Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jenta3 : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Autopsie d'un bouquiniste Autopsie d'un bouquiniste
François Darnaudet   
En mai 1953, Chester Himes débarque à Arcachon en compagnie de sa maîtresse du moment, Willa. Son ami et traducteur, Yves Malartic, lui a prêté sa maison de vacances. Chester y passera deux mois. Son objectif est double : prendre du bon temps avec Willa et «trouver une fin sensationnelle» à son roman, La Troisième Génération. En juin 2015, le bouquiniste Roger Sollers dit «Soso» bascule du troisième étage de son appartement à Andernos. Sa compagne, Béa, est persuadée que cette mort est liée à un manuscrit inconnu de Chester Himes que Soso aurait déniché lors d'un vide-grenier sur le bassin d'Arcachon. D'après elle, il s'agissait de la première version de La Troisième Génération abandonnée par Chester Himes. Le manuscrit a évidemment disparu.

par Jenta3
Le Salon de beauté Le Salon de beauté
Melba Escobar   
La Maison de la Beauté est un luxueux institut de la Zona Rosa, l’un des quartiers animés de Bogotá, et Karen l’une de ses esthéticiennes les plus prisées. Mais son rôle dépasse largement l’art de la manucure et de la cire chaude. Ses clientes lui confient leurs secrets les plus intimes. Un petit massage avant l’épilation… et Karen apprend tout sur leurs implants mammaires, leurs week-ends à Miami, leurs divorces ou leurs amourettes.
Un après-midi pluvieux, une adolescente entre dans le salon – en uniforme d’écolière et sentant très fort l’alcool : Sabrina doit être impeccable pour une occasion très particulière. Le lendemain elle est retrouvée morte.
Karen est la dernière personne à l’avoir vue vivante. Qui Sabrina a-t-elle rejoint ce soir-là? Que se sont confié les deux jeunes femmes lors de ce dernier rendez-vous?

par Liligreen
Que du bonheur ! 1 : Tensions alimentaires Que du bonheur ! 1 : Tensions alimentaires
Frédéric Jannin   
Une BD plutôt sympa à lire, un humour actuel et bien vu sur les évolutions du couple séparé dans la société : pensions alimentaires, vacances partagées, affection parent/enfant, etc.

par Peili
Jessica Blandy, tome 2 : La maison du Dr Zack Jessica Blandy, tome 2 : La maison du Dr Zack
Renaud    Jean Dufaux   
Suite et fin du premier tome : une intrigue simple, mais efficace. Les personnages sont intéressants, et bien dessinés.
Seule ombre au tableau : la couleur est un peu fade.

la petite fille à la kalachnikov la petite fille à la kalachnikov
China Keitetsi   
Lorsque les soldats de la National Resistance Army l'enlèvent à proximité de son village en Ouganda, China n'est encore qu'une enfant. A neuf ans, elle participe à son premier combat et affronte l'horreur sans aucune préparation. Mais elle apprend vite : pour survivre, il faut refouler ses sentiments. La jeune fille s'enfoncera de plus en plus profondément dans une spirale de violence qui semble n'offrir aucune issue. Après dix années passées au sein de l'armée de Museveni, elle fuit la guerre atroce, ainsi que les traitements infligés plus particulièrement aux filles : sadisme, violence sexuelle et humiliations quotidiennes. Mais sa fuite ne sera pas synonyme de liberté : elle sera au contraire une longue suite d'épreuves pour survivre. A vingt-trois ans, après avoir subi six mois de claustration et de torture de la part des services secrets ougandais, elle quittera enfin le continent africain avec l'aide du Haut Commissariat pour les réfugiés. Aujourd'hui, China vit au Danemark. Elle voyage à travers le monde pour raconter son histoire. Aux Nations unies, elle a reçu les témoignages de sympathie de nombreuses personnalités, dont Nelson Mandela et Graça Machel. Son livre, déjà disponible dans six langues (allemand, anglais, danois, espagnol, néerlandais, tchèque), sera bientôt adapté au cinéma (Miramax Pictures).

par Csirene
Calendar Girl, Tome 12 : Décembre Calendar Girl, Tome 12 : Décembre
Audrey Carlan   
http://www.my-bo0ks.com/2017/12/calendar-girl-decembre-audrey-carlan.html

Et voilà. Les aventures de Mia se terminent. Je me souviens encore lorsque je l’ai découverte en Janvier en compagnie de Wes, alias Mister Janvier. Une sacrée évolution au cours de ces mois passés.
Mia m’aura vraiment fait passer par tous les stades. J’ai souvent levé les yeux au ciel, parfois été déçue, mais j’ai également espéré, énormément été surprise et toujours eu hâte de découvrir la suite. Mia est une héroïne assez différente de celles dont on a l’habitude. D’abord par ses choix, devenir Escort, ce n’est clairement pas le rêve de tout le monde, mais aussi et surtout par son indépendance. Au fil des mois, on l’a vu évoluer. Si par moment j’avais envie de la secouer, sur les derniers mois, elle a su être plus réfléchis et voir au-delà de son attirance débordante pour la gente masculine !
J’ai aimé suivre ses aventures, malgré mes quelques grincements de dents. Certains mois m’ont plus marqué que d’autres, comme Janvier, Mars, Août ou encore Novembre où j’ai apprécié l’approfondissement des personnages, la rencontre de nouvelles têtes que l’on retrouve au fil du temps. Une mention spéciale pour Wes et Max, deux personnages forts de l’histoire.
Avec Décembre, la série Calendar Girl se clôture en beauté. Novembre avait déjà pleinement amorcer les choses avec la fin d’année et ses petites retrouvailles avec tout le monde. Décembre est ici à l’image d’un rassemblement familial avec de petites révélations et un bel épilogue.
Ce que j’ai davantage aimé, c’est les choix de Mia dans les derniers chapitres qui ajoutent un côté réaliste à l’histoire. Certes le pardon est de rigueur avec Noël et le nouvel an, mais l’auteure, Audrey Carlan a fait un choix censé pour son héroïne en terminant son histoire sur une note positive mais pas bisounours.
En conclusion, la série Calendar Girl m’a vraiment tenue en haleine du début à la fin. Le principe d’un tome par mois est vraiment très original et tient le lecteur jusqu’au bout, un peu comme les séries que l’on regarde. Il y a un côté addictif à l’histoire avec chaque fois des fins qui relancent l’intrigue. Ravie d’avoir été au bout des aventures de Mia !

par Carole94P
Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis
Pierre Desproges   
Une très grande déception ! Je m'attendais à passer un moment rigolo et plein de joyeux bons mots... J'ai passé un moment très ennuyeux avec des mots qui non seulement ne m'ont pas sourire et encore moins rire mais m'ont fait lever les yeux au ciel plus d'une fois. Pourtant l'humour noir, l'humour à double sens sont des humours que j'affectionne mais je n'ai pas réussi à me sentir concernée, je suis passée complètement à côté de cet humour qui est pourtant fort apprécié.

par Jenta3
Calendar Girl, Tome 11 : Novembre Calendar Girl, Tome 11 : Novembre
Audrey Carlan   
Avant dernier tome de la série que j’ai fini un peu plus tôt ce jour. Malgré des lectures en montagnes russes depuis son commencement (un coup j’aime, l’autre d’après pas du tout), je persiste tous les mois à poursuivre mes lectures, poussée par ma curiosité de découvrir l’issue finale.

Dans le cadre de sa chronique mensuelle pour l’émission « Vivre en beauté », Mia se rend ce mois-ci à New York. Avec l’approche de Thanksgiving, elle souhaite interroger célébrités et anonymes pour leur demander en quoi ils sont reconnaissants. Accompagnée de Wes, elle va notamment interviewer deux de ses anciens clients, désormais devenus ses amis : Anton, le rappeur Latin Lover, et Mason, le champion de base ball. Ce sera pour elle l’occasion de joindre l’utile à l’agréable tout en gardant un œil sur Wes qui poursuit sa lente guérison. Mia en profitera également pour retrouver sa famille afin de célébrer Thanksgiving avec eux, tous réussis pour la première fois.
Novembre pourrait bien réserver quelques surprises à Mia.

Maintenant que Mia a quitté son rôle d’escort, on peut enfin découvrir sa véritable nature. Elle se révèle généreuse, attentionnée et passionnée. Même si elle reste toujours très obsédée par sa libido, elle est tout de même moins frivole. Pour moi, qui n’avais pas apprécié cet aspect exacerbé de sa personnalité tout au long de l’année, je dois dire que c’est agréable de la voir sous un nouveau jour. On avait déjà pu entrevoir certaines de ses qualités par le passé et je suis contente de les retrouver. Mia prend un peu plus de consistance et n’en devint que plus intéressante.
Wes, quant à lui, se débat toujours avec ses démons. Même si sa thérapie semble l’avoir apaisé, il continue toujours de faire des cauchemars. Le traumatisme qu’il a subi semble aussi avoir mis au jour un nouvel aspect de son caractère : la jalousie. Il parait beaucoup moins sûr de lui. C’est aussi ce manque de confiance qui le pousse à vouloir tracer son avenir et à tout programmer dans l’urgence. Il souffre d’insécurité. Cela le rend à la fois touchant à cause de son désarroi mais également un peu énervant. Ce besoin de contrôle peut s’avérer étouffant par moments.
Coté écriture, même si certains passage du texte se sont révélés émouvants, notamment lors des interviews des anonymes ou encore des retrouvailles familiales, ce onzième livre reste encore un peu plat. Les quelques rebondissements ne suffisent pas à lui donner suffisamment de profondeur. Malgré le faible nombre de pages, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. J’ai dû faire plusieurs pauses au cours de ma lecture. Toutefois, je dois dire que la future mission de Mia pour le mois de décembre m’intrigue. Je me pose des questions et at ai déjà quelques scénarios possibles en tête. Avoir le mois prochain si j’ai vu juste ou non.
Au final, malgré une lecture un peu compliquée, je suis curieuse de lire le dernier tome de cette longue série. Je veux savoir où l’auteure va conduire Mia et ce qu’elle lui réserve. Et puis après avoir tenu onze mois avec des hauts et des bas, ce serait dommage d’abandonner maintenant. A suivre donc…
Mille regrets Mille regrets
Vincent Borel   
Résumé éditeur:

À la barbe des dieux, trois hommes s’échappent des galères grâce à un naufrage. Nicolas le chantre castré, le graveur Sodimo et le Turc Garatafas croient retrouver la liberté. S’ils ne sont plus ballottés par les flots, ils sont toujours le jouet des caprices divins. Des Flandres à l’Espagne, leur périple terrestre a des allures picaresques. Au ciel, Yahvé, Allah et Dieu le Père ripaillent...
Calendar Girl, Tome 10 : Octobre Calendar Girl, Tome 10 : Octobre
Audrey Carlan   
Après un tome 9 agréable où il y avait un peu d'action nous sommes de retour au pays des bisounours. Ce tome n'apporte rien, il est insipide, mielleux à n'en plus finir, peu crédible et le sexe pour faire du remplissage de pages ça devient vraiment très lourd... Bref, l'auteur retombe et s'enfonce dans ses travers de mièvrerie et manque de crédibilité quant au monde réel.

par Jenta3
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3