Livres
370 986
Comms
1 286 960
Membres
250 593

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jeux de Pouvoir, Tome 1 : La Chute d'Elroniel

9 notes | 7 commentaires | 2 extraits


Description ajoutée par Marie9589 2015-01-27T18:02:09+01:00

Résumé

La paix règne depuis plusieurs milliers d’années sur la Terre Sacrée ; Gilmaril, Seigneur d’Elroniel, Marcus, Roi aimé du Vandil et Fondïr, Monarque redouté du Wayr gouvernent chacun leur territoire d’une poigne de fer.

Au décès prématuré du roi Marcus, le prince héritier du Vandil monte sur le trône, remettant en cause toute l’organisation des Royaumes. Les anciennes alliances peuvent-elles résister à la nouvelle génération ? Lorsque la princesse Elronienne tombe amoureuse d’un prince alors qu’elle va devoir en épouser un autre afin de préserver l’harmonie, tout bascule. Le fragile équilibre pourrait bien être rompu et plusieurs têtes risquent de tomber dans une bataille hors norme, dépassant de beaucoup toutes les prédictions.

Quand l’envahisseur arrive, avide de pouvoir, pour certains, la seule échappatoire est la fuite. Mais fuir sans se battre est indigne d’une elfe de lignée royale… Exilée et traquée, l’héritière ne baissera pas les bras tant que ne coulera pas le sang du traître.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Or
9 lecteurs
PAL
10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par GabrielleViszs 2014-09-16T22:29:28+02:00

« - Je fais ce qu’il faut pour sauver nos vies, riposta-t-elle d’une voix sèche.

Et mue par une férocité qu’elle ne soupçonnait pas, elle donna un coup de rênes à son cheval qui se cabra et fit demi-tour juste au moment où l’un des deux poursuivants passait à ses cotés. Elle ne réfléchit pas et fendit l’air de son bras droit. Ofaiely trancha net la tête de l’elfe Wayri. La lueur funeste de la lune la fit profiter du spectacle de voir le casque et la tête rouler au sol et se séparer. Delandria eut tout juste le temps de voir les yeux exorbités du soldat avant de reprendre la course… »

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par KarolynD 2017-03-20T18:32:22+01:00
Argent

Nous avons là une histoire de fantasy avec des elfes, une romance qui va devenir l’espoir de tout un pays, mais pas que : l’auteur nous propose une vision de la politique depuis l’intérieur, et l’idée se révèle très intéressante. Bien que les personnages soient travaillés et dégagent une certaine prestance, je n’ai pas su m’attacher suffisamment à eux pour qu’ils me touchent et m’émeuvent. Quant à la plume, elle est fluide et accessible, mais pas assez travaillée, car il reste pas mal de répétitions, qui sont globalement disposées les unes sur les autres. La Chute d’Elroniel nous le prouve : Jeux de Pouvoir est une saga avec beaucoup de potentiel dont j’aurais adoré lire les suites. Hélas, je vais m’arrêter ici pour ma part, et la raison n’a malheureusement rien à voir avec le roman : en vérité, c’est parce que son auteur est un adepte des rééditions et modifications à foison, et que cette saga ne fera pas exception puisqu'elle va aussi avoir droit à sa refonte, passant ainsi d’une trilogie à un dytique. Or, je n’ai ni l’envie ni les moyens de passer de l’argent dans des textes que j’ai déjà alors que tellement d’autres perles ne réclament qu’à être découvertes...

Chronique complète : http://plumes-de-reve.skyrock.com/3291348108-Jeux-de-Pouvoir-Tome-1-La-Chute-d-Elroniel-Westley-Diguet.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2016-01-18T20:14:47+01:00
Or

Un roman passionnant à l'intrigue rondement menée, avec des personnages attachants ! Un vrai plaisir, je le conseille et me réjouis de lire le tome 2 :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2015-08-05T02:08:26+02:00
Or

Lorsque l'auteur a dévoilé la couverture de ce premier tome, j'étais subjuguée. Le résumé me tentait plus que de raison, et pour avoir lu récemment le premier opus de la saga Selena Rosa du même auteur, je savais que le style me plairait. Pour finir, j'ai passé un excellent moment dans un monde exclusivement peuplé de nos chères créatures aux oreilles pointues.

Le royaume des elfes - ou terre sacrée - s'étend sur plusieurs territoires, chacun dirigé par des têtes couronnées illustres et vieilles de plusieurs millénaires. La région d'Elroniel a à sa tête le roi Gilmaril et sa fille Delandria, son héritière. Le Vandil a longtemps été gouverné par Marcus, mais lorsque lui et sa femme trouvent la mort dans un accident prémédité, c'est leur "jeune" fils, Isundel, qui se voit attribuer la couronne, avec à son côté le soutien de son frère Eowaril. Enfin, il y a le royaume du Wayr, qui abrite deux êtres exécrables au possible : Fondïr et son fils Belaldor.

Eowaril et Delandria entretiennent une idylle et désirent plus que tout unir leurs deux royaumes. Mais de sombres projets se préparent du côté du Wayr, car la famille royale projette de s'emparer des deux couronnes pour ainsi asseoir leur autorité sur tout le territoire.

En parallèle, les monarques du Vandil étant morts, c'est Isundel, leur fils ainé qui les succède. Jeune et encore inexpérimenté, il doit apprendre à diriger et à maintenir son royaume en sécurité. Heureusement, les encouragements de ses conseillers et surtout de son frère sont là pour lui donner confiance en lui, dans un monde qui ne tolère aucune erreur. La question est de savoir : est-ce que cela suffira à endiguer la menace que représente le royaume du Wayr ?

Elroniel a le malheur de tomber sous le joug de Fondïr et Delandria qui a réussi à fuir in extremis, entreprend une quête pour rallier un endroit sûr où elle pourra établir un plan avant de riposter. La nouvelle reine d'Elroniel n'a donc pas dit son dernier mot.

Je dois dire que plonger dans ce monde médiéval a été dépaysant, comme je l'espérais. On sent que l'auteur a beaucoup planché sur cette histoire unique en son genre et petit à petit, j'ai été séduite par ces intrigues et ces coups-bas qui se font dans les coulisses. Les rois et les reines se lancent dans une bataille sanglante, certains pour de bonnes raisons, d'autres pour de mauvaises. Les méchants sont de vrais méchants avec des caractères bestiaux et vulgaires, les gentils sont de vrais gentils, bien qu'assez nuancés, ce que j'ai apprécié.

Westley Diguet revisite le mythe des elfes et en fait des êtres très humains, avec des émotions qui se rapprochent des nôtres, mais avec des capacités et une longévité hors norme. On se prend d'affection pour eux, pour la richesse de l'histoire et la qualité de l'intrigue. À la base, les conflits politiques ne sont pas trop ma tasse de thé, mais ici, je me suis invariablement prise aux jeux du pouvoir, grâce à un univers complexe et rondement bien mené.

Ce premier tome était à "ça" du coup de coeur. J'ai longuement hésité, mais le début a été un peu long à démarrer, et bien que ce premier opus soit introductif, j'aurais aimé plus d'action. Cependant, je gage que le deuxième tome sera réellement haletant et qu'il avoisinera certainement le coup de foudre, si tout va bien !

Le gros point fort, c'est que l'on a l'occasion de suivre les personnages dans leur évolution. Le temps passe et leurs décisions deviennent plus mûres et plus assurées. Pour Isundel par exemple qui au départ est un jeune roi un peu perdu qui découvre les ficelles de son nouveau statut. Il se transforme peu à peu en un véritable souverain prêt à tout pour démolir ses ennemis.

La romance entre Delandria et Eowaril m'a beaucoup touchée. C'est vraiment la touche sentimentale de ce livre qui rend les choses plus douces et enflammées. J'aimerais vraiment savoir comment ces deux-là se sont rencontrés, comment leurs sentiments sont nés.

Tout cela tranche bien entendu avec le côté machiavélique de Fondïr et Belaldor. Je crois que l'auteur n'aurait pas pu les faire plus détestable. Ils sont caricaturaux et m'ont mis très mal à l'aise. Surtout Belaldor et ses pratiques douteuses.

En résumé, des personnages hauts en couleurs, attachants comme odieux. Ils ont tous de quoi faire réagir. J'ai été triste de voir certains de mes personnages appréciés disparaître, mais c'est le jeu. Et j'espère que Westley Diguet saura ménager nos petits coeurs dans le prochain opus.

La plume est toujours aussi belle et maîtrisée. L'auteur, avec de simples mots, parvient à nous faire voyager et à introduire le système politique complexe d'un monde construit du début à la fin. J'ai tiqué sur certains mots, notamment les grossièretés qui font très... contemporaines et pas très médiévales. Mais c'est vraiment un détail largement compensé par la fluidité du style.

Une histoire saisissante qui vous tiendra en haleine jusqu'à la fin. Des passages épiques où l'espoir et le désespoir s'alternent dans un ballet passionnant. Des personnages qui vous feront certainement réagir et une trame qui vaut la peine d'être découverte. Exilée, c'est un premier tome introductif qui promet une saga plus que prometteuse !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isawien 2014-11-28T13:19:25+01:00
Or

Vraiment magnifique, gros coup de coeur pour cet ouvrage et son auteur. Hâte de voir la suite :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2014-09-16T22:30:52+02:00
Diamant

La couverture est splendide, je ne sais pas combien de temps je suis restée devant à l’admirer, les yeux de la jeune femme sont magnifiques, comme tout le reste d’ailleurs, en même temps étant Delandria (vous en saurez plus en lisant) est la plus belle des elfes des trois royaumes réunis. En ouvrant, nous commençons par une préface d’Ophélie Pemmarty, qui donne l’eau à la bouche, puis LA carte des royaumes des elfes. Un petit Dramatis Personae (explication succinctes des personnages que nous rencontrerons tout au long de l’histoire). J’ai eut peur de me perdre dans les prénoms peu commun, mais au final, je n’ai pas eu besoin de revenir en arrière, car tout est bien expliqué, sans aucune longueur. Le fait que l’auteur commence en douceur – pas au niveau de l’histoire, mais de l’entrée des personnages – nous donne une très grande facilité pour savoir qui est qui, qui gouverne tel royaume. Nous découvrons les royaumes du Vandil, puis d’Elroniel et enfin du Wayr.

Marcus et Marlina du Vandil, roi et reine du royaume du même nom, vont se retrouver piégés : la mort sera au rendez-vous, laissant deux princes qui doivent dorénavant régner. Le plus vieux, Isundel (pour informations, j’étais stupéfaite en lisant leurs âges :p) va monter sur le trône, alors qu’il n’en veut pas, mais la tradition oblige. Le second, Eowaril sera son fidèle support. Les deux frères ont toujours été très proches, même s’ils n’ont pas la même mère. L’amour fraternel est très important pour l’un comme pour l’autre et la perte du couple royal est un point pour les deux jeunes gens.

....

Les descriptions nous plongent dans les lieux sans aucun problème. J’ai eut l’impression de voir les événements arriver les uns après les autres, d’être au cœur des combats. Je n’avais qu’une envie à un moment donné, c’était de sortir une épée de son fourreau et de prendre part aux assauts. Il est très addictif, je n’ai pas pu le lâcher de la journée (oui, une journée pour le lire et j’en veux encore !) Des elfes, de la magie, un univers original, des combats, du sang, une intrigue fantastique et une écriture fluide et prenante. Amours, haines, guerre, fuites, morts (oui, malheureusement il va y en avoir, et j’ai eu mal au cœur pour ceux qui restaient, donc il ne faut absolument pas s’attacher aux personnages, vous le regretteriez !), violences, machination politique… Fantasy ! Je suis en plein dans ce que j’aime le plus, j’en suis certaine maintenant. A la fin de ce tome, beaucoup de questions restent en suspens. Comment gérer la situation ? Qui va réussir à s’en sortir ? Que va-t-il se passer pour Elroniel ? Est-ce que l’amour de Delandria et Eowaril va survivre ? Quelles forces sont réellement en jeu ? Car je dois avouer que l’intriguant qui à fait tuer Marcus et Marlina du Vandil n’est pas dévoilé et je me pose des questions sur des personnages qui ne seraient pas montré du coté du mal. Dans tous les cas, amateur ou non de Fantasy, vous y trouverez forcément votre compte.

Avis complet ici http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-chute-d-elroniel-tome-1-jeux-de-pouvoir-westley-diguet-a112500178

Afficher en entier
Commentaire ajouté par toutoun 2014-08-31T10:28:45+02:00
Or

avis complet sur http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/08/jeux-de-pouvoir-t1-la-chute-delroniel.html

(...)

Jeux de pouvoir est un monde féerique, magique et très poétique, narré par une plume toute en douceur et veloutée, mais qui sait aussi nous faire frémir et nous captiver au rythme des rebondissements et des révélations.

(...)

J'ai été complètement ensorcelée par ce récit, transportée par la plume de Westley qui est tout simplement envoûtante !!! Pourquoi nous lisons un livre ? Pour rêver, voyager, prendre du plaisir, et tout oublier. C'est exactement ce que j'ai vécu et ressenti en lisant ce magnifique roman fantasy. J'ai tout aimé : de l'univers qu'à su créer l'auteur, qui est riche et fourni, en passant par l'histoire en elle-même qui est à la fois intrigante et captivante, ou encore par ses personnages que nous voyons évoluer au fil des pages, tels que Delandria qui de jeune femme douce et "polie" va se transformer en une magnifique guerrière, forte, déterminée et combative.

C'est un premier roman pour moi de cet auteur, mais ce qui est sûr, c'est que ce ne sera pas le dernier !! A la fin du livre il y a un extrait de sa saga Selena Rosa, et étant curieuse de nature, je n'ai pas pu m'empêcher de le lire. Résultat : Je sens qu'elle rejoindra très vite ma pal :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cindy03 2014-07-05T17:16:15+02:00
Diamant

Gros coup de cœur pour ce livre. Mon avis sur notre page internet webzine les rebelles. :) bonne lecture a tous

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Colombe-de-lesperance 2014-05-31T13:00:33+02:00
Argent

http://leden-des-reves.blogspot.fr/2014/05/jeux-de-pouvoir-westley-diguet.html

Bon, alors. J’ai terminé hier soir La Chute d’Elroniel, après l’avoir lu, somme toute, relativement vite. Il n’est pas resté longtemps dans ma PAL, c’est vrai, j’avais craqué dessus et je voulais savoir dans quel autre univers Westley Diguet allait nous embarquer. J’avoue ne pas être déçue de mon voyage !

Le premier tome de Jeux de Pouvoir retrace l’histoire de trois peuples d’elfes qui vivent, pour le moment, en paix. Mais cette paix ne saurait durer, car elle ne sert pas les intérêts de certains. Et voici que les monarques des trois royaumes se retrouvent dans des situations périlleuses, aux portes d’une guerre effroyable, à cause de la soif de pouvoir de Fondïr, monarque du Wayr. Eowaril, frère du nouveau monarque du Vandil, est épris de la princesse Delandria d’Elroniel. Mais leur amour semble mis lui aussi en péril avec toutes ces complots, surtout Delandria qui n’est autre que l’héritière directe du trône si son père venait à en mourir.

Je sais que mon résumé est nul. Du moins, c’est l’image que je m’en fais, parce que je ne rends pas très bien justice au livre et à tout ce qu’il s’y déroule. Mais en même temps, c’est de la fantasy, si j’en lis plus… ça ne veut pas dire que mes capacités de résumé se sont améliorées entre temps !

Bref.

J’avais hâte de découvrir La Chute d’Elroniel, surtout parce que je suis une fan de Westley Diguet. Les Mémoires du Dernier Cycle m’avaient beaucoup plu (et les autres tomes devraient me plaire hihi), il me fallait découvrir Jeux de Pouvoir ! Lorsque j’ai plongé dedans, ma première réaction a été « wouah, c’est vraiment de la fantasy, de la vraie ! » J’ai eu l’impression de me plonger dans ces bouquins comme Le Trône de Fer, même si je répugne à utiliser cette comparaison. On est vraiment dans un pur style fantasy, classique, et c’est… époustouflant. On sent que l’auteur a laissé son univers mûrir, qu’il a tout travaillé comme il faut, y compris les caractères de ses personnages.

Dès lors, comprenez-vous ma difficulté ? Comment voulez-vous résumer un truc pareil en quelques lignes ? Certes La Chute d’Elroniel ne fait pas 700 pages, mais quand même. L’univers est trop riche pour y parvenir à mon goût.

J’avoue avoir mis la moitié du livre pour vraiment me plonger dans l’histoire. Je ne me sentais pas impliquée, je laissais le livre essayer de me convaincre, et il y est finalement parvenu. Pourquoi ? Parce que ces légers mouvements qui présagent la guerre me paraissaient lointains. J’aurais aimé m’impliquer plus tôt, vivre à 200% ce premier opus, cela n’a pas été totalement le cas. J’ai quand même pu admirer les caractères des personnages, qui, je l’ai déjà dit, sont poussés et travaillés.

À ce sujet, je me dois de faire la remarque : c’est quoi ces méchants, sérieusement ? Et puis c’est quoi cette manie de créer des méchants complètement siphonnés du bocal ? Bon, je sais bien que ça rentre dans leur CV à la base, mais Westley Diguet a quand même le chic pour créer des personnages sérieusement atteints.

C’est un atout, parce que ces vilains plongés dans le vice et dans la cruauté permettent de mettre en valeur les qualités et vertus des héros du bouquin. Delandria et Eowaril m’ont paru d’un seul coup moins Bisounours mais persévérants et courageux, déterminés et prêts à tout affronter. Quand ils sont partis et que tout a été chamboulé, là j’ai trouvé qu’ils se révélaient et je me suis attachée à eux. L’histoire commençait vraiment, pour moi.

Au point que j’ai été désespérée de certains points, touchée (nan, j’ai pas pleuré, cette fois !) et que j’ai stressé, vraiment. Et que maintenant, évidemment, je veux la suite !

Au niveau de l’univers, je l’ai découvert avec parfois fascination, tant les descriptions avaient de quoi émerveiller. L’histoire qui semble poindre, les religions, les coutumes, le décor de Jeux de Pouvoir est tout simplement extraordinaire. Ne serait-ce que les différents elfes qui se présentent durant le roman, j’en reste encore ébahie. Je suis toujours épatée par les auteurs de fantasy, d’ailleurs, pour leur capacité à créer des univers et ensuite à y mêler des complots, des guerres… Alors chapeau, déjà Westley !

Ensuite, j’avoue aussi que je suis restée totalement sous le charme de la plume. Qu’il s’agisse des dialogues, des descriptions… de tout, rien ne m’a paru déplacé, faux, au contraire, j’ai trouvé l’ensemble délicat, mais parfaitement adapté au roman. Oui, parce que c’est pas Bisounoursland, au contraire…

C’est, je crois, le seul bémol que j’aurai à remarquer. C’est de la pure fantasy et il y a ce que je redoute dans la pure fantasy : les trucs qui me dégoûtent et me laissent perplexe. Westley Diguet n’a pas failli à la règle : il a exploré la piste du méchant sous ses coutures les plus horribles, ce que font les auteurs de fantasy en général. Je suis une pauvre chose sensible, c’est parfois trop pour moi. Mais voilà, c’est mon goût personnel et je pense que ça fait partie du lot.

En conclusion, un bon premier tome que j’aurai plus apprécié sur la deuxième moitié du livre, et qui possède de grandes qualités dignes de la fantasy classique (enfin, pour ce que j’en ai lu dans ce genre, évidemment…). Une bonne lecture pour moi, que je conseille vivement. Westley Diguet nous prouve là qu’il a bien plusieurs cordes à son arc et qu’il sait en user, pour notre plus grand plaisir. J’ai hâte de me plonger dans le deuxième tome de Jeux de Pouvoir pour voir ce qu’il adviendra de ces personnages forts malgré toutes les épreuves qu’ils ont déjà subi et qu’ils subiront encore.

Bref, un succès, même si je ne suis pas entièrement conquise (question de goût personnel, avec les ingrédients de la fantasy ;) ). Vous ne connaissez pas La Chute d’Elroniel ? Vous doutiez encore avant de tenter le roman ? Arrêtez de tergiverser, plongez-vous dedans !

Ce sera un 17/20 pour moi et bravo, Westley !

PS: cette couverture est vraiment magnifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2014-05-22T18:57:33+02:00
Or

Une histoire saisissante qui vous tiendra en haleine jusqu'à la fin. Des passages épiques où l'espoir et le désespoir s'alternent dans un ballet passionnant. Des personnages qui vous feront certainement réagir et une trame qui vaut la peine d'être découverte. La Chute d'Elroniel, c'est un premier tome introductif qui promet une saga plus que prometteuse !

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy/jeux-de-pouvoirs-tome-1-la-chute-delroniel-westley-diguet

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WestleyDiguet 2014-01-31T18:02:19+01:00
Diamant

Je vous souhaite une bonne découverte !

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2014-03-13 (Français)

Activité récente

Kyhael le place en liste or
2016-02-17T15:26:41+01:00

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 7
Extraits 2
Evaluations 9
Note globale 8.11 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Jeux de pouvoir, Tome 1 : Exilée - Français