Livres
505 674
Membres
513 387

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Je veux revoir maman



Description ajoutée par ninanina 2009-08-04T15:53:01+02:00

Résumé

" Il fallait du pain, il fallait des sous, il fallait manger et se protéger. Il fallait protéger ses enfants. Il fallait courir tous les dangers. Il fallait dire à sa fille : "Va, tu ne risques rien. Va ma fille. Demande un peu plus de pain, un peu plus de viande. Débrouille-toi." Il fallait ne pas dépenser tous ses tickets. Cacher son étoile. Aller le soir sans étoile. Il fallait s'occuper des gamines et du bébé. Il fallait donner les tickets du vin à certains voisins pour qu'ils veuillent bien se taire. Il fallait regarder la rue. Il fallait prendre le train. Il fallait prendre le bon train. Il fallait ne pas faire pleurer la petite. Il fallait demander le bon renseignement. Regarder dans les yeux le bon flic, le bon quidam. Il fallait envisager le repli. Il fallait envisager la famille qui aiderait. Il fallait monter les escaliers. Déchirer les scellés. Prendre du tissu. Descendre l'escalier sans se faire remarquer. Aller au dispensaire. Chercher un passeur. Prendre des nouvelles. Dire il faut qu'on parte. Dire non, il faut rester, le danger est trop grand. Dire oui très vite. Il fallait s'appuyer sur plus faible que soi. Sur éventuellement plus fort. Sur le goy. II fallait savoir le prix à payer. A ne pas payer. Il fallait penser au pire. A la mort. A la vie aussi. Surtout, il fallait survivre... " Plus de 6o ooo enfants juifs ont survécu sur les 72 ooo vivant en France au début de la Seconde Guerre mondiale. Ce livre poignant est le témoignage de dix-neuf d'entre eux qui, arrachés à leur famille, traverseront la guerre traqués, déchirés, mais seront sauvés grâce à la complicité de multiples réseaux d'entraide. Cachés dans des familles, des institutions religieuses, ballottés d'un endroit à l'autre, ils expriment avec émotion leurs souffrances, toujours vivaces, mais racontent aussi la part d'amour qui souvent les lie à ceux qui leur ont permis de vivre et de donner la vie à leur tour. Jean-Claude Ross, représentant du comité français pour le mémorial Yad Vashem à Jérusalem, dira : " Il fallait une personne pour dénoncer une famille juive, mais une importante chaîne de solidarité pour en sauver une seule. "

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par SkeletonGirl 2018-08-24T14:40:26+02:00

Partie de Drancy par le convoi n°40 du 3 novembre 1942, toute la famille de Robert Carles a été assassiné à Auschwitz. " Excepté de mon père, je n'ai pas le moindre souvenir de leurs visages. Je ne me rappelle même plus les gestes de tendresse de ma mère. Malgré des efforts désespérés depuis soixante ans, je n'ai pas retrouvé la moindre bribe d'image das ma mémoire. Tout s'est effacé." Ses traits se figent. Il ajoute : " Au-delà des événements tragiques des années d'occupation qui ont ballotté le gosse parfois inconscient que j'étais, au -delà du traumatisme des écriteaux " Interdit aux chiens et aux juifs", il y a des morsures terribles qui ne vous lâchent plus. Impossible d'en guérir. Elles creusent comme un vide insondable au plus profond de vous-même. Sans parler de cette culpabilité d'en avoir voulu à mes parents parce qu'ils ne m'avaient pas gardé avec eux. Une irréparable déchirure dans la vie. Devant ce mal-être persistant et ses atroces pointes d'intensité qui resurgissent régulièrement, le temps qui passe n'apporte aucune aide."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2018-08-25T17:48:10+02:00
Bronze

Bouleversant. Il n'y a pas d'autres mots pour découvrir les témoignages présents dans ce livre. C'est un ouvrage qui parle de tristesse, de souffrance mais sans oublier qu'à ces émotions-ci répondaient des actes de courage et d'humanité inoubliable.

Ce livre parle de survivants, de personne ayant vécu un calvaire sans nom. Il ne dissimule pas la détresse des Juifs restants en France suite à la disparition de 25% des leurs.

C'est de notre devoir que de ne pas oublier ces résistants qui se sont battus sans aucune contrepartie, juste pour l'humanité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mia45 2013-06-15T18:11:10+02:00
Argent

Un livre très intéressant et très émouvant qui permet de mettre un visage une histoire à quelques uns des millions de juifs déportés durant cette période. Il rend aussi hommage à certaines personnes qui ont risqué leur vie pour protéger des enfants.

Afficher en entier

Date de sortie

Je veux revoir maman

  • France : 2005-01-13 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 2
Extraits 3
Evaluations 2
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode