Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jenta3 : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Calendar Girl, Tome 11 : Novembre Calendar Girl, Tome 11 : Novembre
Audrey Carlan   
Avant dernier tome de la série que j’ai fini un peu plus tôt ce jour. Malgré des lectures en montagnes russes depuis son commencement (un coup j’aime, l’autre d’après pas du tout), je persiste tous les mois à poursuivre mes lectures, poussée par ma curiosité de découvrir l’issue finale.

Dans le cadre de sa chronique mensuelle pour l’émission « Vivre en beauté », Mia se rend ce mois-ci à New York. Avec l’approche de Thanksgiving, elle souhaite interroger célébrités et anonymes pour leur demander en quoi ils sont reconnaissants. Accompagnée de Wes, elle va notamment interviewer deux de ses anciens clients, désormais devenus ses amis : Anton, le rappeur Latin Lover, et Mason, le champion de base ball. Ce sera pour elle l’occasion de joindre l’utile à l’agréable tout en gardant un œil sur Wes qui poursuit sa lente guérison. Mia en profitera également pour retrouver sa famille afin de célébrer Thanksgiving avec eux, tous réussis pour la première fois.
Novembre pourrait bien réserver quelques surprises à Mia.

Maintenant que Mia a quitté son rôle d’escort, on peut enfin découvrir sa véritable nature. Elle se révèle généreuse, attentionnée et passionnée. Même si elle reste toujours très obsédée par sa libido, elle est tout de même moins frivole. Pour moi, qui n’avais pas apprécié cet aspect exacerbé de sa personnalité tout au long de l’année, je dois dire que c’est agréable de la voir sous un nouveau jour. On avait déjà pu entrevoir certaines de ses qualités par le passé et je suis contente de les retrouver. Mia prend un peu plus de consistance et n’en devint que plus intéressante.
Wes, quant à lui, se débat toujours avec ses démons. Même si sa thérapie semble l’avoir apaisé, il continue toujours de faire des cauchemars. Le traumatisme qu’il a subi semble aussi avoir mis au jour un nouvel aspect de son caractère : la jalousie. Il parait beaucoup moins sûr de lui. C’est aussi ce manque de confiance qui le pousse à vouloir tracer son avenir et à tout programmer dans l’urgence. Il souffre d’insécurité. Cela le rend à la fois touchant à cause de son désarroi mais également un peu énervant. Ce besoin de contrôle peut s’avérer étouffant par moments.
Coté écriture, même si certains passage du texte se sont révélés émouvants, notamment lors des interviews des anonymes ou encore des retrouvailles familiales, ce onzième livre reste encore un peu plat. Les quelques rebondissements ne suffisent pas à lui donner suffisamment de profondeur. Malgré le faible nombre de pages, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire. J’ai dû faire plusieurs pauses au cours de ma lecture. Toutefois, je dois dire que la future mission de Mia pour le mois de décembre m’intrigue. Je me pose des questions et at ai déjà quelques scénarios possibles en tête. Avoir le mois prochain si j’ai vu juste ou non.
Au final, malgré une lecture un peu compliquée, je suis curieuse de lire le dernier tome de cette longue série. Je veux savoir où l’auteure va conduire Mia et ce qu’elle lui réserve. Et puis après avoir tenu onze mois avec des hauts et des bas, ce serait dommage d’abandonner maintenant. A suivre donc…
Mille regrets Mille regrets
Vincent Borel   
Résumé éditeur:

À la barbe des dieux, trois hommes s’échappent des galères grâce à un naufrage. Nicolas le chantre castré, le graveur Sodimo et le Turc Garatafas croient retrouver la liberté. S’ils ne sont plus ballottés par les flots, ils sont toujours le jouet des caprices divins. Des Flandres à l’Espagne, leur périple terrestre a des allures picaresques. Au ciel, Yahvé, Allah et Dieu le Père ripaillent...
Calendar Girl, Tome 10 : Octobre Calendar Girl, Tome 10 : Octobre
Audrey Carlan   
Ce tome me laisse une impression un peu mitigée et en toute honnêteté je n’ai pas été autant convaincu que je l’espérais. La vie de Mia va prendre un nouveau tournant et ce mois va être sous le signe de la nouveauté, puisque le contrat d’escort de la jeune femme est arrivée à échéance, la jeune femme va pouvoir s’installer à plein temps dans la villa de Wes à Malibu et reprendre sa vie en main dans ce nouvel environnement.

Dans ce nouvel opus, Mia va se voir confier une rubrique dans une émission de télé et ce nouveau projet va être un défi pour la jeune femme. Au côté du célèbre Docteur Hoffman, elle va tenter de monter le meilleur d’elle-même et ces derniers mois vont lui apporter le savoir nécessaire pour briller dans sa rubrique : Vivre en beauté.

Parallèlement nous allons vivre des moments difficiles puisque Wes s’avère souffrir de traumatisme sévère et plus que jamais ils vont avoir besoin l’un de l’autre. Les insécurités de nos héros vont ressurgir et c’est parfois avec beaucoup d’émotions que je les ai vues se rapprocher. Cependant par moments, le trop plein de scène de sexe est devenu un peu lourd quand on considère que le roman est court, il est indispensable que l’équilibre de l’histoire soit respecté, car j’ai eu l’impression qu’on avançait pas beaucoup dans l’histoire.

En bref, un tome qui ne répondait pas totalement à mes souhaits. Le fond de l’histoire avait quelques aspects intéressants, mais les scènes de sexe entre Mia et Wes sont vraiment trop présentes au détriment de l’intrigue nécessaire. Malgré tout, de bons passages sont présents et la lecture est toujours aussi agréable et fluide.

Ma chronique : http://wp.me/p4u7Dl-3CQ

par Luxnbooks
Calendar Girl, Tome 5 : Mai Calendar Girl, Tome 5 : Mai
Audrey Carlan   
Un bon tome ! J'ai beaucoup aimé les shooting photos et son partenaire de photo est juste à croquer ! J'ai beaucoup aimé découvrir une nouvelle culture grâce à Tai et la partie sur les tatouages m'a beaucoup touché !

par Albaluchi
La mort s'invite à Pemberley La mort s'invite à Pemberley
P.D. James   
Écrire une suite de "Orgueil et préjugés" why not ? Ce roman est un classique et il mérite ce statut. Par contre cette suite... Bof bof. L'intrigue en elle-même cadre bien avec l'ambiance et les décors du roman de Jane Austen mais la manière dont cette intrigue est menée et écrite n'est pour moi pas du tout à la hauteur. Les personnages sont plats, d'une grande banalité, ayant perdu la saveur donnée par Jane Austen. Il y a beaucoup de blabla de remplissage, des redites à profusion (un même fait est raconté plusieurs fois quasi de la même façon par plusieurs protagonistes de l'histoire). Ce fut une lecture faite de trop de longueurs, à part la toute fin qui est un peu plus vivante, ce roman m'a lassée tout du long de ma lecture.

par Jenta3
Le Lièvre de Vatanen Le Lièvre de Vatanen
Arto Paasilinna   
Ce fût une lecture bizarre. Un roman dans lequel je me demande où est la queue et où est la tête. Le début de roman m'a plu, puis au fil des pages j'ai déconnecté et je n'ai plus réussi à me reconnecter. Je ne vois pas très bien où l'auteur a voulu mener son histoire. Plus j'avançais dans ma lecture moins j'appréciais pour en arriver à trouver les 3 derniers chapitres carrément saoulants.

par Jenta3
Ni chaud ni froid Ni chaud ni froid
Minette Walters   
Alors que j'avais beaucoup aimé "Cuisine sanglante" de la même auteure, "Ni chaud ni froid" m'a déçu. Malgré une intrigue intéressante, l'écriture de l'histoire est brouillonne. Les personnages sont inconsistants et caricaturaux. Le récit est fade. Heureusement que ce roman est très court.

par Jenta3
Mon chien Stupide Mon chien Stupide
John Fante   
Je ne suis pas du tout du même avis que l'auteur du résumé ci-dessus. Le chien apparaît de temps en temps mais n'a pas du tout le premier rôle dans cette histoire que je n'ai pas trouvée loufoque. C'est juste l'histoire d'une famille lambda, un père qui se cherche, une mère perdue car ses enfants quittent un à un le domicile familial et des enfants qui cherchent leurs chemins aidés (ou non) par leur famille et le destin.
Je n'ai pas du tout accroché à ce bouquin, ni à l'histoire , ni à l'humour (puisqu'il paraît que c'est un roman rempli d'humour...), ni au style de l'écriture de l'auteur. Ce livre ne restera pas, je pense, très longtemps dans ma mémoire.

par Jenta3
Agence Hardy : Volume 7, Les diamants fondent au soleil Agence Hardy : Volume 7, Les diamants fondent au soleil
Annie Goetzinger    Pierre Christin   
J'ai commencé cette série avec beaucoup d'enthousiasme et je la termine avec beaucoup de déception. J'ai trouvé l'intrigue de ce dernier tome assez fade et les dessins ont l'air bâclés, ils n'ont plus le charme, les détails et les jolies couleurs du début.
Dommage de finir sur ce sentiment, je me souviendrai avec plaisir de l'ambiance des années 50 si bien retranscrites des albums du début.

par Jenta3
Le dîner de trop Le dîner de trop
Ismail Kadaré   
Voici une lecture difficile. Je l'avoue je n'ai pas compris où l'auteur voulait aller et il y a beaucoup de questions que je me suis posées durant ma lecture qui n'ont pas trouvé de réponses.
Le style est ardu (Est-ce parce que c'est une traduction venant de l'albanais ? Je ne connais absolument rien de cette langue, je ne sais rien de sa grammaire ni de sa syntaxe). Les phrases étaient complexe et leurs structures peu conventionnelles ce qui n'a pas facilité ma tâche.

Ce que j'ai aimé : le thème de l'histoire. Un point de vue sur la seconde mondiale peu répandu.
Ce que j'ai moins aimé : la mise en forme de l'histoire trop difficile et complexe voire alambiquée pour moi.

par Jenta3
  • aller en page :
  • 1
  • 2