné à la fois. Au début, on ne nous présente que sa carapace qui ne semble pas se fissurer mais tout au long du roman, on découvre un Hector fragile, vulnérable qui rend ce personnage attachant et très intéressant. On comprend l’intensité de ses sentiments, et à quel point il aime Elisa.
L’amour que partagent ces deux êtres est tout simplement passionnel, fort. C’est un long labyrinthe dont ils ne sont pas encore sortis, et dont ils ne sortiront sans doute jamais. C’est un amour progressif qui va croître tout au long du roman.
Ce roman est pétillant d’action, de retournements, et nous retourne la tête. Je ne suis pas encore ressortie de ce monde merveilleux, aux décors somptueux et irréels et je veux m’y replonger encore et encore jusqu’à m’y noyer toute entière.

A LIRE DE TOUTE URGENCE


par Miliiiye
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces
Rae Carson   
http://wandering-world.skyrock.com/3083743535-La-Fille-De-Braises-Et-De-Ronces-Tome-1-La-Fille-De-Braises-Et-De.html

Ouaw ! Quel merveilleux voyage j'ai fait grâce à ce roman ! La Fille De Braises Et De Ronces est le premier livre du genre "heroic fantasy" que je lis, et je dois bien avouer que cette découverte se révèle être excellente ! Rae Carson parvient vraiment à nous ancrer dans son récit, et à nous faire voyager avec elle dans les contrées lointaines de Joya d'Arena, d'Orovalle, du désert, et j'en passe. On s'évade complètement pendant notre lecture, un merveilleux atout pour cette histoire qui l'est tout autant.
Nous rencontrons véritablement une myriade de personnages, tous plus différents les uns que les autres, mais apportant tous un élément important à l'histoire. Entre le roi de Joya d'Arena, Cosmé, Rosalio, Humberto et Elisa, la fabuleuse héroïne du roman, nous faisons la connaissance de héros émouvants et déterminés. Au départ, Elisa est promise à Alejandro, premier personnage cité précédemment. D'ailleurs, son "envie" de l'épouser nous est exposée avec beaucoup d'humour dès les premières phrases. Exactement comme la palette de sentiments qu'elle ressent.
C'est d'ailleurs là l'un des atouts majeurs de la plume de l'auteure : elle arrive à complètement nous transmettre chaque émotion. On éprouve exactement ce qu'Elisa ressent. On rit grâce à son ironie et ses réflexions décapantes, on s'inquiète avec elle, on s'interroge, on est émus aux larmes... Bref, on réagit comme un miroir aux réactions, toutes parfaitement bien décrites, de la protagoniste principale du roman.
De plus, on s'attache sans aucune peine à elle. Je crois que sa transformation ( aussi bien au niveau physique que mental ) est l'une des plus belles et des plus époustouflantes que j'ai jamais vu. Elisa se métamorphose sous nos yeux, à chaque page. Les aventures qu'elle vit la touchent au plus profond d'elle-même. Elle apprend à s'en servir pour devenir plus forte, meilleure. La façon dont elle change m'a énormément plu. On découvre Elisa sous de nouvelles facettes à chaque chapitre. Elle devient de plus en plus adorable et fascinante. C'est vraiment très agréable de la voir se battre devant chaque épreuve, et faire preuve d'autant de détermination, de sagesse et de courage. Merci Rae Carson pour avoir fabriqué un personnage aussi exceptionnel !
En parlant de ce qu'elle traverse, je peux affirmer qu'Elisa en voit réellement de toutes les couleurs ! Les rebondissements et les surprises se succèdent sans cesse, et ils nous coupent le souffle de la même manière. Secrets, mensonges et trahisons sont ici des phénomènes récurrents et poignants. Mon coeur a loupé des battements, j'en suis sûr ! Je suis resté ébahi de maintes fois, et j'ai ressenti ce petit "choc intérieur" lorsqu'on apprend une nouvelle dévastatrice pendant une lecture. Un vrai bonheur !
Concernant l'écriture de Madame Carson, il n'y a qu'un mot qui peut la détruire : passionnante. Grâce à elle, on s'évade littéralement. Chaque mot est divinement bien choisi, et colle parfaitement à l'ambiance dans lequel il se trouve. On s'imagine sans mal les déserts, les montagnes, et les différents lieux du livre. J'ai vu de mes propres yeux les tempêtes de sables se déchaîner et la neige être teintée par le soleil couchant. Les paysages nous parlent vraiment. C'était magnifique !
L'action qui prend lieu dans ces captivantes contrées est haletante. Moi qui ne connaissais pas l'heroic fantasy, La Fille De Braises Et De Ronces m'a pleinement fait adhérer au genre. Ces histoires de Pierres Sacrées, de royaumes, de sorcelleries et de guerres sont tout bonnement exaltantes ! J'ai vraiment hâte de découvrir ce qui nous attend à travers ces différents aspects de l'intrigue dans les prochains tomes !
Le seul bémol que je pourrais trouver au livre n'en ai pas vraiment un, mais il m'empêche de donner un 5/5 au roman. Même si l'histoire est vraiment géniale, il m'a manqué le petit truc qui fait qu'on l'adore à cent pour cent. Alors oui, je l'ai énormément aimée, mais... Je ne sais pas... Il m'a manqué le "déclic" pour tomber amoureux. Après, cela ne m'a pas empêché d'être fan d'Elisa, de ses amis, et des expériences extraordinaires qui vont la forger et la doter d'un charisme et d'une force formidable. Mais, après tout, je me demande si ce petit moins ne vient pas de la romance. Moi qui suis un adepte des histoires d'amour, j'ai été un tout petit déçu par celle que possède cet opus. Elle est belle, oui, mais pas assez à mes yeux. J'ai eu du mal à y croire, je le reconnais. Alors qu'Elisa ressent complètement des sentiments comme la peur, la souffrance et l'angoisse, j'ai eu l'impression qu'elle survolait seulement ceux basés sur l'affection, la tendresse et la passion. C'est dommage, car, avec un idylle un peu plus développé, j'aurais totalement craqué pour ce livre !
La Fille De Braises Et De Ronces se révèle donc être un premier tome très prenant et vraiment fantastique. Notre chemin croise ceux de nombreux personnages profonds et incroyables, ainsi que celui d'une héroïne sensationnelle et incroyable : Elisa. Elle murit à vue d'œil et c'est un véritable bonheur d'assister à ce spectacle. Malgré une romance quelque peu mise de côté, l'action et l'aspect heroic fantasy sont très bien développés, tout comme le fil conducteur du roman qui est maîtrisé à la perfection. C'est donc un très bel opus que Rae Carson nous offre, et, en lisant la dernière ligne, on réalise que l'on a passé un très, très, agréable moment et qu'on en veut encore !

par Jordan
Chroniques des Arcanes, Tome 3 : Dead of Winter Chroniques des Arcanes, Tome 3 : Dead of Winter
Kresley Cole   
PS : J'ai lu ce livre en anglais (pas le choix, hein !)

Qu'est-ce que je suis dégoûtée !! J'adore l'histoire, l'univers créé, le principe du jeu et des arcanes, les personnages ... mais je déteste les triangles amoureux ! Pourquoi ? Parce que cette p**ffiasse d'héroïne choisit TOUJOURS le mec que j'aime pas ! Et une fois encore, ça n'a pas loupé ...

Bien sûr, je ne vais pas vous dire lequel Evie choisit (c'est quasiment la seule avancée du tome) mais j'étais tellement abasourdie et en colère quand elle décide que j'avais envie de hurler "Je te déteste ! Comment peux-tu lui faire ça ? JE TE DETEEESTE !!"

Voilà. Tout ce que je pourrais dire de plus, c'est chanter les louanges du Mec dont je suis tombée amoureuse à la place d'Evie et raconter tous les moments mignons ou sexy qu'ils vivent ... Du coup, je vais attendre de me calmer avant de (peut-être) enchaîner sur le tome 4.

par Alienor6
Chroniques des Arcanes, Tome 3,5 : Day Zero Chroniques des Arcanes, Tome 3,5 : Day Zero
Kresley Cole   
Techniquement, c'est le tome 0.5 puisque ça décrit le jour du Flash, les événements des tomes 1,2 et 3 n'ayant pas encore survenus.
Un très bon tome, que j'ai dévoré en quelques heures à peine.
ça raconte ce qui s'est passé le jour du Flash du point de vue de plusieurs Arcanes majeures. Certaines histoires sont vraiment émouvantes, comme celle de Calanthe, certaines sont tristes comme celles de Tess et de Circe, et certaines sont pleines d'horreur comme celles de Richter et de Solomon.
On découvre de nouvelles Arcanes, et l'histoire promet d'être encore plus intéressante.. Ce qui n'est pas peu dire puisque cette série est déjà excellente.
Bonne lecture :)
Chroniques des Arcanes, Tome 4 : Arcana Rising Chroniques des Arcanes, Tome 4 : Arcana Rising
Kresley Cole   
J'ai tellement aimé ce tome, je crois que c'est mon préféré même si le deuxième n'arrive pas loin derrière. C'est parce que je suis une fan inconditionnelle d'Aric. [spoiler]J'étais tellement déçue qu'elle ait choisi Jack dans le tome précédent, mais bon comme on croit qu'il est mort il laisse la porte ouverte à mon petit préféré (désolée Jack)[/spoiler]
Aric dans ce tome c'est une perfection, et son couple avec Evie aussi même si les moments où elle pense à Jack alors qu'elle est avec lui m'ont un peu saoulé j'étais contente quand même !

par Albaluchi