Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jennifer_tartiflette : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Flame in the Mist, Tome 2 : Smoke in the Sun Flame in the Mist, Tome 2 : Smoke in the Sun
Renee Ahdieh   
Rénée ahdieh is a QUEEN !!!

Je suis depuis un bon bout de temps terriblement fan de R.A. J'ai lu sa première duologie qui m'a conquise et qui reste marquée au fond de mon petit cœur, et j'ai dévoré le premier tome de " Flame in the Mist " que j'ai adoré. J'ai donc du attendre/agoniser jusqu'à la sortie du tome 2, que je me suis procuré en clics sans hésitations. Et que dire....à part que ma souffrance a valu la peine ?

“Everything in life began with an idea.”

Le ton de ce second tome s'approfondi pour devenir plus complexe et sombre. Les intrigues de la cour sont mises en avant et les dangers qui entourent les personnages se multiplient. Mais malgré cela, l'auteur arrive à prendre le temps de développer chaque personnage, des principaux aux secondaires, et de lui donner sa part d'humanisme, de telle sorte que l'on obtient au final des personnages réaliste, attachants, humains et émouvants.
Et additionné à un développement fabuleux des personnages, R.A nous offre une intrigue ou les " femmes " ont leur importance. Ce livre est très porté sur le féminisme, car non seulement il regorge de femmes fortes, déterminées, intelligente et indépendantes, mais il prend place dans un univers qui les poussent à se rebeller contre leur conditions. C'était merveilleux de voir à quel point les personnages ,malgré la place inférieur qu'on leur octroyait, arrivaient à se relever et à imposer leur avis.

“My fear — even when it is feigned — has more weight when it is matched alongside anger.”

* Mariko : je l'admire pour sa force, sa détermination,son courage, sa noblesse, ses principes, sa débrouillardise et son développement psychologique. Elle est prête à tout pour sauver ceux qu'elle aime et pour vivre comme elle le sens. Ce n'est pas le genre de minettes transies d'amour qui sacrifient leur vie pour le sauver...c'est plutôt le genre de femme qui sauve en ayant une plus grande vision de la vie ! Tandis que le " black clan " se bat à coup d'épée, Mariko se bat à l'aide de son intelligence. Une vraie manipulatrice qui m'en a mis plein les yeux. Et je suppose que c'est inutile de dire à quel point je l'adore !

* Okami : JE.L'AIME.D'AMOUR.
j'ai toujours eu le bégun pour lui, depuis le premier tome. Il me fascine, et dans ce tome j'ai fait plus que l'adorer. Il est tellement ....rhhaaaa. Je n'arrive pas à trouver les mots juste pour décrire mes sentiments envers lui ! Ses peurs, ses hésitations l'on rendu plus humain et réaliste. Dans ce tome, on assiste à sa déchéance mais aussi à sa renaissance. Il renaît littéralement de ses cendres. Okami apprend à s'accepter...et se comprendre. Il est tellement attachant ! J'ai adoré mieux le comprendre et suivre son évolution ! Petit problème : JE SUIS EN MANQUE....IL ME FAUT PLUS !!!!

Bref, j'ai adore ce second tome ! Et maintenant je ne sais plus trop ou me mettre...parce que je ne vais pas m'en remettre de sitôt ! Ils me manquent déjà tous !!!!

par nina-nani
Autopsie, Tome 1 : White Chapel Autopsie, Tome 1 : White Chapel
Kerri Maniscalco   
J’ai été complètement transportée par cette histoire du début à la fin. J’ai adoré le fait que l’auteur ne prend pas de gants pour décrire les cadavres et les autopsies, même si j’aurais bien aimé quelques détails en plus, mais là c’est ma curiosité scientifique qui parle !

J’ai également beaucoup aimé le rythme de ce récit qui trouve un équilibre parfait entre description et action. On ne perd pas de temps en détails inutiles, chaque page est importante pour le récit et arrivé à la fin, il devient très difficile de reposer ce roman avant de l’avoir fini. Personnellement, je n’ai pas deviné la fin à l’avance, j’étais tellement prise dans l’ambiance que je n’ai pas non plus cherché à émettre des hypothèses sur le dénouement final, j’avais juste envie de me laisser transporter là où l’auteure le voulait. J’ai donc énormément aimé la fin, qui m’a fait passer par toutes les émotions !

Un autre point très important de ce récit et qui lui apporte une forte valeur ajoutée est l’étude de la place de la femme dans la société. Kerri Maniscalco aurait pu simplement se concentrer uniquement sur l’enquête sans aller plus loin, mais elle choisit une femme comme protagoniste principal. Et elle dépeint très bien toutes les difficultés d’être une femme à cette époque : que ce soit à travers Audrey Rose dont les préoccupations devraient être la couture et le shopping – et non les sciences -, qu’à travers les prostituées. Plus qu’un simple roman, on a là une critique de la société dont certains éléments peuvent être facilement ramener à notre époque actuelle.

En bref, ce livre a été pour moi un coup de cœur. Plus qu’une simple fiction, ce récit retrace dans une ambiance parfaite les évènements liés aux meurtres commis Jack l’Éventreur tout en dépeignant de manière très réaliste la difficulté de s’affirmer en tant que femme dans une époque où certains domaines étaient réservés aux hommes.

https://sometimesabook.wordpress.com/2017/10/11/autopsie-tome-1-white-chapel-par-kerri-maniscalco/

par Sometimes