Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de JennyHa : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Make Me Bad, Tome 1 Make Me Bad, Tome 1
Elle Séveno   
Chronique faite par Caro pour Lectures à Flo(ts)


Pour une fois, on inverse les rôles, je vais vous donner mon avis « à chaud » sur le premier tome d’ Elle SEVENO : MAKE ME BAD.

J’ai adoré tourner les pages et voir ainsi évoluer le personnage de Laure. Elle qui est si gentille voire trop gentille avec les personnes qui l’entoure. Elle va nous montrer de quel bois elle se chauffe. On arrive très bien à s’identifier au personnage. Qui ne fulminerait pas face à cette trahison. Elle va fomenté un plan des plus machiavéliques et le pire dans l’histoire c’est que l’on sait que c’est mal mais on est à 100 % derrière elle. D’ailleurs, je n’aimerais pas être à la place ne de Léa ni de Matt. Laure va tout simplement basculer du côté obscur. On a tous une partie ANGE et une partie DEMON et bien là on assiste à l’ascension d’un démon première catégorie et on aime ça. Une vengeance comme on en lit peu, Laure passe un pacte avec le diable. Ce diable a un nom, ALEXANDRE. Il est dangereux, incroyablement sexy, impétueux, rien ne lui résiste (même nous lectrices) et de ce fait, il est un atout indispensable à la réalisation de son dessein.

L’incroyable plume de l’auteure nous fait passer un pur moment de bonheur. Elle arrive si bien à décrire les sentiments, les ressentiments de ses personnages. Elle a vraiment beaucoup de talent. On prend part à cette intense alchimie. Elle SEVENO est « sadique » car quand on arrive à la dernière page on est super frustré.

Bon je ne m’éternise pas plus j’ai un tome 2 qui n’attend que moi. Au plaisir. Et j’oubliais foncez ! Croyez-moi vous ne serez pas déçu.
Déjouer le système, Tome 1 : A n'importe quel prix Déjouer le système, Tome 1 : A n'importe quel prix
Brenna Aubrey   
J'ai adoré! C'est le genre de romans, qui une fois commencé, on est incapable de le lâcher. On veille tard pour le lire, on l'a toujours entre les mains dans les transports, on profite du moindre temps libre pour courir s'y plonger. Addictif!
Il s'agit là d'une histoire touchante et qui coupe le souffle (breathtaking), qui démarre avec une situation malsaine (sick) et qui se transforme au cours de la lecture en un amour sain et désintéressé, s'enroulant de romance et de sensualité. L'évolution des événements est agréablement surprenante, et ce qui commence superficiel, va intensément en profondeur, en dévoilant sur le chemin des secrets inattendus.
Une héroine émouvante par son dévouement et sa fragilité (malgré la force qu'elle affiche pour se protéger), et un héro merveilleux dans son déni de soi et sa protection enveloppante. Les sentiments des personnages et leurs psychologies sont très bien développés, ce qui nous fait entrer pleinement dans l'histoire.
Un roman très réussi, vous y trouverez de l'amitié, de l'amour, de la romance, de la sensualité. J'ai pris énormément de plaisir à le lire. Je le recommande vivement et je lirai sans hésitation les tomes suivants.
Bravo Brenna Aubrey!
NB: J'ai adoré la couverture, merveilleuse et très romantique, dans le même esprit de l'histoire.

par assiaz55
Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l'interdit Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l'interdit
Farah Anah   
Euh... Ouais, la fin est sacrément bizarre. Malgré la longueur de récit, l’histoire est encore remplie de mystère et de non dit. Je sais pas trop si j’ai aimé, mais bon je suis pas fan des infidélités alors, je peux pas trop critiqué. L’ecriture est néanmoins agréable. Je ne sais vraiment pas par contre si je lirai la suite malgré les nombreuses questions sans réponses.
Ad Vitam Aeternam tome 2 : Du souffle à l'ouragan Ad Vitam Aeternam tome 2 : Du souffle à l'ouragan
Farah Anah   
Je reste decu par ce tome. On est trop dans le je te veux et je te veux plus.

par vivi
Ad Vitam Aeternam, tome 3 : La couleur des secrets Ad Vitam Aeternam, tome 3 : La couleur des secrets
Farah Anah   
Decue par ce tome, car je trouve que ca devient du n 'importe quoi.
On a perdu a fil des pages le fil conducteur.
Dommage.

par vivi
Je t'avais prévenue ! Je t'avais prévenue !
Chrys Galia   
Eyleen exerce le métier de ses rêves : Chirurgien. Consciencieuse et passionnée, notre héroïne excelle dans ce métier. Alors que sur le plan professionnel ses attentes sont comblées, on ne peut pas en dire autant du côté de sa vie privée. Eyleen ressent une immense solitude dès qu'elle quitte l'hôpital dans lequel elle travaille car elle sait que dès qu'elle franchira le pas de son appartement personne ne sera là pour l'accueillir, ni pour la prendre dans ses bras - personne à qui se confier, ni à qui parler.
Bien sûr sur son lieu de travail elle pourrait oublier son côté privé morose dans les bras d'un de ses confrères mais non.... Eyleen s'interdit formellement de mêler travail et plaisir. Alors la jeune femme préfère vivre à 100 à l'heure, faisant passer son métier en priorité.
Quand un de ses collègues lui propose de le remplacer en urgence pour une opération, Eyleen va se presser d'accepter, cela va lui permettre de passer plus de temps dans son élément et moins de temps dans son logement vide où elle ne fait que tourner en rond.

A la découverte de son patient, Eyleen va être instantanément intriguée car l'identité de celui qu'elle va devoir soigner doit être gardée secrète. Tout ce qu'elle sait c'est que l'opération doit être parfaitement réussi et ceci va s'avérer être un véritable challenge tant la blessure est complexe.
Voici ce que Eyleen voit sur sa table d'opération : un homme taillé comme un athlète, une carrure impressionnante, un visage très séduisant mais où de nombreuses cicatrices apparaissent. Celui que l'on appellera pour commencer "John Doe" n'a pas encore les yeux ouverts qu'il a déjà envoûté et intéressé notre héroïne, qui veut à tout prix savoir qui se cache derrière ce pseudonyme.

Découvrir tout de suite qui est vraiment ce "John Doe" serait trop facile, l'auteure va jouer avec ce côté mystérieux pendant un petit moment, éveillant notre curiosité et nos interrogations.
La seule chose qui est sûr c'est que cet homme est doté d'un charisme incroyable, j'ai ressenti son intensité et sa force à travers les lignes..... un héros qui sait faire vibrer les lectrices. On va apprendre à discerner son identité et sa personnalité progressivement.

"Je t'avais prévenue" est le titre parfait pour cette romance à deux voix qui va commencer par une rencontre troublante et qui va prendre une direction improbable surtout pour Eyleen.
Au commencement, malgré une attirance exprimée seulement en pensée, les deux personnages vont tout d'abord communiquer de façon houleuse. Ils ont tous les deux un caractère fort mais le gère de façon différente. Eyleen est plus posée tandis que "John" est beaucoup plus impulsif - vraiment beaucoup plus impulsif.
A la base leurs chemins n’auraient dû se croiser qu'une seule et unique fois, mais devant le mauvais comportement de l'homme inconnu, Eyleen a dû s'en mêler et prendre les choses en mains. Va s'en suivre des joutes verbales qui montrent bien le caractère des deux protagonistes, c'est à celui qui prendra le dessus sur l'autre et au lieu de se repousser, au contraire une irrésistible attraction va les pousser l'un vers l'autre.
Cependant Eyleen doit y résister, c'est interdit et un de ses amis qui connaît bien l'individu n'a de cesse de la mettre en garde ; reste loin de lui, je t'aurais prévenue.....

Un rapprochement inévitable, un désir réciproque, fougueux mais dangereux, une tension sexuelle augmentant de plus en plus..... plus on avance dans l'histoire plus celle-ci va prendre de la vitesse et de l'intensité et Wahou! L'auteure m'a fait vivre une lecture exceptionnelle, palpitante et saisissante!
Chrys Galia m'a fait fantasmer aussi..... son héros est tellement troublant qu'il m'a envoûté tout comme il va envoûter Eyleen. Jalouse de l'héroïne?? Bon allez oui je l'avoue, un petit peu
Nick & Sara Bonus Nick & Sara Bonus
Pauline Libersart   
Attention Spoiler ! Ce bonus est une petite pépite pour les fans. C'est une belle conclusion que le passage du second tome qui nous a été caché. L'histoire se déroule entre le chapitre 14, le dernier de la saison 3 et le premier chapitre de la saison 4.

Sara a rejoins Nick dans son chalet au milieu des bois. Après une dispute, Nick s'est enfui de la maison des parents de Sara. Elle est persuadée que Nick va à un moment ou un autre disparaître.
Nick va lui prouver que malgré la séparation ses sentiments sont sincères et que rien ne pourra jamais les séparer, seuls les kilomètres mais rien d'autres.

La narration est à la troisième personne. La plume est comme toujours magnifique, décrivant parfaitement l'état émotionnel de nos deux héros.
Les révélations sont faites sur l'enfance de Nick, pas tout mais quelques détails.

Deux personnes ayant subis de belles épreuves, vivent un amour inconditionnel, et sont prêtes à tout pour l'autre, même tuer. Ce bonus est une belle preuve d'amour de la part de Nick. Il a sa place comme conclusion parfaite de cette saga, placé dans le tome aurait révélé trop de détails pour la suite, et retirer un certain suspense.


Et pour ceux qui ont commencé par ce bonus, j'espère qu'il va vous donner envie de lire les deux tomes, car cette histoire est époustouflante, sombre et belle, dure et tendre, enfin excellente.

Je remercie Hachette BMR et à Netgalley pour ce service-presse pour la découverte de ce bonus!

par Matoline
Chirurgicalement vôtre Chirurgicalement vôtre
Emma Landas   
Je suis incontestablement à contre-courant des avis. Bien que l'écriture soit dans l'air du temps, je n'ai pas réussi à accrocher à la plume, aux personnages ni au scénario. Il souffre de répétitions, longueurs, redondances, d'apitoiements et les virages me sont apparus tantôt saugrenus, caricaturaux tantôt convenus. C'était vraiment long.
Les dialogues sont très souvent immatures surtout pour des trentenaires, des médecins.
Quant au duo voire trio..., je n'ai malheureusement ressenti aucune émotion, allant jusqu'à les détester.
J'ai trouvé l'héroïne gamine, capricieuse, immature, allumeuse et pathétique.
Lui, une succession de clichés détestables.
À noter quelques inexactitudes concernant certains faits.
La conclusion s'impose d'elle-même, cette romance n'est pas pour moi.
Néanmoins, je respecte les lecteurs qui aiment, le travail fourni et encourage toujours les auteurs.

En bref, l'écriture, l'histoire, le scénario les protagonistes m'ont laissée de marbre. Je m'y suis ennuyée ferme pour toutes les raisons invoquées ci-dessus. Néanmoins il plaît à d'autres, c'est le principal.
Bonne lecture.
Golden Golden
Emma P.   
Je n’ai pas du tout apprécié ce roman. Entre des personnages trop naïfs, carrément immatures et une intrigue bien bof, la lecture s'est averée particulièrement pénible. Celui qui a été le plus agaçant de tous, c'est Romain. Dommage que ce soit le personnage principal. Franchement, qu’il soit prof est peu crédible ! Ce mec ne sait pas ce qu'il veut, change d'avis constamment et agit avant de réfléchir. Malgré le fait qu'on ait son point de vue, on a du mal à le suivre et à le comprendre… Ses actes sont aux antipodes de ce qu’il pense ! Le must du must quand même c'est lorsqu'il hésite pendant trois plombes sur quelle tenue porter pour son premier cours et qu'il finit par appeler sa soeur à la rescousse (ouais, ouais, ouais, vraiment !)
Ensuite on a Zoé. L'autre personnage principal. Si cette fille est décrite comme douée dans ses études, il faut dire qu'elle ne brille par son intelligence que lors de ses partiels. Très sincèrement, c'est un personnage puéril, limité intellectuellement voire tête à claques.
Il y a un gros problème de cohérence dans cette histoire, les contradictions se multiplient, ça part dans tous les sens. Dès le début, les héros s'avouent leurs sentiments...
L'écriture n'est pas trop mauvaise même s'il y a bien mieux. Bref, une intrigue qui avait du potentiel. "Avait" étant le mot clé.
Véline, Tome 1 : Sexe, crime et thérapie Véline, Tome 1 : Sexe, crime et thérapie
Avril Sinner   
Véline... Un nom bizarre ? Pas vraiment ! Il convient parfaitement à cet énergumène qui sort complètement des clichés habituels que nous pouvons retrouver dans nos romans. Je kiffe, j’adhère, je valide, j'aime, un peu... beaucoup.. passionnément... A la folie ! Folie, comme celle qui caractérise notre lieutenant de police barge, déjanté, mais Ô combien sexy et ténébreux...

Flic à la brigade de répression du proxénétisme, Véline à le profil idéal pour intégrer l'enquête du commandant Mila Debreve de la brigade Criminelle de Paris. Il va donc se retrouver forcé de faire équipe en s'infiltrant dans un groupe de parole pour déviant sexuel... Comme cela lui ressemble bien tiens, ce n'est vraiment pas par hasard qu'il a été choisi, quand je vous disais qu'il avait le profil idéal, vous ne pouvez même pas vous imaginer à quel point !...  Pas très heureux de quitter son quartier de Barbes et ses putes, c'est à contre cœur qu'il va se retrouver au 36, mais Véline c'est Véline quoi , et  il n'a pas fini de leur en faire baver, ni de faire baver d'ailleurs ;) Sortez les bavoirs mesdames, Exit les culottes une fois de plus, car Avril Sinner a encore frappé !

Ce roman est une pure pépite livresque, une bombe atomique qui m'a complètement rendu accro ! Je ne vous en dirais pas plus sur l'histoire,  que je vous laisse découvrir par vous même avec la même frénésie dont j'ai été habitée lors de ma lecture.

Avril Sinner nous fait vibrer comme toujours, mais dans un tout nouveau registre qu'elle a maîtrisé à la perfection; le polar. Une enquête est rondement menée et des doutes nous assaillent en permanence pour garder le suspense jusqu'au bout, avec des rebondissements qui nous tiennent en haleine et relancent à chaque fois l'histoire. Une intrigue solide et complètement gore qui surprend par ce mélange de noirceur et d'humour qui cohabitent et nous immergent dans un univers qui sort des sentiers battus en rendant le roman unique en son genre. Tout est palpable, et on vit notre lecture avec l’adrénaline qui parcourt nos veines sans nous lâcher une seconde. Il n'y a pas que l’adrénaline qui ne nous lâche pas, car le sourire ne nous quitte pas non plus. Je me suis même payé le luxe d'avoir des crises de fou rire en pleine enquête, au milieu des cadavres... si si je vous assure, peut-être que j'ai fini par déteindre un peu sur notre Flic pas comme les autres ! Je ne pense pas avoir autant rit un jour dans un polar. Il est juste énorme, orgasmique !

Le roman est du point de vu masculin, chose rare, mais très intéressante car Véline est un sacré personnage qui a été travaillé à la perfection dans les moindres petits détails, en tenant compte d'une psychologie remarquable. Avoir le pouvoir d'être dans la tête de cet homme  et vivre son quotidien, ses pensées, ses actes est époustouflant. L'auteur y a mis tous les ingrédients nécessaires pour nous en faire un cocktail explosif ! Bad boy ténébreux mais du bon côté de la barrière puisque flic. Un sourire à faire tomber n'importe quelle culotte, oui n'importe laquelle.... Mystérieux, déjanté avec de l'humour à la pelle, humour coquin, humour noir... tout y passe et on en redemande.  Véline est un mec, un vrai, pas celui qui changera pour qui que ce soit, il est comme il est, et heureux de l'être. Ou vous vous adaptez, ou vous partez, mais en aucun cas il ne s'adaptera pour vous... En gros il en a carrément rien à faire de votre jolie tête, seule votre bouche ou votre vagin peu l’intéresser et encore... pas toute la nuit car il veut dormir tranquille et pas se faire emmerder au petit matin, une femme ça parle beaucoup trop  ;) Mais alors dans tout cela... Mila Debreve... cette bombe qui ne le laisse pas du tout indifférent par ses formes et son foutu caractère, pourra t-elle faire partie de ses conquêtes ? Arrivera t-il à la faire tomber dans ses filets ?

Le récit est jubilatoire de la première à la dernière page, les joutes verbales entre nos deux protagonistes sont des pépites ! La tension sexuelle est à son paroxysme tout comme la tension qui anime l'enquête et nous empêche de poser notre roman pour le reprendre plus tard... non impossible... on ne laisse pas Véline dans un coin ;)

Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman à votre tour. Vous l'aurez compris, c'est pour moi un coup de cœur énorme et j'espère qu'il y aura beaucoup d'enquête à venir !

Un grand merci à BMR pour cette superbe lecture et merci à Avril Sinner de l'avoir écrite.