Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de JosianeT : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Provoque-moi, Tome 3 : À sa merci Provoque-moi, Tome 3 : À sa merci
Christine Bell   
Voilà le troisième tome de la trilogie "Provoque-moi" qui est sans prise de tête, agréable à lire, bien écrit et rafraîchissant.
L'intrigue n'est pas des plus élaborée, c'est simple, mais les personnages sont attachants et arrivent à nous attendrir à travers leur caractère, leur douleur, leur peur et leur doute.
Comme dans toutes les romances on connait le dénouement de l'histoire, mais personnellement ici ça ne me dérange pas plus que ça, car avec cette saga j'aime voir évoluer les personnages et la romance qui va crescendo.
Et puis pour mon plus grand plaisir on retrouve Cat, Shane, Lacey et Galen, que nous avons rencontré dans les tomes précédents et qui jouent un rôle important dans cette romance !
Comme à son habitude, Christine Bell nous offre une double narration : Courtney et Rafe.
En résumé, voilà une romance érotique qui se laisse lire avec plaisir. Elle est bien écrite et même si elle sans surprise et qu'elle ne va pas sans nous rappeler un certain livre, elle arrive à nous à nous faire passer un bon moment.

par coco69
Nuit après nuit, Tome 2 : Après cette nuit Nuit après nuit, Tome 2 : Après cette nuit
Lauren Blakely   
L'avis d'Esméralda :

J’ai frôlé le coup de cœur avec le premier tome, mais le second ne m’a pas tout autant enthousiasmée !

Clay et Julia, à eux deux, leur attirance est torride, sensuelle et passionnée. Mais la vie et les secrets ne font pas bon ménage et amène inexorablement à une séparation déchirante et désastreuse. Le manque de l’un devient insupportable. Les nuits endiablées leur manque. Les caresses, les sensations, leurs respirations, leurs regards, leurs espoirs. Mais quand la reconquête est en marche tout devient possible.

Le second tome se veut beaucoup plus lent que le premier. On n’est pas dans l’explosion due à la découverte des premiers émois. Ici Clay et Julia apprennent à ce connaitre, échangeant de longues heures par téléphone. Bien évidemment quelques scènes épicées viennent endiablées cette relation longue distance. Ils se découvrent et amorcent une relation où la confiance se fait une place de plus en plus importante. C’est lors du mariage de Mckenna, la sœur de Julia, où les retrouvailles font permettre de faire table rase du passé (Julia va avouer ses tourments) et ainsi ,débuter une histoire sérieuse.

Clay est toujours aussi fougueux et dans sa débâcle de ses sentiments, il fera une erreur qui remettra tout en cause. Julia est toujours aussi déterminée et tient toujours autant à son indépendance, peut-être qu’elle devrait lâcher prise par moment, ça lui éviterait une prise de tête carabinée.

Les traits de caractère des personnages sont approfondis, le lecteur les découvre davantage. Le scénario est dans la continuité du premier volet : Julia est toujours au prise d’un mafieux. Ses exigences sont de plus en plus pesantes et oppressantes. Elle ne sait pas si elle va pouvoir sans sortir ! La relation de Clay et de Julia prend un nouveau sens !

Cette romance à tout pour plaire ! Tout y est palpitant, des scènes romanesques à couper le souffle, leur amour est si débordant qu’il fait palpiter notre cœur ! Les scènes de sexe ne tombent pas dans la lubricité ou le vulgaire, mais ont tout de même le mérite de mettre les papillons dans le ventre.

Je me suis posée toute la journée la question : mais qu’est ce qui a pu me déranger pendant cette lecture ? Peut-être que ce n’était pas le bon moment pour aborder cette lecture ? Quelques passages dans la traduction m’ont refroidi, amenant à caser mon rythme de croisière ! J’ai quand même trouvé que certains passages auraient pu être mieux développer et amener davantage de rebondissements. Parfois je suis exigeante dans mes lectures, mais voilà ce second tome a un sacré potentiel qui malheureusement ne m’a pas convaincue ! J’espère que le troisième tome, fraichement sorti aujourd’hui, relèvera mon niveau d’appréciation.
Nuit après nuit, Tome 1 : Nuit après nuit Nuit après nuit, Tome 1 : Nuit après nuit
Lauren Blakely   
OK! Attention Roman!

Premièrement Y'a tu quelqu'un qui peut dire a l'écrivain que trop de sarcasme et de sous-entendu fini par fourrer le lecteur...Y'a des moment ou je savais même pu de quoi elle parlais...

Deuxièment ajouté au sarcasme, beaucoup trop de double information du genre:

Je vais m'occuper de toi - ouais occuppe toi de moi
tu va aimée ça - ouais je vais aimée ça
si tu sais pas quoi écrit tagueule les lecteurs feront le reste un livre ses fais pour imaginer de toute façons alors imagine...
Pis en plus des double affirmation ben elle en rajoute avec des répétitions de mots inutile t'apprend ça a l'école que ça ce fais pas... Je pense j'ai vue trois fois le même mots dans une même phrase peut pas croire que l'éditeur est laisser passer ça...

Sa gosse, ses frustrants et sa donne plus envie de lire...Au bout de 100 pages pu capable j'ai du me forcer a le finir...

Malgré l'originalité de certaine scène de sexe super détaillé je trouve que l'histoire aurais pu l'être beaucoup plus...Ben déçu alors que pour une fois il y avait un personnage féminin qui avais de l'allure le pourquoi il est pas ds la poubelle et que je vais me forcé a lire le deuxième sais jamais tout le monde s'améliore.
Nuits pécheresses, Tome 1 : Douces nuits coupables Nuits pécheresses, Tome 1 : Douces nuits coupables
Lauren Blakely   
Je ne suis vraiment pas emballée par ce livre. J'ai eu l'impression qu'il ne se passait pas grand chose entre eux à part leur amour passé qui se réactive (assez bien décrit d'ailleurs) et les scènes de sexe entre eux. A part ça, pas grand chose, on a plus l'impression que c'est un prologue au prochain roman, même si le style n'est pas mauvais. A suivre...

par cicrane
Nuits Écarlates, Tome 3 : La Nuit des Hurleurs Nuits Écarlates, Tome 3 : La Nuit des Hurleurs
Marie Hall   
Non mais vraiment je suis scandalisée , c'est quoi cette traduction ? !!! Au début, je me suis dis, à tiens c'est mieux traduit,quand j'ai lu fluorescence au lieu de néon ,je ne me suis pas affolée ,mais ensuite les coquilles ,les fautes d'orthographe , les traductions littérales,des termes mal interprétés,ont continués.On se moque de l'auteur,on se moque des lecteurs...Je comprends pourquoi certains disent qu'ils n'ont pas tout compris,comme en en anglais on utilise un même mot pour plusieurs sens je retraduisais la phrase en anglais pour retrouver le mot d'origine et trouver ensuite le terme le plus adapté.J'avoue avoir été passablement énervée. Quel gâchis ! Car l'histoire reste intéressante.

par iarld
Nuits Ecarlates, Tome 2 - Le Club des Morts Nuits Ecarlates, Tome 2 - Le Club des Morts
Marie Hall   
Une bonne suite,la traduction s'est un peu améliorée ou moi qui m'habitue , je ne sais pas...Elle reste cependant à désirer. Pandora se révèle très attachante , Asher surprenant.Par contre la fin est absolument épouvantable !!!

par iarld
Nuits Ecarlates, Tome 1 : Le Carnaval Diabolique Nuits Ecarlates, Tome 1 : Le Carnaval Diabolique
Marie Hall   
Qui n’a pas vu cette couverture passer sur Amazon ? Elle m’attirait mais son résumé beaucoup moins. J’y voyais un énième titre de romance paranormale avec tout un tas de faux prétexte pour que son héroïne se tape tout ce qui bouge. Jusqu’à présent ce que je lis de cette maison d’édition ne m’a jamais déçue, alors je me suis lancée malgré ma petite appréhension et qu’est ce que j’ai bien fait ! C’est un titre excellent et très bien construit.

J’ai adhéré au style de Marie Hall et à sa composition, elle a réussit à créer des « monstres » attachants et ça n’est pas si simple que cela. Il y avait beaucoup de contrainte avec ce personnage féminin et elle n’est pas tombée dans les facilités, elle parvient à lui donner énormément de reliefs et de caractères. J’ai beaucoup aimé Pandora, elle est faible, blessée, forte et pleines de bosses. Tout autour d’elle, les personnages secondaires sont intrigants et complexes, on commence comme elle à ne plus savoir qui sont les amis ou les ennemis ?

J’ai adoré me faire des films, spéculer ! Je me suis accrochée à l’histoire et je ne l’ai pas lâchée une seule seconde. Il y a suffisamment de tensions sexuelles pour ravir les affamé(e)s mais aussi, à toutes celles et ceux qui adorent l’Urban Fantasy avec son folklore et sa mythologie. Le rythme est bon, le dosage alterne de façon à ce que petit à petit on découvre la trouve, les mythes, les personnages et l’univers qui nous attend.

Ce premier tome m’a tenue en haleine, il est plein de promesses pour la suite de la saga et surtout des questions qui ont besoin de réponses. Je n’avais pas prévue de le lire et j’allais passer à côté d’une superbe saga. Ce doit être un peu de la magie de Luxure, il a su m’attirer à lui et me séduire pour que j’enchaîne sur la suite.

par LLyza
Sweet Home, Tome 2 : Sweet Rome Sweet Home, Tome 2 : Sweet Rome
Tillie Cole   
Nous retrouvons Rome lors d’un des pires moments de sa vie, et c’est là qu’il se décide à nous raconter son histoire mais surtout leur histoire, à lui et à Molly . Il va nous faire découvrir la face cachée du grand Rome « Flash » Prince… Accrochez vous … c’est parti … !
J’aime avoir l’avis du personnage masculin dans les romans, j’aime savoir ce qu’il pense par rapport à telle ou telle situation. Quand les points de vue sont mêlés, je trouve que cela donne une certaine dynamique à l’histoire. J’ai adoré Rome dans le premier tome, mais j’avais un peu peur que sa version soit une redite arrangée de leur histoire d’amour (j’avais pensé pareil avant de commencer Beautiful Disaster vu par Travis et puis piouffff ^^) et … bien mes craintes étaient infondées ! Je ne pensais pas pouvoir aimer encore plus Rome et bien si ! Tillie Cole nous livre une version plus brute de histoire de Rome et Molly, plus crue car elle est portée par les mots et par l’expérience du jeune homme mais aussi tellement plus émouvante. Dans le volet précédent, à travers  les révélations qu’il fait à Molly, nous savions que sous ses apparences de dur à cuire, se cachait un homme meurtri et blessé. Mais de le vivre en direct, c’est intense … et douloureux. Alors certes l’histoire est la même, certains dialogues aussi mais cela n’est pas gênant car d’avoir ses impressions à lui, apporte une autre dimension aux faits. D’avoir lu le tome précédent il y a peu, j’avais encore tous les événements en tête donc je savais plus ou moins ce qui allait arriver, j’arrivais à me repérer dans la « chronologie » de leur relation, j’ai souri d’avance à plusieurs reprises par anticipation, mais malgré ça, Rome et Tillie Cole ont réussi à me surprendre, surtout par la force des émotions que dégage Rome. Par la même occasion, l’auteur fait la lumière sur certaines zones d’ombre, sur des passages où Rome n’était pas avec Molly ; que ce soit avec ses parents ou avec ses amis à lui. D’ailleurs j’ai trouvé que l’amitié était plus présente dans la vie de Rome que dans celle de Molly. Oui elle a ses amies mais elle les connaît depuis peu et Molly est un peu une solitaire alors que Rome a ses amis depuis longtemps, surtout Austin et Jimmy-Don ainsi que ses coéquipiers.
J’ai adoré re-découvrir Rome… Grâce à cette incursion dans sa tête, nous comprenons ses réactions excessives, ses accès de colère, de possessivité vis à vis de Molly ainsi que ses penchants pour la domination. Nous avions compris que Molly est sa bouée de sauvetage mais elle est plus que cela, elle est l’air qui le fait vivre… A cause de son passé, des abus qu’il a subit, Rome est à fleur de peau, brisé. Il camoufle un manque cruel de confiance en lui sous une attitude prétentieuse. Son mal être nous prend aux tripes et au cœur … c’est bouleversant.
J’ai aimé que l’auteur nous dévoile leur futur, c’est beau et émouvant de voir ce qu’ils deviennent… un juste retour des choses …
En bref, Sweet Rome est aussi un coup de cœur. J’ai aimé cette approche plus virile mais tellement plus poignante. Rome a définitivement sa place dans mon cœur. Tillie Cole esquisse la relation entre Austin et Lexi, qui fera l’objet du prochain tome… A peine celui ci terminé, j’ai déjà hâte de retourner à Tuscaloosa, Alabama ^^
PS : la playlist est vraiment top

Béa - Actu YA

par BeaMars
Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
Nuit après nuit, Tome 3 : Encore une nuit Nuit après nuit, Tome 3 : Encore une nuit
Lauren Blakely   
Après la fin heureuse du second tome, Clay et Julia vont encore devoir relever des défis et des conflits.

Clay a prévu un petit week-end avec Julia à Las Vegas. Deux jours de vacances pour lui, et deux jours où il allait adorer et couvrir de cadeaux Julia, le rêve. Jusqu'à ce qu'une affaire d'un de ses clients importants lui donne un ultimatum, il va devoir rencontrer au plus vite la partie adverse.
Julia méprise cette ville, Las Vegas mais espère retomber amoureuse d'elle pour les bonnes raisons. Sa rencontre avec Farrell Spirits, se déroule bien jusqu'à l'offre d'un nouveau contrat avec une close de moralité lui tombe dessus. Après son rendez-vous, Julia se sent surveiller, et décide de se réfugier dans sa chambre pour appeler Clay.
Clay qui a malheureusement perdu sa cravate pourpre, signe d'une malchance pour lui.

Julia Bell a toujours eu un fort tempérament, impétueuse et audacieuse mais elle a changé sur le faite d'accepter l'aide de Clay.
Clay Nichols est toujours aussi autoritaire et protecteur, mais il a changé en dévoilant tous ses faits à Julia.

La narration est à la troisième personne, le changement de point de vue entre Clay et Julia est très fluide, et s'y ajoute aussi un autre personnage dont l'écriture est différenciée en italique. Les chapitres sont introduits par le jour, la date et le lieu du déroulement de celui-ci.
Le début est un condensé de scènes torrides, puis arrive la perte de la cravate pourpre et là tout s'enchaîne. Les mauvaises nouvelles se présentent, leurs paranoïas se déchaînent, l'angoisse s'installe. L'intrigue reste en retrait, et se révèle que par petits indices et suspense par-ci par-là.
Passion, tendresse, émotions, un bel assortiment de sentiments pour passer un petit moment plaisant, et pourtant la lecture fût tout de fois très superficielle. Face au nombre de scènes torrides et sexuelles, l'intrigue où les problèmes ne sont jamais loin une fois que l'on a eu affaire à la mafia ou la malchance, est très légère et quasi inexistante. L'érotisme prend le dessus.

Enfin ce troisième tome est plus un grand épilogue pour conclure l'histoire d'amour de ce couple formé Julia et Clay, qu'un troisième roman avec une nouvelle intrigue.

Je remercie Hachette BMR et à Netgalley pour cette suite et ce service-presse !!

par Matoline