Livres
455 034
Membres
404 144

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lusylila 2016-02-19T13:48:20+01:00

"Cette fois j'ai oublié ma pièce d'identité. Quand on prend l'avion pour l'île de la Réunion, je comprends qu'on vérifie. Lorsqu'on vient consulter pour une maladie grave, j'ai plus de mal. J'ai la carte bleue, le nom qui correspond au rendez-vous pris, mais non, il leur faut la pièce d'identité. Au cas où un plaisantin se dirait: "Génial, je vais aller attendre dans un couloir d'hôpital pendant une heure et demie à sa place, hé hé..."."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lusylila 2016-02-19T13:41:31+01:00

"Personne ne sait que je suis un vampire. Pas de transformation en chauve-souris pour l'instant. J'apparais toujours dans les miroirs. Avec une gueule de fantôme à bonnet de laine, mais je suis toujours là. La vue d'un crucifix ne me fait pas partir en courant - peut-être parce que je suis très vite essoufflé. Je ne fais pas de trucs bizarres en accéléré comme dans certains films. Pourtant je suis un vrai vampire: je dois me procurer du sang pour rester en vie. Et j'ai une dégaine de flocon de neige.

Puisque je suis prisonnier de mon propre corps, je dois plus que jamais apprendre à m'évader par la pensée. Organiser ma résistance en mobilisant les ressources de l'imagination. Je vais travailler dur au rêve de m'en sortir. Il me faudra une volonté en fer forgé. Un truc de marathonien. Foulée après foulée. Rythme et constance. Trouver l'équilibre entre la rigueur d'un moine et la fantaisie créative. Apprendre à faire le con poétiquement dans le cadre austère du couvre-feu que je dois respecter. Doser l'espoir au jour le jour. Transformer l'obscurité en ciel étoilé. Décrocher la lune tous les matins et aller la remettre en place avant la tombée de la nuit. Un vrai boulot de néo-vampire."

Afficher en entier
Extrait ajouté par alexiabutler 2016-02-14T22:25:37+01:00

Ô joie de la cortisone, je suis en train de me transformer en hamster. J'aurais pu devenir une chauve-souris comme n'importe quel vampire, mais non, quand on est un petit roux, on vire plutôt hamster.

Afficher en entier

"Être entouré de livres me réconforte, cet endroit est la caverne d'Ali Baba pour qui aime lire. On se croirait dans un grenier magique, à l'intérieur d'un arbre dont les feuilles seraient des livres. J'ai trouvé mon église, j'y dissous une partie de mes angoisses. Ici, je peux vénérer peinard les dieux que je choisis : Jack Kerouac, Roald Dahl, Richard Brautigan ou Walt Whitman."

-page 136-

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lusylila 2016-02-19T13:34:07+01:00

"Le Rock'n'roll, c'est une oasis d'adrénaline pour enfants perdus."

Afficher en entier
Extrait ajouté par alexiabutler 2016-02-14T22:25:12+01:00

Pour moi, l'amateur de rêves, le plus beau cadeau serait de pouvoir revivre "comme tout le monde".

Afficher en entier
Extrait ajouté par Brochmael 2016-08-09T20:31:03+02:00

Le taxi a des airs d’ambulance classe. J’ai envie de lui dire de foncer jusqu’à l’océan pour aller petit-déjeuner au bord de l’eau. Vampire en cavale recherché par les autorités médicales le long du littoral. Signalement : très blanc, tout petit, fait du skateboard au ralenti.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2016-02-20T10:06:00+01:00

L'espoir s'est foutu de ma gueule, alors la colère le remplace.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lusylila 2016-02-19T13:50:50+01:00

"Pendant ce temps, le printemps vient se la péter sous ma fenêtre. Le soleil offre son décolleté de lumière derrière la vitre, je peux presque le caresser. Je veux être ébloui à m'en cramer la rétine. Je suis un vampire qui aime la lumière car le souvenir de mes sensations d'être humain n'a pas totalement disparu. Respirer l'odeur du vent, avec ce goût de châtaigne et de feuilles mortes. Planter un stéthoscope dans les nuages pour écouter le bruit de la pluie qui se fabrique. Manger les derniers flocons de l'hiver à même le ciel."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lusylila 2016-02-19T13:39:51+01:00

"C'est impressionnant de voir ces gens qu'on connaît à peine vous distiller de si mauvaises nouvelles en chuchotant. L'ultra-humain en réponse à la froideur carcérale d'une chambre d'hôpital. La taule. La tuile. Un toit tout entier qui vous dégringole sur le coin de la gueule."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode