Livres
458 560
Membres
412 187

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Diamond03 2018-04-10T21:04:29+02:00

" Parfois surgit une vague intempestive qui vous avale et refuse de vous rejeter. Ryle est ma vague intempestive et , pour le moment, je surfe sur sa belle surface."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Diamond03 2018-04-09T22:37:58+02:00

" RYLE : Je craignais qu'une relation n'ajoute à mes responsabilités. C'est pourquoi je les ai fuies toute ma vie. J'avais déjà trop à faire, et quand je vois dans quel stress le mariage a plongé mes parents, sans compter les amis qui ont raté le leur, je n'avais aucune envie de me laisser piéger à mon tour. Mais depuis ce soir, je me rends compte, que c'est sans doute le faute des gens eux-mêmes. Parce que ce qui se passe entre nous ne me donne aucune impression de responsabilité, plutôt d'une récompense. Et je vais m'endormir en me demandant ce que j'ai pu faire pour la mériter."

Afficher en entier
Extrait ajouté par IvyReads 2018-03-12T14:59:57+01:00

C'est ainsi qu'elle fonctionne. Ce qui lui fait mal, elle le balaie sous le tapis pour l'oublier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par IvyReads 2018-03-12T14:59:26+01:00

Ce n'est pas parce que nous ne sommes plus sur la même vague que nous n'appartenons pas au même océan.

Afficher en entier
Extrait ajouté par weareallmadhereokay 2018-01-09T21:31:16+01:00

"La vie est parfois bizarre. On n'a que quelques années pour la vivre, il faut donc faire tout ce qu'on peut pour les remplir autant que possible, sans perdre son temps avec ces choses qui pourraient peut-être arriver un jour, peut-être jamais."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lulla-By 2017-11-20T12:51:38+01:00

Imaginez tous les gens que vous rencontrez dans une vie. Tant de gens. Ils arrivent par vagues, et se retirent avec la marée suivante. Certaines sont plus puissantes que d’autres et ont un impact plus profond.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lou73 2017-08-07T11:48:53+02:00

Parfois il semble plus facile de poursuivre une routine cruelle plutôt que d'affronter la peur de s'en évader, au risque de ne pas retomber sur ses pieds.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ma mère est passée par là.

Je suis passée par là.

Que le diable m'emporte si je laisse ma fille passer par là.

Je l'embrasse sur le front et lui fait une promesse :

- Ça s'arrête ici. Entre toi et moi. Jamais plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2017-06-15T06:57:16+02:00

Je l'embrasse sur le front et lui fais une promesse :

-Ça s'arrête ici. Entre toi et moi. Jamais plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par viedefun 2017-05-20T07:39:24+02:00

Mon père était violent. Pas avec moi, avec ma mère. Pendant leurs disputes, il piquait de telles colères que, parfois, il la frappait. Quand ça arrivait, il passait la semaine ou les quinze jours suivants à essayer de se faire pardonner. Il lui achetait des fleurs ou nous emmenait dîner dans un bon restaurant. Et puis il me faisait des cadeaux parce qu’il savait que je détestais leurs disputes. Quand j’étais petite, j’en venais à espérer qu’il la frappe un bon coup, ainsi j’étais sûre que les semaines suivantes seraient géniales. Je marque une pause car c’est bien la première fois que je le reconnais. — Bien sûr, si j’avais pu, j’aurais tout fait pour qu’il ne la touche jamais, mais ces violences semblaient faire partie de leur mariage, c’en était presque devenu normal. En grandissant, je me suis rendu compte qu’à force de ne pas intervenir, je me rendais tout aussi coupable. J’ai passé la moitié de ma vie à le détester, mais je ne suis pas sûre de valoir mieux que lui. On est sans doute des gens aussi négatifs l’un que l’autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par viedefun 2017-05-20T07:39:00+02:00

Le temps a fini par m’apaiser mais, parfois, je tombais sur un détail qui me faisait penser à lui et ça me remettait le moral à zéro. Jusqu’au moment où, étudiante depuis deux ans, alors que je sortais avec un autre mec, je me suis avisée qu’Atlas ne pourrait jamais combler toute ma vie. Il n’en représentait sans doute qu’un passage. L’amour n’est pas forcément un anneau fermé. Il va et vient, comme les gens dans la vie. À la fac, un soir où je me sentais particulièrement seule, je suis allée me faire tatouer à l’endroit où il aimait tant m’embrasser. Un petit cœur de la taille d’une empreinte de pouce, qui ressemble à celui qu’il m’a sculpté. Il n’est pas complètement fermé en haut et je me demande si Atlas l’a fait exprès. Parce que c’est ainsi que je vois mon cœur chaque fois que je pense à lui. On dirait qu’il y a un petit trou dedans, pour laisser passer l’air.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode