Livres
384 588
Comms
1 348 805
Membres
271 309

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Jane Eyre ajouté par x-Key 2011-01-20T22:17:23+01:00

- Vous avez froid, vous êtes malade et vous êtes sotte.

- Prouvez-le, rétorquai-je aussitôt.

- Je vais vous le prouver en peu de mots. Vous avez froid, parce que vous êtes seule; aucun contact ne fait jaillir la flamme qui est en vous. Vous êtes malade, parce que le sentiment le meilleur, le plus doux, le plus sacré que l'homme puisse éprouver vous est interdit. Vous êtes sotte parce que, vous ne lui ferez pas signe d'approcher, vous ne ferez pas un seul pas à sa rencontre, quelles que soient vos souffrances.

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par Shadd 2011-09-09T17:34:13+02:00

-Jane, Jane, vous être vraiment une créature humaine ; vous en êtes sur, n'est-ce pas ?

-Je le crois, sans doute, monsieur.

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par x-Key 2011-01-20T22:17:23+01:00

Quand je le regardais, je n'étais plus maîtresse de mes sentiments, c'est lui qui devenait mon maître. Mon intention n'était pas de l'aimer : on sait combien j'avais lutté pour arracher de mon cœur les germes de ce sentiment; et maintenant, à notre première rencontre nouvelle, ils revivaient, ils refleurissaient. Sans même me regarder, il se faisait aimer.

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par x-Key 2011-01-20T22:17:23+01:00

"Il n'y a rien de si triste que la vue d'un méchant enfant, reprit-il, surtout d'une méchante petite fille. Savez-vous où vont les réprouvés après leur mort?"

Ma réponse fut rapide et orthodoxe.

"En enfer, m'écriai-je.

- Et qu'est-ce que l'enfer? pouvez-vous me le dire?

- C'est un gouffre de flammes.

- Aimeriez-vous à être précipitée dans ce gouffre et à y brûler pendant l'éternité?

- Non, monsieur.

- Et que devez-vous donc faire pour éviter une telle destinée?"

Je réfléchis un moment, et cette fois il fut facile de m'attaquer sur ce que je répondis.

"Je dois me maintenir en bonne santé et ne pas mourir."

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par Miss Naboo 2009-08-06T18:43:58+02:00

Comme il est vrai que la beauté réside dans le regard de qui la contemple. Le visage sans éclat et olivâtre de mon maître, son front carré et massif, ses sourcils noirs et épais, ses traits marqués, sa bouche ferme et rébarbative, pleine de décision, d’énergie, de volonté, il n’y avait dans tout cela, d’après les règles, rien de beau ; mais ces traits possédaient pour moi plus que de la beauté : ils étaient empreints d’un intérêt, d’une influence qui me subjuguaient complètement, qui me privaient de tout pouvoir sur mes propres sentiments pour les livrer à mon maître. Je n’avais pas voulu l’aimer…

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par fetnat 2011-08-23T13:24:22+02:00

"Donnez-moi de l'eau, Mary", dit-il.

Je m'approchai de lui avec un verre qui n'était pllus qu'à moitié rempli. Pilot me suivit, toujours surexcité.

"Qu'est-ce qu'il y a ? demanda-t-il.

- Couche-toi, Pilot !" dis-je de nouveau.

Mr. Rochester, qui portait le verre à ses lèvres, interrompit son geste et parut écouter; puis il but, et posa le verre.

"C'est bien vous, Mary, n'est-ce pas ?

- Mary est dans la cuisine" répondis-je.

Il étendit la main d'un geste rapide; mais, ne voyant pas où je me tenais, ne put m'atteindre.

"Qui est là ? Qui est là ?" demanda-t-il, s'efforçant de voir, avec ses yeux éteints. Tentative vaine et désolante ! "Répondez-moi... parlez encore ! ordonna-t-il, d'une voix impérieuse et forte.

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par x-Key 2011-01-20T22:17:23+01:00

Je puis vivre seule, si le respect de moi-même et les circonstances m'y obligent; je ne veux pas vendre mon âme pour acheter le bonheur.

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par Pennyworth 2013-01-24T17:27:12+01:00

- Vous m'examinez miss Eyre, dit-il ; me trouvez vous beau ?

Si j'avais eu le temps d'y réfléchir, j'aurais répondu à cette question par quelque réflexion vague et polie à la fois, mais ma réponse tomba de mes lèvres sans que j'y prisse garde :

- Non, monsieur.

- Ah, ma parole, vous n'êtes pas banale ! (...) Vous avez l'air bien embarrassée, miss Eyre ; et, quoique vous ne soyez pas plus jolie que je ne suis beau, un air d'embarras vous va bien...

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par CaptainHalsey 2012-06-23T00:22:45+02:00

Diana m'annonça qu'elle viendrait me voir après la lune de miel.

-Elle ferait mieux de ne pas attendre jusque là, Jane, me dit Mr. Rochester lorsque je lus la lettre ; Car la lune de miel brillera sur tout notre vie, et ses rayons ne s'éteindront que sur votre tombe ou la mienne.

Afficher en entier
Extrait de Jane Eyre ajouté par Gwen33 2012-08-01T16:12:00+02:00

"Vous n'avez jamais éprouvé de jalousie, n'est-ce pas, mademoiselle Eyre? Bien sûr que non; inutile de vous le demander, puisque vous n'avez jamais éprouvé de l'amour. Il vous reste à découvrir ces deux sentiments ; votre âme sommeille ; elle n'a pas encore reçu le choc qui l'éveillera. Vous croyez que toute l'existence s'écoule d'un cours aussi uni que celui par lequel votre jeunesse s'est enfuie jusqu'à présent. En vous laissant porter par le flot, les yeux fermés et les oreilles bouchées, vous ne voyez pas les rocs dont se hérisse un peu plus loin le lit du fleuve, ni n'entendez bouillonner les brisants à leur place. Mais je vous déclare, et vous pouvez prendre garder à mes paroles, que vous atteindrez quelque jour une passe rocheuse du chenal, où le cours tout entier de la vie se brisera en tourbillons et en tumultes, en écume et en tintamarre: ou bien vous serez déchiquetée sur la pointe des récifs, ou bien vous serez soulevée par une vague plus puissante et portée vers un courant plus calme... comme je le suis à présent.

Page: 244 (édition: Pocket)

Afficher en entier