Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
sorcieregarou Or
Note : 9/10
Mon premier Stephen King et je ne suis pas déçue. Jessie est un huit clos avec un seul personnage mais on ne s'ennuie pas avec les voix autonome dans sa tête. Je l'avoue j'ai eu peur au début de l’étrange visiteur de l'ombre. J'ai eu de la peine pour le chien... Ses souvenirs d'enfance avec son père mon perturbée. Les longueur de SK sont... un peu lourd mais ça va. Je vais me procurer d'autres Stephen King.
Par le Editer
Kura-kura Or
Note : 9/10
Un fantasme sexuel qui vire au cauchemar, une petite cabane dans la montagne et un bon gros chien. Tout est réuni pour établir une ambiance angoissante, la terreur dans la tête de Jessie, et les pages défilent sans qu'on s'en aperçoive. Un très bon Stephen King.
Par le Editer
Jenta3 Lu aussi
Note : 5/10
Moi, qui suis une grand fan de Stephen King, c'est la première fois que je ne suis pas emballée par un de ses romans. Jessie, est bien dans la veine de monsieur King, mais il m'a beaucoup moins fait frissonner que les autres opus que j'ai eu la joie de lire. Le suspens est là, mais sans grands effets. L'écriture de King est quant même tout à fait grandiose, car même avec un roman que je n'ai pas trouvé aussi captivant que les autres, je voulais savoir....!!!
Par le Editer
Hyaline Bronze
Note : 6/10
Aujourd'hui je viens vous parler d'un livre d'un auteur connu de tous, qui est Stephen King ! Ce livre traînait depuis assez longtemps dans ma PAL, et nous avions décidé d'en faire une lecture en commun avec la jolie Histoire naturelle de bibliophiles. Ce livre, je l'avais pris parce que j'aime énormément les huis-clos, je garde notamment Misery en mémoire, du même auteur, qui m'avait fasciné ! Je me suis donc lancée dans l'histoire de cette femme enchaînée à un lit, en tête à tête avec sa propre folie et le cadavre de son défunt mari.

Dès les premières pages, je savais déjà à quoi m'attendre en ce qui concerne la petite soirée sympathique de Jessie et Gérald, donc je dois bien avouer, que j'étais déjà emprunte d'angoisse, et d'envie parce que j'adore ce genre de livre ! (Oui je sais, vous êtes en train de vous dire : Complètement attaquée la pauvre fille...) Donc je me suis laissée entraîner petit à petit dans l'écriture de Stephen King, tout en lisant doucement, car je me connais, j'ai toujours beaucoup de mal à avancer de manière assez rapide dans un livre de cet auteur. Et même si je m'attendais en quelque sorte à ce qui pouvait se passer dans ce livre, j'ai été de plus en plus étonnée et horrifiée au fur et à mesure que je tournais les pages. Pour ainsi dire, je ne suis pas prête de me laisser passer des menottes aux poignets désormais ! J'ai été prise dans le courant de l'histoire, dans la tête de Jessie, tiraillée par sa raison, puis par sa folie...

Stephen King a une manière de vous horrifier et de vous donner des sueurs froides avec des détails extrêmement précis sur les corps, sur la douleur de la victime qui est ici Jessie. Néanmoins, cette fois, je n'ai pas réussi à m'identifier au personnage de celle-ci. Tout simplement car elle n'est pas de mon âge, et nous n'avons pas du tout un vécu semblable (merci pour moi !) que ce soit en ce qui concerne sa jeunesse ou sa relation avec Gérald. Cela ne m'a pas empêchée d'être écoeurée par les nombreux détails, et apeurée. (La fille qui s'est retrouvée à faire des bonds juste parce qu'elle n'a pas entendu son chat s'approcher et qu'il lui a sauté sur les genoux alors qu'elle était en train de lire...)

Dans ce livre, même si c'est un huis-clos avec Jessie, vous allez vous apercevoir que son imagination, sa peur, font qu'elle n'est pas seule ! En effet, on rencontre les personnages de Ruth, et Bobonne, comme elle les appelle, qui sont les petites voix dans sa tête ! Ruth étant la grande gueule, et Bobonne la courageuse, raisonnée. Habituellement amoureuse des personnages à fort caractère, j'ai cette fois-ci préféré Bobonne ! Apeurée, certes, mais courageuse, pleine de bonnes idées. Un vrai bonheur de voir une personne plus ou moins sensée dans cette folie qui prend Jessie. Et d'ailleurs, qui ne serait pas pris de folie en étant accroché à un lit, avec ses démons, et son mari mort à ses côtés...

Néanmoins, quelque chose m'a gêné dans cette lecture, entre les différentes allusions à un autre livre de S. King qui est Dolores Claiborne, et cette façon dont Jessie commence à délirer (mais est ce qu'elle délire vraiment au fait?) en « si peu de temps ». J'ai trouvé l'action précipitée ici... Néanmoins, j'ai beaucoup aimé la fin ! Je me suis énormément remise en question par rapport à ma vision du roman à cause, ou grâce à cette fin. Elle fait que j'ai trouvé la lecture sympathique, plutôt que longue comme je commençais à le penser, arrivée aux ¾ de la lecture.

En conclusion, Jessie est un livre à lire pour ceux qui sont fans de huis-clos, pour ceux qui aiment se faire peur et se poser des questions sur comment ils réagiraient à la place de cette femme ! On passe un bon moment horrifique. Peut-être bien pire que ce qu'on peut imaginer lorsqu'on touche à toute la vérité.

Au-delà du livre : Je vous conseille de lire avant, ou après si vous voulez vous réserver une surprise, le livre Dolores Claiborne, car il est évoqué de manière presque gênante si on ne connaît pas l'histoire de cette seconde femme ! De plus, une adaptation cinématographique de Jessie est en cours, et j'irai la regarder avec plaisir. Stephen King l'a vu, et il semble être d'accord avec cette adaptation, alors dans ce cas... Il n'y a plus qu'à attendre une sortie !
Par le Editer
barzoi Pas apprécié
Note : 5/10
Pas aimé du tout ce huit clos.
Lourd, lent, ennuyeux
Par le Editer
tommyvercetti Argent
Note : 8/10
Un peu déroutant, vu la particularité de l'histoire ; en effet, ici tout se passe à un seul endroit (du moins physiquement), et il ne s'y passe pas grand chose.
Mais il ne faut pas sous-estimer SK !
En effet, que ça se passe à un seul endroit, ou que l'histoire soit réductible à une phrase, cela n'empêche pas le récit d'être rempli de richesses, d'histoires et d'intrigues. Car ici, le maître mot est forcément l'introspection ; tout le récit tourne autour de Jessie, et au fil des pages on va apprendre à la connaitre, la comprendre, et lire un peu mieux dans le brouillard de sa personne. Tout ce qui va se passer, tout son univers, réduit à cet instant à une chambre isolée, va être décrit à travers le filtre de sa perception, coloré par son vécu, son histoire, ses peurs, ses traumatismes, ses consciences...
Bref, j'étais dubitatif car j'avais lu des retours négatifs, mais au final j'ai été agréablement surpris.
Après, je ne le mets pas parmi mes préférés de SK, car malgré tout il y a peu d'histoire (et que moi j'aime ça, les histoires). Mais on descend profondément dans l'esprit de Jessie, dans la torture psychologique de sa situation, pour chercher sa volonté et son courage. Et c'est beau, bien écrit, audacieux (l'histoire de son enfance est tout sauf bénigne).
Par le Editer
C'est un livre un peu compliqué à commenter...
C'est un excellent Stephen King, bien sûr, d'un point de vue objectif, mais je ne peux pas m'empêcher de ressentir un certain malaise vis-à-vis de ce livre. Même si il est très bien écrit, je ne le conseillerai jamais à personne, je ne sais pas exactement pourquoi. Peut-être à cause de ces quelques moments où le livre arrivait vraiment à me faire peur, vers la fin, avec la chose. Peut-être parce qu'il met à l'aise et ne fait pas passer un moment de lecture agréable (bien qu'intéressant). Peut-être parce que certains détails m'ont agacée et que je ne suis pas parvenue à les ignorer, comme le temps fou que Jessie perd avant de tenter de se libérer, ou le fait qu'elle ne pense pas à la crème ou au verre plus tôt. Mais on va me dire que quand on est dans une situation pareille on a du mal à réfléchir, alors je veux bien comprendre que je suis la seule maniaque que ça a dérangée.
En bref, même si je ne le conseillerai pas (à par à des grands habitués de King qui du coup le connaîtraient déjà), c'est un livre que je ne regrette pas d'avoir lu et que je n'oublierais pas de si tôt.
Par le Editer
bizarre et dérangeant...
Par le Editer
rafounet Diamant
Note : 10/10
Alors celui là c'est du lourd, très lourd.Après avoir lu la dernière phrase on reste scotché sur le mot fin.
Un livre où il n'y a rien de surnaturel, de diabolique à part une espèce d'hallucination à la fin, on se dit que l'on aurait pas aimé à la place de Jessy ni celui du mari soit disant en passant"ouille ouille!!!".Un huis clos, que dis-je un one woman show où ce mêle une angoisse tout du long de l'histoire.Partir d'une partie de jambe en l'air et se retrouver menottée au lit pour faire plaisir à monsieur, qui ce dernier ne trouve rien de mieux que de placer malencontreusement son service trois pièces contre le pied maladroitement placée de madame.On pourrai en rire, d'ailleurs c'est ce que j'ai fait, jusqu'au moment où le monsieur en question en meurt....Dommage pour cette pauvre Jessie menotée....
Ce livre fait parti de mon top ten de King.
A lire absolument.
Par le Editer
ja-livres-ja Lu aussi
Note : 7/10
un long monologue intérieur qui parvient, grâce au talent de Stephen King, à nous tenir en haleine....
Terreur psychologique, épouvante sexuelle, voyage dans la culture pop.....
J'ai adoré le lire, par moment je me retrouvais dans la façon dont King, à fait parler Jessie, surtout au début du livre.
Il a tellement bien compris notre malheur façe au hommes "gros lourds" que j'ai eus l'impression que c'était écrit par une femme.....

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.