Livres
528 877
Membres
549 155

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Je vais bien, ne t'en fais pas - Olivier Adam

Par Virgile le (au sens le suivi de la date) 29-07-2009 Editer
Virgile
Amazon.fr
Que peut-on attendre d'un frère aimé et admiré, disparu brutalement à la suite d'une querelle avec le père, sinon quelques nouvelles ? Un simple mot, comme "Je vais bien, ne t'en fais pas". Ce serait à peu près suffisant pour rassurer Claire, l'héroïne du premier roman d'Olivier Adam. En attendant un hypothétique retour, la jeune femme a quitté la banlieue pour être caissière dans un supermarché de Paris. Un travail sans importance pour une jeune femme sans importance. Une manière de penser à autre chose, entre deux rencontres anodines et dérisoires.
Olivier Adam a bâti son récit original sur la fuite de ce frère, prétexte pour parler tout doucement de la disparition, de l'absence, du mal-être. L'exercice se poursuit dans un style minimaliste où les éléments avancent sûrement, inexorablement, comme sur un tapis roulant.

Livre du non-dit, des secrets familiaux, tout en pointillés Je vais bien, ne t'en fais pas revêt les formes mécaniques d'un code-barre, la simplicité d'un ticket de caisse. Tous les éléments aussi d'un univers quotidien, ébauchés dans le détail, à coup d'anecdotes pleines de tendresse, de compassion juste. --Céline Darner

Quatrième de couverture
Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares.
Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n’a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l’aime. Rien d’autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu’il est parti. Peu après qu Claire ait obtenu son bac. De retour de vacances, il n’était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d’explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C’est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d’une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Par x-Key le (au sens le suivi de la date) 03-11-2012 Editer
x-Key
Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d'explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.
Par Selenna le (au sens le suivi de la date) 05-07-2011 Editer
Selenna
Claire est caissière à Shopi. Elle a un grand frère, Loïc.
Loïc, qui a disparu depuis deux ans. Claire ne l’avait pas revu depuis son retour des vacances de chez sa grand-mère, peu de temps après avoir eu son bac.
Depuis deux ans, il lui envoie deux ou trois cartes postales par mois, avec quelques phrases au dos : Je vais bien. Je n’ai pas pardonné. Je ne rentrerais pas. Je t’aime.

Une façon de lui dire qu’il est en vie. Qu’il ne l’a pas oubliée.

Sans en avoir parlé avec ses parents, Claire a pris une décision : demain, elle prendra une semaine de congé, et ira à Portbail. C’est là d’où a été postée la dernière lettre.

Claire va tenter de le retrouver. Lui parler. Le comprendre…

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode