Livres
429 534
Membres
351 375

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Journal d'un marchand de rêves



Description ajoutée par Marie9589 2018-03-22T18:48:39+01:00

Résumé

J’ai séjourné en hôpital psychiatrique. Pas de quoi fouetter un chat sauf lorsque, comme moi, vous êtes fils de stars. Par crainte du scandale, mes parents m’ont expédié loin d’Hollywood, dans la vieille Europe.

Les meilleurs spécialistes m’ont déclaré guéri. En vérité, la thérapie a échoué. Les songes ont repris, plus dangereux que jamais.

Malgré moi, je me trouve mêlé aux intrigues de puissants Rêveurs. Des gens charmants et bien décidés à m’éliminer, mais avec élégance.

M’entêter serait totalement déraisonnable. Pourtant, deux plaies à vif m’empêchent de tourner la page…

La première est une fille.

La seconde, une soif de vengeance.

Je m’appelle Walter Krowley. Vous tenez mon journal intime. Prenez-en soin. Ce livre pourrait devenir mon testament…

Afficher en entier

Classement en biblio - 74 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MarieGoose 2017-02-04T12:19:28+01:00

— L’Éveil n’est pas le monde de la lumière, Walt, c’est celui des déceptions. La nuit offre plus de raisons d’espérer que le jour. Quand le sable glisse sur nos paupières, nous devenons des étoiles, dont le royaume s’étend du crépuscule à l’aube. L’aurore est une sentence et le soleil, le geôlier de nos prisons.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2017-08-28T01:53:53+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par EvaBraziil 2018-07-05T00:20:50+02:00
Bronze

J'ai passé un bon moment, sans plus. Ce livre est complètement loufoque, il nous transporte dans un monde complètement barré. J'étais un peu perdu au début et la fin m'a légèrement déçu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2017-11-30T23:07:01+01:00
Or

Ce livre est une perle !

Il est dense, oui, mais il en vaut la peine : l’univers et le scénario sont très créatifs. D’un côté, le monde des rêves ressemble à un western steampunk, peuplé de technologies à la limite du sensé, de sables aux pouvoirs affolants, d’ennemis cruels et d’alliés insoupçonnés. De l’autre, il y a le monde contemporain tel que nous le connaissons avec ses espoirs et ses déceptions. Chacun obéi à ses lois et Walter doit naviguer entre ces deux dimensions. Les aller-retours entre les deux permet à l’auteur d’instaurer un mystère : il nous cache des choses et force même le narrateur à nous mentir, la structure du récit est bien travaillée.

Si on ne déborde pas vraiment de sympathie pour les personnages, leurs aventures sont tout de même très intrigantes et on a plaisir à lire les multiples retournements de situations, trahisons, traquenards et guets-apens dans lesquels ils tombent sans cesse. On aime aussi les innombrables références au monde cinématographique et la plume très recherchée de l’auteur : le vocabulaire est riche sans être pompeux, les figures de styles sont savamment dosées, le talent est là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mooky 2017-11-21T22:10:05+01:00
Bronze

J'ai acheté ce livre à un salon du livre fantastique. Très emballée par la couverture, le titre et le résumé.. Mais dès le début j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cet univers par le style d'écriture tout d'abord, à mon goût trop chargé de figures de style (métaphores et comparaisons à gogo..) qui rendent la lecture peu fluide voir très pesante. Beaucoup de difficulté à m'intéresser au personnage principal et à savoir où l'auteur voulait exactement nous mener. Je me suis accrochée néanmoins ( avec grande difficulté, ne suportant pas de ne pas finir une lecture) j'ai mis du temps à le terminer pour tout de même trouver la fin surprenante, inattendue (mais si on s'attend à quelque chose quand même ) et originale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2017-11-19T14:22:57+01:00
Bronze

La couverture à elle seule a réussi à me faire acheter ce livre.

Mais au niveau du contenu, j'en reste plutôt mitigée.

Alors oui, on est dans un cadre très original. L'auteur réadapte le monde des rêves à sa sauce. Il mêle à la fois Hollywood, la drogue, la psychiatrie, et les rêves. Bon point, vraiment, c'était très bien trouvé.

D'autant que l'univers développé reste atypique. On est dans un cadre steampunk avec de nombreuses trouvailles. Un monde qui tient debout tout en correspondant à l'univers onirique qu'on était en droit d'attendre.

Les personnages sont à l'image de l'univers inventé : un peu décalés, et atypiques. (j'ai beaucoup apprécié le personnage de Banshee d'ailleurs)

Mais je ne sais pas, il y a quelque chose qui n'a pas décollé. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire. Problème de scénario, sûrement, parce que j'avais du mal à voir où l'auteur allait nous emmener. J'avais un peu l'impression d'être dans la description d'un nouveau monde, mais sans que l'histoire nous mène nulle part. On part dans de l'action, un peu inutiles à mon goût. Comme s'il fallait reprendre les codes des films hollywoodiens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2017-10-31T11:01:20+01:00
Diamant

Pour découvrir d'autres chroniques, rendez-vous sur mon blog : http://www.lesfantasydamanda.wordpress.com

-- Une plume incroyable ---

Vous me pardonnerez l'expression, mais… je suis sur le cul ! le style envoûtant d'Anthelme Hauchecorne m'a transportée dès les premières lignes, et je n'en reviens toujours pas. Sa plume est à la fois poétique et dotée d'un humour subtil.

Bref, c'est d'une fluidité absolue, les pages se tournent à toute vitesse et, les chapitres étant assez courts, on ne voit pas le temps passer. J'ai eu l'impression que les mots filaient entre mes doigts !

Le talent de l'auteur transparaît jusque dans les titres de ses chapitres : « Cet ange reviendra des Enfers », « Les Poltrouilles ne savent pas rêver » ou encore « Promenons-nous avec la Mort ». Vous l'aurez compris, je suis sous le charme !

--- Prêt pour un voyage onirique ? ---

Je vous ai parlé de la forme du récit, attaquons-nous maintenant au fond. L'univers créé par Anthelme Hauchecorne fourmille d'idées. Ma découverte du monde des rêves m'a d'ailleurs fait penser à Monstres et Cie pour le système des portes et aux dæmons dans la série À la croisée des mondes pour les Ça, ces créatures auxquelles les rêveurs sont attachés et qui sont comme une extension de leur âme.

Pour autant, l'originalité de ce roman ne fait aucun doute ! C'est un mélange atypique d'humour, de bizarreries et de rebondissements. Même si, au début, je n'y comprenais pas grand-chose, cela n'a fait que renforcer mon envie de percer les mystères de cette intrigue extrêmement bien ficelée. Et, croyez-moi, ils sont nombreux !

La dynamique ainsi mise en place a néanmoins été finement étudiée, ce qui a permis d'aboutir à un résultat convaincant. En fait, Journal d'un marchand de rêves nécessiterait une deuxième lecture. Car, comme je l'ai dit, au début on se sent surtout ballotté dans tous les sens et on a l'impression que les choses arrivent un peu par hasard, mais pas du tout ! Les évènements sont liés, même si on ne le comprend pas au premier abord.

Quant à la fin, voilà ce que je me suis dit : la boucle est bouclée. Je ne vous en dirai pas plus, mais quel bonheur de voir les liens logiques s'établir enfin dans mon esprit, lorsque j'ai compris les dessous de l'intrigue.

--- Une troupe de joyeux lurons… ou pas ! ---

Les personnages sont à la hauteur de l'imagination de l'auteur : uniques, excentriques et terriblement attachants pour certains. J'ai adoré Walter et son autodérision, cela va sans dire. Comme moi, il s'est fait avoir à de multiples reprises, malmené par les ambitions des autres protagonistes.

Si je ne savais trop quoi penser de Banshee – elle est d'humeur changeante, ce qui ajoute au mystère du récit ! -, Spleen m'est apparue comme une perturbatrice hors pair et les Outlaws comme des mercenaires sans cervelle à l'exception peut-être de Butch Smoke, un véritable manipulateur. Bref, une belle panoplie de personnages aux intérêts divergents qui ne manquent pas de ressources. Actions et surprises garanties !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Imaginaerum 2017-07-31T18:35:57+02:00
Or

Plongez dans le monde onirico-steamwestern de "Journal d'un marchand de rêves"! Ici, l'action se déroule en majeur partie dans le monde des rêves, où l'imagination n'a pour limites que celle, loin d'être stérile, de l'auteur, ainsi que la notre lorsqu'on se représente les lieux et personnages. Un monde servant de leçon autant au héros qu'à nous même, un petit bijou d'écriture et d'originalité. J'ai hâte de découvrir d'autres livres de l'auteur, en espérant qu'ils seront aussi réussis. Sur ce, je vous laisse avec mon passage préféré, pour vous faire rêver:

Spoiler(cliquez pour révéler) " Derrière chaque individu, il existe un univers. Une graine de rêve qui demande à éclore. [...] Seuls nos songes nous insufflent l'énergie d'endurer ce monde. Nos vies commencent et s'achèvent avec eux."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dimess47 2017-07-20T18:13:26+02:00
Or

Je m'éveille enfin d'un rêve très étrange et dementiel... un dépaysement total où par moment je me sentais vraiment dans un de mes rêves. Un personnage principal très vrai, sans faux semblants, des éléments déclencheurs plus originaux les uns que les autres, un bon moment où l'on ne s'ennuie pas ! A noter une ambiance steampunk très bien amenée, le passage des rêves au réel aussi est bien distinct et l'intrigue très recherchée. Un bon roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2017-06-29T23:33:32+02:00
Lu aussi

Une version steampunk et rock'n'roll d'Alice au pays des Merveilles, avec une plongée dans un monde onirique déroutant. Hauchecorne joue sur les codes hollywoodiens, en particulier le western, et multiplie les idées amusantes pour nous emmener dans une odyssée semée d'embûches et de dangers. Le tout, servi par un style alerte et gouailleur. Il nous fait plonger dans l'imaginaire et ses engrenages.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2017/06/vous-avez-en-vous-le-potentiel-dun.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeElyther 2017-06-12T18:53:32+02:00
Diamant

Un univers onirico-steampunk servi par la plume addictive d'Anthelme Hauchecorne !

Lire 'Journal d'un Marchand de Rêves', c'est se retrouver devant ou à l'intérieur d'un film : des images époustouflantes, des rebondissements en veux-tu en voilà, des personnages atypiques, de drôles d'animaux, des décors décadents et prolifiques qui mélangent les genres et les époques, des aventures dangereuses, des trahisons et des complots,...sans oublier la quête de liberté et de construction personnelle, l'humanité tapie derrière ce qu'elle a sans doute de plus vile : le pouvoir, le contrôle et la destruction.

Je recommande vivement ce roman (qui a d'ailleurs remporté le Prix des Imaginales 2017 dans la catégorie meilleur roman francophone) !

La chronique entière : http://maude-elyther.over-blog.com/2017/02/journal-d-un-marchand-de-reves-anthelme-hauchecorne-ed.de-l-atelier-mosesu-collection-pepper-octobre-2016.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par charli 2017-04-18T17:13:25+02:00
Lu aussi

J'ai décidé de lire cette histoire grâce au résumé qui n'est au final pas assez explicite, il ne nous prépare pas à découvrir un monde complètement loufoque.

C'est du pur style steampunk !! Tout un monde d'automates, de rouille, de sable.... les personnages sont haut en couleur.

Pour l'intrigue c'est à prendre au second degrés, c'est lorsque j'ai lu l'histoire comme un BD que je suis rentrée dedans et que j'ai pu l'apprécier .

Afficher en entier

Date de sortie

Journal d'un marchand de rêves

  • France : 2016-10-01 (Français)

Activité récente

briser l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-02T10:27:22+02:00

Les chiffres

Lecteurs 74
Commentaires 21
Extraits 19
Evaluations 26
Note globale 7.54 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode