Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jenta3 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Famille dispersée La Famille dispersée
Pearl Buck   
Il se dit alors qu’il n’aurait point dû se laisser aller à cette peur si violente de son père – non, ni à cet amour si violent pour lui non plus car, pour ce vieillard, il avait abandonné ses camarades et sa cause. Et Wang Yuan pensa et repensa à son père tel qu’il venait de le voir, tel qu’il devait être encore maintenant dans sa chambre en train de boire son vin. Il voyait son père avec des yeux nouveaux et il pouvait à peine croire que c’était bien là son père, le Tigre. Car Yuan avait toujours craint son père tout en l’aimant, bien qu’à contrecœur et toujours avec une secrète révolte intérieure. Il craignait les colères assassines du Tigre, ses rugissements et la rapidité avec laquelle il brandissait son sabre étroit et acéré qu’il gardait toujours auprès de lui. Quand il n’était encore qu’un petit garçon solitaire, Yuan s’éveillait souvent dans la nuit, couvert de sueur parce qu’il avait rêvé que, pour une cause ou une autre, il avait irrité son père. Et pourtant il n’y avait point lieu d’avoir si peur, car le Tigre ne pouvait vraiment pas s’irriter longtemps contre son fils. Seulement le jeune garçon le voyait souvent en colère ou semblant en colère contre les autres, car le Tigre se servait de sa colère comme d’une arme pour maîtriser ses hommes ; et, dans les ténèbres de la nuit, le petit garçon tremblait sous ses couvertures en se souvenant des yeux terribles de son père et de la façon dont pointaient ses rudes moustaches noires quand il était en fureur et que ses hommes disaient entre eux, mi-plaisantant, mi-tremblant :


par ilovelire
Le matin est servi Le matin est servi
Eric Malpass   
J’ai passé un très très bon moment en compagnie de Gaylord. Il est drôle, pertinent, attendrissant. L’auteur a su nous faire partager les sentiments des enfants et leurs regards sur le monde des adultes. Certaines réflexions intérieures de Gaylord sont hilarantes de vérité et de pertinence.
La plume de monsieur Malpass est très agréable, simple, légère et efficace.
Il y a suite à cette tranche de vie anglaise, je vais essayer de me la procurer.

par Jenta3
Peter Pan, Tome 5 : Crochet Peter Pan, Tome 5 : Crochet
Régis Loisel   
Cette série est un grand cru ! Chaque album est très agréable à découvrir, tant par l'histoire racontée (qui est une libre adaptation du conte) que par les dialogues et les dessins de Régis Loisel. Ce tome fait la part belle au capitaine Crochet qui passe par toutes les émotions (sectaire, virulent, trouillard et même enrhumé...). C'est drôle et en même temps captivant. La fin de ce tome est une remarquable accroche pour le tome suivant !

par Jenta3
Le bon plaisir Le bon plaisir
Françoise Giroud   
Il y a des hommes-soleil qu'il ne faut pas aimer, surtout lorsqu'on a vingt ans. En s'approchant trop près, on se brûle; en s'éloignant, on a froid.
Celui dont la petite Claire aux- yeux mauves est parvenue à s'arracher pour se soustraire à l'inacceptable, elle croyait, après dix ans, l'avoir oublié bien qu'il soit devenu le personnage le plus important de l'État.
Mais voilà qu'à cause d'elle, il se trouve en danger de scandale. Car il y a des lettres qu'il ne faut pas écrire quand on se prépare à un destin national. Et qu'il ne faut pas garder quand on les reçoit d'un homme public. A moins que...
Dérobée par un voleur qui joue avec le feu, recherchée par un ministre sentimental, exploitée par un journaliste avisé, cette lettre finira comme elle aurait dû commencer. Mais entre-temps un homme que l'ambition rend implacable et une femme qu'un certain amour rend irréductible auront joué l'un contre l'autre une fameuse partie.
Le Lac Le Lac
Yana Vagner   
Très bonne suite à Vongozero. Ici, nous ne sommes pas dans un road-movie mais dans un huis-clos. Cet espace restreint qui finit par devenir trop étouffant pour notre petit groupe. De plus, les réserves manquent et la pêche rapporte peu de poissons avec cet hiver trop long à se terminer.

Nous suivons toujours les réflexions d'Anna qui a beaucoup de mal à vivre avec ces gens qui restent des inconnus pour elle. L'auteur a très bien su rendre la faim, le manque d'intimité et la peur de l'inconnu et du futur.

Seul bémol pour moi, la fin ou plutôt la toute dernière partie que j'ai du relire une deuxième fois car j'ai trouvé que certaines choses arrivaient un peu comme un cheveu sur la soupe. [spoiler]La fin est très ouverte même trop pour moi alors je ne dis pas non à une petite suite.[/spoiler]

par M-a_n_o-n
Je peux très bien me passer de toi Je peux très bien me passer de toi
Marie Vareille   
Excellent moment avec l histoire de Constance et Chloé.
Humour et remises en question, nos deux héroïnes vont changer leur vie de façon surprenante : un pacte aux objectifs opposés.
Marie Vareille met l accent sur l amitié et l amour familial mêlant émotion et situations cocasses.
J ai particulièrement apprécié l écriture fluide qui permet de ne plus sortir du roman.
Les Petits Enfants du siècle Les Petits Enfants du siècle
Christiane Rochefort   
Un petit roman écrit il y a plus de 50 ans mais qui est d'une actualité effarante. Mises à part les technologies qui ont évolué, tout le reste est tristement toujours bien actuel. Les HLM ont toujours leur triste réputation, les filles sont toujours moins bien considérées, les allocations sont toujours bien présentes. Bref ce petit livre démontre bien que la société a encore un énorme travail à faire sur elle-même pour changer et surtout pour évoluer et avancer.
Ce roman est agréable à lire même si le sujet n'est pas très joyeux. L'héroïne est agréable à suivre, les situations sont bien décrites avec juste ce qu'il faut de détails et d'humour.

par Jenta3
L'Assassin royal, Tome 4 : Le Poison de la vengeance L'Assassin royal, Tome 4 : Le Poison de la vengeance
Robin Hobb   
"Plus loup que jamais", Saltanis a bien résumé le livre.

Il est extrêmement intéressant de voir l'évolution des personnages, l'un trop humain pour être loup à part entière, et l'autre trop loup pour être foncièrement humain.

par Gayana
Largo Winch, Tome 6 : Dutch Connection Largo Winch, Tome 6 : Dutch Connection
Philippe Francq    Jean Van Hamme   
De nouveau un album plein de rebondissements, qui finissent en faveur de notre intrépide et courageux Largo. Cette série est toute en actions, traîtrises et retournements mais ça vaut le coup de la lire car Largo a une manière toute personnelle de remettre les choses en ordre, et j'aime beaucoup.

par Jenta3
Obia Obia
Colin Niel   
Un excellent roman policier qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la fin et au dénouement inattendu. C'est aussi une plongée en Guyane et dans le quotidien des Noirs-Marrons ou Ndjuka. On apprend plein de choses sur l'histoire guyanaise et sur la guerre civile au Surinam qui a eu de nombreuses répercussions sur la Guyane. Toutefois, j'ai trouvé certains passages du livre un peu longs, notamment dans les descriptions.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4