Livres
515 540
Membres
529 262

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jeunes filles en fleurs, Tome 1 : Et il l'embrassa...



Description ajoutée par Selenia 2010-10-23T15:31:15+02:00

Résumé

La très bien élevée Emmaline Dove souhaite faire partager son excellente connaissance de l’étiquette aux lecteurs londoniens et en tant que secrétaire du Vicomte Marlowe, Emma sait qu’elle a la place idéale pour réaliser ses rêves. Marlowe est peut-être un bon-à-rien qui a un faible pour les danseuses de cancan et une aversion pour le mariage, mais c’est aussi un éditeur de premier plan et Emma est convaincue qu’il est sa meilleure chance de publier son livre de bonnes manières...jusqu’au moment où elle découvre que le sale menteur a refusé ses manuscrits sans en lire une page !

En tant qu’éditeur, Harry pense que les livres sur les bonnes manières ne sont rien d’autre qu’une torture. De plus, il ne parvient pas à croire que sa secrétaire est passionnée d’écriture. Elle a alors le front de le traiter de menteur et même de démissionner sans préavis, laissant ses affaires en déroute et mettant en doute son honneur. Harry décide qu’il est temps de donner quelques leçons à Miss Dove sur ce qui ne se fait pas. Mais quand il l’embrasse, il découvre que son ancienne secrétaire a plus de passion et de feu qu’il avait imaginé parce qu’un seul baiser lui donne envie de beaucoup plus...

Afficher en entier

Classement en biblio - 273 lecteurs

Extrait

— Elle n'a jamais oublié, dit Diana. Elle a même pleuré quand tu t'es marié avec Consuelo.

— Si j'avais su ce qui m'attendait, j'aurais pleuré aussi.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Il y a presque une année de cela ma curiosité m'avait poussé à tenter un autre genre de lecture souvent critiqué à tord par des détracteurs qui, souvent bourré de préjugés condamnaient cette catégorie sans même l'avoir essayé. La romance historique a donc essuyé beaucoup de critiques depuis son arrivée en France souvent faute à des choix éditoriaux douteux pourvus de titres parfois trop sirupeux. Heureusement, comme dans tous genres parsemant nos envies de lectures, plusieurs mauvaises pioches ne devra blâmer en rien cet ordre et, médiocrité de rimera nullement avec généralité.

Après m'être lancée dans la lecture de Romance historique se déroulant pendant la période de la Régence, j'ai décidé de tenter une autre époque, en l'occurrence l'époque Victorienne.

Emmaline Dove, secrétaire dévouée et efficace travaille depuis 5 ans dans la maison d'édition de Harrison Marlow. Cette jeune femme de 30 ans catégorisée comme "vieille fille" caresse le doux rêve de pouvoir faire publier ses manuels de bienséance. Lors d'une énième tentative de faire publier ses écris Emma essuiera un nouveau refus de son patron, ce dernier n'ayant pas eu le temps de lire le manuel feindra de l'avoir lu et le refusera prétextant que ce titre ne sera pas rentable car pas moderne. C'est lors d'une discussion avec Lord Marlow que Miss Dove se rendra compte qu'elle a été floué depuis 5 ans et qu'Harrison n'a en fait jamais daigné lire ses manuels. Cette jeune femme dans un élan de rébellion de rage et de frustration décidera de démissionner sans préavis et de proposer ses écris au rival principal des éditions Marlow, "La Gazette sociale". Emma, à sa grande surprise et surtout, à son grand soulagement sera immédiatement engagée afin d'écrire une petite chronique hebdomadaire sur les règles de bienséances. C'était bien sure sans compter sur Lord Harrison Marlow qui tentera par tous les moyens de récupérer sa parfaite secrétaire et, par un concours de circonstance rachètera "La gazette sociale" ce qui amènera Emma, à son grand désarroi à devenir l'associée d'Harrison.

Cette lecture a été pour moi totalement transportante. On nage dans une époque passionnante et changeante ou certains aristocrates qui par le passé n'avaient que leur domaines à gérer et laissaient leur titre et fortune faire le reste sont ici mu par le désir de travailler. Concernant la condition féminine un changement s'est également opéré. Les femmes ne sont à présent plus obligée de dépendre des hommes et surtout d'un bon mariage pour subvenir à leur besoin, certes les mariages afin d'obtenir un statut, une reconnaissance et une identité dans la société perdurent mais une minorité émergente commence à présent à acquérir leur indépendance par le travail et dans le travail.

Les deux dignes représentants de cette époque seront Harrison Marlow et Emmaline Dove, et quelles personnages divinement croqués par Laura Lee Ghurke. Un duo marqué par des personnalités pétillantes, drôles, fraiches et pleines d'esprits, sans aucuns doute marquantes et enivrants.

Commençons par Lord Marlow. Homme de 36ans à la tête de la maison d'édition Marlow. Habile homme d'affaire et affichant ouvertement sa passion pour son travail, cet homme résolument moderne déteste par dessus tout cette société hypocrite inculquant des règles de bienséance plus qu'obsolètes et jugeant à tord et travers son prochain n'aura de cesse de prôner haut et fort son désir de ne jamais se remarier. Cette personnalité assez joviale, taquine et libertine nous fera découvrir derrière ce masque un côté assez torturé de part un passé emprunt de déceptions, de douleurs et de culpabilité envers sa famille qu'il aime plus que tout et qui, malgré lui, a souffert de ses décisions ayant jeté l’opprobre sur son nom et celui de sa famille. Homme extrêmement drôle, attachant et plein d'assurance dont on prendra plaisir à suivre sa relation naissante avec sa totale opposée, Miss Dove.

Que dire d'Emmaline Dove, cette jeune femme étant catégorisé dans de ce qu'on appelle plus communément "une vieille fille" est passée d'après elle à côté du printemps de sa vie et s'est résignée à son sort. Cette secrétaire dévouée et totalement transparente se révèlera aux antipodes de ce que son patron imaginait de cette dernière. Emma démontrera derrière un visage guindée qu'elle est pourvue de beaucoup de caractère et de culot. Un côté à la fois effronté et innocent qui amènera des passages hilarants entre Emma et Harrison, elle agissant de manière simple et sans arrière-pensée face à un Harris totalement dépassé. Prodiguant des conseils dans ses chroniques, Emmaline se prouvera qu'elle peut réussir par elle même et prendra confiance en elle, mais est-ce vraiment ses conseils, ses idées et sa propre vision qu'elle couche dans ses articles ou une émanation fantomatique de son passé? Cette jeune chroniqueuse s'évertue depuis toujours à suivre à la lettre les règles de bienséances malgré certain débordements inconscients qui apparaitront de temps à autre. Bridée et étouffée dans cette société dont les mœurs et convenances hypocrites et castratrice, Emmaline tente de faire taire une partie d'elle qui dans cette époque serait considérée comme politiquement incorrecte, malgré tous ses efforts elle dévoilera une personnalité bien plus complexe que Harrison saura très vite éventer. Un caractère très attachant, malicieux curieux et drôle. Une jeune femme dont on découvrira les blessures remontant à son passé et l'ayant fait devenir ce qu'elle est aujourd'hui.

Le couple fut tout bonnement galvanisant à découvrir et à suivre. Deux mondes entrant en collision et qui m'a tenu en haleine du début à la fin. Une tension permanente entre ce tandem se voulant entrainante et passionnante. Un duo dont la vision de chacun étaient faussés par des préjugés respectifs au commencement mais dont le lien évoluera lentement mais surement, chacun apprendra à connaitre l'autre nous communiquant tout une subtile palette de sentiments. Un véritable jeu du chat et de la souris débutera entre eux à des degrés divers nous offrant des passages savoureusement drôles, tendres et sensuels. Harrison saura faire fondre la glace qui entravait l'épanouissement d'Emmaline et parviendra à raviver son caractère enflammé réprimé, cette dernière pensera les blessures qui empoisonnaient Harrison par le passé. Chacun évoluera au contact de l'autre sans qu'ils ne s'en rendent compte apportant son lot de scènes touchantes et cocasses à la fois. Une romance dont les personnalités et le traitement se sont révélés une totale réussite.

Dernier point à citer, les personnages secondaires. J'ai adoré la famille Marlow, le pauvre Harrison avait vraiment fort à faire dans ce monde pourvu que de femmes. Chaque petit déjeuner d'Harris avec un visage stoïque face à sa Grand-Mère, sa Mère et ses sœurs furent des moments mémorables et hilarants au possible.

Ce fut mon premier Laura Lee Ghurke et je pense, certainement pas le dernier. Sa plume malicieuse et amusante m'a totalement enchanté. Une histoire menée avec brio du prologue à l'épilogue. L'auteur a su créer des personnages réalistes et touchants et nous offrir un dénouement à la hauteur de mes espérances. Que demander de plus?

Afficher en entier
Or

Un livre que j'ai lu d'une traite, et donc se laisse lire. Il n'y a pas vraiment de suspens, mais les personnages sont vraiment bien :)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Je suis mitigee... J ai vraiment aimé le personnage de Emmaline. Pour une fois une vieille fille pleine de principes. J ai aimé le cote Mme Bartleby avec le cote exotique qu elle semble affectionne. Je l ai trouvé vraiment complexe. J ai adore quand son patron dit lui laisser deux jours et ensuite il lui pardonnera...

C est Harry qui m'a posé problème. Il a tout de la brute épaisse pas réfléchi pour un sou. Je trouve que les scènes de sexe n étaient pas nécessaires et la scène où il l allume en lui tenant des propos chauds aurait pu être plus subtile.Spoiler(cliquez pour révéler)quand elle se donne à lui on a l impression qu il lui fait l aumône...une jolie romance tout de même et on est content pour Emma a la fin... pourquoi? Il faut le lire pour le savoir....

Afficher en entier
Argent

Un vrai petit bijou que ce roman. On sort des codes classiques de la romance historique, comme c'est souvent le cas avec cette auteure. Emma, l'héroïne, travaille comme secrétaire pour Lord Marlow, qui dirige une maison d'édition. Elle hérite de toutes les tâches ingrates, comme s'occuper des maîtresses rejetées par son patron ou acheter des cadeaux pour sa famille. Mais ce travail lui permet d'être dans le monde de l'édition, car Emma espère que son manuscrit sur les bonnes manières en société sera publié. Alors qu'elle soumet une cinquième version de son traité de bonnes manières, et essuie un cinquième refus de la part de son patron, Emma se rend compte qu'il n'a en fait jamais lu ses manuscrits ! Sous le coup de la colère elle démissionne, et part soumettre ses idées au concurrent direct de Lord Marlow. Mais ce dernier n'accepte pas de perdre ainsi sa secrétaire.

Les personnages sont l'un des points forts de ce roman. Emma et Harry sont tous les deux attachants, drôles et émouvants. Leurs discussions sont amusantes à lire et on en découvre beaucoup sur leur personnalité à travers celle-ci. Le deuxième point est l'intrigue : celle-ci ne tourne pas en rond. Il n'y a pas de « oui » puis « non » puis je repars en arrière puis « je ne sais pas » ou « j'hésite ». Lorsque l'un des deux prend une décision, il s'y tient. Et il avance. Par conséquent, le lecteur ne se lasse pas et avance avec eux.

En bref une romance prenante, pleine de sentiments comme de bonne humeur, avec des personnages attachants et une intrigue qui va droit au but. Un régal !

Afficher en entier
Lu aussi

Il y a ce début, très prometteur, qui présente une femme bien différente des héroïnes types de ce genre de roman, trente ans, employée, douce, prude, sans aucun sens de l'humour, « docile » pour reprendre le mot du texte. Sa relation avec son employeur est alors émoustillante parce qu'il ne l'intéresse pas. Pas du tout. Et puis sa transformation se fait, avec une rapidité si spectaculaire qu'elle en est inconcevable. Le dernier tiers du livre est un ramassis de scènes érotiques en fait impossibles à associer avec la femme du début. Très dommage que son portrait moral ait été distordu de la sorte.

Afficher en entier
Argent

Ce roman est une romance par paliers si je puis dire, nous comprenons bien à quel phase de l'histoire nous sommes et ce qui nous attend plus ou moins dans la suite, nous passons les paliers un par un avec les personnages, au fil de leur évolution... Le tout est fluide et bien amené.

L'évolution des personnages est explicite et j'apprécie les passages où ils sont perdus dans leur pensées et où l'on peut "lire" leur pensées. Dans ce roman nous rencontrons deux personnages déjà au départ liés et de les voir liés tout au long de l'histoire crée une unité intéressante, ils évoluent ensemble. Nous assistons à l'accomplissement d'une jeune femme tout autant qu'au réveil d'un homme.

Ce qu'il m'a manqué ce sont des pages à la fin, car c'est assez "brut" comme fin, c'est une fin digne des téléfilms mais pour ce roman j'avais besoin de plus d'explications, de faces-à-faces et notamment avec les personnages secondaires. Les personnages secondaires revêtent une importance pour les principaux dans ce roman et pourtant au bout d'un moment nous n'en entendons plus quasiment plus parler, c'est un peu dommage... J'ai surtout adoré la famille Marlowe.

Très bon moment passé avec ce roman.

Afficher en entier
Bronze

Une bonne lecture.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup apprécié le fait qu'Emma soit une femme célibataire qui est un emploi. (Cela change des romances historiques que je lis habituellement.) Melle Dove est un personnage froid de façade lié à son éducation et aux limites qu'elle se donne. Au fond d'elle, c'est une personne différente qu'elle va découvrir ainsi que Lord Marlowe.

C'est intéressant de voir un duo de personnages, qui son différent, cela leur permet de les faire sortir de leur zone de confort.

Le deuxième personnage principal est Marlowe. C'est un homme divocé, par conséquent sa situation est mal vu par la société. Le problème, c'est que la réputation qui en découle à des répercussions sur sa famille.

Ses sœurs, sa mère et sa grand-mère sont des femmes très différentes les unes des autres. Ce qui nous fait apprécié cette famille hétéroclite.

Si vous voulez lire un livre qui n'est pas prise de tête. Je vous le conseil.

Afficher en entier
Argent

Lecture sympathique, mais je reste un peu sur ma faim, la fin est trop rapide, il manque un chapitre ou au moins un prologue.

Afficher en entier
Argent

Une romance sympathique, pas inoubliable non plus, j'ai trouvé que certains détails ne méritaient pas l'attention que leur donnait l'auteur, tandis que d'autres auraient mieux fait d'êtres étoffés à mon goût. Mais bon, cela n'empêche pas de passer un bon petit moment de lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai lu ce livre après "Désirs Secrets"... et je constate que dans les 2, les deux hommes utilisent des capotes.

Je subodore que c'est la même chose dans les autres de la série et peut être dans TOUS ses livres !

Je sais qu'à l'époque la syphilis était "la" maladie de cette époque comme le Sida à la nôtre.....

Or je trouve que le "pourcentage" dans les livres de Guhrke est "excessif" puisqu'il surpasse même l'utilisation à notre époque !

JE pense que c'est un "combat"(que je comprends et partage) dans sa vie sociale mais qui ne devrait pas être "systématique" dans ses livres.

Heureusement, les personnages "rattrapent" et dépassent cela !

Afficher en entier
Or

Je vais l’avouer tout de suite : j’ai dévoré ce roman !

Le premier point différent de cette romance historique concerne son personnage féminin. En effet, celle-ci travaille, ce qui est finalement assez rare si on se réfère aux codes habituels. Emma est ici un personnage plutôt solitaire qui, si elle a un cercle de voisines avec qui elle fait régulièrement salon, n’a finalement aucune famille autour d’elle. Là aussi c’est plutôt rare puisque les héroines ont bien souvent une famille soudée. Dans ce roman, celui qui possède une famille aimante et quelque peu envahissante est le personnage masculin : Harry.

Ah Harry… Comme tout bon personnage de romance, Harry ne compte pas se marier. Mais il a finalement une bien bonne raison que l’on connait dès le départ et que l’on peut parfaitement comprendre. En-dehors de cela, Harry est bien loin d’être un bad boy et j’ai adoré ce personnage. Aussi craquant que disposé à reconnaître ses tords. Et surtout tellement étonné en se rendant compte qu’il n’a pas forcément toujours raison ! (Comment ça il a tord ? Impossible !

Afficher en entier

Dates de sortie

Jeunes filles en fleurs, Tome 1 : Et il l'embrassa...

  • France : 2016-10-05 - Poche (Français)
  • USA : 2007-02-27 - Poche (English)

Activité récente

-Swan- l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-20T02:42:49+02:00
MayDodd l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-24T09:37:42+02:00

Titres alternatifs

  • And Then He Kissed Her (Girl Bachelors #1) - Anglais
  • E infine la baciò - Italien
  • Ich muss Sie küssen, Miss Dove - Allemand
  • Y entonces él la besó - Espagnol
  • ... a pak ji políbil (Kronika neprovdaných dam #1) - Tcheque

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 273
Commentaires 34
Extraits 13
Evaluations 77
Note globale 7.66 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode