Livres
451 561
Membres
396 993

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jeu de massacres



Description ajoutée par diablotin 2018-12-29T22:07:21+01:00

Résumé

UN MEURTRIER…

Le professeur Dylan Reinhart est l’auteur d’un ouvrage de référence sur les « comportements déviants ». Lorsque Elizabeth Needham, du NYPD, en reçoit un exemplaire accompagné d’une carte à jouer tachée de sang, tout porte à croire qu’un tueur s’intéresse à l’éminent docteur en psychologie…

DEUX ENQUÊTEURS…

Mais il apparaît vite que ce sang est celui d’un homme retrouvé poignardé à son domicile. Quant à la carte, un roi de trèfle, elle prend tout son sens lorsque Needham et Reinhart comprennent qu’elle désigne la deuxième victime d’un tueur que les journaux surnomment déjà le « Dealer ». Ces cartes ne sont donc pas une signature, mais les indices d’un jeu de piste dont Manhattan est le décor…

… ET 52 CARTES

Deux de cœur, neuf de carreau, valet de pique… Une à une, les cartes s’abattent. Et les victimes tombent. Une partie s’engage, qu’il faudra jouer jusqu’au bout. Jusqu’au moment où le Dealer perdra la main… à moins qu’il ait gardé un atout dans sa manche ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2019-01-16T04:55:44+01:00

Le Dealer vous parle…

Alors comme ça, vous souhaitez devenir serial killer ?

Libre à vous, bien sûr, d’abattre des gens au petit bonheur dans la rue – bang, bang ! –, mais je me suis laissé dire que les flingues, quoique parfois utiles pour ce job, offrent le plus souvent un résultat décevant. Quand on n’a qu’à appuyer sur la détente, je trouve que ça manque d’intimité, d’une certaine proximité. On entend la détonation, on savoure le carnage, la peau de la victime s’ouvre et se déchire d’un coup, fort bien ; mais c’est sans commune mesure avec la décharge d’adrénaline que procurent des méthodes, disons, plus personnelles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par marie-nel 2019-03-03T11:52:47+01:00
Or

C'est le second roman de James Patterson que je lis. J'avais déjà eu le plaisir de le découvrir dans Incontrôlable. Je l'ai retrouvé ici avec plaisir. J'ai pu apprécier son style une nouvelle fois, précis, concis, qui pointe là où il faut. Il a l'art de mener le suspense tout le long du roman pour nous dévoiler la fin et nous étonner en même temps.

Le roman commence très fort, puisque le premier chapitre est consacré au Dealer. On comprendra très vite qu'il s'agit en fait du tueur et qu'il nous dévoile une partie de ses pensées sur ses actes. Il s'adresse directement au lecteur. Et nous enchaînons par la suite avec l'histoire en elle-même. On fait la connaissance de Dylan Reinhart. Il est professeur à Yale et a écrit un roman sur les comportements des humains. Il est ce qu'on appelle un comportementaliste. Il va se retrouver au feu de l'action puisqu'il va voir arriver à l'université l'inspecteur Needham. Celle-ci mène en effet l'enquête car un journaliste de renom a reçu le livre de Dylan avec une carte à jouer tachée de sang. Celui-ci provient d'un meurtre qui vient d'avoir lieu. Tous deux vont vite comprendre que cette carte est un indice sur l'identité de la prochaine victime. Va ainsi s'en suivre un jeu du chat et de la souris entre le tueur et les deux enquêteurs qui va les mener sur un véritable jeu de piste où les meurtres vont se succéder chacun avec une nouvelle carte et donc un nouveau casse-tête.

Ce que j'aime à chaque fois avec James Patterson, c'est qu'il construit son roman de telle façon que la lecture se fait rapidement. En effet, les chapitres sont très courts, cela donne donc beaucoup de rythme à la lecture. Si on rajoute à cela le suspense engendré par ces cartes qui mènent à chaque fois à une nouvelle victime, on obtient donc une lecture haletante et prenante. Elle n'a pas fait long feu et en une journée, j'avais fini ce roman. En plus, c'est toujours au moment où on pense que tout est résolu qu'un nouvel indice survient pour brouiller les pistes. Mes soupçons s'étaient portés sur certaines personnes, mais il s'est avéré que je me trompais et je suis tombée de haut lorsque le nom du coupable a été révélé.

J'ai aussi bien aimé que l'auteur emploie le « je » tout au long du roman. Je trouve que l'on rentre encore mieux dans la peau du personnage et en occurrence ici dans celle de Dylan. Cela permet d'avoir ses pensées les plus intimes. On ressent encore mieux ce qu'il vit tout au long de ce jeu de piste.

Les personnages sont bien travaillés, je les ai beaucoup aimés, que ce soit Dylan, Elizabeth ou les autres. J'ai aussi apprécié la vie intime de Dylan, l'auteur pointe d'ailleurs sur un sujet pas toujours évident et le rend le plus naturel possible.

J'ai, vous l'aurez compris, passé un excellent moment de lecture en compagnie de tout ce petit monde. Plein de suspense et de questionnements tout le long, donnant une lecture rapide et intense. Ce roman me conforte dans l'idée que James Patterson peut faire partie des grands écrivains de thriller et de suspense. Je le lirai volontiers à nouveau.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2019-01-29T17:25:53+01:00

http://www.unbrindelecture.com/2019/01/jeu-de-massacres-de-james-patterson.html

Roman captivant et haletant qui ne vous laissera pas de répit. L'intrigue est particulièrement bien menée, et le héros, Dylan Reinhart, fait face à un serial killer qui laisse une carte à jouer comportant un indice sur sa prochaine victime... commence alors une véritable course poursuite pleine de rebondissements...L'écriture est fluide et dynamique et très agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-01-25T14:20:34+01:00
Bronze

Une collaboration fructueuse entre James Patterson et Howard Roughan, donne une superbe enquête, prenante et haletante avec des personnages intéressants et un final éblouissant. J’ai complètement accroché avec les personnages et notamment avec Dylan Rheinhart, professeur de psychologie et la détective Elizabeth Needham du NYPD. J’imagine parfaitement une série avec ces deux là sans toutefois omettre le charmant petit mari de Reinhart, Tracy. L’intrigue débute lorsque Needham vient interrompre Reinhart en plein cours, lui demandant de l’aide dans une affaire de meurtre où apparait une carte à jouer comme seul indice. Soudain d’autres cartes à jouer font leur apparition au côté d’autres victimes. Il s’agit maintenant de mettre la main sur un tueur en série particulièrement retord et qui ne manquera pas de nous donner des sueurs froides.

Les chapitres sont très courts se qui nous assure un rythme rapide pour ce page-turner. Mon seul petit reproche est les nombreuses références à des paroles de chanson ou à des personnages américains célèbres là-bas mais que personnellement je ne connais pas qui viennent émailler le récit et pour lesquels je suis passée à côté. Mais ce qui fait la force de ce thriller c’est la façon dont le personnage de Reinhart est développé, dès le premier chapitre on ne le lâche plus, de l’amphithéâtre de Yale à sa vie privée, tout est passionnant chez cet homme de 45 ans. La rencontre avec Elizabeth Needham est délicieusement écrite donne à ce duo beaucoup de charme. Le flic tenace et le brillant professeur sont parfaits dans leur rôle respectif. Je ne terminerai pas cette chronique sans parler du mari de Dylan, Tracy qui est vraiment craquant, il sait défendre la veuve et l’orphelin contre des propriétaires avides. Il apporte juste la touche de légèreté nécessaire dans cette dangereuse traque que mène son compagnon et le fait de voir un couple gay dont l’un est un personnage principal c’est juste parfait. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2019-01-10T07:50:07+01:00
Or

Quand Elisabeth Needham du NYPD reçoit un exemplaire accompagné d'une carte à jouer, taché de sang : elle se rapproche immédiatement de son auteur... Pour elle et Dylan Reinhart, une traque à l'assassin est désormais ouverte et la partie ne fait que commencer...

James Patterson nous invite à jouer avec nos nerfs dans ce roman où le tueur tire toutes les ficelles. On est tout de suite entraîné dans quelque chose de sombre et de macabre.

En plein cœur de Manhattan, les crimes s'enchaînent, les cartes s'abattent et nous narguent, distribuant parcimonieusement quelques indices. L'enquête est électrique, menée tambour battant par un duo séduisant et atypique. On se laisse porter par leur énergie et les risques qu'ils encourent.

L'écriture est rythmée, les dialogues s'enchaînent donnant une impulsion et du relief à l'intrigue. On est tendu, à cran, enchaîné à notre lecture qui défile à vive allure. Le jeu est captivant, le tueur mène la danse et le danger irradie à mesure que l'on se rapproche de ses pas. Dylan et Elisabeth donnent de leur personne et nous précipite vers la brèche. On brouille, les éléments, on prend des mauvaises directions, le criminel semble avoir toujours une longueur d'avance sur nous. On s'égare, on se trouble jusqu'au final explosif.

James Patterson a réussi une fois de plus son coup, le suspens est le fil conducteur de ses romans que l'on dévore même sans y penser.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Jeu de massacres" est sorti 2019-01-02T00:00:00+01:00
background Layer 1 02 Janvier

Date de sortie

Jeu de massacres

  • France : 2019-01-02 (Français)

Activité récente

Chanoe l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-17T23:22:05+01:00

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 4
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 9 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode