Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jaune : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
L'Extraordinaire Almanach de la Forêt L'Extraordinaire Almanach de la Forêt
Anaïs Goldemberg   
Des infos et astuces très sérieuses rassemblées par des sorcières… complètement farfelues ! Les lichens ou le miel, les arbres trognards ou les salades sauvages : tous les sujets sont abordés dans ce beau livre foisonnant d’illustrations.

Des articles illustrés + des éphémérides : un texte et une illustration pour chaque jour de l’année + des recettes pour tous les monstres gourmands
Arena 13, Tome 1 Arena 13, Tome 1
Joseph Delaney   
Avis complet : https://vibrationlitteraire.wordpress.com/2015/10/26/arena-13-joseph-delaney/

Un superbe premier tome qui détonne ! Il est très addictif et a réussi à me prendre en otage pendant quelques jours. Une fois commencé, vous ne pouvez plus le lâcher.

L'écriture est très agréable et vous transporte rapidement dans un autre monde pas toujours très tendre. Ce roman arrive à révolutionner le genre pourtant déjà bien exploité en alliant dystopie, combat, technologie et couple apprenti-maître.
Plutôt destiné à un public jeune adulte, il n'en est pas moins violent de par ses combats et même parfois effrayant de par son terrible personnage Hob, terrorisant la population.

L'intrigue est très bien menée avec plusieurs rebondissements. Je vous conseille cependant de ne pas lire le résumé avant de vous plonger dedans car il vous apporte des éléments que l'on n'a pas forcément dès les premières pages. J'ai commencé le livre sans parcourir le résumé et je ne le regrette pas : ainsi je n'ai pas vu venir quelques rebondissements et ai pu être surprise par le dénouement.

La fin est habilement amenée, laissant une belle ouverture vers un tome 2 qui s'annonce être radicalement différent et que l'on attend dorénavant avec une grande impatience !

Comme vous l'aurez certainement compris, je vous le recommande vivement : laissez-vous emporter par le courage et la fougue du jeune Leif !

par Mayumi
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea
Le Porteur de Mort, tome 1 : L'apprenti Le Porteur de Mort, tome 1 : L'apprenti
Angel Arekin   
Alors alors.... Que dire? Moi c'est le titre qui m'a attirée. J'étais intéressée, alors pourquoi pas...
Personne ne me l'a conseillé en particulier, je suis tombée dessus... Et quelle chute!
Ce roman est une petite merveille...
On commence tout simplement avec une mort en prologue. La personne ignore qui elle est, mais un prénom reste en mémoire : Shaolan.
Et hop, les chapitres commencent (plutôt appelés "Cycle"), nous rencontrons Seïs Amorgen et Naïs Holisse,
cousins. On comprend rapidement qu'ils n'ont pas une relation comme les autres. On sait également que Naïs vit chez son oncle et sa tante, parents de Seïs, sans plus. L'auteure est du genre à vous donner l'information quand l'occasion se présente, pas besoin de faire une biographie des personnages pour que tout soit limpide : son talent fait en sorte que tout est limpide. Son style est simple et efficace, elle allie parfaitement l'humour à son récit, sa plume vous fera voler de pages en pages.
Puis, très vite, on apprend que les Tenshins recrutent pour leur Confrérie. A la surprise de tous, Seïs, qui tourne plutôt mal, est nommé "apprenti" de la dite Confrérie.
De cycle en cycle, nous passons dans la peau de Seïs, puis de Naïs. Nous suivons l'apprentissage de l'un à Mataore, la poursuite de sa vie de l'autre dans la ville, faisant des bonds de quelques années à presque chaque cycle. L'utilisation du "Je" est judicieuse, nous fait sentir plus proche de ces deux cousins.
À un moment, nous entrons dans la peau d'une inconnue jusqu'alors, et nous la retrouverons plus tard : Meridiane.
Sans toutefois savoir où mèneraient ces histoires, alors que j'en étais à la moitié du livre, j'ai poursuivi ma lecture, allant de rebondissements en nouvelles questions qui germaient dans ma tête. Certains fait me semblent un peu gros bien que prometteur, je pense notamment [ au fait que [spoiler]Teichi, le petit frère de Seïs, soit aussi doté d'un don et qu'il parte, comme ça, un beau jour avec un inconnu, un Élénide qui requiert son aide...[/spoiler] ].
Par moments, j'ai eu l'impression que Seïs, au travers du récit, se confiait, comme s'il s'agissait de ses mémoires, avec des phrases telles que "je ne le compris que plus tard" etc.
Par moments également, je dois avouer qu'il m'a tapé sur le système. Est ce possible d'être aussi.... inconscient, insouciant, tête de mule et j'en passe? Soit.
Notez que malgré le fait que nous soyons en 2070/2080, l'univers créé par l'auteure rappelle un peu le Moyen-Âge.
Concernant ce livre, j'avoues avoir du mal à trouver les mots adéquats pour en parler. En bref, j'ai su très vite que j'allais adorer, car dès les premières pages, j'ai pu me rendre compte que j'avais un petit chef d'oeuvre en main. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas été aussi prise dans un livre, aussi obnubilée à l'idée d'aller plus loin dans l'histoire...
Sachez que ce premier tome n'es pas riche en "action", j'entends par là les combats épiques auxquels on s'attend parfois en chaque fin de tome. Non, ce premier tome pose les bases solides d'une histoire qui promet de détonner. Pourtant, malgré ce que certains qualifieraient de "manque d'action", je ne me suis pas ennuyée un seul instant, car ce n 'est pas un livre dans lequel il ne se passe rien, loin de là.
À peine ai-je eu fini de lire les dernières lignes de ce livre que je me suis lancée dans sa suite.
Autant dire que je le conseille vivement!
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé
Giulia Enders   
J'ai été comme tout le monde, surprise par ce livre. On ne peut pas rester indifférent face à lui. Une couverture d'un vert relativement étrange, un dessin énigmatique humoristique et en même temps évocateur et un titre véridique. Car oui notre intestin est mal aimé, et on le comprend dans ce livre d'autant plus.
C'est un livre destiné aux profanes et on s'en rend compte: dans le cadre de mes études de médecine on m'a appris à apprendre vite et bien plein de choses. Sans forcément expliquer les tenants et les aboutissements.
Ici l'auteur détaille, dans les moindres détails. La composition aussi bien cellulaire que bactérienne de l'intestin, son rôle, son anatomie et ses rapports anatomiques. 300 pages sur un organe immense et qui pourtant essaye de se faire le plus petit possible. A tel point qu'on le considère aujourd'hui, nous les " non initiés" comme un organe bas de gamme.
On y apprend plein de choses : comment se nourrir pour le respecter, l'entretenir, l'origine de certaines maladies du quotidien qui seraient liées à l'intestin, son rapport avec le cerveau... La partie sur les bactéries est à la fois très conséquente et en même temps peu fournie, les découvertes à ce sujet étant relativement récentes. Mais tout aussi passionnantes: [spoiler] J'ai été stupéfaite qu'un petit parasite comme Toxoplasma gondii puisse avoir autant d'influence sur l'organisme. [/spoiler]
A lire pour apprendre de nombreuses choses tout en étant concentrée.

par Amelie116
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
Thoughtless, Tome 1 : Indécise Thoughtless, Tome 1 : Indécise
S.C. Stephens   
Ce livre est un vrai coup de coeur pour moi malgré qu'il est été aussi une vraie torture pour mes nerfs.
Les émotions des personnages ainsi que les miennes sont complètement chamboulées dans ce roman, où Kellan, Kiera et Denny ne font que se faire du mal à travers leur amour tout du long. Le pauvre Kellan gagne la palme pour moi en souffrance après tout ce qu'il doit endurer.
C'est une très belle histoire d'amour, le fameux triangle amoureux qui prend tout son sens, et Kiera est assez énervante par son comportement.
Bien sûr, cette histoire est carrément addictive, les personnages sont comme sur des montagnes russes tellement l'auteur les malmène, ce qui fait qu'on les aime encore plus, et donc il y a la suite sur laquelle je vais me jeter...


par maya18
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir Angelfall, Tome 3 : L'Ultime Espoir
Susan Ee   
Cette série est sans doutes une des seules que j'arriverai à relire. Elle est tellement géniale.
Penryn est sûrement une des meilleures héroïnes que j'ai pu lire. Elle veut sauver sa famille, mais décide quand même de sauver tout le monde! Sans se plaindre, en plus! C'est génial, non ?^^ Et son histoire avec Raffe tient bien mieux que tout les coups de foudre qu'on peut croiser dans les autres livres. Ils sont partenaires ; ils se font vraiment confiances et elle n'est pas sans arrêts en train de se demander ce qu'il ressent pour elle. Elle est indépendante et intelligente et lui aussi. Ils n'ont pas forcément besoin de l'autre pour survivre. Et ça marche beaucoup mieux que n'importe quelle autre romance, d'après moi.
L'histoire. Elle est parfaite, hein ? Des anges pas vraiment cools, l'Apocalypse, des monstres, et des démons. J'aime! Vraiment très bien. Vraiment vraiment. Mais genre, vraiment beaucoup.
Pourrait-il y avoir une suite? Sur les Watchers, par exemple. Ils sont vraiment cools, eux :D. Et cette fois avec la vraie Apocalypse ? J'imagine déjà ! Ah la la!
Et j'aime beaucoup la couverture, aussi !^^

par Phiness
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 2 : Le Prince mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 2 : Le Prince mécanique
Cassandra Clare   
Comme le premier, comme les Mortal Instruments, quelque chose d'incomparable. Londres, à l'époque des robes et des calèches, des ruelles lugubres et des machines à vapeur : et au milieu de tout ça, des Chasseurs d'Ombres. Les Chasseurs d'Ombres avec leur classe, leur style, leur façon d'être (Les vampires, les fées et les magiciens aussi, bien sûr). Il faudrait décerner à Cassandra Clare un prix juste pour l'ambiance, et pour sa capacité à nous projeter en plein dedans. Pour peut on pourrait toucher les livres de Tessa, le violon de Jem…
Après bien sûr il y a l'histoire. L'histoire tordue comme on l'aime, c'est-à-dire vraiment bien pensée, et pas caricaturale comme (hélas) beaucoup de romans de romans bit-lit qui surfent sur la vague. Parfaitement bien intégrée dans l'époque — je veux dire, on est pas en 1800 et quelques rien que pour les robes et pour voir les ancêtres de personnages de la Cité des Ténèbres (William Herondale vs Gabriel Lightwood, juste, épique). C'est juste que les "clockwork machines" n'auraient eu leur place à aucune autre époque !
Oh, et l'humour (encore une fois, William et Gabriel qui ont eu ma mort à plusieurs reprises). Et le romantisme (encore mieux que pour Jace, Clary et les autres). Cette envie pressante de frapper Will, en même temps que la compassion que l'on éprouve pour lui. [spoiler]Et son changement, tellement bien traité après sa découverte que la malédiction était factice… bon, bien sûr, le drame quand il découvre que Tessa est fiancée avec Jem m'a fait pleurer un bon bout de temps…[/spoiler]
Et aussi l'amitié Jem/Will qui explore le lien entre parabatai, [spoiler]la scène entre Magnus et Will qui explique la réaction de Camille dans City of Fallen Angels…[/spoiler], Charlotte et Henry… Jessamine, loin d'être une poupée de cire en fin de compte…
Des personnages, une intrigue, une ambiance mémorable.
Bref, The Infernal Devices.

(Le tome 3 est déjà commandé depuis belle lurette et mes ongles sont rongés jusqu'à la racine)