Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jennifer_tartiflette : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Le Chant d'Achille Le Chant d'Achille
Madeline Miller   
Une superbe, magnifique réécriture de l'Iliade par une professeure de grec ancien et de latin. Elle maitrise son sujet et aime ces personnages, cet univers et cela se sent! Elle a vraiment su donner une nouvelle vie à cette épopée. Il s'agit de l'histoire d'Achille vue par le personnage de Patrocle. L'auteure a su rendre ses personnages humains et incroyablement attachants. L'histoire d'amour entre eux est quant à elle vraiment poignante et belle. L'écriture est simple et élégante.

par lilliana
Le Sceptre de Sérapis Le Sceptre de Sérapis
Rick Riordan   
Pour tous ceux qui voudraient lire la nouvelle en Français :
http://fr.calameo.com/read/0019186724325eb4a2a6a

Je l'ai trouvée vraiment géniale!!
J'espère que Rick Riordan sortira un jour une série de romans avec Carter et Percy réuni comme pour Héros de l'Olympe avec les dieux grecs et romains ^^
Percy Jackson et les héros grecs Percy Jackson et les héros grecs
Rick Riordan   
GÉNIAL ! AWESOME! MAGNIFICO!
Peu importe la langue, c'est du Rick Riordan tout craché. Je l'ai à peine commencé (j'en suis très exactement au chapitre sur Psyché après un Persée juste génial) que déjà je me sens un peu comme chez moi après une longue absence. J'adore tout, je retrouve tout : la plume d'Oncle Rick, Percy, son point de vue, ses explications aux figures de style géniales, les intrusions du XXIeme siècle au beau milieu des mythes grecques...
Je ne regrette rien, ni les trente kilomètres pour le concours Facebook, ni la honte que j'ai du me taper avec mon livre dans les bras comme s'il valait des millions et mon sourire quelque peu... Hum, niais, je le crains.
Le livre est magnifique, rien que pour sa couverture bleue et les pages dont le fil est argenté...
Bref, mon commentaire est loin d'être objectif, et honnêtement, tant mieux ! !
Je vais (essayer de) faire durer la lecture le plus longtemps possible, mais pas éternellement, malheureusement. On en veut toujours plus.
Bon, je vous laisse : je m'en vais continuer mon chapitre, moi!

par Amylove43
Keleana, Tome 2 : La Reine sans couronne Keleana, Tome 2 : La Reine sans couronne
Sarah J. Maas   
Ce tome est selon moi magistrale! Je l'ai adorer autant que le premier sinon plus! L'intrigue est complexe et entouré de mystères. J'ai vraiment aimé voir Keleana plus sur son coté sombre d'assassin. Mais je suis un peu déçe que Keleana soit plus avec Chaol, car moi, personnellement, j'aime mieux Dorian.

J'ai tellement hâte que le tome 3 sorte, mais il me faut encore attendre un an!

par Ainako
Bone season, Tome 1 : Saison d'Os Bone season, Tome 1 : Saison d'Os
Samantha Shannon   
Un must-read, tout simplement.
L'univers dépeint est inédit et méticuleusement recherché; les personnages sont travaillés et intéressants; l'intrigue est palpitante, alliant les genres dystopique, fantastique et fantasy (!).
L'émotion est également au rendez-vous, ce qui relève de la prouesse, vu mon niveau d'exigence.
Que dire de plus si ce n'est, pour achever de vous convaincre, qu'une adaptation cinématographique est prévue (dans quelques années, certes, le temps pour vous de le lire!).
BIM, foncez dans votre librairie maintenant !
All for the Game, Tome 2 : The Raven King All for the Game, Tome 2 : The Raven King
Nora Sakavic   
«You can't cut down someone who's already in the gutter.»

Je commence par quoi? Sûrement par vous dire que ce livre est une véritable perle. Ou plutôt un diamant brute. Merveilleux.

The Foxhole Court fut une surprise et un énorme coup de cœur et maintenant que j'ai lu The Raven King, je ne comprends pas comment j'ai fait pour tenir aussi longtemps avant de me lancer.

Retrouver les personnages et l'histoire a été un pur plaisir. Et j'avoue que j'ai essayé autant que possible de faire durer ce plaisir.

Je ne sais pas quoi dire. Il y aurait tellement à dire. Et en même temps, rien de ce que je voudrais dire ne semble avoir de bons mots.

Je suis toujours aussi fan du travail de Nora Sakavic. Ce qu'elle écrit est fascinant et addictif. Comme je l'ai dit dans mon commentaire de The Foxhole Court, cette histoire est comme une drogue. Une fois qu'on a plongé dedans, on ne peut plus s'en sortir. Tout ce que je veux là, tout de suite, c'est lire la suite. Même si à la fin, je serais totalement en manque.
C'est le prix à payer quand on lit de superbes histoires comme celle-ci.

L'histoire est toujours un peu plus folle à chaque page. Et la façon dont tout évolue m'a énormément plu. Il y a des moments où j'avais la sérieuse impression que mon cœur allait exploser. Il y a des moments forts où j'avais envie de courir pour dépenser toute l'énergie du livre. C'est bête, hein ?

Enfin bref.

Au-delà de l'histoire que j'aime sans limite, je suis aussi sous le charme des personnages. Parce qu'au final, toute l'histoire passe par eux. Aussi bête que ça soit de dire une chose pareille.
J'aime le fait que jamais ils ne prétendent être parfaits. Ils ne le sont pas. Ils ne s'en cachent pas. Ils sont cassés et ils se réparent les uns les autres. J'aime la façon dont ils "s'unifient" durant The Raven King.
Et puis, à leur façon, ils sont attachants.
Tous. Je les aime tous et je suis attachée à chacun d'eux. Il n'y en a pas un que je ne supporte pas. Sauf Riko mais je ne vois pas trop qui pourrait supporter Riko. Lui, il me donne envie de le frapper jusqu'à ce que mort s'en suive.

Je suis amoureuse de Neil et de sa personnalité. Durant The Raven King, il s'ouvre. Un peu mais c'est déjà tellement. Il est beaucoup de choses. Et aussi difficiles puissent-elles êtres, ça ne le rend que plus super. [spoiler]Apprendre son véritable prénom ça a été un pur délice parce que j'étais curieuse de le savoir depuis le premier tome. Et je n'ai pas été déçue.
Nathaniel Abram Wesninski. Même s'il restera toujours Neil Josten à mes yeux. Sérieux.[/spoiler]

J'adore Andrew. Il y a toujours quelque chose qui m'attire chez lui. Et je ne saurais jamais vraiment dire quoi. Mais je l'adore sincèrement. Et puis, une part de moi pense sérieusement qu'il y a encore des choses à apprendre sur lui.
[spoiler]Son histoire avec Aaron n'est pas toute belle mais elle est touchante d'un côté. Et ça prouve quelque part que tout n'est pas perdu entre les jumeaux.
Son histoire à lui seul est difficile. Au final, on se rend compte bien qu'on le savait déjà que Andrew a eu une vie de merde. Et c'est peut-être très bête mais j'espère que ça finira par aller mieux pour lui.
Le fait qu'il soit parti vers la fin pour arrêter son traitement et pouvoir revenir en étant sobre est un grand pas dans cette direction, je pense.[/spoiler]

Bien-sûr, les autres personnages, les foxes, sont géniaux. Chacun a une histoire différente et tout ce qu'ils représentent les rend incroyablement vrais et authentiques et je n'aurais jamais assez de mots pour dire à quel point je les trouve géniaux.
Tout bêtement.

Mon commentaire est un vrai bordel. ^^

J'aime la façon dont la relation entre Neil et Andrew évolue. La direction qu'elle prend, lentement mais sûrement, est très intéressante. [spoiler]Lorsque Renee avoue à Neil qu'Andrew est gay, ça ouvre une porte vers une sûrement prochaine romance entre Neil et Andrew dans la mesure où Nicky suspecte Neil d'être gay. On verra bien.
Au-delà de ça, ils apprennent à se faire confiance et il y a de supers moments entre eux. Comme celui du téléphone. Ou le moment juste avant qu'Andrew parte pour devenir sobre. Ce genre de moment où il n'y a que la vérité entre eux. Où on jurerait presque qu'il n'y a qu'eux.[/spoiler]

Je serais toujours fan de la façon de faire de Nora Sakavic. Elle ne se presse pas, elle fait bien les choses. Elle a un véritable talent.
J'aime sa façon de faire tomber les révélations. Comme si le temps s'arrêtait, tous les cœurs avec.
[spoiler]Le moment où Kevin apprend qui est vraiment Neil via les Ravens. Le moment où on apprend que Wymack est le père de Kevin. Etc.[/spoiler]

La fin promet un troisième et à mon grand désespoir dernier tome epic et encore plus fort et plus fou. Elle est fabuleuse. [spoiler]Neil appelle Wymack pour que celui-ci vienne le récupérer à l'aéroport. Pour la sécurité des Foxes et plus particulièrement celle d'Andrew, il a passé quelques semaines avec les Ravens. Riko l'a torturé et Neil ne porte plus ses lentilles, ses cheveux ont retrouvés leur couleur naturelle. Neil dit enfin que non, il ne va pas bien. Et là, ce sont les premiers pas vers la vérités.[/spoiler]

En conclusion, The Raven King fut un second tome à la hauteur du premier. Un vrai coup de cœur. Enfin, plus un vrai coup de poing en plein cœur. Et je suis tombée sous le charme, une fois de plus.
Je suis impatiente de découvrir The King's men. De découvrir quelle sera la conclusion de cette merveilleuse trilogie que j'ai tant. Elle est parfaitement imparfaite.
Et je la recommande mille fois.

Plus, à la fin de The Raven King, l'auteure nous fait découvrir l'Exy - ses règles et tout ce qui s'y touche de près ou de loin. C'est un "bonus" intéressant.

«They were exhausted, sore, and more than a little disappointed by their loss, but the Foxes left the stadium feeling like champions.»

par Sheo
Prince Captif, Short Story 1 : Green but for a season Prince Captif, Short Story 1 : Green but for a season
C. S. Pacat   
Je suis amoureuse de la trilogie que C.S. Pacat a écrite. Je dirais même que je bénie le jour où elle a décidé de l'écrire. Et donc il fallait bien qu'à un moment ou un autre, je lise Green but for a Season.
Il était hors de question que je passe à côté.

C'est court (en même temps c'est le but d'une nouvelle) mais mine de rien ça m'a replongée dans cette histoire que j'aime tant et ça m'a donné envie de la relire (dommage que je n'ai plus accès à mes livres pour un petit bout de temps :'().

Green but for a Season met donc en scène Jord lorsqu'il devient capitaine ainsi que la façon dont sa relation (aussi courte soit-elle) avec Aimeric commence. Mais pas que ! Effectivement, on découvre aussi comment Jord a intégré la Garde du Prince, etc.

Je m'attendais à ce que cette nouvelle se concentre vraiment sur Aimeric et Jord. En fait, le résumé est un peu faux. On se concentre beaucoup plus sur le personnage de Jord qu'autre chose mais tout-de-même : c'était vraiment agréable.

C'était vraiment agréable de passer quelques pages de plus dans l'univers du Prince Captif.

Et petit moment de fangirling lors d'une petite apparition de Damen et Laurent ensemble. Ça vaut vraiment toutes les pages du monde.

En tout cas très bonne et très courte lecture qui est faite pour les fans de la trilogie.

par Sheo
Shutter Island Shutter Island
Dennis Lehane   
Quel talent ! Autant dans l'écriture, que dans la psychologie des personnages ou dans l'intrigue ! Tout est contrôlé, l'auteur nous emmène où il le veut, à travers tromperie et faux semblants. Le huis-clos renforce considérablement l'intrigue, et quand commence la seconde partie, on est littéralement scotché. Jusqu'à un final époustouflant, qui nous trotte dans la tête longtemps après la lecture. Un chef-d'œuvre !

par Mystix
Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi
John Ronald Reuel Tolkien   
Ce tome est le meilleur des trois selon moi. C'est un roman plein d'action et l'écriture de ce livre est géniale. On est totalement absorbé dans cette aventure fantastique. Ce livre vaut d'être lu.

par myra44
Passenger, Tome 1 Passenger, Tome 1
Alexandra Bracken   
«In the whole course of history, war had always fallen on the shoulders of the young.»

Je suis tombée amoureuse de Passenger comme je suis tombée pour peu de livres. Tout de suite, sans avoir à fournir le moindre effort et sans que le charme ne se brise à un aucun moment.

Alexandra Bracken a écrit un roman sincèrement fascinant. Sa plume m'a transporté d'époque en époque avec passion. C'est fluide et clair; on sent que l'auteure est à l'aise dans son histoire et ça vaut beaucoup à mes yeux. En plus, il y a ce petit côté poétique par moment qui m'a énormément plu!

