Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Jordan : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban
Joanne Kathleen Rowling   
J'ai adoré ce tome-ci tant émouvant par la rencontre de Harry et de Sirius. Et tant tragique aussi, lorsque celui-ci doit fuir à nouveau. On apprend aussi beaucoup de choses sur les parents de Harry - surtout sur son père. De plus,Harry progresse énormément en tant que sorcier durant cette troisième année à Poudlard (il parvient à créer un patronus, à faire fuir toute une horde de Détraqueurs et à faire face à sa plus grande peur) .

par marjolen7
Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu
Joanne Kathleen Rowling   
Le premier des HP qui prend le chemin de la noirceur, de la douleur. On est très loin de l'univers dit pour "enfants" du début. Une fin déchirante. C'est le livre qui marque le grand tournant de l'histoire vers l'âge adulte.

par saltanis
Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Joanne Kathleen Rowling   
Dans ce livre on adore détester Ombrage, cette mégère !
Comme beaucoup, je pense, je suis énormément déçu par le film ! [spoiler]Où la mort de Sirius est baclé..[/spoiler]

par Haappy
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar
Chroniques des Vampires, Tome 2 : Lestat le Vampire Chroniques des Vampires, Tome 2 : Lestat le Vampire
Anne Rice   
Anne Rice a créé une nouvelle vision du Vampire, en nous le presentant comme un être torturé, déchiré entre le souvenir de son humanité perdue et l'impossibilite d'échapper à son destin de damné. Louis et par dessus tout Lestat sont les archetypes de ces vampires modernes, immortels et humains à la fois. Si on compare les créatures de Anne Rice aux anciennes icones du vampirisme(Dracula, Nosferatu,etc), cet aspect est totalement inédit. Avant Rice, tous les vampires etaient des monstres, aussi bien sur le plan physique(voyez par exemple le Nosferatu du cinema dans les annees 20) que sur celui du comportement. Ce sont des etres sanguinaires, violents, souvent sadiques(les tortures que Dracula fait subir a Harker dans le roman de Bram Stoker en sont un exemple), reclus dans des lieux coupes du monde. Avant Rice, le vampire faisait peur, fascinait mais il etait un mal-aime de par sa condition de "monstre"
Et voila que dans "Entretien avec un Vampire", Anne Rice nous presente deux etres qui, en dehors des possibilites et des contraintes de leur condition de vampires, mènent une vie tout ce qu'il y a de plus "normal". Les anciens vampires sucaient le sang des humains. Lestat et Louis eux, sucent celui de la civilisation toute entiere, se melant aux humains, assistant à leurs spectacles, flanant dans leurs boutiques,... Quiconque a marché dans les rues de la Nouvelle-Orleans pendant la première partie du 19e siecle a pu croiser un dandy aux cheveux blonds boucles acompagne par un beau jeune homme au regard triste et par une petite fille à l'air angelique sans se douter une seule seconde que ces 3 personnes n'avaient d'humains que l'apparence.

Car malgré tout, Louis, Lestat, Claudia et tout les autres restent des monstres, des abominations... Immortels, ne pouvant vivre que par le sang. Et c'est la toute la problématique des Chroniques. Les vampires de Rice cherchent désesperement à retrouver leur humanité perdue, si désesperement qu'ils ne se rendent même pas compte qu'il leur est aussi impossible de redevenir des etres humains qu'à un oiseau aux ailes coupées de voler à nouveau. Le refus de Louis de boire du sang humain, le Don tenebreux que Lestat fait à sa mere, ne sont que deux exemples parmi toutes les pitoyables(car inutiles)tentatives qu'ils feront pour tenter de rejeter leur malediction
Et c'est a cause de ce dilemne interne, de cette dechirure de l'âme(car incontestablement, si les vampires de Rice sont damnés, ils ont malgre tout toujours une âme), que tout ceux qui ont lu les Chroniques gardent un souvenir profond et légèrement ému de Lestat et de Louis mais aussi de tout ceux qui ont partage leur "vie": Marius, Armand,... Ces etres qui sont a la fois si proches de nous et si differents de par leur nature, comment ne peut-on pas les aimer? On les comprend, on s'identifie a eux, on se demande quelle serait notre réaction si nous aussi on nous accordait ce don. On aimerait etre des leurs alors que sans doute personne n'a souhaite etre,par exemple, le Comte Dracula, ce monstre fou reclus dans son château coupe du monde. La reaction du jeune journaliste à la fin de "Entretien" est d'ailleurs une preuve. "Faites de moi l'un des votres!". Qui, en lisant les Chroniques n'a jamais secretement desire le mirage de rencontrer Lestat et de devenir son compagnon de damnation...pour l'éternité

Voila pourquoi Les Chroniques des Vampires restent une oeuvre magistrale, incontournable dans la litterature fantastique. Nous aimons ces livres parceque nous aimons les vampires que nous y retrouvons

par ninanina
Twilight, Tome 1 : Fascination 1 (manga) Twilight, Tome 1 : Fascination 1 (manga)
Stephenie Meyer    Young Kim   
Franchement, j'ai longtemps hésité avant de l'acheter et finalement je l'ai fait. Je ne le regrette pas. Les dessins sont magnifiques. J'adore les portraits de Bella mais j'aime moins ceux d'Alice. Celle qui a réalisé ce manga avait la tâche deux fois plus difficile car elle ne devait pas redessiner les acteurs mais juste les personnages du livre. Un exellent manga avec des détails impressionnants.

par myra44
Twilight, Guide Officiel du Film : Fascination Twilight, Guide Officiel du Film : Fascination
Mark Cotta Vaz   
J'ai beaucoup aimé les nombreuses photos et anecdotes sur le tournage du film.

par katou6464
Twilight, Guide Officiel du Film : Tentation Twilight, Guide Officiel du Film : Tentation
Mark Cotta Vaz   
J'ai été déçus par ce guide. Les seules choses interressantes restent, pour moi, les photos qui sont magnifiques et les commentaires des acteurs !

par mallou78
La Nostalgie de l'ange La Nostalgie de l'ange
Alice Sebold   
Un roman très touchant, très triste dès le départ. Bien que la plupart des histoires tournent autour du héros et ne s’attache pas particulièrement aux personnages secondaires, ce n’est pas le cas de celle-ci : Susie étant morte, elle passe son temps à observer la Terre ce qui nous permet d’avoir une vision d’ensemble de ce qui se passe après sa mort, vu qu’elle peut aller partout où elle veut. Elle nous fait parfois part de flash-back, de retour en arrière, qui nous permettent alors de considérer à quelle point sa famille a changé. Dans celle-ci, les réactions sont très différentes les unes des autres. Les personnages les plus sympathique restent cependant Lindsey, la petite soeur de Susie, avec je pense, sa grand-mère, très extravagante.

par Selenna