Livres
550 882
Membres
592 025

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de joie12 : Mes envies

Defiance, Tome 1 : Defiance Defiance, Tome 1 : Defiance
C.J. Redwine   
Franchement j'ai adoré. Un dragon, une histoire d'amour un grand grand méchant et des personnages attachants. Que demander de plus?
Midnight in Austenland Midnight in Austenland
Shannon Hale   
Alors je dois reconnaitre que je craignais un peu que ce soit un remake du premier Austenland et que du coup l'histoire me déçoive. Heureusement, l'intrigue est totalement différente de celle du premier ( bon ok on a toujours la belle histoire d'amour, blablabla). Charlotte, l'héroïne, est une maman. Une maman blessée qui a vu son mari se barrer avec une certaine Justice. C'est à la suite de cet abandon qu'elle décide de commencer à lire les romans de Jane Austen. Charlotte découvre ainsi un autre monde, un autre temps où les hommes ne lâchaient pas leur femme pour la première gourdasse venue ! Lorsque Charlotte a l'occasion de se rendre à Austenland, elle n'hésite pas et plie ses bagages pour l'Angleterre ( oui Charlotte est américaine, à croire qu'il n'y a que les américaines qui soient fan de Jane, bref)
Sur les vignettes de la vie réelle de Charlotte, elles sont moins drôles que celles de la précédente héroïne mais aussi plus profondes : on reconstitue le mariage malheureux de Charlotte peu à peu ce qui apporte beaucoup sur la connaissance de son personnage.
Sur la partie Pembroke, rien n'a vraiment changé... malgré toutefois une légère altération des lieux On y retrouve même des personnages du premier tome, la maitresse de maison et son mari ( of course) mais aussi Miss Elizabeth Charming ! Cette fois, le personnage est beaucoup plus creusé et on dépasse le côté un peu cliché de l'américaine un peu bouffonne du précédent roman. Idem pour la troisième jeune résidente. Les acteurs sont des nouveaux.. et pas de jardinier cette fois, mais une femme de chambre. Sur l'intrigue en elle-même, l'auteure a mis cette fois à l'honneur Mansfield Park ( en touches légères) mais aussi et SURTOUT Northanger Abbey, la romance douce du premier opus a laissé place à une intrigue policière... Comme Charlotte on doute et on a du mal à déceler le vrai du faux... Du coup la vie à Austenland passe un peu à la trappe. La fin ( que je ne vous révélerai pas) est un peu grosse et cousue de fil blanc même si je n'imaginais pas le roman se terminer autrement.

Ce que j'aime : le fait que l'auteur ait choisi d'exploiter Northanger Abbey, le développement du personnage de Miss Charming.

Ce que j'aime moins : la fin très clichée et le fait que cette nouvelle aventure ait moins d'humour que la précédente.

En bref : Comme pour le premier, l'auteure croque avec tendresse ses personnages. Une histoire beaucoup plus sombre que la précédente malgré une fin assez clichée. Si vous aimez l'ambiance de Northanger Abbey foncez ! Toutefois, je conseillerais vraiment de lire Austenland avant pour profiter pleinement de ce "Minuit" .

Ma note : 8,5/10


par JessSwann
Les Princes de Sang, Tome 3 Les Princes de Sang, Tome 3
Colleen Gleason   
Skilled in the seduction of men, both mortal and immortal, Narcise Moldavi is the greatest weapon in her twisted brother's war among the Dracule. Until she falls for Giordan Cale.
Her first searing encounter with Giordan seals their fierce connection for their eternal lives. But Giordan's vow to help Narcise escape her brother's rule is followed by a betrayal more agonizing than sunlight.
Wounded but determined, Narcise ensnares vampire hunter Chas Woodmore in her quest for revenge and to reclaim her life. He wants her, worships her, will kill for her. And the Dracule never forget a wrong--nor do they forgive.

par Meg94
Mythos Academy, Tome 1 : Touch of Frost Mythos Academy, Tome 1 : Touch of Frost
Jennifer Estep   
L'histoire en tant que telle est très bonne, mais j'ai moins apprécié le style d'écriture de l'auteure…. Elle se répète beaucoup (on a compris la… Sa mère est morte, et elle lui manque vraiment)! Par contre, j'adore les personnages, Gwen, Daphné et Logan et Jennifer [spoiler]J'ai vraiment aimé le fait qu'on en apprenait quand même sur elle, alors qu'elle était supposée d'être morte[/spoiler]

Bref, l'histoire est originale, mais très prévisible!

par vverville
Cupcake Club, Tome 4 : Honey Pie Cupcake Club, Tome 4 : Honey Pie
Donna Kauffman   
Est-ce que la date de sortie est prévue ?

par lorelie15
That Summer That Summer
Sarah Dessen   
Premier livre de Sarah Dessen que je lis je dois avouer que pour ce premier livre j'ai quand même eu du mal a rentré demain. L'impression que le personnage principal est complètement ignoré par sa famille sauf lors de son l'étage de plomb et encore. Elle s'aperçoit ensuite de la vérité qui au final change toute sa vision des choses. Et le comportement du père est assez exaspérant. Croire qu'avec de l'argent on comble tout pfff.
En tout cas même si j'ai eu du mal à rentré dans ce livre je suis tout de même attiree par deux autres livre de cette auteure.
Toutefois c'est un livre assez court à lire et simple.
Les Vampires de Manhattan, New Blue Bloods Coven, Tome 1 Les Vampires de Manhattan, New Blue Bloods Coven, Tome 1
Melissa De La Cruz   
Nouvel extrait trouvé sur le web adresse de l'URL

http://www.usatoday.com/story/happyeverafter/2014/07/22/the-vampires-of-manhattan-trailer-reveal-melissa-de-la-cruz/13001017/

Voir l'extrait (de l'information de copyright en bas):

C'était une nuit sans lune en Septembre, frais, et les trottoirs ont été regorge de jeunes qui se réunissent devant les restaurants et les bars, même un dimanche soir: les filles avec des lunettes qui étaient trop grands pour leurs visages portant des jupes maladroit de longueur et des chaussures laides, envoyant furieusement sur leurs smartphones comme ils se sont dirigés à l'abreuvoir prochaine; garçons en bretelles wheeling ancienne six vitesses domicile, nœuds papillons twee autour de leurs cous, qui ont comme ils passaient leurs journées éditant la copie avec des crayons rouges au lieu de sur les écrans jusqu'à ce que leurs visages étaient aussi pâle et bleuâtre comme la lumière de leurs ordinateurs.

Cela a été tout à fait le quartier de ghetto fois, mais la tornade de gentrification qui a balayé de larges pans de la ville au cours de la dernière décennie secoué Williamsburg jusqu'à ce qu'il soit presque méconnaissable. Le paysage urbain sale immeubles sombres qui avaient été autrefois la maison de junkies et artistes affamés était maintenant sale avec de l'argent, était hippie centrale, comptant artistes bancables, propriétaires de boutique, des chefs artisanaux, et les jeunes hommes barbus sérieux qui ont fait le chocolat petit-lot entre sa résidents. Elle est entrée dans l'un des derniers vestiges de l'ancien quartier, sa bodega préféré, une vitrine minable où des friandises ont été maintenus derrière une vitre pare-balles, et hocha la tête à Bahir, qui avait sa tasse de café à la main.

Au moins certaines choses n'ont pas changé.

Ara se dirigea vers la station Bedford Avenue en sirotant son café et parfois souffler sur elle à travers le couvercle pour le refroidir. La plate-forme de métro a été rempli avec Manhattanites rentrer à la maison, la nouvelle foule pont et tunnel, se dit-elle, se souvenant de cette vieille insulte, quand Upper East Siders comme elle utilisée à ricaner à la foule du week-end de l'arrondissement extérieure. Dans son ancienne vie fortunée, elle a même jamais pris le métro, peut-être de temps en temps, juste pour le plaisir, pour s'encanailler avec ses camarades filles Merryvale. Mais c'était aussi loin qu'elle a sous sol. Elle n'a même jamais touché le tourniquet de métro avec ses mains si elle pouvait l'aider; elle pousser avec sa hanche.

Pour les treize premières années de sa vie Ara avait vécu sur Quatre-vingt troisième et Park Avenue et avait porté la même chose tous les jours: une chemise blanche boutonnée, une jupe à carreaux vert et un blazer bleu avec la crête de l'école de l'or. Elle était un sang bleu dans tous les sens du mot; sa famille utilisé à l'été dans les Hamptons et les Bermudes et l'hiver à Palm Beach. Elle avait eu de longs cheveux brillant qui est tombé ses épaules, et ses amis étaient riches et populaire. Dix ans plus tard, l'idiot, fille gâtée, elle avait été à l'époque, quand elle s'appelait encore "Minty," était un lointain souvenir. Mais certaines choses sont restées les mêmes, elle portait toujours un uniforme, pensait-elle, en regardant son costume tout noir. Préféré encore car c'était une chose de moins, elle avait de quoi s'inquiéter. En outre, noir mélangé avec les ombres. Fondu au noir était à l'opposé d'attirer l'attention, et l'attention était la seule chose Ara pouvait pas se permettre. Pas dans sa ligne de travail particulier.

Jusqu'où Minty avait parcouru depuis Merryvale. Bon débarras. Ara manqué rien de sa propre vie, pas vraiment. Eh bien, peut-être les manucures, pensait-elle, en examinant ses ongles.

Le train claqua dans la station et s'est arrêté brusquement. Elle poussa avec le reste des fêtards appeler une nuit, trouver un endroit pour se tenir debout sans avoir à toucher de trop près n'importe qui d'autre. C'était incroyable de voir comment les New-Yorkais étaient polis, comment ils ont permis à l'autre dans une certaine mesure de l'espace personnel, même lorsque poussé à côté de l'aisselle de quelqu'un. Personne ne fait contact avec les yeux. Il n'y avait que les pervers et les weirdos qui regardaient directement chez vous; tout le monde a gardé les yeux formés ci-dessus les affiches Dr Zit ou ci-dessous à l'étage crasseux.

Ara s'appuya contre les portes et savoure son café, le zonage avec le reste des passagers. Elle descendit à la Quatorzième Rue et pris le centre-ville de N. Il était presque une heure du matin et la voiture de métro était vide maintenant, cliquetis passagers comme des os dans une cage. Pas beaucoup de gens se dirigea vers le quartier financier dans les petites heures du matin. Ara n'était pas inquiet et pour une bonne raison. Elle était probablement la chose la plus dangereuse à l'intérieur.

Sa destination était la Tour Orphée nouvellement baptisé, le siège de la nouvelle Coven. Il était une fois le bâtiment a abrité l'une des banques d'investissement les plus puissants du monde, mais la banque s'était écroulé en un jour, disparaître avec la plupart des richesses du monde. Le Coven avait arraché la construction d'une chanson. Comme Ara marchait dans le hall de verre et de chrome, elle ne manquait jamais de s'émerveiller de voir à quel point les choses ont changé. Vampires ne cacha dans leurs corescrapers, les bâtiments qui en tunnel profond dans le sol, comme le nouveau régent et il était encore relativement nouveau à dix ans, compte tenu de leur ancien chef avait conduit les vampires depuis des siècles-ont décidé qu'ils devaient autant le droit de le ciel comme le reste du monde. Elle appuya sur le bouton du dernier étage-SECURITY et piqua le doigt sur la touche de sang. L'ascenseur de son emmené et ouvert à une banque d'écrans de surveillance autour d'un imposant bureau en face d'une porte en acier imposant.

«Le chef veut que vous," l'employé de nuit lui a dit en haussant les sourcils. Ara soupira le greffier lui a bourdonné par.

Comme elle était déjà en difficulté, elle a décidé de prendre ses premiers fichiers. Ce suspect elle traînait avait une aura méconnaissable; il était vraiment immortel, mais il n'était pas l'un d'eux. Chef pourrait être intéressé à connaître la liste des points chauds vampire qu'il avait visités.

Son bureau était l'un de ceux d'angle avec une fenêtre du sol au plafond et une vue panoramique sur le pont de Brooklyn et les lumières de la ville. Mais en ce qui concernait Ara la chose la plus impressionnante à ce sujet était la plaque sur sa porte. Celui qui suit:

Araminta SCOTT

VERITATIS VENATOR

Il ne manquait jamais de lui donner des frissons. La plupart des nuits, elle ne pouvait pas croire qu'elle fait réellement par la formation et fait maintenant partie de cette équipe d'élite, forces de police le plus prestigieux et exclusif dans le monde. Elle était un dur à cuire porteurs de carte. Un chercheur de vérité. Un chasseur. Un tueur. Veritatis Venator.Les Venator ont la capacité de lire et de détruire les esprits, entrer et de manipuler les rêves. Ils ont apporté la mort et la destruction au nom de la vérité et de la justice.

Copyright © 2014 Melissa de la Cruz. Extrait du roman Vampires de Manhattan: The New Blue Bloods Coven par Melissa de la Cruz, publié par Hachette Books, une division de Hachette Book Group. Tous les droits sont réservés. Utilisée avec permission.

Pour en savoir plus www.melissa-delacruz.com .

par nath
Deadly Little Games Deadly Little Games
Laurie Faria Stolarz   
J,ai encore une fois beaucoup aimer la suite, même si parfois j'en ai assé qu'il ne vive pas une belle histoire d'amour du début a la fin.
The Locket The Locket
Stacey Jay   
est-ce que quelqu'un peut me dire si il est sorti en francais ou pas encore. Merci d'avance

par gera
Academy 7 Academy 7
Anne Osterlund   
Un roman original qui change de toutes les histoires de vampires qui paraissent en ce moment.

Bien qu'on ait tout d'abord du mal à situer l'histoire (au départ Aerin est dans un bâteau -dans l'espace- et Dane dans un avion), on comprend rapidement la trame de l'intrigue quand on se rend compte qu'on a à faire à une sorte de science fiction.

L'intrigue en elle-même est passionnante, originale et intrigante. Il y a de nombreux rebondissements qu'on ne voit pas venir mais qui sont les bienvenus.
Le développement de la relation entre Aerin et Dane n'est ni trop rapide ni trop lent, ce qui rend le roman et la romance encore plus agréable !
Bien sûr, la fin est magnifique !
Les personnages sont à la fois charismatiques et singuliers : Aerin, bien qu'effrayée en tant que fugitive, ne manque pas de caractère [spoiler]surtout lorsqu'elle dit clairement à Dane qu'elle trouve qu'il est un paresseux, égoïste et têtu snob ![/spoiler]
Parallèlement, Dane est lui aussi très complexe, notamment quant à la relation qu'il entretient avec sa famille.

Aux premiers abords, on pourrait croire que l'intrigue (amoureuse, tout du moins), ressemble à celle d'Evermore (éternels tome 1) mais pas du tout ; la romance entre les deux personnages est certes mise en avant, mais pas de manière mièvre et classique.

Au final, c'est un excellent livre !

par Selenna

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode