Livres
594 311
Membres
671 757

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jan



Description ajoutée par CinderWhite 2020-03-27T11:49:54+01:00

Résumé

Jan ne se laisse pas faire, ce qui, depuis toujours, fait la fierté de son père. Elle est pleine d'énergie, de ressources et gare à ceux qui osent se moquer d'elle. Cette fois pourtant l'obstacle est sérieux et elle va devoir redoubler d'imagination et d'efforts pour retrouver sa liberté et réunir sa famille éparpillée. Entre rire et larmes, le roman tient l'équilibre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 25 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par anonyme 2016-04-12T09:47:57+02:00

Je suis pas le genre de personne qu’il faut chercher avec des noises. J’ai toujours été comme ça, paraît même que quand je suis née, j’avais mes petits poings serrés en gueulant comme un nouveau-né pas commode, c’est mon père qui raconte ça quand il est fier d’avoir une fille qui n’est pas une gonzesse. Moi j’ai des doutes sur ce qu’il est capable d’inventer quand il a des souvenirs pas clairs, et je parie que le jour de l’accouchement, il avait commencé à fêter ça avant que je survienne du ventre de ma mère.

Le jour de ma naissance, j’ai oublié comment c’était. Le souvenir le plus ancien que je me rappelle comme si c’était hier, ça se passait à la plage et je devais avoir dans les cinq ans. J’avais construit un bateau en sable magnifique avec des banquettes à l’arrière et tout le confort. C’était un grand bateau et il avait fallu des travaux énormes pour quelqu’un de mon âge. Ce serait malhonnête d’oublier de dire que mon père m’avait aidée, surtout pour creuser le sable avec la grosse pelle. Mon petit frère était super content et il se sentait comme chez lui, assis sur la banquette arrière avec son gros cul de couche pleine. Vous trouvez ça bizarre que je me rappelle tous ces détails mais c’est la vérité vraie. Je me souviens surtout que j’avais laissé mon petit frère bien sage sur sa banquette pour aller remplir mon seau dans la mer et que quand je suis revenue, il chialait en tremblant pendant qu’un sale petit enfoiré était en train de massacrer notre bateau en sautant dessus comme un sauvage pour défoncer les banquettes, le volant et tous les bords de la formejusqu’à ce que ça ressemble plus à rien d’autre qu’un tas de sable saccagé. Je sais pas quel âge il avait, ce salaud, il était bien plus grand que moi, genre huit ans ou plus, mais ça m’a pas arrêtée parce que je voyais rouge, comme on dit, et ce que je me rappelle le mieux dans cette journée, c’est comment la colère que je ressentais devenait tellement énorme qu’elle m’enlevait la peur de m’attaquer à un gars deux fois plus grand que moi – je suis pas un gros gabarit, plutôt du genre maigrichonne mais faut pas s’y fier, je préfère vous prévenir.

J’ai chopé ma pelle en plastique rouge et je lui ai foncé dessus comme une furie. J’avais la force de lui filer des coups de pelle suffisants pour qu’il se tire en courant. Là mon père s’est pointé, avec un train de retard qui aurait pu éviter le carnage du bateau, et ça l’a fait marrer de voir comment j’avais mis l’enfoiré en fuite, toute racho que j’étais dans mon petit slip de bain.

– T’as vu ça ? il disait à ma mère. Comment elle se défend, la gamine !

Il était fier, cet abruti, alors qu’on aurait pu éviter ce gâchis s’il était resté à son poste au lieu d’aller se traîner comme une limace sur sa serviette de plage. Mon père rigolait avec ma mère, mon petit frère chialait dans les ruines du bateau et moi j’étais toujours en fureur contre l’enfoiré, mais ça reste quand même un beau moment de mon enfance en famille, que j’aime me souvenir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par CrazyGirl 2020-04-13T11:10:02+02:00
Lu aussi

Spoiler(cliquez pour révéler)Très belle réécriture des 400 coups de Truffaut

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bubbleofbooks 2019-02-13T11:43:49+01:00
Lu aussi

Je l'ai découvert un peu part hasard, par une amie qui le lisait. Je l'ai trouvé plein d'humour mais j'ai l'impression que ce roman restait à la surface des thèmes qu'il abordait car dès qu'il commençait à le faire, il passait à quelque chose d'autre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cababip 2018-06-06T18:13:11+02:00
Lu aussi

Une lecture contemporaine qui ne m'a pas du tout charmée, m'a déroutée, mais pas forcément de façon positive. Je crois que tout simplement, ce n'était pas pour moi.

Janis, qui se fait appeler Jan, est une adolescente avec beaucoup de caractère, est un peu le stéréotype même de "l'adolescent". Le problème, c'est que je ne me suis pas du tout reconnue en elle, je n'ai pas réussi à me mettre à sa place, et déjà là, ça a coincé pour moi.

Ensuite, le plus gros défaut à mon avis, mais ça aussi ce n'est vraiment qu'une question de goût personnel, c'est le style de l'auteure. Ces fautes de syntaxe, de "parler", des "j'avais peur que c'est..." hurrgh. Je sais que c'est fait "exprès" mais j'avais par moments l'impression de lire une caricature de l'époque qu'est l'adolescence.

Pourtant, au delà de ces défauts majeurs, j'ai aimé certains personnages principaux (Arthur, son petit frère, beaucoup trop mignon) mais surtout le thème abordé : l'alcoolisme et tout ce que cela entraîne. C'était profond, et au fur et à mesure de notre lecture, on se rend compte de toutes les répercussions que cela peut avoir. Le racisme, le regard des autres sont aussi omniprésents, même si Claudine Desmarteau ne fait pas forcément l'accent dessus. Elle donne son opinion des choses de façon très subtile, à travers les mots durs de Jan.

Le scénario évolue, il y a quelques retournements de situation, même si je n'avais pas constamment envie de savoir la suite, comme cela peut m'arriver. Cependant, les chapitres sont souvent courts donc on avance dans le livre sans vraiment s'en rendre compte.

Enfin, la fin est ouverte, et d'ailleurs, je suis restée quelques minutes devant la dernière page, à me demander si c'était vraiment ça, la "fin". Normalement, cela ne me dérange pas plus que cela, mais bon, comme j'avais été déçue tout le long du livre, j'attendais beaucoup de la fin et là bah... bah c'est pas vraiment rattraper quoi mdrr.

Bon, ça reste une assez bonne lecture, mais vraiment pas un coup de cœur. Très contemporain, je ne suis pas certaine que cela plaira à tout le monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Encree 2016-10-18T21:09:21+02:00
Argent

Quand j'ai emprunté ce roman à la médiathèque, je ne m'attendais pas du tout à ça: je pensais suivre une héroïne plus âgée et qu'il y aurait un aspect fantastique (au sens littéraire du terme, pour ceux qui se rappellent leurs cours de français x)

Cependant, je n'ai pas été déçue, loin de là! Jan reste très attachante et intéressante, son petit frère est adorable et leur histoire, bien que beaucoup plus réaliste que ce à quoi je m'attendais, est assez originale (dans le sens où des histoire comme ça, on sait que c'est basé sur la réalité, mais ça n'en parait pas moins extraordinaire)

Juste, si je sais que la fin est un effet de style, je regrette quand même de ne pas en savoir plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GumBook 2016-09-28T21:32:22+02:00
Argent

Un récit aussi pétillant… que dérangeant.

Je suis vraiment tombée sous le charme de Jan, cette jeune fille énergique au parler si crû et évocateur. Elle peut paraître stupide au premier abord mais elle se révèle être un personnage rusé, touchant, capable de réagir au quart de tour !

La narration est tour à tour hilarante et glaçante, car Jan décrit malgré elle la réalité très dure, très crue des familles déchirées par l'alcool, de l'inhumanité des foyers, etc.

En outre, les aventures de Jan et de son frère prennent un tour un peu différent de ce à quoi on s'attend originellement, ce qui ajoute du suspens au tout !

En plus, la fin est si poétique et belle, se termine sur une telle note d'espoir que je vous recommande vraiment ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumeVive 2016-08-01T15:00:59+02:00
Argent

http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/2016/08/jan-de-claudine-desmarteau.html

Ne mentons pas, ce roman n'a pas été un coup de coeur. Pourtant il est vraiment pas mal, l'histoire qu'il raconte est simple et complexe à la fois, ça parle de la vie de ses hauts et ses bas, et de toutes ces "emmerdes" qui arrivent toujours en même temps.

Au départ, quand on rencontre Jan, tout va bien dans sa vie, enfin du moins c'est pareil que d'habitude, l'auteur prend son temps pour nous installer dans son quotidien, sa routine, elle en profite au passage pour nous présenter divers personnages: Jan, tout d'abord, pas méchante, juste une fille qui ne se laisse pas faire et qui a des sacrès remarques parfois, je me suis sentie très proche d'elle d'ailleurs; son père, un alcoolique pas méchant non plus mais qui les fait souffrir, elle, sa mère et son petit frère parce qu'il boit; son petit frère qui l'adore; et sa mère, un personnage un peu invisible, en dehors de ses deux actions principales, elle sert surtout d'élément déclencheur. Elle qui en a ras le bol, et qui décide de demander le divorce, son père lui va aux alcooliques anonymes, donnant ainsi quelques espoirs à la famille et aux lecteurs...

Le fond de trame de ce roman est l'addiction à l'alcool, non pas l'action en elle même, mais les conséquences que cela entraîne sur les relations entre les divers protagonistes.

A travers, les pensées de Jan, sa vision du monde beaucoup de choses sont décriés: la mécanisation, le déshumanise de l'assistante sociale, l'incompréhension de certains qui ne cherchent pas à voir plus loin que leur bout de leur nez, et qui reste sur leur idée reçue.

Pour ce qui est de la fin, je la précise tout de suite, elle est ouverte ( la deuxième chose que je déteste le plus après les auteurs qui ressuscitent leur personnages...).

D'un autre côté, ce n'est pas vraiment la fin le plus important dans ce roman, du coup ce n'est pas super grave... Mais bon, voilà si vous n'aimez pas les fins comme celle là, ne lisait pas l'épilogue! (ça ne résoudra pas tout, mais vous aurez une sorte de fin)

Afficher en entier

Date de sortie

Jan

  • France : 2016-04-13 (Français)

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 25
Commentaires 6
extraits 1
Evaluations 9
Note globale 6.78 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode