Livres
565 397
Membres
618 651

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de joulie : Ma PAL(pile à lire)

Éternels, Tome 1 : Evermore Éternels, Tome 1 : Evermore
Alyson Noël   
Je viens de le finir a l'instant & Je suis très agréablement surprise.
L'écriture est assez simple, ce qui en fait un livre agréable à lire, pas compliqué du tout. La narration au présent m'a un peu dérangé au début, mais finalement on s'y fait assez bien & Ca ne dérange plus du tout.
Les personnages sont vraiment hyper attachants. On comprends bien & On partage la peine d'Ever, & Aussi ses "écarts".
Quand à Damen, c'est un personnage ténébreux, mystérieux, très interessant.
Le véritable plus dans ce livre, c'est la différence dans l'histoire. Durant tout le bouquin, je pensais que Damen était un vampire, alors que pas du tout. Ca change un peu du sujet "Vampires" du moment.
Il n'y a pas vraiment de ressemblance avec Twilight, même si en lisant le résumé, je pensais que ce serait qu'une simple "copie" de Twilight, c'est tout l'inverse.
L'histoire tient debout, on se laisse vite emporté.
Parcontre la fin est assez soudaine.
Dans l'ensemble, un livre que j'ai vraiment aimé. Je lirais le tome 2 bientot, comme je l'ai déjà.

par Okapi
Aimer n'est pas jouer Aimer n'est pas jouer
Fanny Mertz   
Aimée, une curieuse vieille dame sauve sa voisine d’une tentative de suicide. Progressivement, les deux femmes apprennent à se connaître et se confient.
J’ai été contactée par la maison d’édition «les reines de coeur », pour lire ce roman avec un avertissement : « nous sommes spécialisées dans les romans lesbiens ».... soit, je ne me mets aucune limite dans mes lectures.
Et j’ai bien fait ....on est, avec ce livre, loin des stéréotypes de la littérature gay ou lesbienne. On a là avant tout une Romance, deux magnifiques histoires d’amour contrariées, des histoires d’amitié et des personnages très attachants ; Georges le clown retraité aux histoires extraordinaire, Simon le jongleur, Valérie aux multiples personnalité, la passion pour la musique aussi qui transpire à chaque ligne...
Bref, un joli livre, de ceux qu’on aime savourer au chaud sous un plaid avec une boisson chaude.
Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
J'ai adoré, on a enfin une histoire vue à travers le regard d'un GARCON... Donc un peu de changement. Ensuite l'histoire est très prenante, je trouve quelle change aussi. Ce n'est pas cucu la praline comme Twilight par exemple.
Tourne la page Tourne la page
Squeezie   
Ce livre est marrant j'adore je le conseil a petit et grand
Je te promets la liberté Je te promets la liberté
Laurent Gounelle   
Lecture très enrichissante sur l'acceptation de sa personnalité.
Oscar est un personnage très mystérieux et l'on ne peut saisir tout le sens de l'histoire qu'à la fin.
Ne pas passer à côté de cette histoire.

par Maelle27
Frères d'enchantement Frères d'enchantement
Siana   
Je tenais tout d'abord à remercier Siana pour sa proposition de SP via le site SimPlement, ainsi que pour l'envoi de son roman en version papier.

Concernant la couverture, je la trouve jolie et représentant parfaitement ce que l'on va pouvoir trouver au fil de notre lecture. J'aime beaucoup les couleurs choisies.

L'auteure a une plume agréable et fluide qu'il est plaisant de suivre au fil des pages. Elle nous immerge totalement dans son monde avec des descriptions légères, mais suffisamment détaillées.

Je voudrais d'ailleurs saluer le travail de Siana, pour l'ensemble de son œuvre bien entendu, Frères d'enchantement - Sianamais surtout pour l'univers qu'elle a imaginé et qui est vraiment très bien fait : la façon dont les sentiments des personnages se voient sur eux ; la façon qu'il ont de vivre en ressentant et en influant sur les vibrations des êtres vivants ou inanimés grâce aux rhod, ces pierres aux propriétés particulières ; le rapport à la nature ; les différents classes sociales et la façon dont elles interagissent ensemble ; l'éducation... Non, franchement, il y a un gros travail d'imagination, et qui fonctionne du tonnerre !

J'ai aimé le choix de la construction du récit qui commence au cœur de l'action, puis qui se divisera ensuite en deux temps, un chapitre sur deux : la suite du point de vue d'Ensio, milicien et héros imbu de lui-même, qui paiera le prix de ses choix ainsi que de ses actes, et un retour dans le passé du point de vue de Ljuka, perturbé mais très gentil, et donc sur ce qui l'a poussé à devenir un extrémiste. Ce livre est l'histoire d'un lien interdit, d'un soupçon de folie et de ces deux amis qui vont peu à peu se déchirer...
Je trouve d'ailleurs les trois dernières phrases du résumé très parlantes.

J'ai aimé suivre les aventures de ces deux personnages de la haute société, même si Ensio m'a beaucoup énervée, au début du roman, à passer son temps à maudire et à insulter son ancien meilleur ami. Et ce, pas forcément pour ce qu'il avait fait, mais plus pour les conséquences que cela impliquait pour lui après-coup. Je l'ai trouvé d'un égoïsme sans nom !
A part ça, j'ai apprécié son cheminement de pensées, sa prise de conscience, sa déchéance et, quelque part je me suis retrouvée en lui dans sa façon de vouloir s'en sortir seul.
Bon, mon cas est loin d'être entièrement comparable à celui d'Ensio, mais, d'une certaine façon, je me suis sentie proche du jeune milicien, qui en fin de compte est meilleur qu'il ne le laisse paraître.

Quant à Ljuka, c'est un personnage que j'ai trouvé plus intéressant, avec son évolution d'enfant très gai au jeune homme traumatisé, brisé et solitaire. Il voulait juste que quelqu'un le comprenne, le rassure et l'accompagne dans ses choix, un peu borderline pour ses "amis". Mais tout ce qu'il a eu, ce fut les moqueries, le mépris et l'exhortation à continuer quelque chose qui le rebutait totalement. Personne n'a réellement essayé de le comprendre, tout le monde pensait que ça lui passerait s'il continuait à faire des efforts. Personne n'a compris sa passion naissante, son changement, ni son engouement pour cette activité de "basse classe".
Il m'a vraiment beaucoup touchée, et j'ai aimé la façon dont sa solitude l'amène à vouloir changer le monde, même si je ne cautionne pas la façon dont il s'y est pris.

Mais ce livre, ce n'est pas que l'histoire d'Ensio et de Ljuka. On y trouve aussi une critique de la société, sur les inégalités entre les nantis et les ouvriers ; le mépris des premiers pour les seconds ainsi que la fatalité avec laquelle ces derniers vivent leur condition.
Mais ce n'est pas tout, il y est aussi beaucoup fait mention de la nature et de sa perception, même de son respect le plus total.

En résumé, j'ai vraiment bien aimé l'ambiance du livre, mélange de steampunk, de fantasy et d'un soupçon de science-fiction. Mais aussi son contexte, ses personnages, leur cheminement, leur évolution, l'écriture de l'auteure et le gros travail sur l'univers qui défile entre ces pages.
Vous l'aurez compris, comme dans le cochon (enfin il parait), tout est bon dans ce livre, que je vous conseille sans souci. ^^

par Khiad
dans la chair des anges dans la chair des anges
Cathy Borie   
Histoire d'une vie.

Clémentine est une jeune femme qui ne se sent pas vraiment à sa place.
À travers ce livre nous découvrons son histoire ainsi que celles de personnes qui lui sont liées ( même si au départ certains liens ne semblent pas évident à établir).

Ce livre possède ce petit quelque chose de spécial qui fait qu'une fois que l'on a commencé à le lire il est impossible de le reposer sans l'avoir terminé.

Dès le départ j'ai été intriguée par Clémentine, un personnage très attachant mais chez qui l'on décèle tout de suite une certaine fragilité. On sent clairement la souffrance qu'elle porte en elle . Et même si elle n'a pas forcément conscience des causes de sa souffrance , ce sentiment qui la différencie des autres va dicter sa vie et l'emmener vers son propre chemin.

On suit son histoire à travers les rencontres qui marquent sa route et qui vont lui faire comprendre qui elle est réellement. Elle va enfin se révéler à elle-même. Mais est-ce la clé du bonheur ? Rien n'est moins sûr.

Ce livre peut paraître étonnant car certains chapitres nous parlent de personnages qui ne semblent avoir aucun lien avec Clémentine, et pourtant ils sont la clé vers une meilleure compréhension du personnage.
Je ne peux pas vous en dévoiler plus si ce n'est que le moindre détail est important et que parfois il faut savoir voir au-delà des apparences .

Certains petits détails m'ont fait comprendre au cours de ma lecture que Clémentine est un personnage à part, un personnage qui ne peut nous être dévoilé en totalité car elle-même ne sait pas vraiment qui elle est.
Dans la deuxième partie du roman j'ai compris , compris où l'auteure nous emmenait et où elle emmenait son personnage.
Peut être est-ce parce que j'ai déjà lu des livres sur ce sujet mais j'ai décelé chez Clémentine ce quelque chose qui fait d'elle un être à part.

Et dès lors je n'ai pu m'empêcher de repenser au début du roman, à la scène d'ouverture et au poème qui ouvre ce livre.
Et je me suis mise à craindre de finir ce roman. Finir ce roman c'était prendre le risque de voir mes impressions se réaliser et en même temps j'avais envie d'aller au bout de l'histoire de Clémentine.
Ces deux sentiments se sont affrontés en moi et m'ont habités jusqu'à la toute fin de ce livre.
Je ne vous dirai pas si mon impression était la bonne mais je peux vous dire que cette fin ne peut vous laisser indifférent.

Avec ce roman, l'auteure, Cathy Borie, nous offre une histoire sensible et forte en émotions sur la découverte de soi-même dans ce qu'elle a de bon et de mauvais.
La quête de soi est souvent un chemin difficile fait de hauts et de bas et parfois cette quête laisse des traces sur une âme .

Il n'est pas toujours facile d'être soi et ce roman en est la preuve.

Ce roman vous mènera d'émotions en émotions et vous fera découvrir l'histoire d'une vie.
Something Beautiful Something Beautiful
Jamie McGuire   
Vraiment génial ! Bon... un brin moins bien que les aventures des frères Maddox, mais génial quand même ! Shepley est plus sensible et en même temps il a ce petit truc de folie lorsqu'il s'agit d'être amoureux.
America est marrante, et j'ai apprécié de retrouver Travis et Abby dans ces aventures (même si c'est court).
Personnellement la fin était... juste génial !!!
Maintenant j'ai juste hâte de lire les dernières aventures des Maddox que je n'ai pas encore lu (celle de Tyler et celle qui rassemble toute la famille, "beautiful funeral").
Merci pour cette nouvelle Jamie McGuire !

par Elodu17
Love Her Wild Love Her Wild
Atticus   
"Love her wild" est le premier recueil de poésie que je lis et j'ai fortement apprécié.

J'ai beaucoup aimé le style d'Atticus qui est certes simple, mais qui nous fait voyager et surtout, qui nous délivre de très beaux messages.

Les poèmes sont très courts et du coup, le recueil se lit rapidement mais personnellement, il m'est arrivé de relire plusieurs fois le même poème comme pour mieux en comprendre le sens.

Cela peut paraître un peu superflu mais l'objet livre est tout simplement sublime, tout comme les nombreuses photographies présentent dans le bouquin qui illustrent à la perfection l'ambiance du livre. Le fait qu'elles soient toutes en noir et blanc m'a vraiment beaucoup plus.

Un recueil que je conseille à tous les rêveurs qui souhaitent s'échapper le temps de quelques poèmes.

par AllieEarl
28 jours avant J.-C., Tome 1 28 jours avant J.-C., Tome 1
Adriana Kritter   
Je remercie l'auteure de m'avoir fait parvenir son roman en service presse ainsi que pour la confiance qu'elle m'a accordé. Un titre qui m'a je l'avoue un peu fait hésiter bien que la couverture est pleine de pep's, ça m'a réconcilié avec le titre. On comprends tout le sens du titre à la lecture. Ça a été la lecture parfaite après un gros roman où les méninges devaient fonctionner sans cesse, ici on se laisse porter par le récit relativement bien fluide, à la fois drôle, léger mais avec en fin de compte de beaux messages et sujets abordés surtout sur la fin avec une approche sur le sexisme, la condition des femmes dans la société vu par les hommes. J'ai beaucoup aimé ce livre très frais, pétillant, surprenant et vif. Conservant la plume, elle est hyper dynamique, très fluide et on passe un superbe moment pendant la lecture et c'est ce qu'il me fallait à cet instant là. J'ai aimé que ce soit écrit à la première personne ça rend le récit d'autant plus immersif et addictif.
J'ai beaucoup aimé cette approche et ce lien entre le titre et les éléments du roman, l'auteure a su alier le feel-good avec le côté religieux délicatement sans en faire trop, c'est intéressant et bien traité de cette manière là. Notre héroïne Marie, est une jeune femme qui a toujours été bridé et doit rester dans l'ombre, rester à sa place bien sagement lorsque ses parents décident de tout pour elle. Future épouse elle va bientôt faire une découverte bien surprenante et surtout improbable. À partir de là toutes ces barrières vont tomber une à une. Celle ci va fuir et c'est sur ce chemin qu'elle va prendre conscience de sa vie de femme, cela va la faire mûrir et mieux réfléchir sur ce qu'elle veut vraiment elle et pas le faire pour les autres ou parce qu'on lui a exigé de le faire. Je peux vous dire que ces jours qui vont suivre vont passer à mille à l'heure et être bien rythmé pour Marie. J'ai beaucoup aimé ma lecture dans sa globalité, un feel-good qui nous fait passer des messages forts sur la discrimination, les préjugés dans la société patriarcale, chaque chose à son importance et on aime suivre cette jeune femme dans sa nouvelle vie.
J'ai déjà hâte de pouvoir je l'espère découvrir le tome suivant que je me languis de lire, l'auteure nous réserve bien des surprises je pense.
Je ne peux que vous recommander ce roman pour passer un bon moment à la fois léger mais percutant. N'hésitez plus.

● NOTE:  4/5 ⭐⭐⭐⭐⭐

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode