Livres
594 899
Membres
672 602

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jamais d'eux sans toi



Description ajoutée par Hecate_and_Book 2022-01-05T23:45:48+01:00

Résumé

Karen, une quadragénaire irlandaise paranoïaque, installée dans le sud de la France, vit avec sa fille adolescente Judith, leur chien Hugo et leur chat Sachat. Un soir, Karen et Judith recueillent leur voisine Marion qui s’est fait attaquer chez elle. Karen remarque vite que sa fille et elle sont les prochaines sur la liste et décide qu’aucune d’entre elles ne sortira de la maison tant qu’il rôdera dehors.

Vous êtes Karen.

Imaginez que vous pensiez avoir enterré le plus gros secret de votre vie dix ans auparavant. Que depuis, pas un jour ne se passe sans que vous ne regardiez par-dessus votre épaule, alerte au moindre danger, au moindre soupçon. Imaginez que votre fille Judith est désormais tout ce qu’il vous reste.

Que feriez-vous, alors, si au beau milieu de la nuit, le drame frappait de nouveau à votre porte ?

Le laisserez-vous entrer ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 27 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Corinne-116 2021-12-13T22:29:31+01:00

Hugo avait tenu ses promesses, les cauchemars de la fillette avaient disparu dès qu'Hugo s'était installé aux pieds de son lit. Personne n'a vraiment su lui donner un âge, ni les vétérinaires, ni les bénévoles de la SPA à l'époque et vous craigniez le jour où vous le retrouverez allongé, mort dans son sommeil à vos pieds.

Judith tourne la tête vers Hugo et lève un regard triste vers vous. Bientôt, il ne sera plus capable de vous accompa gner. Peut-être devriez-vous investir dans ces remorques à vélo pour continuer de le prendre avec vous lors de vos ba lades. Il le mérite.

Enfin, vous arrivez au marché. Judith sort de son sac la gamelle pliable du chien, mais a oublié de prendre de l'eau. Elle lève la tête vers vous, ennuyée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SaleGargouille 2022-01-06T02:10:40+01:00
Or

Un étonnant thriller rédigé à la deuxième personne. Un choix peu habituel, mais fonctionnant à merveille dans les moments de brutalité (la relation entre Karen et Celynen est d’un réalisme dégoûtant), que de suspense, où la tension ne devient jamais vraiment palpable. Je me suis ainsi retrouvé à attendre avec bien plus d’intérêt les flash-backs, décrivant avec beaucoup de richesse cette fameuse relation Karen-Celynen d’une toxicité “on point”, et les superbes mécaniques de réflexion traversant Karen, que pour l’effroi immédiat l’enfermant dans cette maison au beau milieu de la nuit.

Jamais d’eux sans toi est un roman qui fait mal, mais de la plus belle des manières. Alex Sol connaît son sujet et le dépeint parfaitement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hecate_and_Book 2022-01-05T23:44:29+01:00
Diamant

Ce livre est officiellement l'un de mes coups de cœur de l'année. Je n'ai pas pu le lâcher une seule seconde. Il y a tellement de choses à dire sur ce roman, mais je ne peux pas trop m'épancher dessus par peur de vous spoiler. Pour connaître mon avis : https://hecateandbooks.wixsite.com/blog/post/jamais-d-eux-sans-toi

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Espritsdevie 2021-12-27T23:07:03+01:00
Lu aussi

Une lecture simple et rapide, qui ne m'a pas particulièrement convaincue.

L'utilisation du "vous" est dérangeante je trouve.

Ça m'a sorti de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Corinne-116 2021-12-16T22:38:23+01:00
Pas apprécié

Je n’ai pas accroché l’histoire les personnages le scénario ne m’ont pas sensibilisé les violences conjugales sont tragiques plusieurs femmes sont battues ou tuées par leurs conjoints et c’est dramatique mais là l’histoire ne m’a pas touchée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Asscarby 2021-12-12T13:00:34+01:00
Or

Prenez le temps de lire ceci. Ce n’est pas juste une critique littéraire.

Je voudrais vous parler de “Jamais d’eux sans toi” de la fabuleuse Auteure Alex Sol. Ecrit à la 2éme personne du pluriel, sa plume vous plonge dans l’histoire. Vous êtes Karen, une femme, une mère.

Attention, si vous êtes une mère, ce livre risque de vous prendre d’autant plus aux tripes. Je vous aurais prévenue... Un livre qui ne vous laisse aucun répit, chapitre après chapitre, qu’est-ce qu’il pourrait arriver de pire ? Bienvenu en enfer !

J’ai eu du mal à m'imprégner du rôle de maman, n’en étant pas une moi-même et n’ayant pas l’envie d’un jour l’être. Mais crescendo, j’ai gravi l’horreur de Karen au fil des pages, j’étais elle.

Jusqu’à maintenant je n’avais jamais compris la violence conjugale. Qu’on soit homme ou femme, comment peut-on laisser son/sa partenaire lever la main sur soi et nous faire subir tout ça sans broncher, sans riposter. Bien sûr je savais que la soumission, l’exclusion sociale et la destruction psychologique étaient les points clé des bourreaux. Ce livre m’a vraiment chamboulée.

Une écriture puissante, des passages lourds et difficiles tant les images m’assaillaient. Puis j’ai cessé d’être Karen. J’aurais voulu plonger dans le livre, la secouer et la protéger, elle et ses filles. J’ai pleuré. Puis le grand final...

Ce qui m’amène à vous parler de ceci : Connaissez-vous le point noir dans la main ? Au stylo, avec un crayon de maquillage... Si un jour vous croisez une femme ou un homme qui porte un point noir dans le creux de sa main ne l’ignorez pas. Ceci est un appel à l’aide qui signifie : « Je suis victime de violences, j’ai besoin d’aide et j’ai des difficultés à en parler ». Partagez la signification de ce symbole autour de vous, il pourrait sauver des vies, peut-être celle d’un proche ou même la vôtre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyce-1 2021-10-17T10:43:17+02:00
Lu aussi

Une pépite, un livre quand même très très dur, mais prenant malgré tout, je l'ai dévoré plus vite que j'aurais voulu !

Il est pas trop long, pas trop court.

J'ai pas mal angoissé et c'était cool surtout pour la période d'octobre ça se marie super bien, en plus, le temps pluvieux, gris me met encore plus dans l'ambiance !

Même si j'avoue, je n'étais pas rassuré tard le soir pour aller aux toilettes, j'ai dû allumer toutes les lumières 😳 je suis une petite joueuse !

Je ne pensais pas plonger autant dans l'ambiance parce que j'ai été perturbée par le fait que "VOUS êtes Karen" je ne suis pas habitué à ce style, mais on s'y fait vite, j'ai apprécié être un personnage du livre, c'est d'autant plus marquant, l'effet est réussi.

Les petites phrases en anglais peuvent peut-être en déranger certains bien que ce ne soit pas très compliqué mais pareil, je m'y suis faite rapidement, c'est vraiment accessible.

Bon il faut quand même qui je prévienne, le résumé est très mystérieux on ne sait pas quel genre de problèmes se cache dans ce livre, et malgré que les thématiques soient très bien géré je me dois de prévenir les gens qui sont susceptibles de lire ce roman, je sais que certains y sont peut être très sensible et n'arrive pas à lire ça (chose que je conçois totalement) même si c'est des choses vraiment affreuses et que personnellement ça ne me gêne pas d'en lire si je ne suis pas prévenu mais pour citer quelques thèmes aborder il y a de la violence physique/moral et du viol.. (il y a d'autres choses vraiment moches, mais au moins, vous voyez un peu la dureté du récit.)

Si vous y êtes trop sensible n'y aller pas, sinon foncez parce que malgré tout, c'est des choses que beaucoup trop de personnes vivent et il faut oser en parler, que ce soit victime ou témoin ! C'est vraiment important !

Merci à Alex Sol de m'avoir permis de découvrir son livre via Simplement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2021-09-15T23:15:33+02:00
Diamant

Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Alex Sol pour avoir accepté ma demande de SP via le site SimPlement.

Concernant la couverture, j'aime bien. Elle nous renvoie un petit côté angoissant ainsi qu'une sensation d'emprisonnement. C'est un assez bon résumé de l'ambiance du livre.

Concernant la plume, j'ai été plus que ravie de retrouver celle d'Alex Sol, que j'ai déjà eu le plaisir de lire une fois. Ce fut une nouvelle expérience plus qu'intéressante, avec une plume fluide et agréable, angoissante, glaçante, poignante et pleine d'émotions.

Il y a néanmoins une chose qui m'a interpellée. Il y a pas mal de phrases et de mots en anglais (avec leur traduction en bas de page), la personnage principale étant d'origine irlandaise. Jusque là, pas de souci. Mais certaines fois, il est dit qu'elle parle en anglais, mais la phrase reste en français. Pourquoi ce choix ? Pourquoi ne pas la mettre en anglais avec la traduction, comme les autres ?

Passons maintenant à la narration, la première de ce genre que je rencontre (à par dans les Livres dont vous êtes le héros) : une narration avec le "vous" qui m'a un peu déstabilisée au début. Pourquoi ? Parce qu'en général lorsque je la rencontre, j'interagis avec le livre pour mener ma propre aventure et prendre mes propres décisions, chose que l'on ne retrouve évidemment pas ici, et j'étais dans l'attente... lol Au bout de quelques pages, cependant, je l'ai finalement trouvée très immersive. Ici, nous ne sommes pas pris à partie, nous sommes le personnage principal, nous sommes Karen ! C'est très efficace !

J'ai aussi énormément aimé l'alternance présent/passé au sein du récit. Chaque début de chapitre commence par la date, donc aucun risque de se perdre.

On commence au présent, avec la vie de Karen et de sa fille Judith, un 14 avril 2019 (ma petite sœur fêtait ses 19 ans ce jour là (oui je sais, tout le monde s'en fiche, mais je voulais quand même le dire, na !).).

L'auteure nous emmène ensuite dans le passé, en Irlande, le 18 juin 1991 (mon compagnon fêtait ses 3 ans deux jours plus tard lol), une nuit où Karen et Celynen, deux adolescent amoureux, regardent les étoiles filante tout en faisant des projets d'avenir. Puis nous avançons peu à peu, au fil des chapitres, jusqu'au drame qui aura lieu en 2009...

Dans les chapitres au présent, nous apprenons à découvrir Karen, une femme solitaire qui se mêle peu aux autres, méfiante, stressée, très protectrice envers sa fille. Certains diraient paranoïaque. Nous finissons par comprendre qu'elle traine un lourd passé et essaye de vivre normalement. Mais quand on a vécu ce qu'elle a vécu, est-il vraiment possible d'oublier et de vivre comme avant ?

Dans les chapitres au passé, nous retrouvons une Karen complètement différente, pleine de vie, amoureuse, joyeuse et ouverte. Une Karen qui déménage en France, pour suivre le rêve de son amour de jeunesse qui est maintenant son mari. Une Karen qui tombe enceinte. Une Karen que j'ai eu envie de secouer à un moment, mais aussi une Karen qui m'a fait tellement de peine (j'ai connu la même situation qu'elle, moi aussi, un mois après mon premier accouchement mais, je ne me sentais pas redevable, je n'ai juste pas eu le choix...). Une Karen qui... Non ! Non, je ne vais pas en dire plus, car ce serait en dire trop.

Néanmoins, les chapitres au passé nous permettent de mieux comprendre pourquoi la Karen du présent est ainsi, méfiante, sur le qui-vive, réactive, impulsive, mais aussi avec une force de caractère impressionnante. Et laissez-moi vous dire qu'elle a bien des raisons de l'être et que plus d'une l'auraient perdue, la raison... Mais ce n'est pas tout, non, ce serait trop facile. Les secrets enfouis du passé ne sont pas la seule chose que Karen doit craindre. Parce que le danger est littéralement à sa porte et qu'elle fera tout pour protéger sa fille ! Tout ? Vraiment tout ? Même ce qui serait moralement réprouvable et répréhensible ? Ça, vous ne le saurez que si vous lisez ce livre. lol ;-)

J'ai envie de vous dire tellement de choses sur ce livre, mais comme le résumé reste volontairement flou, je ne veux pas vous en dire trop et risquer de vous spoiler le livre. En dire assez pour vous donner envie sans en dire trop pour ne pas vous dévoiler l'intrigue est un exercice périlleux...

Laissez-moi simplement rajouter que certaines scènes sont très difficiles et que ce livre n'est pas à mettre devant tous les yeux. Je me souviens qu'à un moment de ma lecture, mon compagnon m'a demandé ce qui me mettait dans un état pareil. Je lui ai fait un petit résumé et il m'a arrêté, m'a dit qu'il ne voulait pas en savoir plus et que je n'étais pas bien de lire des trucs pareils. Bah oui, mais je ne savais pas moi...

Mais en même temps, je ne le regrette pas, parce que ce livre a beau être très dur, c'est aussi une réalité qu'il faut "accepter" en tant que telle (l'auteure nous fourni des chiffres qui font froid dans le dos), mais aussi combattre et refuser, car de telles choses ne devraient plus exister de nos jours. Oh ça non !

Avec sa plume sans fard et sans chichi, avec une vérité nue, des faits et une narration inclusive, Alex Sol nous fait passer par toute une myriades d'émotions. J'ai éprouvé de la curiosité, du désarroi, de la peine, de la compassion, de la tristesse, de la colère, du dégoût... On passe parfois de l'un à l'autre d'un coup, et c'est éprouvant, mais cela maintient l'attention, ainsi qu'une tension exacerbée par le huis clos anxiogène des protagonistes, et une envie de toujours tourner les pages... ou de souffler un peu pour les plus sensibles, ce qui est tout à fait compréhensible.

Avec ça, même si nous sommes Karen, cela ne nous empêche pas de nous demander : "Et moi, qu'est-ce que j'aurais fait ? Comment aurais-je réagi à sa place ?"

Plusieurs fois, j'ai eu quelques doutes à propos d'une certaine personne, mais au fil de l'histoire j'ai bien vu que c'était impossible. J'ai douté. Et puis j'ai compris.

Concernant la fin, elle est dans la même veine que le roman et ne détonne pas. Je ne vais pas vous dire si elle est heureuse ou pas, mais je trouve que c'est une continuité logique.

En résumé, ce livre est un coup de cœur. Oui, certes, il est très dur dans ses deux sujets principaux, mais il est rehaussé par une plume addictive, angoissante et dirigée avec brio. On y suit une descente aux enfers à la fois dans le passé et dans le présent, en huis clos principalement, ce qui fait que la tension est présente tout au long du roman. Le fait que la narration soit à la seconde personne du pluriel nous immerge encore plus dans l'histoire et dans les tourments ressentis par Karen (nous faisant nous-même éprouver plein de choses), dont la psychologie est extrêmement bien fouillée et travaillée.

Un roman sombre et très dur à ne pas mettre entre toutes les mains, mais que je conseille néanmoins plus que fortement. Je pense d'ailleurs acheter la version papier parce que ce livre, je le veux en format physique dans ma bibliothèque !

http://booksfeedmemore.eklablog.com/jamais-d-eux-sans-toi-alex-sol-a210139362

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jessiedu30 2021-08-14T11:21:05+02:00
Diamant

Je ne vous cache pas que quand j'ai commencé à lire ce roman, j'ai été sceptique, le fait que l'histoire soit raconté à la seconde personne du pluriel ( Vous) m'a un peu chamboulé, je n'y suis pas du tout habitué. Mais Alex nous entraine dans un tel tourbillon d'action et d'angoisse que je me suis plongée dans l'histoire sans pouvoir en sortir.

Et oui comme le dit le résumé, quand vous entrez dans ce roman vous devenez Karen, mais ce n'est pas vous qui racontez l'histoire c'est un narrateur invisible qui vous fait ressentir tous les événements. Un peu comme si c'était le cerveau de Karen qui racontait l'histoire.

Le vocabulaire employé est simple, doux et violent à la fois, les mots glissent sur le papier, ce qui rend cette lecture fluide et très agréable. Je vous garanti que si mes enfants n'avaient pas été en demande, j'aurai lu le livre en une seule traite, il m'était très difficile de décrocher et de fermer le livre.

Je vais vous en dire un peu plus sur le contenu, en restant assez évasive, car je ne veux pas vous dévoiler l'intrigue.

Ce roman est très bien fait, il vous entrainera dans deux histoires totalement différentes ( cela aussi il faut s'habituer car l'auteure fera des aller-retour dans le temps).

Vous allez vivre dans la tête de Karen, une maman qui n'a pas une vie facile et surtout un lourd secret. C'est pendant un cambriolage que cette femme va être plongé dans ses souvenirs. L'histoire est quasi un huit-clos, car toute l'histoire ''actuelle '' ou presque se passe à l'intérieur de sa maison. Vous allez vivre l'angoisse, la peur, le désarroi, la souffrance, et la colère des différents personnages de ce roman.

J'ai adoré, c'est une pépite littéraire qu'il faut lire si on aime les polars, les thrillers, les drames, je vous assure qu'il en vaut le coup.

A certains moments j'ai été choqué par la violence de certains actes, je vous dévoile un petit plus, Karen est une femme battue, mais pas que.... (pour le reste il vous faudra le lire).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par duduV 2021-08-09T21:56:58+02:00
Pas apprécié

Un livre sur j'ai trouvé sans intérêt : un rythme qui tourne en rond et une femme soumise, qui accepte des choses que personne n'accepterai. Je n'ai pas réussis à m'attacher à elle donc aucune empathie mais plutôt de la colère et une forte envie de la secouer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maudisreading 2020-07-28T19:42:06+02:00

Un thriller psychologique fascinant à l’ambiance hypnotique et à l’intrigue ingénieuse.

Jamais d’eux sans toi est au premier abord, perturbant et déstabilisant.

Contrairement à la majorité des romans, il n’est pas écrit à la première personne ni à la troisième personne.

Alex Sol a fait le choix d’immerger son lecteur en s’adressant à lui, le lecteur devient donc la protagoniste: Karen.

Nous connaissons tout d’elle, ses forces et ses faiblesses.

Entre le huit clos dans le présent et les blessures du passé, la tension monte aux fils des pages.

L’écriture fluide et glaçante nous mène de bout en bout dans une cavale folle aux accents désespérés.

Les coups physiques s’accumulent, la culpabilité fait son apparition et le cercle vicieux s’amorce.

Alex Sol traite de tout cela avec beaucoup de lucidité.

Elle ne cache rien, ne prend pas de précautions, c’est dur, c’est difficile à lire mais malheureusement la réalité.

Karen, Judith, Marion, trois femmes qui ont peur et qui réagissent de manière différente.

Les questions fusent entre elles, les mots également.

Les nerfs sont à fleur de peau.

Le stress monte graduellement.

Ce roman est un thriller épouvantablement hypnotique, effrayant et addictif.

La terreur est partout, dans chaque mot, dans chaque marque de ponctuation.

L’histoire est glaçante et passionnante.

L’intrigue bien ficelée nous contraint à chaque chapitre à vouloir aller plus loin dans le livre pour découvrir la vérité.

De rebondissements en rebondissements, dans un rythme effréné, on tourne les pages.

Le livre nous happe, nos yeux ne quittent plus les mots.

Le monde extérieur est en sourdine.

Pour résume un peut tout ça, j’ai trouvé ce livre d’une beauté rare, d’une violence inouïe, d’une chute glaçante et d’une réalité oppressante.

C’est prenant.

C’est glaçant.

C’est fou.

Afficher en entier

Date de sortie

Jamais d'eux sans toi

  • France : 2019-11-04 (Français)

Activité récente

Celice l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-12T22:44:40+02:00
Alex-ex l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-08T17:00:35+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 27
Commentaires 18
extraits 10
Evaluations 17
Note globale 8.24 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode