Livres
523 409
Membres
540 998

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de JanaLagier : Mes envies

Protège-moi... de toi, Tome 1 Protège-moi... de toi, Tome 1
Rose M. Becker   
Et premier tome que j'ai dévoré. Par contre, la manie que les éditeurs ont de divisé un livre en "épisode" m'agace vraiment. Cela dit, je lierai la suite avec plaisir.
Balefire, Tome 1 : Le Calice du Vent Balefire, Tome 1 : Le Calice du Vent
Cate Tiernan   
Commentaire sur le recueil des 4 tomes, avant que quelqu'un ne fasse passer le recueil en tome 1 de la série en France... Donc attention il y a un risque de spoilers.

Le monde de Balefire est intéressant, il y a une belle mythologie et ça se passe dans une ville qui peut être captivante, la Nouvelle Orléans, avec son atmosphère étouffante, magique, dangereuse, le lieu parfait pour mettre en place cette magie ancienne, mêlée de mots en français qui donne un exotisme tout à fait particulier à l'histoire. Mais c'est difficile à suivre, le rythme est trop inégal : plein de la langueur dans les trois premiers tomes et trop rapide dans le dernier, mais bon, pour ça il faut savoir que Cate Tiernan avait prévu de faire plus d'une dizaine de tomes mais à dû réduire tout ça en quatre livres au final.
Le gros problème de ce roman, c'est le nombre de personnages. On a les membres du Treize (en français dans le texte anglais) dont on peut voir une tranche de vie au fil des chapitres, à la 3e personne en parallèle de la narration de Clio et Thais à la 1ère personne. C'est parfois difficile à suivre, et pas forcément intéressant, surtout sur le début quand on est plus interessé par les jumelles. Et puis, après, quand on arrive sur la fin, ça manque simplement dans la caractérisation. Il manque un petit quelque chose pour faire le lien entre les a ctions et l'attitude des personnages, cette chose qui nous permettrait d'avoir un peu d'intuition et créer plus de tension.
Enfin, parce que c'est quand même au coeur des 4 tomes, parlons histoires d'amour. Certes, elles sont bien compliquées (notamment celles de Thais et Clio, mais ce ne sont pas les seules, on a Richard/Marcel/Cerise, Manon/Sophie...) mais à aucun moment je ne me suis attachée à ces couples, à ce qui leur arrivait, à la douleur que ces amours non partagées, trahies, incomprises engendraient, on était trop éloignés des personnages ou le coup de foudre des jumelles ne me paraissait pas crédible.
Alors au final, est-ce que je le conseille ? Pas vraiment, vous devez l'avoir compris. Mais vraiment si vous êtes curieux, je ne vais pas vous dire de ne surtout pas le lire, vous me surprendriez peut-être à aimer, à faire sortir cette magie qui n'a pas voulu venir lors de ma lecture.

par Lothfleur
Croissants de lune tome 1 : La marque Croissants de lune tome 1 : La marque
Karolyn Daniel   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2014/03/croissants-de-lune-karolyn-daniel.html

Mmmh… par où commencer ? J’ai l’impression qu’à chaque fois que je dois écrire une chronique, il me faudrait LE petit élément pour commencer. À croire que je devrai vous écrire une phrase d’intro qui n’a rien à voir à chaque fois… (wait… c’est déjà le cas !)

Première chose à dire… obligé… VALENTINA !
Oui, pour ceux qui me suivent, vous l’aurez deviné, c’est ma maison chouchoune, pour plusieurs raisons. Mais bref, ce n’est pas le sujet d’aujourd'hui, du moins, pas exactement. Parlons de La Marque.

Rachel est une jeune femme comme les autres, étudiante en première ES au lycée, en proie à différentes émotions propres à son âge. Tout va bien jusqu’à… jusqu’à Noël. Lors du Réveillon, Rachel se voit offrir une chienne, qu’elle nommera Luna, et qui va lui apporter son lot de surprises, tant sur elle que sur le monde qui l’entoure. Et plus particulièrement sur les sentiments… après, je ne vous dirai pas comment ni quoi que ce soit d’autre. Ça fait partie des trucs magiques à découvrir dans cette saga ! Même si je crèèèève d’envie d’en raconter plus !

Magique ? Oui, le récit est de genre fantastique, ok, mais… magique parce que c’est très original et très bien maîtrisé. En effet, j’ai découvert des légendes, des éléments hors normes, des personnages, aussi, qui se mêlaient à une réalité vraiment bien décrite, alors je peux le dire, oui, magique !

Il y a tellement de choses dont j’aimerais vous parler concernant ce premier opus de la saga Croissants de Lune. Pourtant, je dois me retenir, parce que sur plus de 500 pages, il s’en passe, des trucs, mais comme je suis gentille, je ne spoilerai rien !

Sachez simplement que l’auteure, Karolyn Daniel, a très, très bien su planter son contexte, ses personnages, et planter son intrigue. Le côté fantastique n’apparaît pas tout de suite, bien qu’on l’attende, quand même, hein, nous sommes plongés directement au cœur de la vie de Rachel, une vie tranquille, toute simple, et que la plupart d’entre nous avons connue. Et pourtant, déjà… il y a un petit truc au niveau des sentiments qui nous accroche. Oui, oui, dès le début. Il faut dire aussi que le prologue, légèrement tempétueux, vous invite à savoir de quoi il en retourne !

Viennent ensuite les aspects plus… hors du commun, dirons-nous. Et même Rachel a du mal à les accepter, ce que j’ai assez apprécié, possédant un esprit cartésien semblable au sien. Tout se mélange pour elle, sa vie change, au fur et à mesure et avec pourtant une rapidité qui la mettra à mal.

Tout au long du livre, les sentiments sont présents, bien décrits, permettant de nous immerger dans ce que pense Rachel et dans sa manière d’appréhender le monde. En plus des petits détails insignifiants comme la description des paysages d’Annecy (c’est trop beau, Annecy !!!), ça m’a permis de vraiment m’accrocher à l’histoire, et de la rendre plus proche, concrète, presque. Ce côté réaliste me plait toujours beaucoup, et pour un bouquin sur les sentiments, c’est quand même… bien, dirons-nous !

En dehors de ceci, l’originalité dont a fait preuve Karolyn Daniel m’épate. Je n’avais encore jamais trouvé une histoire semblable, et même si parfois, on se dit que ça s’apparente à tel ou tel élément, impossible de le faire complètement. C’est là aussi qu’on voit le talent et la belle imagination de l’écrivaine.

Concernant les personnages, Rachel est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée, parce que souvent, je me dis que j’aurais eu les mêmes réactions qu’elle, la même façon de penser. Bon, aucun élément surnaturel n’est encore survenu dans ma vie, mais qui sait ? Ça peut venir ! Bref, notre protagoniste est attachante, réfléchie et parfois tout de même impulsive (qui ne l’est pas à certains moments ?), logique et… profondément humaine. Par les sentiments qu’elle éprouve et dont elle ne peut faire abstraction, c’est un côté d’elle que j’ai aussi beaucoup apprécié. Elle ne peut pas faire semblant, et elle ne peut pas… passer outre. Pour ceux qui liront, vous comprendrez durant votre lecture !
Morgan est mon petit chouchou, ensuite. Pour X raisons, même si parfois il est c**, il faut le dire, je l’ai trouvé mignon et sa relation compliquée avec Rachel m’a (légèrement) transportée.
Chris, quant à lui, m’a tout d’abord un peu tapé sur le système. Je ne savais pas pourquoi, j’avais une sorte de méfiance à son égard (quand je vous dis que je me suis immergée… hein !), et puis… au fil du livre, ça a varié. Au final, je l’aime bien ! Je suis un peu comme Rachel, en fait.
La bande de copains de cette dernière m’a aussi beaucoup touchée, leur union et ce qu’ils vivent ensemble, sans complexes et avec beaucoup d’amitié m’a fait rêver. J’aurais voulu avoir une bande pareille. Leur jeu des hontes m’a bien fait rire ! Les pauvres, Karo, tu n’y as pas été de main morte, hihi !

Tout ça pour dire que l’entourage de Rachel est juste un gros point super cool dans l’histoire. Sans compter que quelques fois, nous changeons de point de vue ! On n’est pas tout le temps avec la jeune femme ! (vous pouvez toujours aller boire de l’eau pour que je vous dise avec qui on se retrouve, hihi ! Mais oui, je vous aime !)

La plume de l’auteure est bien jolie, à mes yeux. On sent que Karolyn n’en est pas… à ses débuts, et qu’elle a cherché sa façon de s’exprimer, de faire passer ses idées dans ses écrits avec une précision qui lui ressemble. Et pourtant, on sent aussi parfois un peu de spontanéité. Oui, quand on connaît l’auteur, on a souvent tendance à « analyser » différemment sa manière d’écrire, par la suite ! Eh bien, je peux vous assurer que l'écriture ressemble à son auteure. Franche, mais travaillée, légèrement perfectionniste (à moins que je n’extrapole, ehe), franchement, elle a de quoi plaire ! Et même plus que ça !

Bref, il va quand même falloir que je m’arrête… mais c’est dur !
Je vais essayer de conclure en vous disant que Croissants de Lune est une aventure à tenter. Laissez-vous emporter par une histoire originale où les sentiments ont une place prépondérante, où les révélations dans une histoire réaliste sont juste… géniales, où même si l’addictivité n’est pas à son comble, vous aurez du mal à vous détacher de l’histoire, cherchant à en savoir plus tout en voulant en profiter, où…
Un roman où il y a trop de qualités pour que je continue la phrase précédente. Franchement ? Si Croissants de Lune n’est pas un coup de cœur, ça passe juste en-dessous avec un 19/20. J’ai apprécié mon voyage et j’ai hâte (viiiite !) d’avoir le tome 2 ! Merci beaucoup, Karolyn, et bravo à toi !
Brûlure de glace, tome 1 : Tentation interdite Brûlure de glace, tome 1 : Tentation interdite
Emmanuelle Nachin   
Je remercie les Éditions CyPlog pour ce beau partenariat et Emmanuelle Nachin pour ce bel ouvrage. J'adresse également un beau merci à l'illustratrice, Alexandra V. Bach, qui nous offre une fois de plus une couverture de qualité. Très beau travail.

Place au livre, à présent !

Nora et Aidan font un étrange rêve, dans lequel l'un rencontre l'autre, mais de façon très intense. Et quand je dis "intense" je ne parle pas de gnognote ! Non, non, on a tous les détails sur cette rencontre qui va bouleverser leur destin.

Au prime abord, nous avons une banale histoire d'amour, enfin, "banale" n'est pas le mot juste. Je veux surtout dire qu'on rentre dans la catégorie des "romances compliquées". Et pour cause, on joue facilement au chat et à la souris, mais la volonté de vouloir rencontrer l'autre devient une telle obsession, que s'en est frustrant. Mais, les choses ne se déroule pas vraiment comme on le voudrait et heureusement ;) Nora appartient au peuple des Ayurvies et Aidan des Anges Noirs, souvent confondue avec les Vampires. Je remercie l'auteur pour son originalité. Elle a su créer un monde et tout un univers autour de ses deux peuples, que je n'ai vus encore nulle part. C'est rafraîchissant, alors merci !

Ces deux personnages, qui sont-ils ? Et bien, à côté d'être de véritables petites bombes de tension, ils sont le maintien du monde, l’équilibre de la vie sur terre, la balance entre la vie et la mort. L'un est le feu, l'autre la glace, ils ne sont pas destinés à s'aimer et pourtant... Pourtant, ils ne peuvent aller à l'encontre de ses émotions qui les submergent, ses tentations qui déploient leurs tentacules pour mieux faire plier l'autre. On peut dire qu'Emmanuelle ne manque pas d'imagination à ce niveau-là. Les métaphores et images étaient juste succulentes.

La particularité de l'un comme de l'autre les empêche d'avoir le moindre contact physique. Aussitôt que l'un touche l'autre, cela devient douloureux. Le feu rencontre la glace et forme une boucle parfaite, mais cela les fait souffrir. Toute cette relation est basée sur ce risque, le couple se retrouve dans l'incapacité de s’embrasser, de se toucher et pourtant, leur amour s'affiche par les regards, les mots et cette tension qui ne cessent de grandir au fil des pages. C’est romantique, mais triste, délicieux, mais douloureux et terriblement frustrant, parce que l'auteur détaille la scène minutieusement et hop, finalement ... Et là, on fait juste : Gnaaaaaaan ! *on hurle quoi !* et pourtant, cela ne les arrête pas. Ils tentent de trouver LA solution à leur problème, qui arrivera bien plus tard ! Toutefois, cette partie est magique et mérite donc toutes ces pages de haute tension :)

Bien sûr, il n'y a pas qu'eux. Les personnages sont nombreux. J'ai beaucoup aimé les sœurs de Nora, chacune contrôlant un élément. L'aspect "magie" est précis et j'ai été captivé par leur don à chacune. Du côté d'Aidan, je reste sceptique. Je ne sais pas vraiment si je devais leur faire confiance, surtout à la fin. Est-ce que tout n'a été que manipulation ? Trahison ? Je ne sais pas trop. Je n'ai pas réussi à déterminer ma position, même si j'ai aimé la sagesse de Mikhal, la fin m'a dérouté. Damien est peut-être celui que j'ai peut-être mieux cerné, mais là encore, les apparences sont souvent trompeuses. Alors, je ne sais pas.

Pour terminer, la plume délicate de l'auteur nous envoûte. Une fois commencé, je n'ai pas pu m'en détacher. Emmanuelle a fait un très bon travail sur son ouvrage : la Légende, les Peuples, les rêves presque d'une réalité à faire peur, tous ses détails qui enrichissent l'ouvrage. Franchement, c'est une saga à découvrir ! et je veux vite connaître la suite, parce que la fin du tome 1 m'a un peu scotché ! C'est survenu rapidement, même un peu trop. Je n'ai pas eu le temps de m'y attendre, j'en avais presque mal pour eux. Cette conversation au téléphone a failli de me faire tomber de mon lit. Mais comment as-tu pu faire cela, Emmanuelle ?

Un premier tome à la hauteur de mes attentes, dont j'attends la suite avec impatience.
Vestiges, Tome 1 : La Reine oubliée Vestiges, Tome 1 : La Reine oubliée
Rose Royl   
OK, alors lui... Tout simplement indescriptible! Merveilleux, envoûtant, pétillant, et encore c'est pour vous donnez une idée!

par Flocon19
Le Sceau Maudit Le Sceau Maudit
Emmanuelle Bau   
J’avais déjà vu ce livre sur la boutique des éditions mais il est vrai que je ne m’étais pas encore dis « tiens j’ai envie de le lire ». Finalement, grâce aux Editions Sharon Kena, j’ai eu la possibilité de découvrir ce livre ainsi que l’auteure.
Le résumé m’a intrigué et c’est ce qui m’a poussé à découvrir ce livre.
J’avoue que je lis rarement de livre de ce genre, j’ai tendance à être plutôt classique (vampires, loup-garou, sorcière, …). Au final, j’ai bien fais de le lire et même s’il est assez sombre, j’ai passé un bon moment. Je l’ai lu en très peu de temps et l’univers crée par l’auteur m’a plu. C’est peu commun et c’est agréable.
Je n’aime pas trop la couverture, ça peut se comprendre vu que je suis plutôt photo que dessin en principe. Du coup je suis un peu frustrée de ce côté-là lol.
Le style de l’auteur est fluide et permet une lecture rapide. C’est vrai qu’il y a pas mal de description mais c’est un premier tome et il faut bien expliquer le monde et les personnages. Ce monde est très bien développé et je n’ai pas eu le sentiment de manquer d’information pour le comprendre. Mais en même temps, on n’a pas toutes les réponses à nos questions d’un coup.
L’histoire pourrait prendre une tournure un peu philosophique si on dépasse simplement ce qui est écrit. Ce que je ressors de cette lecture et que je savais déjà c’est que le bien et le mal peuvent se confondre, se mêler et que la notion peut être différente d’une personne à une autre. J’ai trouvé que c’était intéressant.
L’alternance des points de vue permet de rythmer l’histoire. Et même s’il ne manque pas d’action, j’avais quand même envie qu’il se passe plus de chose. J’ai eu un petit manque de ce côté-là.
J’ai été surprise des dernières phrases, je me posais des questions sur ce personnage (enfin ces deux personnages) mais j’avoue que je ne m’attendais pas à ça.
Ambre est un personnage jeune et quand j’ai vu son âge, j’ai eu un peu peur que ça soit trop enfant pour moi. Et bien pas du tout, je n’ai pas eu l’impression d’avoir affaire à une jeune fille de 13 ans. J’ai eu plaisir à la suivre dans ses pérégrinations.
Zya est un personnage spécial mais finalement très sympathique et qui amène un peu de peps et d’humour.
Par contre, même s’ils ne sont pas des enfants de cœur, bizarrement j’ai trouvé les méchants pas assez méchants. Et je n’arrive pas expliquer pourquoi.
J’avoue qu’en plus des personnages « classiques », l’auteure a rajouté des créatures bizarres que finalement j’ai appréciées (même s’ils ne sont pas forcément gentils). J’ai bien aimé les Chaffreux par exemple, je n’en dis pas trop pour que chacun puisse les découvrir lors de sa lecture.
Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment et j’ai envie de découvrir la suite.

par Lilou13
Le Royaume des Carpates, Tome 1 : Le Prince de l'ombre Le Royaume des Carpates, Tome 1 : Le Prince de l'ombre
Christine Feehan   
Une superbe histoire d'amour. La manière dont l'auteur a modifié l'idée des vampires est absolument géniale et fascinante. une fois que l'on a commencé à lire ce livre, on ne peut plus s'arrêter.
L'envers du Paradis, tome 3 : Redemption L'envers du Paradis, tome 3 : Redemption
Mélanie Wency   
Alors, j'ai eu un peu de mal à entrer dans ce tome (sans doute parce que beaucoup de temps s'est écoulé entre la sortie du deux et celle du trois) mais une fois dedans, ça s'est bien passé (mon problème a été pour identifier tous les noms des démons). On passe d'ailleurs beaucoup plus de temps aux Enfer qu'au Paradis (pour mon plus grand bonheur). J'apprécie toujours autant le personnage de Kassia que je trouve bien construit et intéressant. L'idée de la nature de Pandore est aussi excellente et j'ai bien aimé l'utilisation de la mythologie biblique (entre autres) dans le roman. Kyrian est toujours aussi craquant et j'ai adoré l'évolution/la conclusion d'Amael.


Ce que j'aime : la relation de Kassia et de Kyrian, Miah , le destin d'Amael


Ce que j'aime moins : parfois un peu difficile à comprendre/suivre


En bref : Un tome qui conclut joliment cette trilogie fantastique et au scénario bien ficelé


Ma note


7/10

par JessSwann
Chroniques des Nephilim, Tome 1 : Les Ailes de la nuit Chroniques des Nephilim, Tome 1 : Les Ailes de la nuit
Heather Terrell   
Ce livre me laisse sceptique, je ne sais pas comment m'expliquer, on est dans le monde des anges déchus avec leur enfant des Néphilims , on commence avec l'héroïne Ellspeth « Ellie » et le héros Mickaël encore quelque chose qui devient assez fréquent ils ont des supers pouvoirs, rien qu'eux deux c'est un peu trop tirer sur les cheveux, leur rencontre me laisse encore sans voix, ça c'est fait comme ça, un mot échanger, deux répliques et nous voilà on se voit de temps en temps et commence à sortir ensemble on découvre qu'on est des êtres à part et doublé la moitié d'un de l'autre...

Je ne sais pas ce que l'auteur cherchait à démontré pour ma part pendant un moment pratiquement jusqu'à la fin je n'étais pas trop emballer par la lecture du livre, je ne dis pas c'est du déjà vu parce que ce n'est pas le cas, mais il y a quelque chose qui me dérange va savoir si c'est le fait que ça soit les deux protagonistes qui tire les ficelles voir plutôt l'héroïne ou bien qu'il est un mystère mal entretenu ....

Que je m'explique, Ellie était dans le noir total pendant tout le livre sur ce qu'elle était, elle et Mickaël, moi aussi me disait bien ce qui se passait, « ses parents » on fait lumière sur certaine chose, mais on bien couvert d'autre, un méchant finit par nous éclairé sur toute cette histoire, mais comme je dis je trouve tout ça tiré sur les cheveux, Ellie est l'élue pour quelque chose, mais faudra le lire pour savoir, et Mickaël est juste notre chevalier servant ...

Bref je pourrais continuer mon avis encore un bon moment, je ne sais pas je n'ai pas vraiment pris goût à la lecture, ok c'est encore des anges, mais l'intrigue en elle-même me laisse sans voix... L'Élu, le chevalier servant, les deux seuls êtres de leurs espèces oui, oui, on va tous le genre...

par Sexy'Lo
Le Cercle des immortels : Dark Hunters, Tome 1 : L'Homme maudit Le Cercle des immortels : Dark Hunters, Tome 1 : L'Homme maudit
Sherrilyn Kenyon   
Génial pour toutes celle qui sont en manque de tendresse, ce livre m'a vraiment plus et, pour un premier tome, il donne vraiment l'envie de continuer la série !

par Ellie

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode