Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jenta3 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Nos adorables belles-filles Nos adorables belles-filles
Aurélie Valognes   
Un super bon roman sur les relations compliquées des familles. On se reconnait, on rigole, on ne veut pas les quitter. Une comédie hilarante à savourer.
L'Épouvanteur, Tome 14 : Thomas Ward l'épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 14 : Thomas Ward l'épouvanteur
Joseph Delaney   
https://leslecturesdelietcyrlight.blogspot.fr/2017/12/lepouvanteur-t14-thomas-ward.html

Ce quatorzième tome de L'Épouvanteur marque le début d'un nouveau cycle. John Gregory ayant péri lors de l'ultime bataille contre le Malin et ses partisans, c'est désormais Tom Ward qui a hérité de la lourde tâche d'Épouvanteur de Chippenden et qui doit désormais faire face à la menace des Kobalos, ces créatures découvertes dans Le pacte de Sliter.

Ce tome se concentre sur trois personnages principaux. Deux qu'on ne présente plus, Tom et Grimalkin, mais aussi une petite nouvelle, Jenny. Septième fille d'une septième fille, elle réussit à convaincre le jeune Épouvanteur de la prendre en apprentissage à force d'insistance.

Si elle apparaît au début comme une sorte de substitut à Alice, Jenny s'en démarque rapidement, notamment grâce à l'insolence dont elle ne manque jamais de faire preuve à l'égard de Tom, ce qui peut la rendre très agaçante par moments.

Jenny véhicule aussi un message féministe qui m'a personnellement déplu dans la façon dont il est présenté. Elle ne veut pas suivre la voie destinée aux femmes (mariage, foyer...), et vouloir se démarquer de sa condition est en soit tout à fait admirable. Là où le bât blesse, c'est que Jenny n'est pas l'égale des personnes de son propre sexe.

Elle descend d'un peuple ancestral, ce qui lui procure des dons particuliers (empathie, invisibilité...). Par conséquent, elle dispose d'un avantage que les autres représentantes de la gent féminine n'auront pas pour se lancer sur un chemin différent de celui auquel la société les destine. À mon goût, cela gâche passablement cette idée d'égalité.

Quand à Grimalkin, qui est pourtant mon personnage préféré, elle m'a laissée dubitative. J'ai été très déstabilisée par son changement d'attitude. Elle apparaît moins comme une féroce guerrière que comme une manipulatrice. Tout au long du livre, elle fait des dissimulations à Tom et n'hésite pas à se servir de lui en le mettant devant le fait accompli. Je n'ai pas reconnu dans ce comportement l'honneur et la droiture qui la caractérisaient dans les ouvrages précédents.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est agréable à suivre. La menace Kobalos est introduite dans le Comté et incite Tom à suivre Grimalkin au nord pour étudier de plus près leurs ennemis. Ce roman sert de transition vers la nouvelle guerre qui s'annonce. Il apporte peu de révélations, mais a le mérite de se clore sur deux coups de théâtre successifs.

Je ressors donc de cette lecture à la fois impatiente de connaître la suite, mais aussi un peu déçue par le caractère des protagonistes, en particulier Grimalkin. J'espère que le prochain tome nous permettra de retrouver d'anciennes connaissances, comme Alice (qui semble rôder dans l'ombre) et surtout Sliter.

par Cyrlight
Sans aucun remords Sans aucun remords
Tom Clancy   
Un grand roman d'espionnage et de suspens ! J'ai adoré ! Dès le premier chapitre j'ai été happée par l'histoire. L'écriture est simple, tout est expliqué et détaillé sans fioriture ni détournement. J'y ai retrouvé tout ce que j'aime dans ce genre de romans : suspens, trahison, vengeance, aventure, sentiments... Même si la violence est bien présente, elle n'est pas présentée comme un fait normal de la vie, mais comme quelque chose qu'il faut combattre. Les scènes violentes sont décrites sans voyeurisme malsain.
L'auteur est prolifique, presque 1000 pages pour ce roman, mais c'est tellement bien pensé et écrit, que je n'ai ressenti aucune lassitude à lire cette brique, que du contraire, je me réjouis de lire le prochain tome de cette grande saga.

par Jenta3
Laura Brams Laura Brams
Patrick Cauvin   
évidemment j'ai adoré ce livre... déjà quand je l'ai lu, j'étais fan complète de Patrick Cauvin, et en plus l'Egypte, une de mes passions, avait la part belle dans cette histoire mystérieuse de réincarnation, d'amour....
bref, super !

par Lilou
Baguettes chinoises Baguettes chinoises
Xinran   
J'ai choisi ce livre un peu par dépit pour mon Challenge alphabet de l'année, pour illustrer la lettre X, lettre très peu fournie en auteurs, si ce ne sont les auteurs chinois... J'ai écris "par dépit" car je ne suis pas fan du tout du continent asiatique, je ne sais pas pourquoi mais il ne m'attire pas du tout. Mais ! Ce dépit s'est transformé en agréable lecture ! J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur qui m'a fait découvrir un pays, une ville, une cuisine, une (même deux) culture(s), une langue et surtout une façon de vivre et de penser. Une totale découverte pour moi qui me fait un peu réviser ma non-attraction pour ce continent. L'écriture de l'auteure est limpide, douce et joyeuse même si le sujet est important pour la condition de la femme en Chine. Le (les) message(s) passe(nt) bien, cela donne envie de s'y attarder et de creuser un peu plus tant mes connaissances sur le sujet que mes connaissances (très pauvres) sur ce pays et ses habitants.

par Jenta3
L'Appel du mal L'Appel du mal
Lisa Unger   
Un thriller digne de ce nom. Une écriture entraînante pour une histoire époustouflante et une fin inattendue. Ce roman est un très très bon roman à suspens, il n'y a aucun passage lassant, les éléments s'emboîtent à merveille pour faire grandir au fil des chapitres le suspens. Pour les amateurs du genre je vous le conseille vivement !

par Jenta3
Le don de Charlotte Le don de Charlotte
Victoria Glendinning   
Je me demande souvent pourquoi la traduction des titres de romans n'est pas l'exacte reproduction du titre original. Ce roman dans sa langue originale, qui est l'anglais s'appelle "Electricity". Il devient en français "Le don de Charlotte". Certes Charlotte à un don et l'auteur nous en fait part mais ce n'est qu'une toute petite partie de l'histoire. Par contre l'électricité, révélée par le titre original, est le véritable fil rouge du roman, et est présente tout au long de l'histoire du début à la fin...
Ce n'est donc pas à proprement parlé un roman sur le spiritisme mais bien sur l'avancée de la science et des techniques en matière d'électricité et la façon dont celle-ci est accueillie par la population très sceptique à son sujet. C'est aussi une histoire de femme, qui essaye de briser quelques tabous très bien ancrés dans la façon de vivre et les mœurs du 19ème siècle en Angleterre.
J'ai beaucoup aimé cette histoire d'une femme qui découvre la vie. J'ai adoré l'écriture, l'auteur à une plume simple, elle va droit au but, c'est une écriture cash, sans fioritures et languissements (habituels aux histoires se passant à cette époque).

par Jenta3
La clinique du docteur H. La clinique du docteur H.
Mary Higgins Clark   
Un livre rempli de bon suspens ! J'ai beaucoup aimé ce roman. J'ai lu plusieurs Mary Higgins Clark avant celui-ci je n'étais pas trop convaincue par le titre qu'on lui attribue régulièrement de "reine du crime". Je revois ma copie avec ce roman ! Il a tout pour plaire, une bonne intrigue, de bons personnages, une écriture qui se lit sans problème. De plus le canevas de l'histoire diffère un peu des histoires qui traitent d'une enquête. Ici, on fait la connaissance avec l'assassin dès le premier chapitre. Ce n'est pas exceptionnel mais ce n'est pas non plus habituel et quand c'est bien mené comme c'est le cas ici, ça vaut le coup !

par Jenta3
Le tilleul du soir Le tilleul du soir
Jean Anglade   
Ce livre je ne l'ai pas choisi personnellement, c'est le livre choisi pour la rencontre de mai de mon club de lecture (Lire @ Liège). De plus, ce n'est pas mon genre de lectures habituel. Je suis plutôt friande de suspens, de glauque et de surnaturel, alors qu'ici nous sommes bien ancrés dans la vie réelle, celle de tous les jours, celle qui nous attend si nous avons la chance d'atteindre l'âge de Mathilde... Et bien... J'ai adoré ! L'écriture de monsieur Anglade m'a séduite. Elle est limpide, elle est vraie, elle est teintée d'humour et de sentiments divers. J'ai inscrit cet auteur dans ma petite liste d'auteurs à lire, je n'en resterai pas à l'histoire de Mathilde, je veux en découvrir d'autres.

par Jenta3
Crocolou aime son papa Crocolou aime son papa
Ophélie Texier   
Deuxième opus de la série "Crocolou" que je lis et je suis toujours sous le charme de ce petit dragon. Ici, j'ai fait connaissance avec son papa qui aime son dragounet tout autant que sa maman et qui s'amuse autant que lui durant les activités qu'ils ont le plaisir de faire ensemble.
Les dessins sont joliment colorés et les textes simples. Un petit moment calinou que j'apprécie.

par Jenta3
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3