Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de jorie13 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Ne m'oublie pas Ne m'oublie pas
Emmanuelle Aublanc   
Magnifique...histoire touchante. J'ai lu le livre en une journée, je n'ai pas pu m'arrêter.

par latosca
Effet de vague, saison 1 Effet de vague, saison 1
Jana Rouze   
beaucoup apprécié car ça change des romance habituelle, par contre des fois je me perdais un peu dans les dialogues.

par audoky1
Juste avant le bonheur Juste avant le bonheur
Agnès Ledig   
Poignant

J'ai adoré la 1ère moitié du roman, la rencontre de 3 personnes que tout oppose, une jeune caissière mère d'un petit garçon de 3 ans qu'elle élève seule avec difficulté, un quinquagénaire fortuné et son fils veuf. Des vacances en Bretagne où chacun va apprendre à découvrir l'autre à son rythme, avec beaucoup d'émotion, en affrontant ses propres démons. La connexion entre les personnages est magnifique, l'écriture est belle, très belle, on savoure chaque page avec délectation. Ensuite un évènement fait que le roman prend un virage à 180°. J'avoue que je m'attendais à quelque chose de triste, mais alors vraiment pas à ça. Au delà du côté dramatique de l'histoire, j'ai beaucoup plus apprécié la première partie que la 2ème. Sans doute un peu trop pour moi.

Argent : 7,5/10
Jamais deux sans Toi Jamais deux sans Toi
Jojo Moyes   
Ma chronique en brève

Un road trip hilarant, des émotions à fleur de peau, une histoire dont on devine la fin mais qu’on se plait à découvrir tant l’écriture est douce et les personnages touchants.

Note générale : 19/20



Mon avis sur…


L’histoire

J’ai mis un moment avant de me plonger complètement dans ce livre, mais une fois que ce fut fait, impossible de m’arrêter ! Au début, je l’ai lu entre deux Services Presses, quelques chapitres, le temps que l’histoire se mette en place, qu’on découvre les personnages. Comme il y en a plusieurs, cela prend un peu de temps, et je pense que c’est ce qui m’a légèrement bloquée au début, moi la grand fan d’action et de magie ! Puis, tout d’un coup, il y a eu le déclic, hier soir tandis que je reprenais le livre pour lire une heure (enfin, c’est ce que je croyais)… Résultat, je l’ai lu jusqu’à 3h du matin, ne pouvant plus m’en défaire !
Alors oui, je savais dès le 4e chapitre comment ça allait finir. Je connaissais déjà les intrigues et ce que ça donnerait. Car Jojo Moyes ne réinvente rien ici, et ce n’est pas le but. Il n’y en a pas besoin. Car même si l’histoire est cousue de fil blanc, on ne peut qu’adorer ce livre, si touchant, si léger.

On découvre différents personnages, chacun transportant son lot de chagrin et de misère : Il y a Jess, jeune femme qui cumule deux jobs, galère avec sa fille surdouée en mathématiques, Tanzie, et avec son beau-fils renfermé, Nicky, dont le mari (le détestable Marty) est parti deux ans plus tôt. Elle est optimiste, ne baisse jamais les bras, peu importe les épreuves qui se dressent sur son chemin. Lorsqu’elle se trompe, elle n’hésite pas à se remettre en question, et à tirer une morale de ses erreurs.

Il y a l’adorable Tanzie, qui (comme on vient de le dire) est une enfant possédant de très grandes capacités en mathématiques, ce qui lui ouvre les portes d’une prestigieuse (et très chère) école privée. Elle est particulièrement attachée à Norman (le chien de la famille) et veut plus que tout le bonheur de sa famille.

Il y a Nicky, jeune garçon androgyne et renfermé, harcelé par les petites frappes du lycée, qui le blessent sérieusement au début du livre. Son père l’a laissé à Jess lorsqu’il a quitté le domicile et depuis, ils n’ont plus aucun contact.
J’ai adoré ce personnage, qui m’a beaucoup touchée. Il est dépeint avec tant de justesse et d’émotion qu’il est vite devenu celui que je préférais. C’est un jeune homme qui cherche sa place dans le monde, ayant été rejeté par son propre père qui ne le comprend pas, et harcelé au quotidien de manière extrêmement violente par les Fishers. Sa vision de la vie n’est pas toujours rose, mais il s’ouvre peu à peu au fil du livre.

Il y a Norman, l’immense chien de la famille, qui est hilarant et qui pète à longueur de temps.

En dehors de cette petite famille, il y a Ed, un homme d’environ 35-40 ans, qui demeure éloigné de ses parents ou de sa sœur. Il n’a pas de réelle notion de l’argent, tant il en a. Mais lorsqu’il découvre au début du livre qu’il est accusé de délit d’initiés, tout son univers bascule. Dans les premiers chapitres, on a de la peine à s’attacher au personnage, mais au fil de l’histoire, on découvre à quel point il est doux, sensible, n’hésitant jamais à se remettre en question et on ne peut le comprendre et l’adorer.

Ces différents personnages vont être embarqués malgré eux dans un road trip direction l’Ecosse, où Tanzie doit tenter de gagner un concours de mathématiques afin de pouvoir obtenir suffisamment d’argent pour intégrer l’école privée de ses rêves. Durant ce voyage, ils vont tous se découvrir les uns et les autres, se dévoiler également, vivre des émotions incroyables. Cette expérience va changer beaucoup pour chacun d’entre eux, comme leur vision de la vie ou les liens entre eux. En revenant, ils ne seront plus du tout les mêmes.

Et il faut l’avouer, lorsque l’on referme ce livre, nous ne sommes plus vraiment les mêmes également.

Car ce roman est un vrai concentré d’émotions, où l’on rit autant que l’on pleure. C’est fou ce que j’ai adoré me plonger dans cette histoire, si touchante et douce. Les personnages sont bourrés de défauts et de qualités, on se sent proche d’eux, de leurs manies, de leurs habitudes ou de leur façon de voir la vie. C’est un livre puissant, où, à aucun moment nous ne tombons dans le mièvre ou le cliché. C’est naturel, simple, drôle et émouvant.
En deux mots comme en cent : j’ai adoré ! Je conseille ce livre pour tous ceux qui ont une petite baisse de morale car ils ne peuvent qu’en ressortir gonflés à bloc !

L’histoire : 16/20
Les personnages : 20/20


L’écriture

Alors comment dire… La plume de Jojo Moyes est tout simplement parfaite ! Il n’y a pas de lourdeurs, pas de tournures de phrases étranges. Le style est léger et agréable. J’ai adoré le fait que l’on change de point de vue chapitre après chapitre, car selon les personnages, le style d’écriture évolue également. Pour Tanzie par exemple, on a des phrases plus courtes, plus rythmées et enfantines, bourrées de chiffres et de statistiques.
J’ai vraiment eu l’impression que Jojo Moyes a cherché à imprégner l’écriture de la façon de penser de chaque personnage et j’ai trouvé cela grandiose.

Le style d’écriture : 19/20


La symbolique

Ce livre contient une morale sympathique et positive sur la vie où le message principal est « Si on fait le bien, le bien nous sera rendu ».
La pensée positive de Jess est certes mise à rude épreuve tout au long du livre : Elle qui répète inlassablement que « Tout s’arrangera », elle se voit s’enfoncer chaque fois un peu plus dans les épreuves et les difficultés, où tout va de travers. En lisant ce livre, en voyant parfois dans quel foutoir se met l’héroïne (problèmes de sous, de cœur, de famille), on réalise également que nous avons bien de la chance, nous qui n’avons peut-être que le quart de ses soucis.
Mais finalement, ce sont ces différentes épreuves qui vont l’amener au bonheur, un bonheur imparfait mais réel. On comprend alors que la morale de ce livre est que, malgré les problèmes qui émergent dans la vie, il est possible d’être heureux, et que chaque événement bien précis, qu’il soit bon ou mauvais a une finalité vers le bonheur, bien que cela ne soit pas évident au premier abord.
Anchor Island, Tome 1 : Faits l'un pour l'autre Anchor Island, Tome 1 : Faits l'un pour l'autre
Terri Osburn   
Très jolie découverte!
Et bien oui je ne m'attendais pas à apprécier autant ce roman.
L'écriture fluide et plutôt addictive a fait que j'ai accroché à l'histoire d'entrée et l'ai rapidement terminée.
Il n'y a pas beaucoup de suspens faut le dire, mais l'histoire est quand même divertissante car il se passe pas mal de choses, il n'y a pas que le romance.
Les personnages sont crédibles et attachants, l'histoire en fond sur l'île d'Anchor, ravit notre imagination. L'évolution de la relation entre les personnages principaux : Beth et Joe, se fait lentement mais cela paraît tout à fait logique, ce n'est pas choquant, le contraire l'aurait été.
J'ai passé un bon moment, alors si vous cherchez une jolie romance et histoire pour passer le temps et vous changez les idées, n'hésitez pas à lire ce livre.

Bonne lecture !!!



par jorie13
Contours of the Heart, tome 2 : Softly Contours of the Heart, tome 2 : Softly
Tammara Webber   
Je n'avais pas mis ce livre dans ma PAL lorsqu'il est sorti. La raison ? J'avais toujours trouvé le principe de base de raconter la même histoire du point de vue d'un autre un peu ennuyeux, et pour être franchement honnête, un peu prendre son lecteur pour un idiot, en lui lançant de temps en temps un os à ronger (c'est-à-dire bien souvent une minuscule scène supplémentaire) tandis qu'on copiait/collait la plupart des passages sans s'embarrasser de les approfondir, et qu'on se contentait de pointer des évidences qui pouvaient déjà être déduites depuis le premier tome comme si c'étaient de véritables "révélations", en ôtant ainsi toute part de mystère aux personnages. Et après quelques expériences malheureuses, j'étais bien décidée à ne pas me faire avoir avec celui-là.
Mais voilà, je suis une incorrigible curieuse, et le personnage de Lucas n'était pas assez présent, assez développé à mon goût dans le premier tome. Tel un chien enragé, je mourrais d'envie de connaître ses pensées, et aussi la part de son histoire personnelle qui ne pouvait être racontée dans le tome de Jacqueline.
Et ce fut une immense surprise de lire ce tome. J'ai ADORE ! vraiment, ça doit être la première fois qu'un auteur fait VRAIMENT l'effort de nous fournir une histoire différente de la première, et non pas seulement de changer le point de vue et de décalquer les dialogues. Ce tome n'est pas seulement "l'histoire de Easy du point de vue de Lucas", ce tome est véritablement l'histoire de Lucas, il s'approprie les évènements ; et l'alternance de narration entre Lucas et Landon, entre son passé et son présent, se forme comme un dialogue adressé à lui-même. On est vraiment centré sur lui et personne d'autre. On en découvre TELLEMENT plus sur sa personnalité et ce qu'il désire, comment il en est arrivé là et sa détermination à s'en sortir. Jacqueline, au fond, n'est qu'un personnage secondaire (j'entends par là que ce n'est pas tant elle qui compte, mais plutôt ce que LUCAS pense d'elle, comment LUI la voit et comment il interagit avec elle). J'ai été admirablement surprise du véritable travail fourni par l'auteure, qui se donne la peine de nourrir son personnage avec des révélations jamais évidentes, jamais superficielles. Et au lieu d'atténuer le mystère autour de Lucas, elle est parvenue à l'approfondir et à me faire aimer le personnage encore plus !
Un grand bravo, une performance qui mérite d'être soulignée quand on voit que certains auteurs ne se donnent pas cette peine. On sent vraiment que l'auteure tient à ses personnages, et par cet attachement à eux, elle nous fait les aimer nous aussi. En fait, je pense même qu'elle nous montre tout son respect, parce que son travail reconnaît enfin que ses lecteurs tiennent à ses personnages comme à des êtres vivants, autant qu'elle tient à eux, et que pour cela il faut leur délivrer une performance digne de leurs attentes.

par Jow27
ABC Love ABC Love
Layla Namani   
Complètement conquise par la plume de Layla Namami, ABC Love est une belle découverte !
Hanna est auteure à succès mais avant tout elle est une très belle femme. Sa plastique de rêve lui permet de mettre autant d'homme dans son lit qu'elle le désire. Cependant aucun n'a le droit à y passer la nuit, ni d'être rappelé. Hanna à comme principe que les hommes s'utilisent et se jettent à sa guise. Ne pas s'encombrer, ni s'attacher tel est sa devise. Tomber amoureuse ne fait pas parti de ses objectifs, surtout que la seule et unique fois qu'elle a succombé à ce sentiment, il y a quinze ans de ça, elle a été blessée qu'il ne lui donne aucun signe de vie comme promis, donc à quoi bon…
Bien dans ses talons, elle use et abuse de son sex-appeal. C'est le genre de femme qui déstabilise, elle le sait et en joue tant qu'elle peut. Même le gentil épicier du coin en fait les frais, tout le monde est à ses pieds et ça lui plait !
Cependant une rencontre va tout changer et percuter son quotidien de plein fouet ! Cet inconnu n'a pas l'air d'être déboussolé face à sa répartie ni par sa beauté qu'il ne feint pas tout de même d'apprécier. Un double d'elle version masculine qui n'est autre que son nouveau voisin qui va affaiblir sa carapace pourtant bien forgée depuis longtemps. Ne voulant surtout pas montrer un signe de faiblesse face à lui, la guerre est déclarée et tous les coups sont permis ! Monsieur Sexy va devenir son ennemi public numéro 1 mais aussi son unique obsession. Lorsque celui –ci lui sera présenté comme l'écrivain qui fera équipe avec elle pour l'aider dans la réécriture de son nouveau roman, ce sera la goutte d'eau qui fera déborder le vase. Hanna ne parvient plus à être elle-même et un jeu de séduction hors du commun va débuter en même temps que cette guerre qui fait rage dans leurs coeurs et dans leurs corps. Y succomberont-ils ? Rien n'est sûr, car cet homme souffle le chaud et le froid, lunatique à ses heures au comportement douteux, tendre à d'autres, Hanna ne sait plus comment interpréter ses changements d'humeur. Ils se cherchent, se provoquent, s'attirent comme deux aimants, pourtant, dès qu'ils sont trop proches ils se repoussent encore et encore. Mais si Hanna succombe petit à petit, elle n'est pas prête à le laisser gagner, car sa dignité passe avant tout…
La plume de Layla Namami m'a envoûtée dès les premières lignes. J'ai été happée dans ce roman qui m'a fait passer par une multitude d'émotions et qui pardessus tout, m'a fait vraiment rire. Dans cette histoire d'amour, il faut savoir lire entre les lignes. Des indices qui nous mènent jusqu'à la découverte de l'intrigue sont parsemés tout au long de l'histoire et nous accompagnent avec fraîcheur jusqu'au dénouement qui ne manque pas de nous apporter un flot énorme d'émotions. Mais pas seulement car la perception de nos protagonistes est aussi passée au peigne fin et se dévoilent peu à peu pour nous aider à en comprendre leur fonctionnement. Pourquoi Franck se retrouve sur le chemin d'Hanna et comment peut-il la comprendre à ce point ?
ABC Love est un alphabet de l'amour qui m'a transporté du début à la fin. Des protagonistes hauts en couleur auxquels on s'attache dès les premières lignes, qui se mêlent aux personnages secondaires qui apportent leur touche au bon fonctionnement de la trame. Dotée d'une plume fluide, intelligente et très sensuelle, Laya Namami nous embarque dans une histoire bien pensée, mais surtout bien ficelée où des paroles sages d'un être cher accompagnent la vie d'Hanna au quotidien en donnant cette touche originale et poignante au récit et qui nous accompagnent jusqu'à la chute qui m'a totalement conquise !
Un grand merci à Layla pour cette belle lecture mais aussi pour sa confiance. Une auteure que j'ai découverte pour la première fois avec ABC Love, et que j'ai hâte de lire à nouveau.
Colocs: l'intégrale Colocs: l'intégrale
Emily Blaine   
Une torture, je déconseille fortement, je crois qu'on peut difficilement faire plus pénible (pour ne pas dire un autre mot) comme personnages, à part Ben bien sûr, Ben est un amour il est parfait. Mais malgré Ben (qui mérite bien mieux qu'Ashley) j'ai détesté ces deux romances, j'ai pas accroché aux couples. J'ai pas compris les échanges entre les couples, je les ai pas trouvé touchant ou mignon, plutôt immature (sauf Ben) surtout Connor et Ashley. Moi qui suit fan des happy end j'ai espéré tout le long du deuxième que Ben lâche l'affaire avec Ashley parce qu'elle est juste pénible même si on voit son côté doux et gentil, la ch***se en elle est plus forte que tout.
Bref c'était pas pour moi.
Les frères O'Neil, tome 1 : La danse hésitante des flocons de neige Les frères O'Neil, tome 1 : La danse hésitante des flocons de neige
Sarah Morgan   
L'hiver, le confort douillet de mon canapé, un thé et des chocolats ... toutes les conditions sont réunies pour lire ce genre de livre ! Et j'avoue avoir passé un très bon moment en compagnie de ce livre.
Les paysages de Snow Crystal et l'ambiance y sont très bien décrits. J'ai eu la sensation d'être aux sports d'hiver, de boire un chocolat chaud sur la terrasse du café, de faire du traîneau, bref d'être avec Jackson dans cette forêt enneigée.
La plume de Sarah Morgan est agréable, fluide et addictive. Tout est décrit avec justesse et crédibilité. Les scènes de sexe sont passionnées, sensuelles et belles sans jamais être dans le vulgaire ou le cru. C'est une belle romance contemporaine comme j'aime les regarder à la télé.
Seul petit point négatif, j'ai trouvé certains passages répétitifs mais quand on se rend compte qu'on a déjà tourné la dernière page au final on se dit que ce n'était pas si grave !
En résumé, un livre de saison dépaysant à lire pour un moment d'évasion. Avec comme ingrédients principales : de la peur, de la tendresse, de l'amour, de la passion et la magie de noël !

par coco69
Make me Bad, Tome 1 Make me Bad, Tome 1
Elle Seveno   
Premier tome d'une lecture offerte par une auteur de la French Team chez Hugo poche. Originale et captivante, cette histoire est une pépite.

Premier emploi pour Laure, elle est submergée de travail depuis six mois, entre le bureau, concerts et les soirées organisées pour les artistes. Elle a enfin un moment de libre pour faire une surprise à son petit-ami Matt, et rentrer plutôt.
Après cinq ans de couple, elle retrouve celui-ci accompagné dans leur douche. Elle fuit. Entre colère et tristesse au fil des jours, Laure concocte une belle petite vengeance à Matt et sa nouvelle conquête.
Laure a besoin de quelqu'un qui connaît la tromperie et le mensonge, elle se tourne vers le meilleur ami de Matt, Alexandre.

Laure est assistante commerciale dans le monde de la musique. Elle a énormément de mal à s'affirmer, et se laisse marché dessus. C'est une femme gentille, douce et attentionnée, mais face à cette trahison c'est une nouvelle Laure qui s'installe ou se réveille. Elle soulève une vraie rébellion.
Alexandre Delfort, est un tombeur, attiré par les vices et les défis. Cela fait cinq ans, qu'il attend que Laure se révèle au grand jour, enfin surtout son tempérament caché. Il est égoïste et fait passer ses désirs en priorité, jusqu'à l'arrivée de Laure dans sa vie.

La narration est du point de vue de Laure, puis s'ajoute celui d'Alexandre de temps en temps. La plume de l'auteur est une merveille, fluide, légère et très facile à lire. Le rythme est soutenu, aucun ennui ou temps mort. Les scènes s'enchaînent avec brio, détails et travaillées.
L'intrigue et l'histoire sont originales, les personnages sont aussi peu communs. C'est très rafraîchissant et palpitant. Fini de mettre le coupable devant le faite accompli, c'est trop simple, trop facile. La vengeance, le retour de médaille sont une toute autre solution de faire vivre la même chose à celui qu'il nous a fait subir. Fini le pardon trop facile, place à un prêté pour un rendu.
Les personnages secondaires, Maeve la casse-cou, Adèle la réfléchie,... ont tous une place importante, ainsi qu'un destin dans cette histoire. La touche d'humour est très appréciable, les émotions intenses et palpables. C'est magnifique.

Une romance captivante, époustouflante et addictive. L'intrigue tourne autour de la manipulation, des mensonges et trahisons. Nos deux protagonistes sont exceptionnels, loin de la fille et du garçon parfait, un bonheur. La romance s'installe loin des histoire communes, loin du triangle amoureux ou du conte de fée, c'est innovant. Vivement la suite, je ne pense pas pouvoir attendre la sortie poche !!

par Matoline