Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de JordanDevil101 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Hunger Games, Tome 3 : La Révolte Hunger Games, Tome 3 : La Révolte
Suzanne Collins   
La saga Hunger Games se termine vraiment en beauté avec ce livre. Suzanne Collins sait une fois de plus nous tenir en haleine jusqu'à la fin du livre si bien que comme pour les deux tomes précédents il est quasiment impossible de reposer le livre jusqu'à la toute fin. Comme les précédents tomes, celui-ci est très sombre et apporte son lot de larmes aux moments parfois extrêmement difficiles. [spoiler]Larmes notamment aux retrouvailles de Katniss et Peeta qui nous font passer de la joie à l'horreur en quelques lignes. Certaines morts sont très difficile à digérer, notamment celle de Finnick qu'on ne comprend pas vraiment (ça m'a un peu fait pensé à la mort de Lupin dans le dernier tome d'Harry Potter). Finnick vient de se marier, même s'il ne le sait pas encore il va être papa, mais il meurt lors de l'assaut mené pour prendre le Capitole. Prim perd également la vie lors de cet assaut, et sa mort est d'autant plus dure puisque Katniss ne s'est retrouvé dans les jeux que dans le but de la protéger. Cela peut paraitre injuste, et ça l'est, mais ils sont en guerre. Dans une guerre ce ne sont pas que les méchants qui meurent et les gentils qui s'en sortent, il y a des pertes tragiques des deux côtés et c'est bien une des choses que Collins essaie de faire comprendre à ces lecteurs. Alors quand je lis que certains sont révoltés que des personnages meurent, je me dis qu'ils n'ont vraiment rien comprit à ce livre et aux précédents. Il y a d'énormes pertes dans chaque livre (24 tributs et 23 qui décèdent à chaque jeux, sauf dans le premier où "que" 22 perdent leur vie) et c'est en ça que réside toute la tragédie et la morale du livre. Quant à toute l'affaire Katniss/Gale/Peeta, je m'attendais à ce qu'elle choisisse Peeta. C'était assez évident et en lisant bien le tome 2 on savait déjà qu'elle finirait par s'en rendre compte elle aussi.[/spoiler]

par Althea
Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu
Andrzej Sapkowski   
J'ai débuté avec cette série après avoir joué au jeu vidéo. J'ai eu peur au début d'être déçu par le livre, d'avoir trop enjolivé l'univers et le personnages de Geralt. Et bien je n'ai pas été déçu, au contraire. Je trouve que l'auteur a un style excellent, clair, concis, et qui donne une certaine authenticité, avec des dialogues parfois cru, mais réaliste. On apprend plus de détails sur Geralt de Riv, sur sa condition de mutant, sa vie, et sur son caractère qui lui vaut parfois des ennuies. D'autre personnages du jeu sont bien sur présent, comme Jaskier par exemple. J'ai vraiment eu l'impression de "voir" ce monde évoluer devant moi en lisant, avec les détails médiévaux et en même temps fantasy. Je pense qu'il est important de préciser que c'est le jeu vidéo qui est inspiré du livre et non le contraire. Si le jeu est d'aussi bonne qualité, c'est qu'il y aune bonne raison : le livre en lui même est réussi.

par krisalt
La trilogie du sel, Tome 1 : Le sel La trilogie du sel, Tome 1 : Le sel
Maurice Gee   
Ce livre était quand même bon mais l'histoire n'était pas assez entraînante à mon goût, je préfère lire d'autres livres que celui-ci.

par PerleLune
Fablehaven, Tome 1 : Le Sanctuaire secret Fablehaven, Tome 1 : Le Sanctuaire secret
Brandon Mull   
Vraiment la série "Fablehaven" est magnifique,
d'une originalité comme jamais (les dragons, les fées, les démons... Il n'y a pas deux créatures semblables. Brandon Mull à une créativité débordante.
Mon personnage préféré est Seth, [spoiler]Son coté obscure par rapport à la féerie de Kendra donne vraiment une équipe de choc, il découvrira des capacités exceptionnelle tout comme Kendra avec som pouvoir féerique. [/spoiler] POur tout dire c'est une des meilleurs série que j'ai lu jusqu'a present.

par yann54110
La Mafia du chocolat, Tome 1 La Mafia du chocolat, Tome 1
Gabrielle Zevin   
J'ai finis ce livre aujourd'hui et autant dire qu'il est génial ! J'ai adoré "La mafia du chocolat", l'histoire est bien trouvée, les personnages sont plus qu'attachants... Puis le titre et la couverture m'ont tout de suite plus ! J'ai lu ce livre en un week-end pour tout vous dire... Une vraie addiction. Juste quelques (petits) points négatifs : Je m'attendais à plus d'actions compte tenu du résumé... Je ne dis pas ça pour spoiler, mais si vous n'avez pas encore lu le livre, ne vous attendez pas à beaucoup d'actions, non pas que ce livre soit ennuyant, loin de là ! Simplement je m'imaginais plus de "combats", de blessures, de suspens.. Plus d'aventure quoi. Et aussi, même si je trouvais le caractère d'Anya plutôt amusant [spoiler](surtout pour ce qui est d'avoir balancé les lasagnes sur Gable)[/spoiler] parfois ses réactions m'ont énervées. Sinon GENIAL ! J'ai adoré les petits commentaire de la narratrice entre parenthèses. Je conseille "La mafia du chocolat" tout comme "Je ne sais plus pourquoi je t'aime" de la même auteure, même si le style est un peu différent.

par celie_a
Paranormalité, Tome 1 Paranormalité, Tome 1
Kiersten White   
C'est très simple : Paranormalcy est génial ! Une histoire exaltante, des personnages qu'on ne peut qu'aimer, des évènements plus inattendus et frappants les uns que les autres et une écriture touchante, voilà de quoi est composé ce superbe livre.
On suit Evelyn, surnommée Evie, une adolescente de dix-sept ans qui travaille pour l'Agence de Confinement Paranormale Internationale ( en anglais les initiales sont IPCA ). C'est Raquel, sa chef, qui lui sert de guide. Evie doit se rendre dans divers coins du globe pour capturer des Paranormaux. Son rôle n'est absolument pas de les tuer ( Evie aimerait qu'on le précise ), mais de les protéger. Enfermés à l'IPCA, ils peuvent trouver un travail et vivre avec des personnes de leur espèce.
L'agence est également aidée par des fées. Ces êtres sont très importants car ils peuvent voyager très rapidement et mener n'importe qui à n'importe quel endroit. D'ailleurs, Evie ne les aime pas trop... Enfin c'est essentiellement à cause du fait que son ex petit-ami, Reth, en soit une. En plus de cela, il est plutôt du genre collant.
Ne trouvez-vous pas qu'en lisant ça, on dirait que l'histoire est légère et frivole ? Au départ, cette impression se révèle très juste ! Evie est l'héroïne que j'attendais depuis longtemps ! Qu'est-ce qu'elle est drôle... Toujours la bonne phrase au moment propice ! Il y a eu des fois où j'avais de vrais éclats de rire ! Elle est excellente et possède un humour réellement décapant ! Je l'adore !
Mais très vite, cette atmosphère détendue va vite devenir beaucoup plus... Étrange. En effet, Evie va se mettre à faire d'étranges rêves, tous portant sur une mystérieuse et inquiétante prophétie promettant la mort de tous les Paranormaux. Le pire, c'est qu'elle semble lui être envoyée par... des fées. Evie aurait bien aimée pouvoir comprendre le danger qui lui semblait provenir de ce présage, mais un second élément va tout faire basculer : Lend.
Lend est un Paranormal, mais très rare. Il possède le pouvoir de se transformer à sa guise en la personne qu'il souhaite. Evie, ne faisant que son travail, va donc se battre et l'emprisonner dans une cellule, le temps qu'elle et l'Agence puisse comprendre la nature de son arrivée. Car le fait qu'il soit là n'est pas anodin, c'est lui qui l'a voulu. Il semblerai que l'IPCA est de nombreuses réponses à ses questions. Des réponses qu'Evie aurait préférée ne jamais connaître...
D'ailleurs, ce sont elles qui vont les rapprocher, elle et Lend. Un étrange lien va lentement se tisser entre eux. Mais Evie va très vite être déboussolée... Peut-elle aimer un être qu'elle est censée enfermer ? Et pourquoi Reth, son ex, semble-t-il toujours apparaître au moment où elle le veut le moins ? Mais Lend est si doux et si gentil qu'elle ne peut pas s'empêcher de s'attacher à lui. C'est là que le livre m'a touché, je dois dire. Evie a toujours été affreusement seule. Elle a vécu cette solitude avec beaucoup de peine et de souffrance. Son rêve ? Avoir une vie normale, aller au lycée, rencontrer des adolescents, aimer... Et être aimée. C'est certainement pour cela que j'aime autant Evie; sous sa carapace de jeune femme drôle et amusante se cache un cœur immense et une sensibilité vraiment émouvante.
Mais pas le temps de souffler, une autre chose vient bouleverser à nouveau la vie d'Evie : des Paranormaux meurent sans cesse, de plus en plus rapidement, un peu partout. La cause de ces décès ? Inexpliquée. Pour Evie, il est grand temps de passer au chose sérieuse. Entre son coup de foudre avec Lend, Reth qui la poursuit, ces morts suspectes et cette incompréhensible prophétie, rien ne va plus !
Vous voyez, on ne s'ennuie jamais ! Ce livre se lit d'une traite ! Le style est fluide, touchant, prenant et saisissant. Evie est vraiment le type de personnage que j'apprécie par-dessus tout. Sa détermination sans faille a su me conquérir, ses remises en question me toucher et ses sentiments me convaincre que cette histoire est exceptionnelle. En plus, cet univers peuplé d'être paranormaux et de secrets est juste génial. On se prend au jeu dès le début ! Ce roman est un vrai "pageturner". Il est bourré de suspense, est excitant et nous permet de plonger au cœur, vraiment, d'un monde unique.
Nous sommes ancrés dans l'histoire de la première à la dernière page, c'est simple. En plus, l'évolution de l'intrigue est parfaite ! Entre instants magiques, doux, passionnants, inquiétants et à couper le souffle, tout est parfaitement dosé ! L'humour ne nous quitte jamais, tout comme cette oppression que l'on ressent en lisant le livre ! Paranormalcy est, comme vous l'aurez compris je pense, un roman qui prend aux tripes. Une très très bonne lecture qui fait du bien et qui nous permet de vraiment nous évader et ça, ce n'est pas négligeable !

par Jordan
Le Secret de l'inventeur, Tome 1 : Rébellion Le Secret de l'inventeur, Tome 1 : Rébellion
Andrea Cremer   
Avec ce roman les éditions Lumen nous prouvent une nouvelle fois qu’elles ont le nez pour les pépites et nous donnent encore plus envie de découvrir leurs prochaines sorties. Car jusqu’à présent je n’ai encore jamais été déçue par leur choix de titres ou de design.

Un beau livre-Objet

Pour commencer et pour tout vous dire j’avoue avoir été attirée dans un premier temps par la couverture, ce cœur mécanique laisse fonctionner l’imagination et m’a interpellée de façon à vouloir lire ce livre à tout prix.
De plus, j’ai aussi trouvé très bien fait les premières pages de chapitres avec ce fond Steampunk grisé. Cela met une touche supplémentaire de modernisme dans cette édition et m’a fait particulièrement apprécié de le tenir dans les mains. C’est un livre qui de par sa couverture, sa tranche et son intérieur, aura une belle place dans votre bibliothèque.

Des personnages bien menés et intéressants

Charlotte a 16 ans, elle vit dans un monde souterrain, les Catacombes pour fuir les Britanniques de l’Empire. Ils sont nombreux ainsi à vivre cachés et à sortir de temps en temps pour se tenir informés. C’est au cours d’une de ces sorties que Charlotte ramène un jeune homme avec elle. Celui-ci était poursuivi par les cueilleurs, des machines articulées pilotées appartenant à l’Empire.
Les Catacombes, lieu de vie des enfants de résistants avant leur 18 ans, âge auquel ils peuvent prétendre rejoindre leurs parents dans la lutte contre l’Empire. De nombreuses grottes sous la terre, aménagées de façon à ne pas se faire remarquer et à vivre en sécurité loin des Britanniques.

Ashley, le chef des Catacombes, est le frère de Charlotte. Il est proche de ses 18 ans et donc de son départ à l’extérieur pour continuer la lutte de façon active. C’est un jeune homme sérieux et plein de charisme qui tient les enfants des Catacombes en sécurité par son côté froid et sévère de prime abord. Il est cependant attentionné pour sa sœur et les autres et surtout empreint d’inquiétude à leur sujet.
Charlotte est tout son contraire. Elle est impétueuse, pleine de verve et d’ironie, surtout envers Jack, téméraire et casse-cou. Elle se veut adulte mais reste aussi impulsive et parfois irréfléchie comme la fois où elle ramène Grave avec elle.

Jack, dès le départ m’a plu. Il est arrogant, plein de morgue, il adore taquiner Charlotte au maximum, mais en même temps il est sérieux et très utile dans leur sortie pour récupérer du matériel. Et puis la suite va le rendre encore plus utile et attirant. Il a un petit côté espion qui me fait frétiller les neurones, même si les secrets qu’il cache vont le faire un peu baisser dans mon estime, il reste cependant un personnage que j’aime beaucoup. Meg, la bonne amie de Charlotte, leur guérisseuse et confidente est douce et compatissante pourtant la suite va nous la montrer aussi pleine de secrets. Et enfin Grave, notre malheureuse victime poursuivie par les Cueilleurs. Amnésique, pâle, empreint d’une inquiétude grandissante sans savoir d’où lui vient cette impression… Tout ce qui se rapporte à lui est mystérieux. La suite de nos découvertes ne va pas nous faire changer d’avis non plus sur lui et l’énigme qu’il représente. Lorsque la réponse nous apparaîtra enfin, ce ne sera que le début de nouvelles questions plus importantes les unes que les autres.

Un récit aussi palpitant que captivant !

Néanmoins, c’est lorsque les événements commenceront à se bousculer et à amener nos jeunes amis dans un monde inconnu d’eux et plein de danger que l’aventure, déjà bien omniprésente, deviendra alors un véritable périple.

Que de chamboulements cela va-t-il amener dans leur vie ?!

Toujours est-il que nous allons alors être plongés avec eux dans la politique, la bataille des adultes et les dangers inhérents à cette situation nouvelle et complexe. Pourront-ils et sauront-ils faire face à tout cela ?

Voilà les questions qui vont nous tenir en haleine, car même si le rythme n’est pas particulièrement soutenu, l’auteur nous campe le décor de façon plus qu’intéressante et captivante. L’ambiance, les détails décoratifs ou costumiers, les nouveaux personnages mais aussi les changements qui s’opèrent chez nos héros, tout cela nous imprègne un peu plus dans ce style Steampunk qui me plait énormément, il faut avouer.

Les personnages se dévoilent au fur et à mesure et ça complexifie le récit.

Tous ne sont pas ce qu’ils semblent être et nous allons de découvertes en découvertes, de surprises en secrets dévoilés. Ils sont savamment distillés dans le récit et nous tiennent captifs.

Mais ce n’est pas tout. Les petites merveilles technologiques que nous découvrons tout au long de l’histoire m’ont émerveillée par leurs descriptions et leur utilité. L’imagination de l’auteur sur ce point est magique. Qu’ils s’agissent des petites souris mécaniques, du canon à double polarité ou de la libellule, les imaginer m’a fait rêver et voyager dans le Steampunk de façon irremplaçable. Ce sont pour ces inventions surprenantes, ces anachronismes voulus entre le XIXe et ce modernisme que j’ai commencé à apprécier ce style de roman. Andrea Crémer sait nous plonger dedans avec style et une facilité déconcertante.
Sa plume nous entraîne avec elle au point de dévorer son roman et d’en redemander encore. Les derniers chapitres vont nous laisser dans l’expectative sur de nombreux points et en même temps nous attacher encore plus aux personnages qui vont développer devant nous une grande maturité et une conscience de leur mission digne du meilleur des adultes.

C’est donc un coup de cœur pour moi que ce roman du genre Steampunk, que ce soit l’objet en lui-même que le récit, j’ai tout aimé.

J’ai hâte de suivre à nouveau les aventures de nos jeunes héros et particulièrement de Charlotte qui a su mûrir contre vents et marées et nous donne un aperçu magnifique de la jeune femme qu’elle va devenir. Alors, maintenant à quand la suite ?



par Aelynah
Les combats de Ben Kingdom Tome 1 Les griffes du mal Les combats de Ben Kingdom Tome 1 Les griffes du mal
Andrew Beasley   
L’action débute assez rapidement et l’intrigue est maintenue jusqu’à la fin. Une histoire garnie de mystères et enveloppée d’une atmosphère particulière… Le tout se déroulant à Londres en 1891. Une guerre se prépare entre deux groupes (les Sentinelles et la Légion). Une guerre dont la cause est une simple pièce de monnaie…

par Syrena
Arielle Queen, Tome 11 : Toutes les bonnes choses... Arielle Queen, Tome 11 : Toutes les bonnes choses...
Michel J. Lévesque   

Loki a tendu un piège à Razan et ses compagnons. Le dieu du mal et ses serviteurs parviennent à capturer Brutal, Ael, Jason, Kalev et tous les autres. Seuls Razan et Arihel réussissent à lui échapper, grâce à l’aide du mystérieux Trebor, l’alter renégat qui a pour mission d’assassiner les deux élus. Alors que les amis d’Arielle sont conduits au château Brimir, pour y être exécutés, Razan entreprend de libérer son amoureuse de l’emprise maléfique dont elle est victime. L’amour de Razan suffira-t-il à chasser la déesse Hel du corps et de l’esprit d’Arielle? Et que fera Trebor lorsqu’il se retrouvera enfin seul avec les deux élus? Mettra-t-il son plan à exécution? La fin approche et les alliés se font de moins en moins nombreux. La mort guette chacun de nos héros. Pour vaincre Loki et sauver le monde, ils devront d’abord se sauver eux-mêmes.
La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune
Christelle Dabos   
Les livres de Christelle Dabos méritent plus que le Diamant.
Que dire de ce livre à part que je regrette de l'avoir refermer aussi vite, que j'attend la suite avec impatience et que je vais très certainement me relire ces deux tomes de nombreuses fois d'ici la sortit du prochain, comment ne pas parcourir cet univers incroyable encore et encore et dire qu'on va avoir le droit à deux autres perles de ce genre (peut être plus).
Il se passe tellement de chose pour notre chère Ophélie dans ce tome, impossible d'en faire un résumé ou de dire ce que j'ai préféré (en même temps j'ai tout aimé donc...).
Gros coup de cœur pour Thorn.

Le troisième est en cours de rédaction et même si je suis impatiente, Christelle peut et doit prendre son temps, mais son imagination est tellement magique qu'on ne risque pas d'être déçu.