Livres
477 670
Membres
458 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jealousy, Tome 1



Description ajoutée par FatouLucie 2018-05-17T21:35:39+02:00

Résumé

Suite à la rencontre du jeune Hachi, Rogi Uichi se souvient de son passé. Aujourd’hui père de famille, l’énigmatique personnage est loin d’avoir eu une jeunesse aussi rangé que la vie qu’il semble avoir maintenant. Entre guerre de gangs, amours et passions, Uichi se remémore l’époque où il fit la connaissance de Ôyamato Akitora, l’actuel chef du clan yakuza Ôyamato et père de Tatsuyuki.

Manga News

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Vidia 2019-08-05T15:20:27+02:00
Diamant

Ça fait longtemps que je n'avais pas eu un vrai coup de coeur pour un yaoi. Scarlet Beriko nous fait plonger tête la première dans le monde des yakuza mais c'est surtout à travers Rogi Uichi que nous suivons l'histoire pour le moins sombre. Rogi Uichi fait la rencontre d'Hachi de façon originale. Uichi, père de famille, homme rangé et même assez froid avec le monde extérieur, ne laisse pas assez l'affront qu'il fait à sa fille Reika, une petite princesse à qui il ne peut rien refuser.

Nous entrons alors dans le passé de Rogi qui est à l'opposé de sa nouvelle vie. Un homme frivole malgré une détermination et une ambition qui vont le pousser dans des situations à risque. Rogi est un homme qui comble la solitude avec le sexe, recevant ainsi de l'argent, allant jusqu'à coucher avec des hommes pour obtenir ce qu'il veut. Et ce qu'il veut n'est autre que Ôyamato Akitora, chef de clan yakuza.

Scarlet Beriko n'a pas peur de choquer et montre le monde des yakuza comme beaucoup le savent : sanglant, dangereux, mortel entre sexe, manipulation, pouvoir et drogue, tous les éléments sont réunis dans cette histoire pour une totale immersion. Le fond psychologique est difficile, puisqu'on lit entre les lignes bien plus de choses que dans les bulles. Rogi cache des choses sous sa carapace et exploite le sexe avec facilité pour mieux manipuler ses pions, mais à force de jouer, on s'y brule les ailes.

L'histoire entre Rogi et Akitora se construit au fur et à mesure, les échanges entre eux sont captivants et la tension monte au fur et à mesure. Entre passion, danger, sexe et guerre de clan, les dessins sont clairs, nets et magnifiques. Scarlet Beriko choque et bouscule pour rendre son histoire encore plus passionnante et accrocheuse. Un yaoi pour adulte tant pas les scènes que par la psychologie torturé des personnages.

Une belle découverte qui a su piqué mon intérêt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dididoune 2019-07-06T20:40:02+02:00
Lu aussi

c'était psychologiquement étrange et décallé et c'est ce qui en fait le charme. Je suis curieuse de voir la suite.

Par contre, ça m'a un peu perdu en cours de route... difficile de comprendre le fil rouge, voir la chronologie de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylelfe 2019-04-01T20:25:14+02:00
Argent

Tout d’abord un grand merci à Taifu comics pour ce beau partenariat et pour leur continuelle gentillesse et disponibilité.

Je l’attendais énormément, ce manga-ci ! D’abord parce que j’avais flashé sur la couverture, et puis que le personnage de Uichi m’intrigue passablement.

Cependant j’ai dû en reporter la lecture pour cause de déménagement, ça comme toutes mes autres chroniques, vous avez dû vous apercevoir que j’étais plutôt en pause. Mais me revoici avec cette lecture que j’aurais dû faire en janvier, et que je suis heureuse de vous présenter enfin.

La couverture est tout simplement splendide. Elle démontre tellement parfaitement la débauche de Uichi, tout en laissant transparaitre sa sensibilité, les tourments de son monde intérieur. Le fond rouge se reflète dans la couleur du très beau shibari que porte Uichi (pour ceux qui ne connaissent pas ce mot, le shibari est l’art japonais du bondage avec des cordes). Son visage pourrait paraitre inexpressif, mais son regard semble exprimer toute sa souffrance. Uichi est d’une beauté sensuelle et attirante, son androgynie est splendide. J’aime le physique de ce personnage.

Les dessins de Scarlet Beriko sont toujours à la fois spéciaux et magnifiques. Les visages sont très simples mais expressifs, touchants, et très beaux. Akitora et Uichi sont superbes, et ensemble ils forment un duo dont on ne peut pas ne pas apprécier la beauté. Le travail sur le bondage, dans ce volume, est particulièrement réussi. Les scènes érotiques sont hot, splendidement dessinées. Seul petit reproche à leur faire : la censure. Assez discrète heureusement, elle n’en est pas moins dommage vu la sensualité des scènes.

Nous démarrons cette histoire aux côtés de Uichi adulte, la quarantaine, père d’une petite fille au caractère bien trempé, pour laquelle il est prêt à tout. La relation entre Uichi et sa fille est juste géniale, ça a été quelque chose que j’ai énormément apprécié dans cette histoire, tout comme je l’avais appréciée dans Yondaime. Uichi adore sa fille, on sent une immense tendresse entre eux. On ignore ce qui a mené Uichi à la naissance de cette enfant, mais on sent que c’est lié à des éléments très douloureux de son passé, pourtant, il l’aime de tout son cœur. Il tient à son bien-être, lui passe tous ses caprices.

Uichi n’a pas franchement l’air d’un yakuza, dans ce manga. Il mène sa vie en solitaire, est plutôt super gentil, même s’il a des idées et pulsions bizarres. Il n’a pas l’air vraiment capable de tuer quelqu’un. En fait, je dois avouer que dans la plupart des mangas de Scarlet Beriko mettant en scène des yakuzas, ceux-ci n’ont pas tellement l’air de yakuzas. M’enfin si ça enlève un peu de réalisme à ses histoires, ça ne leur enlève pas leur beauté pour autant.

On plonge très rapidement dans le passé de Uichi, en fait 90% de ce premier tome nous fait remonter à la jeunesse de Uichi, qu’on suit presque d’une traite, avec quelques rares incursions dans le présent. On retombe donc tout de suite dans ce passé où Uichi, encordé, nu dans le lit d’un homme qui vient de se « suicider » (en fait il jouait à la roulette russe lol), fait la rencontre d’Akitora. C’est le coup de cœur, sans doute réciproque. Uichi, malgré ses habitudes de prostitué et sa perversion, tombe éperdument amoureux d’Akitora. Quant à ce dernier, il est tout de suite fasciné et intrigué par cet étrange et sensuel personnage qu’est Uichi.

Va alors démarrer entre eux une relation singulière, posée sur des bases mouvantes et peu stables. Uichi veut devenir yakuza dans le clan d’Akitora, qui lui refuse ce droit. Il lui dit qu’il n’est pas taillé pour être yakuza, mais en vérité, il se soucie trop de lui pour le laisser donner sa vie pour lui, le futur chef de clan. Uichi est trop têtu pour l’entendre de cette manière, aussi va-t-il accomplir toutes les bêtises et machinations possibles et imaginables pour obtenir ce droit.

Sauf que derrière son côté lubrique et pervers, Uichi semble posséder une âme « d’enfant », un peu naïve, qui possède sa lumière propre, quoique viciée. Aussi va-t-il se retrouver dans des situations trop périlleuses, à frayer avec des hommes dangereux qui veulent le posséder.

La scène bonus de fin, qui revient sur le passage drôle et sensuel au cours duquel Uichi et Akitora font un concours (très bête ;-) ) dans un sauna, est magnifique. Une très belle scène, érotique et tendre, dans le secret des sources chaudes…

Un très bon premier tome, qui met l’eau à la bouche et donne envie de connaitre la suite, vraiment. J’ai hâte de voir paraitre le second opus, d’en apprendre davantage sur le passé de Uichi et Akitora, même si on sait d’avance, forcément, que ce sera déchirant. En espérant qu’on les voie également évoluer dans le présent, qu’ils se retrouvent et puissent enfin goûter à cet amour hors norme qu’ils partagent tous les deux…

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.com/2019/02/chronique-jealousy-1-scarlet-beriko.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2018-12-10T10:38:43+01:00
Bronze

Un premier tome un peu en demi teinte.

J'ai aimé l'univers et la manière dont l'auteur présente ses personnages. Ils sont relativement attachants et/ou intriguants et on a envie d'en savoir plus sur eux.

Par contre, j'ai moins saisi l'histoire qui parait alambiquée ou pire sans queue ni tête. je ne vois pas bien où l'auteur veut en venir, ni même les relations entre les personanges. J'ai parfois eu du mal à comprendre les liens qui les unissaient et ce que ça pourrait donner. alors c'est à la fois bien et pas bien. C'est cool parce que du coup c'est pas un yaoi prévisible comme on a l'habitude où on voit de suite le couple se dessiner et où on attend le "happy end". C'est moins cool dans le sens où je n'arrive pas à comprendre le personnage et ce qui l'anime. enfin, encore le personnage principal est clair sur son attirance mais pas sur ses actions et les personnages secondaires sont quand même hyper louches.

enfin, il y a plusieurs éléments que l'auteur met en place mais qu'elle n'exploite plus par la suite... du coup, je suis vraiment dubitative.

J'attends le tome deux pour voir si sa lecture m'éclairera sur l'histoire.

Afficher en entier

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 4
Extraits 0
Evaluations 4
Note globale 7.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode