Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de JacksonLuna : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je pense que c'est le meilleur des 3! Au début, Indiana est toujours là: ma pauvre Katerina, elle va mourir, bat-toi etc... C'est un peu énervant mais en même temps on peut le comprendre. En revanche une fois l'action vraiment démarrée, le livre est fascinant! On va de rebondissement en rebondissement, de problème en problème, de nouveau plan en nouveau plan... bref, vous l'aurez compris, il se passe plein de trucs! Avec tout le long le même humour des mythes revisités!

par cams0712
Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 5 Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 5
Sorata Akizuki   
Ce cinquième tome se concentre sur la recherche du jeune garçon qui veut capturer Shirayuki ainsi que sur le séjour de cette dernière à Tanbarun, son pays natal.
Contrairement à certains qui ont trouvé ce volume trop long, mou et sans action, je l'ai personnellement adoré. Evidemment, puisque je connaissais déjà le fil de l'histoire, ayant vu l'anime, je n'ai pas été surprise par les événements rencontrés dans ces chapitres, mais j'ai tout de même apprécié les redécouvrir et remarquer quelques détails qui n'avaient pas été ajoutés dans l'adaptation. De plus, je me souviens que la première fois que j'ai pris connaissance de ces épisodes, j'étais très intriguée par le beau garçon à la recherche de Shirayuki, et je me demandais vraiment quelle tournure prendrait le scénario. Après tout, pour ceux qui voulaient un peu d'action, c'était l'occasion idéale, non ? Shirayuki n'est plus au palais, elle n'est plus entourée de Zen et de ses gardes, et elle se fait même pister par un jeune homme qui veut l'enlever... En bref, beaucoup de changements s'effectuent en un seul tome et c'est la raison pour laquelle je tiens à le souligner. Je ne vois pas comment certaines lectrices peuvent trouver ce passage trop lent alors qu'il permet justement de nous éloigner un peu du quotidien répétitif de Shirayuki à Clariness !

D'ailleurs, Sorata Akiduki en a profité pour refaire apparaître un personnage que l'on a rencontré au début de la saga : Mihaya. Comme quoi, rien n'est jamais laissé au hasard dans cette histoire ! Au passage, j'ai bien apprécié les moments partagés par Obi et Mihaya quand ils se lancent des piques et qu'ils ne peuvent pas se supporter ; comme le dit l'auteure, c'est aussi intéressant de voir que certaines personnes sont incapables d'entretenir une bonne relation.

Enfin, selon moi, l'événement le plus important de ce tome reste l'invitation de Raji qui souhaite voir Shirayuki dans son palais. J'ai énormément apprécié ce passage parce qu'il prouve que n'importe qui peut évoluer et qu'il faut laisser sa chance aux individus qui n'ont pas toujours bien agi par le passé. Ainsi, avec ce volume, on s'aperçoit bien que Raji n'a rien d'un personnage malhonnête ! Il est un peu égoïste et fier, certes. Mais il est surtout très ridicule, mal à l'aise, et il ne sait absolument pas s'y prendre avec les étrangers et surtout avec les filles qui lui plaisent ! D'ailleurs, je ne comprends pas comment ce prince peut être connu pour aimer les femmes alors qu'il n'arrive pas à leur parler ! Mais bon, ce n'est qu'un détail et je suppose que la renommée de quelqu'un ne correspond pas toujours à la réalité, bien heureusement.
Dans tous les cas, cela coïncide parfaitement avec l'intervention de Raji quelques tomes auparavant, lorsque le prince Izana l'avait invité. On avait déjà pu remarquer qu'il était plus comique - sans le vouloir, bien sûr - que dangereux, et cet épisode nous le confirme définitivement. Au passage, je tiens à préciser que j'apprécie aussi l'aide de Raji, Sasaki. Le duo que forment ces deux hommes est très drôle et se complète parfaitement ; encore une excellente idée de la part d'Akiduki qui parvient à rendre la situation cocasse alors même que Shirayuki est menacée !

Pour terminer, encore une chose : comme ceux qui lisent mes commentaires peuvent s'en douter, j'étais absolument ravie qu'Obi accompagne Shirayuki à Tanbarun. Je veux dire, ça ne m'aurait pas dérangé que ce soit Mitsuhide qui s'y colle comme le souhaitait d'abord Zen, mais j'avoue que je préfère tout de même que ce soit Obi qui passe ces moments privilégiés en compagnie de la jeune fille. Cela les rapproche encore un peu, et il est drôle d'imaginer les pensées d'Obi face aux réactions et au comportement de Raji. [spoiler]D'ailleurs, même si ce n'est peut-être qu'un détail pour beaucoup, j'ai adoré la scène où Obi veut croiser le fer avec Zen pour pouvoir accompagner notre héroïne dans son pays d'origine. On voit alors qu'il ne se contente pas d'effectuer son rôle de protecteur que lui a donné le prince, mais que la sécurité de Shirayuki lui tient réellement à coeur. Et puis, on peut remarquer que cette envie d'assurer sa protection à Tanbarun et pendant le voyage lui vient juste après que Mitsuhide ait dit "Il ne peut réprimer l'envie de la protéger lui-même" en parlant de Zen ! Ainsi, il est facile de comprendre qu'Obi souhaite lui aussi pouvoir la protéger sans l'aide de qui que ce soit, ce que je trouve adorable.[/spoiler]

Enfin, l'épisode spécial à la fin du tome raconte une petite histoire de graines entre Obi et Ryû (une très bonne idée de les réunir ensemble le temps d'un chapitre, d'ailleurs !) et même si elle peut sembler banale et inutile, elle montre au contraire que Obi est très attaché à Shirayuki. [spoiler]En effet, celui-ci possède la graine bleue qui manque à la collection de Shirayuki et en s'en apercevant, il se dit à lui-même "Celle-ci elle est à moi", un peu comme s'il parlait de la jeune fille, non ?[/spoiler]

par Cassy33
Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 4 Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 4
Sorata Akizuki   
Dans ce quatrième tome, on retrouve Shirayuki à un moment crucial de l'épisode concernant Kiharu et Popo, et alors que l'on pourrait penser que celui-ci n'a aucun intérêt dans la progression de l'histoire, il prend soudain une tournure absolument inattendue. [spoiler]Après tout, qui aurait pu croire qu'il se serait terminé avec la scène du premier baiser échangé entre Shirayuki et Zen ? Pas moi, en tout cas. J'ai vraiment été surprise par cette scène (dans l'anime puisque tout se déroule de la même manière et que c'est ce que j'ai vu en premier avant de m'intéresser aux mangas) mais certainement pas déçue ! Car même si j'apprécie énormément Obi, je suis également attachée à Zen qui est un garçon formidable, bourré de qualités, et un excellent prince qui plus est. De plus, depuis le début, on se doute que les deux protagonistes vont finir ensemble, du coup je ne me fais pas de faux espoirs quant à une relation entre Shirayuki et Obi ! Et pour en revenir à ce passage-ci, c'est un moment très doux et romantique que Sorata Akiduki a mis en place pile au bon moment selon moi. Ainsi, leur histoire d'amour n'avance ni trop vite, ni trop lentement, et on ne peut pas non plus dire que le scénario se focalise trop là-dessus en oubliant les autres personnages, ce qui est important de souligner selon moi, puisque dans beaucoup de shôjo, les seules actions sont limitées à celles du couple principal.[/spoiler]

Après cela, Shirayuki a du mal à affronter le regard de Zen, à agir normalement en sa présence, et contrairement à ce que pourraient penser certains, je n'ai pas trouvé cela gênant, ridicule ou agaçant. C'est justement tout à fait logique pour une fille timide et non expérimentée comme notre héroïne. Et cela renforce son côté touchant et attendrissant, au passage. [spoiler]De plus, son comportement a aussi permis à Sorata Akiduki de glisser une image très spéciale entre elle et Obi ! Car même si je ne me fais pas d'illusion à propos de leur relation, j'aime énormément les moments qu'ils passent ensemble, les répliques qu'ils échangent, et les rapprochements qui s'effectuent entre eux, surtout par le biais d'Obi qui a parfois d'étranges gestes envers Shirayuki. Et ici, je veux évidemment parler de ce moment où il a failli toucher ou prendre la main de la jeune fille. En fait, il n'a tout simplement pas pu le faire parce que Zen est arrivé à ce moment-là, mais si cela n'avait pas été le cas, que serait-il arrivé ? D'ailleurs, lorsqu'il permet à Shirayuki de s'enfuir dans les bois pour ne pas se retrouver face à face avec Zen, j'ai trouvé Obi très protecteur envers elle, et c'est sûrement pour ce genre de raison que je l'apprécie autant.
Ensuite, nous avons le droit à une deuxième scène romantique (Décidément, ce tome les multiplie - ce qui ne me dérange bien sûr pas du tout !) entre Zen et Shirayuki, et le deuxième prince de Clariness avoue même ses sentiments à notre héroïne, lui faisant une magnifique, émouvante et adorable déclaration d'amour digne d'un conte de fées. Franchement, l'auteure assure déjà continuellement, mais ce passage est vraiment une preuve de son talent. J'ai rarement vu ou lu une telle déclaration d'amour, aussi bien représentée et marquée par tant de sentiments.[/spoiler]

Les chapitres suivants sont consacrés à la jeunesse de Zen, nous en révélant davantage sur son caractère, ses habitudes et sa vie à 13 ans. J'ai bien aimé en apprendre plus sur le prince, découvrir sa rencontre avec Mitsuhide et voir ses liens avec l'archer. Ce ne sont pas mes pages préférées, mais c'était tout de même très intéressant, et j'avoue que la fin de cet épisode m'a émue, surtout dans l'anime.

Enfin, Akiduki termine ce tome par un chapitre réunissant tous les personnages principaux (Shirayuki, Zen, Obi, Mitsuhide et Kiki) à l'extérieur du palais, et plus précisément dans les rues de la capitale. C'est un passage très joyeux, parfaitement bien représenté (j'ai vraiment eu l'impression d'être projeté dans la ville durant ces quelques pages), et qui met en avant la complicité et l'amitié qui unissent les protagonistes. [spoiler]De plus, le fait qu'Obi offre l'épingle à cheveux qu'il a gagné à la compétition d'arts martiaux à Shirayuki est un détail qui m'a beaucoup plu ![/spoiler]

En conclusion, ce quatrième tome est riche en émotions et en scènes romantiques que l'on ne peut qu'apprécier !

par Cassy33
Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 3 Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 3
Sorata Akizuki   
Un troisième tome plein de rebondissements, d'action, de découvertes et de surprises.
Il commence d'abord par l'arrivée de Raji à Clariness ; un épisode que j'ai trouvé plutôt comique et positif pour le prince de Tanbarun. À cause de son égoïsme, il avait donné une très mauvaise image de lui aux personnages ainsi qu'aux lectrices, et pourtant ici, on s'aperçoit qu'il n'est pas vraiment méchant et qu'il est même plutôt maladroit, mal à l'aise et drôle sans le vouloir. D'ailleurs, je suis vraiment contente que Sorata Akiduki ait décidé de le présenter sous cet angle qui lui donne davantage de profondeur, qui le rend bien plus attachant, et qui apporte même un côté humoristique au scénario.

L'auteure décide également de mettre en place un petit "flashback" qui nous permet d'en apprendre plus sur Izana, sa façon de diriger, et les valeurs qu'il prône. Ainsi, on s'aperçoit que malgré sa personnalité que l'on peut juger détestable au premier abord, c'est un prince honnête, qui ne se sert pas de son peuple, et qui veut le bien.

Ensuite, c'est au tour de Obi d'être approfondi et de recevoir enfin un titre qui justifie sa présence au palais. Je suis extrêmement satisfaite qu'il soit de plus en plus présent au fil des chapitres et que Zen lui demande de protéger Shirayuki. En effet, je dois avouer que même si j'apprécie énormément le prince et la relation qui progresse entre lui et notre héroïne, j'ai tout de même un véritable coup de coeur pour Obi, et c'est ses apparitions et ses répliques que j'attends chaque fois avec impatience. [spoiler]Ici, on le voit d'abord aider Shirayuki avec les plantes qu'elle doit couper, regrouper et ranger, et même s'il s'agit d'un passage assez simple et rapide, j'ai apprécié voir Obi se mélanger à la troupe de pharmaciens, et surtout, j'ai bien retenu le moment où il ôte, sans vraiment s'en rendre compte, le masque de Shirayuki. C'est un passage très doux qui soulève quelques interrogations et qui annonce sûrement d'autres rapprochements de ce genre par la suite ! D'ailleurs, quelques pages plus tard, alors que Shirayuki est à moitié soûle, Obi intervient de nouveau pour la rattraper quand elle tombe, sans oublier les passages où il l'écoute attentivement quand elle se sent mal.[/spoiler]

Pour finir, un nouveau personnage apparaît encore une fois dans le dernier chapitre du tome et il s'agit de Kiharu, une jeune fille accompagnée de son oiseau Popo, bien déterminée à sauver les animaux auxquels elle tient, et à défendre les intérêts de son peuple. J'ai beaucoup aimé cet épisode touchant et adorable, qui montre encore la volonté et la ténacité dont fait preuve Shirayuki pour aider les personnes dans le besoin et pour faire triompher le bien. D'ailleurs, ce que j'aime avec ce manga, c'est que même si certains passages semblent juste mignons ou drôles sans pour autant présenter une quelconque importance au récit principal, ils font en réalité eux aussi progresser le scénario, les relations entre les personnages, etc... En fait, rien n'est laissé au hasard, et c'est quelque chose que je tiens à souligner car généralement, dans les shôjos, on rencontre beaucoup d'obstacles qui sont vite résolus et dont on n'entend ensuite plus jamais parler, mais ici, ce n'est pas le cas. Bien au contraire ; tous les personnages présentés ont une importance bien particulière et on finit toujours par les revoir dans d'autres épisodes qui nous aident à en apprendre davantage sur eux.

par Cassy33
Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 2 Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 2
Sorata Akizuki   
Ce second tome apporte davantage de profondeur aux personnages et au scénario, nous plongeant totalement dans l'univers créé par Sorata Akiduki et nous incitant à nous jeter sur les tomes suivants.
En effet, même si j'avais déjà apprécié le premier volume de la saga, c'est tout de même à partir de celui-ci que j'ai vraiment eu envie de poursuivre ma lecture, et je pense que les protagonistes y sont pour beaucoup. Parce qu'au début, on les découvre et on apprend à les connaître rapidement, mais au fil des chapitres, on s'attache et s'identifie à eux, on commence à développer des préférences, on espère que tel ou tel personnage secondaire sera davantage mis en avant par la suite, etc...
On dit souvent qu'il faut apprécier les personnages d'une oeuvre pour vraiment se plonger dedans, et je trouve que cette déclaration s'applique parfaitement à Shirayuki. Même si la pharmacie, les remèdes à base de plante et la royauté ne nous intéressent pas forcément (ce qui est mon cas, d'ailleurs), il est impossible de ne pas accrocher à l'univers de Clariness une fois que l'on s'est pris d'affection pour les protagonistes. Et là dessus, je tiens à féliciter l'auteure. Elle a vraiment su créer de formidables personnages aux personnalités et réactions distinctes, qui interviennent régulièrement, et qui savent être tantôt drôles, tantôt sérieux, selon la tournure que prend le scénario.

Ici, l'histoire se focalise surtout sur un événement important : le problème de la tour de Laxd. C'est un épisode intéressant qui rapproche Zen et Shirayuki et qui nous dévoile encore le caractère déterminé et altruiste de notre héroïne. [spoiler]D'ailleurs, si je ne dois retenir qu'une seule scène de ce chapitre, c'est bien celle où Shirayuki manque de tomber et où Obi surgit de nulle part pour la rattraper et l'aider à se redresser ![/spoiler]

Enfin, ce deuxième volume nous fait découvrir un nouveau personnage qui occupe une place de premier rang à Clariness : Izana, le frère de Zen et le premier prince du royaume. Il apparaît pile au moment où les deux protagonistes ont commencé à développer des sentiments l'un pour l'autre sans toutefois s'en rendre encore compte, afin de les déstabiliser et d'ajouter un peu de piment à leur histoire. Personnellement, je ne le déteste pas, car je me doute qu'il n'empêchera tout de même pas Shirayuki et Zen de se mettre ensemble par la suite, mais il est vrai que ce n'est pas un personnage très agréable et bienveillant. Néanmoins, il faut bien quelques personnes mesquines et froides dans toute histoire, non ?

Pour terminer, autant j'avais été agréablement surprise par le premier one-shot, autant celui-ci m'a un peu dérangé du fait qu'il traite de la mort.

par Cassy33
Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 1 Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 1
Sorata Akizuki   
Ce manga est une agréable surprise pour moi. Les dessins sont très beaux et les personnages vraiment attachants.
Zen est... incroyable ♥ Dés ce premier tome on peut voir son attachement à Shirayuki et j'aime vraiment. Les autres personnes sont tout aussi super et l'histoire est drôle, les personnages attachants. Un bon, non un TRES bon manga ;)

par takiko
Clipped Wings, tome 2 : Dark love Clipped Wings, tome 2 : Dark love
Helena Hunting   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/08/dark-love-suite-de-bad-boy-de-helena.html


(...)
Dans le tome 1, Tenley était totalement brisée, et essayait avec l'énergie du désespoir de s'en sortir. Dans ce deuxième volet, même si les blessures sont - et seront - toujours là, elles se cicatrisent peu à peu. Quant à celles d'Hayden, elles, elles se réouvrent !! C'est donc Hayden, ici, qui doit faire face à ses fantômes du passé et à ses anciens démons. Sa souffrance est bouleversante ! Voir comment le seul baume efficace pour le soigner est l'amour qu'ils se portent Tenley et lui, voir comment ils se soutiennent l'un l'autre... se tirant vers le haut. (chacun étant la béquille de l'autre !) C'est fort, intense, magique et poignant !!
De plus, l'intrigue attise au maximum notre curiosité, nous voulons nous aussi, connaître et démasquer le meurtrier des parents de Hayden.
Sans oublier non plus, tous les personnages secondaires qui donnent le côté intime, mais aussi plus de légèreté au livre : Sarah l'amie et voisine de Tenley, Cassie la tante de Hayden, et Nate son mari, Lisa, Jamie et Chris les amis et associés d'Hayden [ils tiennent ensemble le salon de tatouage le "Inked Armor" (d'où le titre de la VO)]. Ce sont des personnages insolites, touchants et vraiment très attachants !!!

En conclusion : c'est un quasi coup de coeur pour ce tome 2 !!!!! Dark Love est intense, émouvant et sexy : de quoi être complètement charmée !! Un livre à ne pas manquer :))

par toutoun
Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy
Helena Hunting   
Voilà un livre comme je les aime !

Ce n'est certainement pas l'histoire du siècle, ce n'est pas de la grande littérature, l'intrigue n'est pas la plus haletante, la relation amoureuse n'est pas des plus romantiques mais pourtant, Clipped Wings (je préfère le titre anglais au titre français) a su me captiver. Je n'arrivais que très rarement à décrocher tellement j'étais dans l'histoire de Tenley et Hayden.

Les personnages sont attachants et les "méchants" donnent vraiment envie de leur taper dessus (plus particulièrement Trey et Sienna). Tenley est à la fois fragile et incroyablement forte, c'est pour ça que j'ai vraiment aimé son rôle. Elle est profondément meurtrie par son passé mais en présence de Hayden, elle arrive à revive et j'ai trouvé ça très beau. Les scènes avec ces deux-là m'ont touché, même si comme je l'ai dit, leur relation n'est pas d'un romantisme fou ! Quant à Hayden, j'adore. Torturé, plein de tatouage et autres piercings, c'est le "Bad Boy" a l'état pur et pourtant, on arrive à s'attacher à lui. Son passé aussi est éprouvant et on éprouve très vite de la compassion pour ces deux âmes brisées.

Il n'y a pas forcément d'intrigue. Tout tourne autour de la relation entre Hayden et Tenley, ainsi que le tatouage de cette dernière (très beau tatoo d'ailleurs !). Mais personnellement, moi qui n'aime pas quand c'est uniquement concentré sur le couple, je n'ai pas vu les chapitres passés. Ca se lit rapidement, le rythme n'est pas lent et bien qu'il ne se passe pas grand chose, j'avais toujours envie de tourner la page pour voir la suite. Je suis fan de ce couple torturé !

La fin, en revanche, m'a fait grincer des dents. Je ne savais absolument pas qu'il y aurait une suite en commençant le bouquin et quelle surprise ça a été en lisant les deux derniers chapitres. Une seule chose ressort de moi : A QUAND LA SUITE ???

En bref, un roman simple, sans prétention mais qui accroche de par ces deux personnages touchants et complètement détruits. On a envie de les pousser l'un vers l'autre, qu'ils se dévoilent encore plus et qu'ils vivent heureux pour toujours... Mais est-ce que ce sera le cas ? Vivement le tome 2 !

Or : 8/10

par SmallBab
Frères d'armes, tome 1 : Noces secrètes Frères d'armes, tome 1 : Noces secrètes
Margaret Moore   
J'ai beaucoup aimé.
Faut dire que j'ai un petit ...d'accord, un grand faible pour les Highlands et les highlander, ce qui n'est absolument pas le cas de Marianne, du moins, avant de faire plus ample connaissance avec Adair, fils de chef de clan.
Le destin a parfois une drôle de façon de faire pour rapprocher deux personnes que tout oppose.
A LIRE ET LAISSEZ VOUS SEDUIRE

Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 1 : La Citadelle des Ténèbres Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 1 : La Citadelle des Ténèbres
Gena Showalter   
J'ai vraiment adoré cette histoire,c'est sur que sa change surtout en ce moment avec tous ces livres sur les vampires!Cette saga parle d'immortels possédés par des démons,et c'est assez original!Et aussi assez HOT par moment!Ames sensibles s'abstenir!!

par linabelle