Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jenta3 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Une si longue lettre Une si longue lettre
Mariama Bâ   
On se plonge rapidement dans le double drame que les deux femmes on subi de leurs maris respectifs. Que de souffrance pour Ramatoulaye! Son personnage est si docile, si humble. Les livres sur l'Afrique sont à mon avis des plus fascinants. Le livre nous montre que oui, les femmes n'ont pas encore tous les droits, mais que oui elles peuvent l'obtenir, car elles sont des battantes, elles sont la source même du bonheur de la beauté dans une société. Et malgré l'égo des hommes, elles savent qu'elles sont des plus importantes et des plus admirables. Toute femme lisant ce livre ne peut s'empêcher d'être quelque peu féministe suite à sa lecture! :)

par Marie30
La Société des Jeunes Pianistes La Société des Jeunes Pianistes
Ketil Bjornstad   
Un roman absolument splendide. Le lecteur est totalement transporté dans ce monde où la musique est reine. Cette histoire magnifique est rédigée par un auteur à la plume sublime. L'auteur est parvenu, grâce à l'intensité de ce qu'il nous conte, à me faire rire, à me faire pleurer... Ses personnages sont terriblement attachants, et j'ai aimé les suivre tout au long de leur chemin fait d'une multitude de notes de musique, à travers leurs histoires d'amour naissantes, leurs défaites et leurs réussites. Etant moi-même une amoureuse de la musique, j'ai ressenti la passion de ces jeunes prodiges, j'ai admiré leur travail, leur obstination pour réussir. Ce roman nous montre ces merveilleux moments de la vie, où tout semble parfait, la chance nous sourit, nous réussissons ce que nous entreprenons, mais également ces moments où notre vie est parsemée de fausses notes et qu'elle se joue en mode mineur, afin d'accentuer le désespoir du/des concerné(s). Dans le cas présent, les personnages sont très souvent confrontés à ce genre de situations douloureuses. La maladie, la défaite, la solitude et la mort s'invitent dans leur vie et la détruisent petit à petit. J'ai admiré le courage de la plupart d'entre eux. Ils ne baissaient pas les bras dans des situations où beaucoup de personnes l'auraient fait. Je pense que la musique a un pouvoir certain, qu'elle aide à se relever dans les pires moments. Oui, la musique n'est pas juste un loisir que l'on pratique lorsque l'on a du temps libre. Comme ce roman le prouve, elle fait partie intégrante de la vie de nombreuses personnes, musiciennes ou non. Cette sublime histoire, profonde et poignante, nous l'expose parfaitement.
Laura Brams Laura Brams
Patrick Cauvin   
J'ai lu ce bouquin il y a trèèèès longtemps. Je me souvenais que je l'avais beaucoup aimé et j'ai de nouveau savourer ma lecture. C'est un coup de cœur, mais ce n'est pas si extraordinaire que ça quand on sait le grand engouement que je porte à Patrick Cauvin. Ce roman confirme qu'il est un de mes auteurs francophones préférés. Tout m'a plu : écriture, histoire, héros, dosage des différents sentiments. Même si c'est une histoire d'amour, et une très jolie histoire d'amour, il n'y a pas de sentimentalisme exacerbé et aucune mièvrerie. C'est juste une petite pépite que je vais garder bien au chaud dans ma bibliothèque dans les rangs de mes romans à relire régulièrement.

par Jenta3
Je me suis évadé d'Auschwitz Je me suis évadé d'Auschwitz
Rudolf Vrba   
J'admire le courage de cet homme qui a réussis à s'évader de la pire horreur mondiale, mais qui l'a revécu en écrivant son témoignage simplement pour nous et pour l'histoire. N'oublions jamais ce qui s'est passé au 20 ème siècle dans ces camps de concentration.

par Edith972
Vongozero Vongozero
Yana Vagner   
Vongozero est le premier livre d'un auteur russe que je lis et j'ai vraiment adoré. Ce roman est un road-movie où on suit Anna et un petit groupe de personnes qui fuient l'épidémie qui a frappé les grandes villes. L'objectif est d'atteindre un lac perdu au fin fond de la Russie, un lac où il n'y a rien. On ne sait rien de la maladie, juste qu'il faut fuir car il n'y a aucun vaccin.

Ce roman m'a fait penser à La Route de Cormac Mccarthy car le but est le même fuir, survivre et trouver des vivres. J'ai préféré Vongozero à La Route car il est moins pessimiste, il leur reste l'espoir, l'espoir d'atteindre ce lac qui les protégera.

J'ai aimé suivre les pensées d'Anna, car je me suis souvent demandée comment je réagirais dans le même cas. Quels sont les objets, les souvenirs que j’emmènerais, sachant que tout ce qui est laissé finira par être couvert de poussière et perdu.

C'est vraiment un bon roman qui mérite d'être plus connu, j'ai directement acheté la suite qui j'espère sera dans la même veine.

par M-a_n_o-n
Les Nuits de Reykjavik Les Nuits de Reykjavik
Arnaldur Indridason   
En effet ce 13ème opus de la saga Erlendur Sveinsson est remarquable. L'ambiance, le décor, le héro, les personnages secondaires, l'écriture, le suspens... tous sont à la hauteur de ce que j'attendais venant de la plume de monsieur Indriðason. Un régal !

par Jenta3
La Méthode Schopenhauer La Méthode Schopenhauer
Irvin Yalom   
Un roman que je n'oublierai pas de si tôt. Je le classe dans mes coups de cœur de cette année 2017. Ce livre m'a parlé, m'a posé question, m'a interpellée. J'éprouve des difficultés à expliquer ce qui m'a transportée dans cette histoire, mais les interrogations des protagonistes, les réponses qu'ils se donnent, les explications qu'ils proposent m'ont aidée à voir et à entrevoir des solutions et des explications à certaines choses en moi qui me titillaient.

par Jenta3
C'est moi qui éteins les lumières C'est moi qui éteins les lumières
Zoyâ Pirzâd   
Ce roman est un roman que j'ai vraiment beaucoup aimé. Au début j'étais un peu dubitative, car c'est juste l'histoire au fil des jours et des mois d'une femme et sa famille. Les enfants vont à l'école, le papa va au bureau, et elle, la maman fait son ménage, son jardin, écoute sa maman, sa sœur, invite les voisins.... Ca aurait pu être très vite lassant... Mais... L'auteur a réussi grâce à son écriture très très agréable à faire de ce livre une belle balade livresque. Pas de rebondissements colossaux, pas de retournements de situations explosifs, car il n'y a que dans les films que les héros vivent ce genre de choses. Notre vie quotidienne à nous monsieur et madame tout le monde est faite d'habitudes, de traditions, de rencontres mais tout cela se fait en douceur, et c'est en douceur que cette histoire familiale est racontée. Un peu d'humour, un peu de réflexion et beaucoup de simplicité, une recette que j'ai savourée tout au long de ma lecture.

par Jenta3
Le dernier parrain Le dernier parrain
Mario Puzo   
Les livres contant des histoires sur la mafia se ressemblent beaucoup. Celui-ci ne fait pas défaut à la règle mais il est fort bien écrit. De plus, outre les faits récurrents découlant des règlements de comptes entre mafiosi, les vengeances, les lois du sang, ce roman fait la part belle à une sorte de renouveau : la "famille" doit tout faire pour que les générations suivantes vivent dans la légalité. Plus facile à dire qu'à faire, mais pas banal dans le contexte de la mafia. Cette façon de traiter l'histoire avec ce fil rouge en toile de fond m'a plu. L'écriture est à l'avenant, pas de sensiblerie, mais pas non plus d'hémoglobine à profusion et de tortures pour le plaisir. Un vrai régal pour mes yeux, qui sont assez friands de ce genre d'histoire.

par Jenta3
  • aller en page :
  • 1
  • 2