Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jehanne29 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Juste après la vague Juste après la vague
Sandrine Collette   
"Ils étaient là tels des chatons trempés sous la pluie, calés les uns contre les autres avec leurs regards hébétés, les yeux qui cillaient à cause des rafales de vent et des averses chaudes. Devant eux, c'était la mer, mais pas que. Derrière, à gauche, à droite, c'était aussi la mer. En six jours, ils n'avaient pas eu le temps de s'habituer, mais ils avaient compris que le monde ne serait plus jamais comme avant."

Un monde post-apocalyptique après un immense raz de marée. Une famille isolée sur une île. Une barque pas assez grande. Un choix cornélien.
Il ne m'en a pas fallu plus pour que ce roman m'attire comme un aimant.

J'ai vécu les 300 pages de ce livre tendue comme un string. Quelle angoisse tout au long de ma lecture. J'ai tourné chacune des pages avec appréhension.

Et pourtant au début, le style de l'auteur m'a un peu destabilisée. Des phrases courtes, d'autres moins. C'est incisif, tranchant, une écriture au scalpel. Mais si elle m'a surprise tout d'abord, il faut bien avouer qu'elle est parfaite pour cette histoire et rend le récit encore plus oppressant.

Ce livre est une histoire de survie, mais pas que. L'auteur y aborde beaucoup de thèmes qui nous font vivre toute une panoplie d'émotions. L'amour, la famille, le doute, la culpabilité, la résilience, la capacité à faire des choix impossibles, le courage, le sacrifice, la volonté, l'espoir.

Tout au long de votre lecture, en vivant les péripéties des personnages, vous allez tour à tour ressentir la peur, la tristesse, l'inquiétude, le stress, la joie, l'horreur, avec toujours une angoisse permanente qui ne vous lâchera pas.

La psychologie des personnages est très bien développée et j'ai ressenti un profond attachement pour chacun d'entre eux, en particulier les trois petits sur l'île.

Le seul petit bémol, qui fait que ce ne sera pas un coup de coeur, est la fin en queue de poisson (oui, elle était facile celle-là ). Si je l'ai vue venir à des kilomètres elle m'a déçue, trop précipitée et pas à la hauteur du reste du récit.

Je vous recommande ce thriller hautement anxiogène, très noir et éreintant. Il a mis mes nerfs à rude épreuve et j'ai passé un excellent moment. D'autres livres de cette auteur m'attendent dans ma pal, j'ai hâte de m'y plonger.

Retrouvez toutes mes lectures sur https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

par Armony22
Machination Machination
Michael Marshall   
Bill Moore a tout : un travail lucratif, une villa magnifique et un mariage heureux.
Pourtant il veut plus, beaucoup plus... Il veut passer dans la cour des grands. Il décide donc de s'atteler à la tâche et de se rapprocher des hommes qui dirigent la région... Jusqu'au jour où il trouve une carte posée sur son bureau. Un seul mot y est imprimé : modifié. A partir de cet instant, la vie de Bill se met à changer. Cela tient d'abord à d'infimes détails, puis bientôt tout s'accélère. Autour de lui, les assassinats s'enchaînent.
Bien sûr, Bill est le principal suspect. Mais qui tire les ficelles de ce jeu obscur et meurtrier ? Et pourquoi ?
Ne t'éloigne pas Ne t'éloigne pas
Harlan Coben   
J'ai trouvé l'ambiance glauque, sans que cela apporte à mon avis quoi que ce soit à l'histoire... Des lenteurs à n'en plus finir ... un suspens quasi inexistant... à l'inverse de ce qu'on attend d'un thriller...une vraie déception

par Katie-Kat
Les Frères Gamble, Tome 1 : Suite nuptiale et quiproquos Les Frères Gamble, Tome 1 : Suite nuptiale et quiproquos
Jennifer L. Armentrout   
Voilà un livre qui donne du peps !! léger, agréable à lire et sans prise de tête !!
J'ai eu le sourire du début à la fin, enfin presque parce que j'ai aussi eu ma ptite larme ....légèrement en mode *guimauve* !!

Simple et efficace comme j'aime :)

par toutoun
Yesterday's Gone, Saison 1 Yesterday's Gone, Saison 1
Sean Platt    David Wright   
L'intégralité des 6 épisodes de la saison 1 en un volume.

par Gkone
Le piège Walt Disney Le piège Walt Disney
Zoran Feric   
Avec sa plume maniant le grotesque et l'absurde, Zoran Feric se révèle être un brillant analyste des idées reçues, de la stupidité, de la vacherie et de la vulgarité humaines. Ces dix nouvelles résonnent entre elles comme un roman choral et témoignent de l'humour noir typiquement balkanique de la période post-communiste et de la tradition littéraire kafkaïenne et hrabalienne des grands auteurs d'Europe centrale.
Ce recueil classique de la littérature croate du XXe s'impose encore aujourd'hui pour le lecteur à une élégante invitation à de nombreuses interrogations sur des sujets de société mais aussi sur la vacuité de la condition humaine et des temps contemporains.


par Jehanne29
Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire
Joanna Bolouri   
Jusqu'ici, je ne me suis jamais faite de PAL de saisons, mais pour ce roman impossible de ne pas le lire en plein mois de décembre et ressentir la magie de Noël. J'ai attendu quelques jours avant de le sortir de ma PAL histoire d'être accordé à l'ouverture du calendrier de l'avant. Quelle belle surprise, c'était le premier roman que je lisais de Joanna Bolouri et c'est une comédie romantique comme je les aime : drôle, tendre et craquante.

Je réalise que je lis souvent des romans avec des personnages proches de ma tranche d'âge et pour le coup c'est la première fois qu'une héroïne dépasse la trentaine, ce n'est pas dénuée de sens car comme beaucoup je m'identifie à des héroïnes qui ont des points communs avec moi et contre toute attente, même si l'âge à une place importante dans cette histoire, ce n'est pas dérangeant puisque à l'origine de quelques situations cocasses.

Après plusieurs années de célibat, Emily est confrontée depuis plusieurs années à l'insistance de sa famille pour connaître l'évolution de sa vie sentimentale, cette année elle file le parfait amour avec Robert et elle espère bien venir accompagner au traditionnel Noël familial. Lorsqu'elle annonce la nouvelle à sa famille, elle ne peut échapper aux questions toutes plus intrusives les unes que les autres, mais cette année les choses sont différentes, elle pourra affronter sa famille sans devoir justifier sa solitude. Seulement, la situation se complique lorsque quelques jours avant leur départ elle apprend la vérité sur Robert et décide de rompre. Emily se retrouve face à un choix difficile : avouer la vérité ou s'arranger pour sauver les apparences. Contre toute attente, elle décide de faire appel à Evan son voisin insupportable qui lui pourrit la vie avec ses nuits agitées.

Bien évidemment vous vous doutez que la situation va réserver quelques scènes drôles, mais en même temps l’alchimie n'est pas loin donc parfois la tension crépite. J'aime beaucoup la manière dont on découvre les rapports houleux des deux voisins, ce n'est pas vraiment qu'il se déteste, mais Evan est une source de stress dans la vie d'Emily et le manque de sommeil va la pousser à se venger d'une manière assez amusante. Il s'avère qu'Evan va se révéler être un soutien inattendu et malgré qu'il ne soit pas ami, il va accepter d'aider Emily. Durant ces quatre jours, ils vont se découvrir de manière plus approfondi. C'est une chick-lit charmante, avec une famille touchante et des personnages attachants qui vont nous ouvrir la porte de leur maison le temps d'un réveillon (très alcoolisé).

Je suis assez surprise de la place qu'occupe la romance, souvent dans ce type de roman on la place en second plan et bien que l'héroïne profite de ce retour aux sources pour réévaluer sa vie de presque quarantenaire après une énième séparation, elle trouve une alchimie inattendue auprès de son insupportable invité. Et du côté d'Evan, la magie opère à merveille, tant pour son physique avantageux que pour sa personnalité, qui allie humour, romantisme et insouciance. Une fois les préjugés mis de côté, la relation va évoluer tout en douceur, un temps bloqué par la différence d'âge, mais surmonté par la naissance d'une réelle complicité et ils vont pouvoir compter l'un sur l'autre. La fin un peu précipitée a fait retomber mon excitation, mais c'est une très belle romance de Noël.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4jZ

par Luxnbooks
La feinte de l'attaquant La feinte de l'attaquant
Philip B. Kerr   
Un roman qui est autant un regard critique sur le monde du football professionnel qu'un polar. Kerr met en scène les travers de ce microcosme, aux enjeux énormes, et les dérives qui ternissent son immense popularité. Il s'intéresse aussi à l'image des joueurs, leur communication, les risques auxquels ils s'exposent, la pression qu'ils doivent supporter. Une lecture à conseiller aux amateurs de foot.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2017/11/le-football-est-le-reflet-de-notre.html
Baby Jane à Broadway Baby Jane à Broadway
Ahava Soraruff   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/baby-jane-a-broadway-dahava-soraruff/

Une belle plongée dans l’univers cabaret des années 80 à New-York…

Dans ce roman, nous suivons Tess, une ex-danseuse souffrant d’agoraphobie. Tess se rassure par son quotidien très ritualisé accompagné de pas mal de tocs. Tout va changer lorsqu’elle va décider de tenter sa chance à une audition…

Un roman que j’ai vraiment adoré !

D’abord, j’ai vraiment été séduite par Tess. Très fragile et vulnérable au départ, elle souffre d’agoraphobie et j’ai beaucoup apprécié la description des troubles psychiatriques qui s’est révélée très réaliste. On perçoit vraiment toute la souffrance et l’isolement que cela engendre. Tess va se lancer corps et âme dans une aventure très particulière et évoluer dans ce nouvel univers au contact d’autres personnages.

En effet, avec huit autres danseuses, elle va apprendre à devenir une danseuse de cabaret burlesque, ce qui est très loin de sa formation de danseuse classique !

Cela va lui permettre d’évoluer et de sortir progressivement de sa coquille. Ça reste très progressif, c’est loin de se précipiter et j’ai aimé ce côté-là de l’histoire.

De plus, les autres danseuses m’ont aussi toutes touchées, chacune ayant une histoire très singulière, chacune ayant sa part de vulnérabilité. Peter n’est pas non plus en reste de ce côté-là, j’ai beaucoup apprécié ce personnage un peu revêche au premier abord qui est à l’origine de la compagnie.

Enfin, je dirais simplement que l’histoire m’a réellement captivée jusqu’à la fin, d’autant plus qu’une partie est dédiée à l’histoire de la fille de Tess, en 2017. J’aime beaucoup les romans où l’histoire d’un personnage vivant de nos jours est influencée par celle de ses ancêtres que l’on découvre en même temps… La fin m’a d’ailleurs beaucoup plu, même si elle ne se termine pas comme je le voudrais, ça n’est pas pour cela qu’elle ne se termine pas bien.

Un très bon roman qui m’a totalement conquise. J’ai adoré l’ambiance cabaret des années 80 à New-York et je me suis totalement laissée embarquer dans l’histoire de cette drôle de compagnie. L’évolution du personnage principal au contact de ses collègues est vraiment saisissante et je ne peux qu’applaudir la plume de l’auteure qui m’a totalement captivée.

par Mayumi
Il était une fois la vie Il était une fois la vie
Clara Richter   
IL ÉTAIT UNE FOIS LA VIE… UN TITRE SI BIEN TROUVE !
Le titre de ce roman est vraiment parfait, il illustre à merveille ce que la vie nous offre, avec son lot de hauts et de bas.

Clara Richter est une autrice que je suis depuis la parution de son premier roman Young Adult, paru aux éditions Dreamland. Ici, elle nous revient avec une romance feel good totalement géniale.

Nous allons faire un bout de chemin avec Lou, notre héroïne. Vous voyez, Lou est écrivaine, elle écrit de la romance et on pourrait croire qu’elle est hyper calée dans le domaine de l’amour ? Alors qu’en fait c’est tout le contraire, sa vie sentimentale est inexistante, Lou ne vit qu’à travers ses romances, elle vit l’amour par procuration en s’enfermant dans un quotidien morne et sans saveur… Jusqu’à ce que ses meilleurs amis lui posent un ultimatum… Stop à la romance, ils forcent Lou à sortir de sa coquille et à vivre enfin sa vie.

DES PERSONNAGES LOUFOQUES, ATTACHANTS ET TERRIBLEMENT HUMAINS !
Dans ce roman, vous allez rencontrer des personnages en tout genre, je vous avoue que je les ai tous adoré ! Lou, notre héroïne est adorable, c’est une romantique dans l’âme, elle aime l’amour mais elle n’a pas encore rencontré l’âme sœur… Lou est une jeune femme qui avait besoin qu’on la pousse à sortir de ses habitudes. Elle est séduisante, drôle et elle a tout ce qu’il faut pour plaire aux hommes. Mais elle est aussi très maladroite et un peu imprévisible. Notre héros, Simon est un gars très attirant, son histoire est très intéressante et j’ai aimé son tempérament. Les personnages secondaires sont assez nombreux et ils trouvent leur place facilement dans l’histoire. J’ai aimé les découvrir au fil des pages, savoir ce qu’ils allaient apporter à nos héros.

UN SCÉNARIO PLEIN D’HUMOUR? D’AMOUR ET DE VÉRITÉ !
Clara Richter a su s’en sortir avec brio en se lançant dans une romance feel good. Ce roman est rafraîchissant, il y a énormément d’humour, d’autodérision et aussi beaucoup de vérité qui vont devenir limpides pour notre héros. Lou va faire une véritable introspection sur sa vie, sur ce qu’elle veut et ce qu’elle devrait faire pour l’avoir. Lou n’est pas parfaite, et elle va s’apercevoir de la femme qu’elle veut être. La vie de Lou va être truffée d’embûches, elle va comprendre que pourvoir ce que l’on veut il faut être prêt à prendre des risques.

Le scénario est intéressant, drôle et touchant. Vous allez suivre notre héroïne, la maudire pour des choix ou des attitudes qu’elle va adopter. Vous allez ressentir de l’empathie pour elle mais vous allez aussi avoir envie de la secouer ^^

UNE ROMANCE MODERNE, DANS L’AIR DU TEMPS !
Le récit est moderne, franchement j’ai adoré l’ambiance générale de l’histoire. Il faut dire que notre héroïne est tout de même une autrice de romance… Donc forcément j’ai été captivée par tout ce que cela représente. La romance n’est pas commune, elle ne suit pas un schéma pré-définie. Clara Richter n’y a pas été de main morte avec Lou, franchement chapeau, elle a osé prendre des risques, elle a mis son héroïne face à ses choix en l’obligeant à assumer les conséquences de ses actes.

Malgré son côté léger, l’histoire conserve un fond très sérieux qui engendre de la réflexion chez le lecteur. La psychologie est finement travaillée, Clara Richter a su traiter différents thèmes avec beaucoup de finesse et de tact. Elle nous montre que la vie est pleine de surprises, que c’est humain de faire des erreurs et que quoi qu’il arrive on suit notre chemin.

EN BREF :
Clara Richter a su nous offrir une romance feel good très moderne, menée avec beaucoup de sincérité. L’histoire de Lou est captivante, drôle et pleine de vérité. L’écriture de Clara Richter a su me séduire et m’émouvoir aux côtés de personnages humains et attachants. Cette histoire m’aura donné le sourire jusqu’à la fin. [Il était une fois la vie] est un roman rafraîchissant à découvrir sans plus attendre.