L'histoire est superbe. On y découvre Henrietta Spencer aka Etta qui après plusieurs évènements plutôt désastreux se retrouve sur un navire au 18e siècle. Là elle rencontre Nicholas Carter et ensemble ils partiront à travers les siècles en quête d'un objet perdu depuis un petit bout de temps et qu'une famille puissante veut récupérer à des fins peu claires.

J'ai adoré voyager d'un siècle à un autre. Si je devais avoir un super pouvoir, je voudrais être capable de voyager dans le temps, sans hésiter. (J'ai d'ailleurs beaucoup aimé toutes les règles autour du voyage dans le temps. C'est très encadré, les voyageurs doivent respecter certains points importants tels que le fait de ne pas pouvoir aller deux fois au même endroit/même époque pour éviter de se retrouver face à eux-même, etc. Mais surtout, j'aime énormément l'idée que l'histoire ait été changée et que la réalité dans laquelle nous vivons n'est pas la version d'origine.)

Alors oui, je voudrais avoir la faculté de voyager dans le temps, moi aussi. En espérant croiser un Nicholas Carter. Parce que sérieusement, ce gars c'est l'homme de mes rêves. Enfin, de mes rêves depuis que j'ai lu Passenger. Il m'a conquise dès le début. Le coup de foudre, ça existe vraiment!

Je voudrais aussi être une version de Etta. Parce que je l'ai adoré. Elle est attachante et ce n'est pas le genre d'héroïne qui prend des décisions stupides et vous donne envie de l'encastrer dans un mur. Non, c'est une héroïne géniale avec du courage, de la force et par-dessus tout de la détermination. Etta est une héroïne portée par l'amour qu'elle porte à sa famille et ce n'est pas un point qui l'a rendu faible ou quoi-que-ce-soit dans le genre. Au contraire, c'est de là qu'elle puise toute sa force. Et j'ai trouvé ça vraiment plaisant.

Les personnages secondaires sont tous intéressants à leur manière. Et même étant secondaires, parfois n'ayant que quelques scènes dans tout le livre, ils sont assez complets et certains se sont même révélés plus attachants que je m'y attendais au départ. Tel que Alice.

Côté romance, j'ai adoré la dynamique entre Nicholas et Etta. Alexandra Bracken a réussi à établir une véritable connexion entre les deux et leurs sentiments seraient presque palpables!
Et bien que la romance soit présente, elle n'empiète pas sur le reste de l'histoire et sur la quête des personnages, ce que j'ai bien apprécié. Ça fait du bien de lire une romance qui évolue à son rythme et qui le fait si bien que ça ne sonne pas faux ou sortie de nulle part ou encore "comme par hasard".

Et puis, il faut que je parle de l'objet-livre en lui-même. La couverture est très belle - elle représente plutôt bien l'histoire- et j'aime bien aussi les débuts de chapitre - tout en simplicité mais tout-de-même très jolis.
Mais ce que j'aime par-dessus tout, pour les éditions hardcover, c'est l'arbre sur le devant. Ça peut paraître totalement idiot mais AH! j'en suis absolument totalement irrévocablement amoureusement folle.

Quant à la fin, difficile pour mon cœur de la supporter. Je suis bien heureuse d'avoir mis tant de temps avant de réellement m'intéresser à ce livre parce qu'au moins je n'aurais pas longtemps à attendre pour me procurer le second (et dernier) tome.
Il y a tellement de choses que je veux savoir qu'en faire une liste serait interminable!

Passenger est donc un roman qui vaut la peine d'être lu. Sans aucun doute. Et un vrai coup de cœur pour moi.
Si vous voulez voyager et visiter d'autres époques, si vous voulez connaître l'amour sous toutes ses formes et tout ce qu'on serait prêt à faire pour lui, ce livre est fait pour vous!
Oh et puis vous savez quoi? Même si vous ne cherchez pas à littéralement quitter votre train train quotidien et que vous vous fichez totalement des sentiments brûlants qui peuvent envahir votre corps, VOUS DEVEZ LIRE PASSENGER.
Parce que ce livre est complet, clair, fascinant, addictif, palpitant et j'en passe...

«What good is honour when greed eats away at its foundations?»

par Sheo