Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Jo-34

Extraits de livres par Jo-34

Commentaires de livres appréciés par Jo-34

Extraits de livres appréciés par Jo-34

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
"Je commençai à boire, doucement au début, puis plus avidement, avec gourmandise. Le sang tiède d'Axel emplissant ma bouche me parut si délicieux que je me pris à espérer que toutes mes futures victimes soient aussi délectables. L'effet apaisant de ce qui serait désormais ma seule nourriture fut quasi immédiat, se propageant dans mon corps, par vagues, à chaque aspiration. C'était absolument divin, presque extatique, tant ce besoin s'était fait impérieux. Je crus comprendre que ce n'était pas désagréable pour lui non plus."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Je me réveillai en sursaut sur mon cheval. Le soleil était déjà haut dans le ciel.
La magie... c'était la source de cette odeur âcre et ce qui m'avait maintenue en selle tout en me paralysant pour m'empêcher de saisir mon poignard. J'en reconnaissais le pouvoir jusqu'au tréfonds de ma moelle, par un instinct hérité des générations de mortels qui avaient vécu dans la terreur de ce pouvoir. Combien de temps la bête m'avait-elle plongée dans l'inconscience pour mettre fin à mes questions?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 13-05
Stephen hocha la tête et se rassit près de Raj. Il lut sur l'écran ce que May avait écrit. On aurait dit une lettre de suicide. Tout lui était tombé dessus en même temps, tout était contre elle. Elle avait rampé, bec et ongles, hors d'une tombe, pour retomber dans une autre. La plaisanterie était cruelle. C'était pour cette raison même que Stephen ne pouvait pas l'accepter. Elle lui avait dit un jour que, peu importait la gravité d'une situation, à la fin tout s'égalisait. Personne n'est systématiquement malchanceux. Il était en train d'avoir la preuve du contraire, mais il ne voulait pas considérer la situation ainsi. Son premier professeur de physique lui avait enseigne la "loi des opposé": "Tout dans l'existence est une combinaison ou une association d'oppositions." Sans lumière, il n'y a pas d'obscurité.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0